Av. Mal. Leclerc : Lot. Grand Vallat, Caserne des Pompiers, Casino, Services Techniques, Riva di Fuveau

L’avenue axe central du nouveau Fuveau ou simple voie de transit ?

Depuis les années 80 et l’urbanisation progressive de toute la zone, allant de l’avenue du Maréchal Leclerc jusqu’à la RD 96, avec la construction des lotissements du Grand Vallat, du domaine St François, de ceux de la Bégude et de l’Ouvière, etc…l’avenue Maréchal Leclerc apparaît de plus en plus à nos yeux, comme un nouvel axe central structurant pour l’agglomération de Fuveau. Les aménagements progressifs et morcelés de l’avenue, nous laissent perplexes sur l’orientation réelle future que les aménageurs envisagent de donner à cette avenue.
Il  paraîtrait cohérent de completer son urbanisation de part et d’autre par des constructions à visage humain, de redéfinir la destination d’espaces comme ceux occupés par les services techniques, la gare routière, etc… .
Dans le même temps, on observe que l’avenue sert de plus en plus de voie de transit (RD46) pour le traffic des véhicules et camions venant de la Bouilladisse ou de Gréasque qui passent  par cet axe pour aller vers Rousset et Trets au lieu de descendre par la RD 96 et de bifurquer au carrefour de la barque, sans qu’il y ait semble-t-il, malgré les  récents travaux , de stratégie mise en place pour réduire ce traffic de transit.

Il nous semble que l’aménagement de la RD 46, en traversée de Fuveau, devrait être étudié globalement, vu que ça va devenir une avenue urbaine et faire l’objet de concertation avec les CIQ et la population.

Clôture végétale ou pare-vue plastique ?

On observe par ailleurs que cette artère est bordée en de nombreux endroits de pare-vues en plastique de divers modèles (il semble bien que tout est permis en la matière), que ce soit en limite de propriétés privées ou communales. C’est manifestement inesthétique pour l’artère la plus fréquentée du point de vue circulation automobile et de surcroît, source de pollution.
Qu’en dit l’Agenda 21 ?

Exemples tout au long de l’avenue

Vitesses et ralentisseurs sur l’ Avenue

Il y a peu la vitesse était encore à 70km/h sur cette avenue, mais depuis différents aménagements ont été réalisés allant dansle sens d’une baisse de la vitesse autorisée.

Le ralentisseur situé au bout de la gare routière : aux normes ou pas ?

Depuis sa réalisation ce ralentisseur suscite interrogations.

A la lecture du Décret n°94-447 du 27 mai 1994, relatif aux caractéristiques et aux conditions de réalisation des ralentisseurs, il semblerait bien que celui-ci sur l’Avenue Maréchal Leclerc ne présente pas tous les critères requis pour être conforme à la Loi :

« L’implantation des ralentisseurs est limitée aux agglomérations A l’intérieur des zones visées à l’alinéa ci-dessus, ils ne doivent être implantés que :
– Sur une section de voie localement limitée à 30 km/ h 
« 
Dans le sens Rond-point du Général de Gaulle vers la caserne des pompiers, un panneau 30km/h est bien posé à une trentaine de mètres avant le ralentisseur. Mais dans l’autre sens, le panneau 30Km/h est à plus de 500 mètres juste avant le précédent ralentisseur, puis plus rien ?

« L’implantation des ralentisseurs est interdite sur des voies où le trafic est supérieur à 3 000 véhicules en moyenne journalière annuelle ». Or la Circulation actuelle peut être évalué à entre 10 et 15 000 véhicules /jour.

« Elle est également interdite en agglomération au sens du code de la route :
-sur les voies à grande circulation
«  (Ce qui semblerait être le cas de la RD 46). « sur les voies de desserte de transport public » (Bus scolaires, ligne 170)
« de personnes ainsi que sur celles desservant des centres de secours » (Ce qui serait le cas avec la casernes des pompiers)

A suivre ….

Le plateaux ralentisseur situé au niveau de l’ancienne maison du garde-barrières : Aux normes ou pas ?

Il s’agit d’un un plateau traversant ralentisseur surélevé, établi dans un carrefour équipé de feux tricolores.
Les « normes » ne sont exactement pas les mêmes que pour le ralentisseur précédent :
Il peut se poser en section courante, en carrefour, sur les branches d’un giratoire, sur des voies à 50 km/h ou en zone 30. Pas de seuil de trafic, quelques restrictions d’implantations toutefois :

  • Pas dans les 100 m d’une entrée d’agglomération sauf dans certaines cas
  • vérifier qu’ils n’engendrent pas de vibration sur les OA
  • Sur les voies de déclivité >15%
  • Hauteur limitée à 15 cm
  • Limites détectables et repérables par aveugles et malvoyants
  • Franchissable par les PMR
  • Pente des rampes comprises entre 5% et 10% avec limite à 7%, si ligne régulière de Transport en Commun avec trafic significatif de bus
  • Coefficient d’adhérence minimum exigé
  • Bonne perception exigée
  • Parfaite cohésion du plateau
  • Tenue garantie dans le temps
RD 46 – Plateau traversant ralentisseur au niveau du carrefour avec l’Avenue Alexandre Philip

Tous ces éléments sont-ils respectés ?
La signalisation de la vitesse est ambiguë, (dans un sens un panneau 30 km/h à l’aplomb du plateau, dans l’autre sens un radar pédagogique qui incite à ralentir, sans information précise de vitesse) et semble incomplète.
Ce plateau ralentisseur fait clairement double emploi avec les feux tricolores qui auraient pu suffire.
On peut, en faisant un effort d’imagination, penser qu’il a été réalisé pour éviter que les feux soient grillés à grande vitesse notamment la nuit, et pour aussi décourager ceux qui roulent très vite entre les deux carrefours giratoires de l’Europe et du Général de Gaulle.

RD 46 – Plateau traversant ralentisseur au niveau du carrefour avec l’Avenue Alexandre Philip

Une fois encore on regrettera qu’il n’ait pas eu la moindre concertation avec le CIQ, ni avec la population avant de décider et de mettre en oeuvre cet aménagement.

Avec le nouveau plan de circulation en vigueur dans le centre village, ce carrefour est devenu très circulé et incommode pour de nombreux usagers.

Pétition des riverains contre les nuisances occasionnées
par le supermarché « Casino »

Toiture du supermarché équipée de climatiseurs jugés trop bruyants

14 octobre 2019 : Suite à la remise en mairie de la pétition, Mme le maire a envoyé un courrier au directeur de l’Etablissement.
2 Juin 2019 : Secteur « Grand Vallat » et chemin des Sources, les riverains du Supermarché « Casino » lancent une pétition, à la suite de nuisances sonores constantes (les climatiseurs sur la toiture du Casino seraient vétustes et bruyants), plus des nuisances sonores quotidiennes liées aux livraisons ( livraisons dés 6h du matin, camions moteurs en marche, plus moteurs frigorifiques en marche), des cartons et emballages divers sont retrouvés régulièrement dans les jardins environnant après chaque coup de mistral en l’absence de rangements et de précautions suffisantes prises à l’arrière des bâtiments.
Les riverains sont déterminés à obtenir des améliorations.
Lire le texte de la pétition remise en mairie à la mi-septembre 2019 avec une quinzaine de signatures.

Demande d’un accès approprié au Centre Commercial de l’Europe
Accès piéton actuel au centre commercial,

27 Mai 2019, impasse Jas de Bassas : Une demande est faite auprès de la mairie, par le président du conseil syndical de Riva Di Fuveau, pour un accès plus approprié, en parallèle aux escaliers existants, vers le Centre Commercial de L’Europe, en bout de l’impasse du Jas de bassas,  pour les personnes avec poussette et/ou à « Mobilité réduite ».
A la suite de quoi deux jours plus tard La directrice générale des services, répond : « Suite à la suggestion d’un Fuvelain, les services techniques se sont déplacés et ont chiffré une rampe qui ne sera pas « PMR » mais qui améliorera considérablement l’accès au parking. Ce chiffrage (je l’ai reçu hier) sera soumis aux arbitrages budgétaires du prochain budget qui doit être voté fin juin ». A suivre …
On remarquera au passage que l’accès piéton actuel est de l’autre coté de la chaîne, du coté de la RN 96 et non de l’impasse du Jas de Bassas.

Reprise de l’enrobé avenue Maréchal Leclerc (RD 46) par le Département
Trottoir souillé par l’entreprise de goudronnage

C’est est une route départementale classée zone bruyante, sensible à enjeu fort au PPBE du Département, la chaussée devrait donc être revêtue avec un BBTMa (enrobé acoustique), mais rien n’indique que c’est cela qui a été fait.
24 mai 2019 :  Goudronnage avenue Maréchal Leclerc : Le marquage au sol a été effectué. Les travaux sont finis. 
18 Mai 2019 :
Les trottoirs ont été nettoyé, mais il y n’y a toujours pas de marquage au sol , ni aucune signalisation sur ces travaux.
3 mai 2019 : Les travaux de signalisation au sol (peinture) avenue du Maréchal Leclerc, sont prévus du 6 Mai au 17 Mai.
2 Mai 2019 : Suite à la reprise de l’enrobé avenue Maréchal Leclerc, plusieurs riverains du quartier nous alertent sur le fait que l’entreprise mandatée par le Département a quitté le chantier en laissant le trottoir dans un état lamentable entre le carrefour avec l’avenue Alexandre Philip et les services techniques.
Suivi de chantier défaillant ? et l’ « Attestation d’achèvement de Travaux » ?
Nous prenons contact avec les Services de la Commune pour demander le nettoyage et la remise en état des trottoirs qui ne sont plus vraiment utilisables, par les usagers du quartier. Il nous est répondu qu’ils sont déjà au courant, mais le soir même, aucun coup de balais n’avait été donné.  A Suivre …

30 avril 2019 : Une fois le goudronnage terminé, les travaux de signalisation au sol (peinture) avenue du Maréchal LECLERC, sont prévus du 6 Mai au 17 Mai.

24 avril 2019 : Renouvellement des couches de roulement sur voie départementale (RD 46) à l’initiative du Département.
Des travaux de refection de la chaussée, reprise d’enrobés (Goudronnage) sont prévus du rond-point du Général de Gaulle (Pharmacie) jusqu’à l’intersection avec l’avenue Alexandre Philip (ancienne maison du garde-barrière). Pour cette raison, la plus grande partie de l’avenue Maréchal Leclerc (au niveau du parking de la gare routière, de la caserne des pompiers, du supermarché Casino, devant les services techniques) sera en mode circulation alternée du 24 Avril au 07 Mai 2019, si le chantier respecte les délais prévus.
Ces travaux sont pris en charge par le département y compris financièrement.

Commentaire du CIQ : Dans le quartier, personne n’avait pensé à l’avenue Maréchal Leclerc, comme rue à goudronner en priorité, le principal intérêt serait que profitant de ces travaux, le ralentisseur situé au niveau des feux tricolores soit mis aux normes (légère diminution de l’écart de niveau), mais il semble que ce n’est pas prévu.

Visite surprise de Christophe Castaner (Ministre de l’intérieur) à Fuveau
Le Ministre de l’intérieur en visite chez les pompiers volontaires de Fuveau (Sources FR3)

26 Avril 2019 : La circulation et les habitudes des riverains sont perturbées, une partie de la journée le vendredi 26 avril, avenue du Maréchal Leclerc, en raison de la venue très sécurisée du Ministre de l’Intérieur à la caserne des Pompiers de Fuveau. Accueilli par le lieutenant  Eric Festa, Christophe Castaner était accompagné du Préfet, du Président des Pompiers 13, du Colonel Grégory Allione, de Mme le Maire dans ce centre de secours qui compte 87 volontaires sur 94 sapeurs-pompiers. La visite s’est terminée par un repas.
Connaitre les raisons de la visite, (Sources FR3)

Christophe Castaner et Anne-Laurence Petel à la caserne de Fuveau

26 Avril 2019 : Anne Laurence Petel (Député d’Aix en Provence et du Pays d’Aix) était aussi présente à la cérémonie . Extrait de son discours :  » Je suis honorée et ravie d’avoir pu accueillir le 26 avril le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner dans ma circonscription pour des annonces sur le statut des Pompiers volontaires. Le volontariat, c’est la pierre angulaire de notre modèle de sécurité civile. C’est l’engagement de ces 200 000 pompiers volontaires que le ministre de l’Intérieur est venu saluer en rendant visite au centre d’incendie et de secours de Fuveau. 80% des sapeurs pompiers sont volontaires et leur statut pourrait être mis à mal par la directive européenne sur le temps de travail. »

Projet de cheminement piéton avenue Maréchal Leclerc entre le carrefour des vertus et le rond point de l’Europe

9 octobre 2018 : Une réunion d’information est organisée en mairie pour présenter un projet de cheminement piéton avenue du Maréchal Leclerc (D 46) entre le carrefour avec le Chemin des Vertus et le Rond-point de l’Europe. Voir le détail de la réunion et du projet .
Lors de cette réunion, Daniel Gouirand conseille malgré tout aux habitants du quartier (Riva di Fuveau, Avenue Alexandre Philip, etc..) qui se rendent au centre commercial à pieds, de continuer à passer par l’impasse du Jas de Bassas, impasse pour laquelle le CIQ continue de demander l’installation d’un éclairage public.

Accident Grave Avenue Maréchal Leclerc !
Hélicoptère survolant le quartier, pour identifier le lieu de l’accident

Dans l’après-midi de mardi 19 juin 2018, avenue Maréchal Leclerc, juste avant les services techniques, un grave accident est survenu entre une moto et un véhicule, au débouché de l’impasse des fleurs et de l’impasse de l’anse.  Les secours arrivés sur place rapidement ont fait de leur mieux. En raison de la gravité de l’état du motard, il a été fait appel à un hélicoptère de la sécurité civile qui est venu se poser à coté des services techniques. Finalement après un long moment, de soins sur place, le blessé a été évacué dans un VSAV.

On ne le dira jamais assez : Avenue Maréchal Leclerc vitesse limitée à 50km/h, Soyez Prudents !

Commémoration de l’appel du 18 juin 1940 dans notre quartier !
Discours de Mme le maire, en commémoration de l’Appel du 18 juin.

18 juin 2018 : A 18h au rond point du général de Gaulle, au départ de l’avenue du maréchal Leclerc, d’un coté, de l’avenue du 8 mai 1945 de l’autre et de l’avenue Guerin Marchi, sur un large trottoir le conseil municipal s’est réuni au grand complet pour commémorer l’appel du 18 juin 1940. Musique, discours, dépôt de gerbe, le CIQ, lui aussi, était présent et représenté par son trésorier (au fond sur la photo, au centre) et son président.

Cérémonie de remise de décorations au chef de centre des pompiers de Fuveau :

Le 23 mars 2018, à la caserne des sapeurs-pompiers de Fuveau, avenue du maréchal Leclerc, le CIQ était représenté par Guy Arnaud et le président du CIQ à cette cérémonie protocolaire ou le lieutenant des pompiers Eric Festa à reçu le médaille de la ville de Fuveau et l’insigne de chef de centre des pompiers de Fuveau des mains du colonel Grégory Allione, chef du corps des sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône.

Étaient présents en nombre les élus de la majorité municipale, ainsi que Jean-François Dubus, des pompiers « haut gradés » en uniforme (tenue bleue nuit, képi, gants blancs), ainsi que des anciens pompiers, les familles des pompiers et du public. L’effectif de la caserne est important, 60 sapeurs-pompiers environ dont quelques femmes, d’après ce que nous avons pu voir, vêtues d’une veste jaune fluo et d’un casque de pompier. C’était une excellent idée d’organiser ce genre de cérémonie ouverte au public. Elle permet de découvrir la caserne, les équipements et de rencontrer les pompiers de Fuveau dans d’autres circonstances que dans les conditions souvent dramatiques, ou la population fait appel à eux.

De gauche à droite: Eric Festa, le maire de Bouc Bel Air, le colonel Grégory Allione, Mme le maire de Fuveau

Après la première partie protocolaire de remise de décoration, tout le monde fut invité à une deuxième remise, celle d’un buffet apéritif bien fourni et très convivial.
En cas de besoin, Tel : 04 42 58 53 61

Maison du garde barrière :
Clôture du jardin réparée au niveau du feu tricolore

Début Février 2018, la clôture du jardin est réparée. 

Les habitants du logement doivent être rassurés.

Accident avenue Maréchal Leclerc, au niveau de la maison du garde barrière et du feu tricolore :

 

Vers le 20 novembre 2017, pour une raison inconnue et alors qu’un radar pédagogique invite fortement les automobilistes à ralentir à 30km/h, un automobiliste a perdu le contrôle de son véhicule,  venant percuter le feu tricolore, provisoirement hors service , démolissant le grillage en bordure de la route, pour finir sa course dans le jardin de l’ancienne maison du garde barrière, toute récemment rénovée et transformée en logement social depuis 2016.
Peu après un feu tricolore de chantier a été mis en place, une protection sur la base poteau sectionné et un ruban de signalisation (rubalise) pour clôture provisoire du jardin, en attendant mieux.

Tout récemment le feu tricolore a été réparé, mais pas la clôture.

Le jardin de la maison du garde barrière, endommagé par un véhicule incontrôlé.

Ce n’est pas le premier accident de voiture cette année, sur l’avenue du maréchal Leclerc. En effet le 15 janvier 2017, un conducteur ayant perdu le contrôle de son véhicule avait  largement endommagé la clôture des Services Techniques. (Dont on a du mal à comprendre qu’ils soient encore localisés en 2017, en plein centre de la future nouvelle ville de Fuveau qui se dessine au fil des ans)

Trottoirs avenue Maréchal Leclerc : Une curiosité !

brusquement la largeur du trottoir rétrécit. Adieu normes, poussettes, curieux…, non ?
Trottoir subitement rétrécit en direction du centre village, en passant devant les services techniques, Curieux ?

2014 : Demande de pose de brise vue sur le site du magasin Casino

Le CIQ Saint-François avait sollicité par lettre remise en mains propre, le 12 décembre 2014, le gérant du supermarché Casino pour la pose d’un brise vue, le long de la limite grillagée, située au Nord de la parcelle (Coté parking). Il nous avait confirmé avoir transmis la demande avec avis favorable aux services gestionnaires du patrimoine bâti de Casino.
Depuis le brise vue a été posé . C’est une affaire classée.

Brise vue posé à la demande du CIQ, le long du parking « Casino »