Archives de catégorie : Actualités

Tous thèmes, tous sujets…

Questionnaire des adhérents du CIQ St-François

Comme annoncé, lors de notre récente Assemblée Générale, en vue des prochaines Elections Municipales de Mars 2020, le Comité d’intérêt de Quartier a offert à ses adhérents la possibilité de formuler des questions sur les sujets qui les préoccupent concernant le quartier (actuel et/ou futur) et qu’ils souhaitaient poser aux candidats à la Mairie de Fuveau, pour éclairer leur choix. 

Nous avons fait une synthèse des réponses pour établir un questionnaire que nous avons transmis aux différents candidats.
Nous vous communiquerons les réponses que nous aurons reçues par une Newsletter et nous les publierons sur le site internet du CIQ.

Ci-dessous le questionnaire envoyé le 15 janvier 2020 :

Questionnaire des adhérents & habitants
du CIQ Saint-François – Fuveau 

                                                                                                     Janvier 2020           

Pouvez-vous envisager de mettre à l’ordre du jour de la prochaine mandature les demandes suivantes, si vous êtes élus à la Mairie de Fuveau ?

Jas de Bassas :
– Un éclairage public intelligent dans l’impasse du Jas de Bassas conduisant au Centre commercial Europe, comme cela est demandé depuis 2013 ? (Oui/Non)
– Un véritable accès piéton, poussette et PMR au Centre commercial au bout de l’impasse du Jas de Bassas ? (Oui/Non)

Rond-point de l’Europe :
– Un éclairage public ? (Oui/Non)
– Un cheminement piéton sécurisé par des passages protégés tout autour du rond-point ? (Oui/Non)

Avenue Maréchal Leclerc : 
– Une restructuration de la gare routière ? (Oui/Non)
– Une urbanisation à visage humain, le long de l’avenue, devenue un axe urbain, intégrant une stratégie de réduction du transit des véhicules sur la RD 46, qui passent par cet axe pour des trajets de liaison Aubagne-Rousset, au lieu de passer par la Barque ? (Oui/Non)

Pares-vues en plastique :
– Quelle est votre position sur les pares-vues en plastique (inesthétiques et source de pollution) visibles sur le domaine public (exemple : services techniques) et la possibilité de remplacer par des haies végétales ? (Pour/Contre)

RD 96 (entre le rond-point de l’Europe et le carrefour avec le chemin de Saint-François) :
– Un déplacement des limites d’agglomération sur cette portion de route de l’autre côté de la RD 96 pour, en priorité, la sécuriser avec une réduction de la vitesse du trafic ? (Oui/Non)

Groupe scolaire Ouvière :
– La mise en place d’une réflexion sur les possibilités de désengorgement du groupe scolaire surdimensionné et sur une refonte de la carte scolaire favorisant les déplacements piétons ? (Oui/Non)
– La mise aux normes du trottoir entre l’école élémentaire Ouvière et le parking Guérin Marchi. (Oui/Non)

Chemin de Saint-François :
Confirmation de la mise en place d’un collecteur pour le tout à l’égout dans le cadre de l’urbanisation du pré de l’Ouvière, du début du chemin de Saint-François jusqu’au N°69 (Carrefour avec feu tricolore) ? (Oui/Non)

Chemin de Saint-François (partie haute entre l’entrée des lotissements « La Bégude & L’Ouvière » et le carrefour avec la RD 96) :
– Un éclairage public, comme cela est demandé depuis 2013 ? (Oui/Non)
– Une reprise du tracé dangereux du dernier virage ? (Oui/Non)
– Un déplacements en retrait de la voirie des 4 containers poubelles (ordures ménagères et emballages) à l’angle de l’impasse de la Farigoule ? (Oui/Non)
– Une solution pour stopper les éboulements récurrents de terre et de pierres ? (Oui/Non)
– La suppression du rond-point giratoire malcommode devant l’entrée des lotissements « La Bégude & L’Ouvière » et son possible remplacement par un marquage au sol en peinture ? (Oui/Non)
– La mise en abattage des pins qui menacent de tomber sur le chemin ? (Oui/Non)
– La reprise du pluvial inopérant (plusieurs avaloirs sont situés du mauvais côté de la chaussée par rapport à la pente de la voirie) ? (Oui/Non)
– La reprise en peinture de ligne blanche continue devenue non visible ? (Oui/Non)
– La limitation du tonnage autorisé à 3,5 T (habitations en mitoyenneté immédiate en contrebas ? (Oui/Non)

Carrefour Chemin de Saint-Francois/RD 96 :
– Un éclairage publicducarrefour ainsi qu’ autour de l’abribus du ramassage scolaire ? (Oui/Non)

RD 56E (entre le rond-point du cimetière et le pont au carrefour avec le RD 96) :
– Un déplacement des limites d’agglomération sur cette portion pour en priorité sécuriser les accès aux nombreuses habitations ? (Oui/Non)
– Obtenir du Département une diminution de la vitesse autorisé ? (Oui/Non)
– Obtenir la sécurisation du débouché du lotissement « Les Jardins du Repos » ? (Oui/Non)

Avec la lettre d’accompagnement suivante :

Bonjour Madame, Monsieur,

Dans le cadre des élections municipales, et conformément à l’objet de notre CIQ : « La défense et la promotion du quartier et de ses habitants, …dans les domaines suivants : la défense du cadre de vie et des intérêts généraux des habitants du quartier, la défense et le maintien des sites et de la qualité de la vie, le respect d’un urbanisme à visage humain, la représentation et la défense des intérêts généraux patrimoniaux ou moraux de ses habitants… »

Le Comité d’Intérêt de Quartier Saint-François – FUVEAU a demandé à ses adhérents les sujets qui les préoccupent prioritairement à l’échelle de notre quartier.
Nous avons regroupé ces sujets dans un questionnaire que nous vous soumettons ci-joint.

Nous vous serions reconnaissant de bien vouloir nous répondre par écrit, ou par courriel de manière sommaire ou plus complète, en fonction des questions posées et de nous faire part de vos réponses au plus tard le 15 février 2020. 

Vos réponses seront communiquées aux habitants et rendues publiques.

Nous vous remercions par avance pour votre attention et votre participation, nous vous prions de croire, Madame, Monsieur, à l’assurance de nos sentiments les meilleurs. 

Chantier Cœur Saint-François-Pré de L’Ouvière

Et si encore, c’était un éco-quartier !
Cliquer/Voir ce qu’est un éco-quartier

Construction des 18 appartements qualifiés
par le promoteur de : « Seulement » !

La sécurité mise à rude épreuve devant l’école !

28 janvier 2020 : 8h20 devant l’école élémentaire Ouvière au moment de la rentrée des classes. Plusieurs camions dont un convoi exceptionnel avec des éléments de la grue du chantier obstruent l’accès à l’école, provoquent un embouteillage monstre. Ce qui pose un grave problème de sécurité et de visibilité au moment ou 200 enfants (accompagnés pour la plupart en voiture, en raison de la carte scolaire) en l’espace de 10 minutes sont censés enter dans l’école.
On notera :
– l’absence de la police municipale.
– Le non respect des assurances données aux parents d’élèves par les responsables de la Commune à propos des instructions devant être signifiées aux entreprises retenues pour le chantier, afin qu’elles respectent des horaires ne gênant les entrées et sorties d’école.
– L’inaccessibilité du parking de 100 places situé au fond.
On constatera :
– Un mépris consternant vis à vis des usagers.

le chantier prend une nouvelle tournure.

27 janvier 2020, le chantier prend une nouvelle tournure. Les fondations ont été creusées et en cours d’être coulées. Amenées à grands renforts de camions, types « Convoi exceptionnel « , des structures métalliques, éléments de la grue de chantier sont en cours de montage, à l’aide d’une monumentale grue télescopique qui trône depuis ce matin au milieu du champ. (Voir photos ci-dessous) 

Mise en place de la cabine de la Grue Jaune à venir

23 janvier 2020, inquiétant : Le réseau de tout à l’égout auquel doit se raccorder ce programme de constructions est à nouveau bouché au niveau du Complexe sportif, du Tennis et du nouveau Réfectoire des écoles.

20 Janvier : Les fondations sont en train d’être creusées et le béton coulé au fond des tranchées.
Un bassin de rétention est en principe prévu entre ce programme et le futur foyer logement pour séniors. A-t-il est creusé lui ?

Le voisinage est prévenu

15 janvier : Cette fois ci, on sait qui c’est qui creuse, c’est HD Construction, quartier le plan, route des Vignerons, 13112 La Destrousse. Tel: 04 42 71 81 21
Chantier sous télésurveillance…,
Mais de qui ont-ils peur ?
Les terrassements s’éternisent, le brise roche brise toujours. Le début des fondations devait commercer le 6 janvier, mais le chantier prend du retard.

Des algécos sont installés, quartier général du chantier entouré de grillages
de protection

Les fondations vont démarrer deux bons mètres en dessous du niveau naturel
Le terrain est mis progressivement au niveau du parking
L’étendue des terrassements effectués en prévision des fondations
des 18 logements à venir
Le brise roche à l’ouvrage

6 Janvier 2020 : Les terrassements se sont poursuivis pendant les fêtes de fin d’année à un rythme soutenu ainsi que le ballet des camions . Un  brise roche a rejoint le tractopelle. A force de creuser, ils ont fini par trouver une source ou tout du moins à libérer une nappe d’eau souterraine. Il leur faut maintenant l’évacuer d’ou le dispositif mis en place : une moto-pompe pour pomper l’eau et un tuyau à gros diamètre pour l’envoyer sur la voie transversale ou elle s’évacue par l’avaloir à l’entrée du parking. 

Ont ils trouve une source ?

Décembre 2019 : d’importants travaux de terrassement se poursuivent dans le champ, le long de la première partie de la voie transversale. Ils préparent le terrain pour les fondations des 18 premiers appartements. De grandes quantités de terres arables sont évacués par camions.  Par contre les engagements formulés lors des réunions de 2016-2017, de ne pas faire passer les camions par le haut du chemin de Saint-François, ni par l’impasse Saint-François, mais par la nouvelle voie transversale, puis vers le bas, ne sont pas respectés.
Nous espérons que l’étude géologique rendue obligatoire par la loi Elan, dans les secteurs argileux a bien été effectuée et que les prescriptions stipulées à l’article 5 du permis de construire, concernant les zones d’affaissement à caractère souple (risques résiduels miniers) sont scrupuleusement suivies.  

Lundi 4 novembre 2019 démarrage du chantier de construction

Des travaux de terrassement démarrent dans le Pré de l’Ouvière, sans aucune information auprès des riverains, sans aucun affichage de l’entreprise intervenant, sans sécurisation du chantier, sauf condamnation de l’ancien parking.

Affichage de l’Arrêté  rectificatif du 17 octobre

Le 25 octobre 2019 : Un nouveau panneau apparaît au bord du chemin de Saint-François au N° 69.
La société bénéficiaire du permis de construire a changé de nom. Ceci confirmerait la rumeur, comme quoi le chantier était bloqué pour une question de documents, et expliquerait pourquoi les travaux de construction dans le champ n’ont pas démarré plutôt. Voir le document d’urbanisme rectificatif 

Annonce de la fermeture du parking dans le Pré de l’Ouvière

Pendant les vacances de la Toussaint la mairie communique sur le parking. Après avoir diffusé le 22 octobre, un document faux (Voir le document erroné), elle diffuse le document ci-joint pour informer les usagers de la fermeture du parking en terre, resté provisoire pendant 9 ans, dans le « Pré de l’Ouvière », devant l’école élémentaire Ouvière. La fermeture sera effective à partir du 4 novembre 2019. Ceci est présenté comme un aménagement. 

Plans des constructions

Voie transversale, N°69 chemin de St-François

Janvier 2020 : Résidus de chantier de part et d’autre de la voirie transversale

Décembre 2019 : Six logements sociaux à venir en terrain devenu inondable !

Terrain devenu inondable du fait de la voirie surélevée

Sur ce terrain il est prévu de construire trois fois deux logements sociaux : 6 au total. Maintenant que la voirie (maîtrise d’ouvrage municipale) est a peu prés terminée, nous avons pu constater lors des épisodes pluvieux récents que, telle qu’elle a été construire, nettement surélevée par rapport au niveau naturel du terrain, les constructions à venir (entrées, garages), forcément en contrebas de la voirie avec un dénivelé important, vont se trouver inondées à la première occasion.  

Vide sanitaire et garage inondés le long de la voie transversale au N°69

Suite aux différents épisodes pluvieux et à la création de cette voie transversale sous maîtrise d’ouvrage municipale, il semblerait que tout n’a pas été réfléchi à l’avance pour le mieux.
Les maisons qui longent la voie transversale, voient l’eau du pluvial collectée sur l’ancien chemin d’accès, détournée par les nouveaux accès goudronnés vers les maisons et les garages, provoquant à plusieurs reprises des d’inondations (entrée, vide sanitaire et garage). La maison suivante est également impactée.

Photos des inondations recommencement constatées

Les sinistrés ont écrit à Mme le Maire, pour demander une intervention permettant de trouver solution au problème nouvellement crée par les travaux liés au PUP du Pré de l’Ouvière.
Nous ignorons pour l’instant s’il ont eu une réponse.

Pluies du 23 novembre 2019

L’eau non collecté s’engage dans la voie transversale en pente

Suite aux pluies, d’importantes quantités d’eau descendues des terrains situés en amont, sortent de dessous le portail au N° 78 et s’engagent sur le chemin de Saint-François vers le nouveau carrefour. Anciennement tout le pluvial serait descendu par la chemin de Saint-François.

Aujourd’hui une partie descend le chemin de Saint-François le long du champ, mais une grande quantité s’engage vers la nouvelle voie transversale. Or actuellement les avaloirs se trouvent sur-élevés par rapport à la chassée pour un temps indéterminé car Il manque la dernière couche de bitume de finition.

L’eau non collecté va continuer sa course dans le champ en contre bas

Pour cette raison les avaloirs (sauf partiellement le dernier) ne collectent pas l’eau qui du fait de la pente de cette voie transversale ruisselle en bonne partie directement vers le champ Campillo en contrebas.

25 octobre 2019 du nouveau sur la voie transversale

Un poteau électrique planté au beau milieu de deux entrées et un poteau téléphonique sur la chaussée goudronnée viennent d’être enlevés, 6 mois après la fin apparente des travaux dans ce secteur. L’accès au fond vers le champ à lotir en contrebas a été condamné avec des rebords de trottoir. Le trottoir a été soigneusement planté de piquets pour interdire le stationnement des voitures à cheval sur le trottoir.

Les raccords n’ont pas l’air bien neufs. C’est du provisoire ?
Au 69 du chemin de Saint-François, la voie transversale fraîchement goudronnée :
N’y a-t-il rien qui vous intrigue ?

Avancement des travaux le 24 mars 2019, débouché de la transversale coté Chemin de Saint-François :
La délimitation de la chaussée, laisse prévoir l’enlèvement des pylônes téléphoniques. Les villas en bordure de la voirie savent déjà qu’ils vont perdre une bonne partie de leur tranquillité.

Mi-Mars 2019 : Vu le dénivelé de 1,5m et plus créé par les travaux entre le terrain et la voirie, qui apparaît sur la photo ci-dessous,  Il ne sera pas facile de construire des maisons de plein pieds avec la rue, à moins d’un remblayage onéreux pour la construction de logements sociaux. Des escaliers seront peut-être nécessaires, une pente pour rentrer dans le garage, et le risque de voir inondés les rez-de chaussé et les garages régulièrement ?

Parcelle en contrebas à bâtir en logements sociaux
Vision bucolique du chantier !!!
10 décembre 2018 : Avancement des travaux, coté voie transversale au N°69 chemin de Saint-François et accès champ Campillo

16 novembre 2018 : Coté N°69 chemin de Saint-François

Les riverains demandent la sécurisation du chantier

La future nouvelle voie d’accès transversale qui longe le chemin privé

5 juillet : Suite à la demande de ces riverains du N°69 chemin de Saint-François qui longe la nouvelle voie d’accès, une barrière de sécurité a été installée entre les deux, au bout de plusieurs jours et une réunion d’information leur est proposée sur le terrain le Mercredi 11/07/2018 à 8h15. Les aménageurs tentent de rattraper le coup.
Un représentant du bureau du CIQ Saint-François tenu à l’écart, bien que non convié, est présent sur place.

Le minimum de sécurité n’est pas respecté

Tractopelle à quelques mètres des habitations, ou vivent des familles avec des enfants, sans aucune protection

4 juillet : Ces premiers travaux ont été effectués sans aucun avertissement, ni pancarte, ni aucune prévention,  ce qui aurait été la moindre des choses, puisque les ouvriers ont du emprunter une voie privée pour effectuer leur tache et que de surcroît des enfants jouent dans les jardins autour des maisons dont certains ouverts donnent sur l’impasse.
D’autres riverains ont constaté des coupures du réseau téléphonique entraînées par ces travaux .

Les riverains sont mécontents !

Au N° 69 du chemin de Saint-François
des riverains se rebellent !

3 juillet : Les premières images, les premiers dysfonctionnements !Des riverains au N°69 chemin de Saint-François (impasse qui descend vers le champ Campillo) partis travailler le matin à 8h30 sans rien constater, découvrent en rentrant le soir à 18h avec surprise que des travaux (débroussaillage) ont été effectués tout le long devant leur habitation dans la journée, en bordure de leur chemin d’accès actuel. Les aménageurs se sont crus « Seuls au monde ».

Démarrage du chantier sans prévenir

Démarrage du chantier sans aucune protection, vis à vis du chemin d’accès aux quatre villas mitoyennes
Chemin d’accès au terrain Campillo

le chantier a débuté le Lundi 2 juillet 2018, sans information des riverains, sans protection du chantier. Plusieurs  riverains s’en émeuvent à juste titre.

5 septembre 2016 :
Le Terrain  Campillo  dépend alors du même projet urbain partenarial que le « Pré de l’Ouvière », avec un impact sur les équipements collectifs (voirie, parking, école, réseaux… ). Il est situé en bas du chemin privatif (voir photo). La deuxième tranche (le Champ Campillo/12 logements de plus) devrait se contenter d’un permis d’aménager à venir, actuellement en cours d’instruction. 

Contentieux Mairie / SCA Chateau l’Arc

12 décembre 2019, Surenchère :
La presse du Pays d’Aix en parle

Cliquer dessus pour voir l’article en grand

Source : La Provence 19 12 2019

Ce qu’en dit un ancien élu

Source : La Provence 19 12 2019

Ce qu’en dit la Préfecture des Bouches du Rhone

Source : La Provence 19 12 2019

Décembre 2019 : Informations & arguments complémentaires

Ils nous sont communiqués par M. BRERRO, le Président de l’Association « Les Amoureux de Chateau l’Arc » (Association de défense des riverains, opposée au projet).

Des sommes extravagantes comme dédommagement ont déjà été demandées par le passé : 256 000 € d’abord, puis 156 000 € ensuite…
Elles ont toujours été refusées par le Tribunal Administratif. Donc …..
Il ne faut pas négliger d’extrapoler et d’envisager les infrastructures qui seront nécessitées par un si grand nombre de logements (150 pour la première tranche, le permis de la seconde seconde étant pour le moment refusé par la Mairie) :
– Crèche, école maternelle…et peut-être primaire, les écoles alentour étant déjà saturées ! Tout ceci coûtera énormément à la Commune…sans apporter quoi que ce soit en retour, ni en matière de taxes d’habitation (en cours de suppression), ni en matière d’emplois.
– Il faut prendre aussi en compte la déforestation générée, la destruction de la faune, des chiroptères et des plantes de la zone concernée par le projet.

8 novembre 2019: Jugement Conseil d’État, 10ème chambre

Lire le jugement du 8 novembre 2019 (document intégral)

12 septembre 2019 : Jugement Cour administrative d’appel de Marseille

Lire le jugement du 12 septembre 2019 (document intégral)

27 Mai 2019 : Jugements du tribunal administratif de Marseille

Lire le Jugement du 27 mai 2019 (gocument intégral)
Qui, dans son article 2, enjoint à la Mairie de réexaminer la demande de permis d’aménager modificatif présenté par la SCA Chateau L’Arc

Questions posées pour les Elections Municipales par la Coordination des CIQ

Coordination des Comités d’intérêt de Quartier de FUVEAU

                                                                                                     Décembre 2019   

Conformément à l’objet des C.I.Q. qui ont pour principales missions : 

  • La défense et la promotion du quartier et de ses habitants,
  • La défense du cadre de vie et des intérêts généraux des habitants du quartier,
  • Le maintien des sites et de la qualité de la vie,
  • Le respect d’un urbanisme à visage humain,
  • La représentation et la défense des intérêts généraux patrimoniaux ou moraux de ses habitants

En raison des Elections municipales de mars 2020, la coordination des CIQ (8 CIQ) a adressé aux quatre têtes de liste connues qui postulent à la Mairie de Fuveau, le questionnaire suivant issu des demande de leurs adhérents sur les sujets qui leurs paraissent importants pour notre commune.

Questionnaire commun des CIQ

SOMMAIRE des questions posées :

  1. Gestion des voies de communication – mobilité
  2. Sécurité des personnes et risques majeurs
  3. Urbanisme et environnement
  4. Ecoles, Enfance et Jeunesse
  5. Propreté et incivilités
  6. Fiscalité locale
  7. Politique Culturelle
  8. Politique d’avenir, à court, moyen et long terme.
  • Gestion des voies de communication – mobilité
  1. Pensez-vous pouvoir répondre à la demande de modification des zones « hors agglomération » en zones « agglomération », avec tous les aspects qui s’y rapportent : éclairage, trottoirs, passages pour piétons, limitation de vitesse, entretien, revêtement, abribus, voies douces, en particulier sur la RD 96 (Entre le rond-point de l’Europe et le carrefour avec le chemin Saint-François), La RD 96 et le CD6 (La Barque) ?
  2. Quelle sera la politique de la ville et son engagement en ce qui concerne les voies communales, les chemins ruraux, les chemins privés ?
  3. Prévoyez-vous de programmer le débroussaillement et l’élagage des abords des voies publiques, l’entretien de leurs fossés en bordure pour l’amélioration de l’évacuation des eaux pluviales ?
  • Sécurité des personnes et risques majeurs
  1. Envisagez-vous des décisions nouvelles en matière de politique de sécurité des personnes et des biens, par rapport à l’existant ?
  2. Lesquels de ces points pourront être approfondis : La pose d’éclairages avec capteurs, les caméras de surveillance, l’entretien des vallats avec les risques d’inondation y afférents, l’application des obligations légales de débroussaillement, l’avertissement de la population en cas de risque majeur, la circulation de produits dangereux ?
  • Urbanisme et environnement
  1. Quelle sera votre position vis-à-vis du dossier « Château l’Arc » (S.C.A. de Château l’Arc et le permis d’Aménager en date du 18 Juillet 2019) ?
  2. Quelles seront, pour vous, les zones nouvelles à urbaniser ?
  3. Quelle sera la position de la Municipalité au regard des logements sociaux ?
  4. Comment envisagez-vous le PLUi prévu pour 2021/2022 ? Notamment en termes d’environnement, de permis de construire maisons, commerces, industrie, et de préservation des terres cultivables, des espaces forestiers et des espaces verts
  • Ecoles, Enfance et Jeunesse
  1. Quelle sera la politique prévisionnelle de la Commune :
  2. Evolution de la carte scolaire (Création d’une nouvelle école), ou statut quo ?
  3. Par rapport à l’Enfance et la Jeunesse ? (Crèches, assistantes maternelles, loisirs extra-scolaires, activités périscolaires, etc…)
  4. La restauration scolaire, évolution ou statut quo ?
  • Propreté et incivilités
  1. Sera-t-il programmé la mise en place de caméras sur les PAV (Points d’Apport Volontaires) ?
  2. Ferez-vous des propositions au nom de la Commune en plus de l’offre CT2, pour faciliter la collecte des déchets verts ? (Amélioration de la déchetterie de Rousset, création de zones de dépôts, ramassage communal, brûlage)
  3. Quelles seront les propositions de la Commune pour inciter les professionnels à cesser les dépôts sauvages ?
  4. Pouvez-vous envisagez la mise en place d’un nettoyage des trottoirs, places et chaussées de Fuveau ? avec des délais définis (par exemple pour le quartier X chaque semaine le mercredi ? ou tous les quinze jours chaque mardi …)
  • Fiscalité locale
  1. Prévoyez-vous une diminution, stabilité, augmentation de la fiscalité ?
  2. Peut- on envisager légalement une diminution pour les plus démunis ?
  3. Quelles seront vos priorités sur la répartition financière du budget communal ?
  • Politique Culturelle
  1. Comment envisagez-vous de développer la culture à Fuveau
  2. Le Développement d’événements dans des locaux adaptés avec un accueil de qualité pour le public !
  • Politique d’avenir, à court, moyen et long terme.

– Comment concevez-vous les relations avec les Comités d’Intérêt de Quartier ?
– Réactualisation, Renouvellement et Application de la Charte de 2016 ?
– Notre souhait serait notamment de pouvoir participer autant que faire se peut et modestement à  la gestion de la ville, notamment par la consultation en amont et en tout cas et avant toute délibération/décision

  1. Nous avions compris que vous seriez favorable à la création du Conseil Citoyen (Information, consultation, concertation, co-construction)  Est-ce exact ?
  2. Quelle sera votre engagement pour une attractivité renforcée de notre commune, quelles mesures en faveur du tourisme, mais aussi pour faciliter la pérennisation et les créations de commerces au centre-ville ?
  3. Quelle sera votre position vis-à-vis :
    1. De la transition écologique ?
    2. Des rapports avec la Métropole et le Département pour éviter un non-engagement de leur part vis-à-vis de la Commune ?
    3. De la place des seniors dans notre village : Quelle gestion pour le futur foyer logement ? Quelle probabilité pour la création d’une Maison du Bel-Age avec aide aux difficultés administratives, Quelle probabilité pour la création d’un service de santé spécifique avec des spécialistes des pathologies personnes âgées, quels loisirs proposés ?
    4. Des Associations Fuvelaines (Répartition des subventions municipales) ?

               MERCI POUR VOTRE DILIGENCE ET CONFIANCE

Questionnaire envoyé à :
– « Fuveau Demain » : Jean-François Dubus
– « Fuveau Verte et Solidaire » : Arlette Parola
– « Fuveau Toujours » : Beatrice Bonfillon- Chiavassa
– » Fuveau-La Barque 2020 Ensemble » : Lucas Barthélemy