Archives de catégorie : Vie du quartier

Evènements, faits divers, environnement, qualité de vie

Questionnaire des adhérents du CIQ St-François

Comme annoncé, lors de notre récente Assemblée Générale, en vue des prochaines Elections Municipales de Mars 2020, le Comité d’intérêt de Quartier a offert à ses adhérents la possibilité de formuler des questions sur les sujets qui les préoccupent concernant le quartier (actuel et/ou futur) et qu’ils souhaitaient poser aux candidats à la Mairie de Fuveau, pour éclairer leur choix. 

Nous avons fait une synthèse des réponses pour établir un questionnaire que nous avons transmis aux différents candidats.
Nous vous communiquerons les réponses que nous aurons reçues par une Newsletter et nous les publierons sur le site internet du CIQ.

Ci-dessous le questionnaire envoyé le 15 janvier 2020 :

Questionnaire des adhérents & habitants
du CIQ Saint-François – Fuveau 

                                                                                                     Janvier 2020           

Pouvez-vous envisager de mettre à l’ordre du jour de la prochaine mandature les demandes suivantes, si vous êtes élus à la Mairie de Fuveau ?

Jas de Bassas :
– Un éclairage public intelligent dans l’impasse du Jas de Bassas conduisant au Centre commercial Europe, comme cela est demandé depuis 2013 ? (Oui/Non)
– Un véritable accès piéton, poussette et PMR au Centre commercial au bout de l’impasse du Jas de Bassas ? (Oui/Non)

Rond-point de l’Europe :
– Un éclairage public ? (Oui/Non)
– Un cheminement piéton sécurisé par des passages protégés tout autour du rond-point ? (Oui/Non)

Avenue Maréchal Leclerc : 
– Une restructuration de la gare routière ? (Oui/Non)
– Une urbanisation à visage humain, le long de l’avenue, devenue un axe urbain, intégrant une stratégie de réduction du transit des véhicules sur la RD 46, qui passent par cet axe pour des trajets de liaison Aubagne-Rousset, au lieu de passer par la Barque ? (Oui/Non)

Pares-vues en plastique :
– Quelle est votre position sur les pares-vues en plastique (inesthétiques et source de pollution) visibles sur le domaine public (exemple : services techniques) et la possibilité de remplacer par des haies végétales ? (Pour/Contre)

RD 96 (entre le rond-point de l’Europe et le carrefour avec le chemin de Saint-François) :
– Un déplacement des limites d’agglomération sur cette portion de route de l’autre côté de la RD 96 pour, en priorité, la sécuriser avec une réduction de la vitesse du trafic ? (Oui/Non)

Groupe scolaire Ouvière :
– La mise en place d’une réflexion sur les possibilités de désengorgement du groupe scolaire surdimensionné et sur une refonte de la carte scolaire favorisant les déplacements piétons ? (Oui/Non)
– La mise aux normes du trottoir entre l’école élémentaire Ouvière et le parking Guérin Marchi. (Oui/Non)

Chemin de Saint-François :
Confirmation de la mise en place d’un collecteur pour le tout à l’égout dans le cadre de l’urbanisation du pré de l’Ouvière, du début du chemin de Saint-François jusqu’au N°69 (Carrefour avec feu tricolore) ? (Oui/Non)

Chemin de Saint-François (partie haute entre l’entrée des lotissements « La Bégude & L’Ouvière » et le carrefour avec la RD 96) :
– Un éclairage public, comme cela est demandé depuis 2013 ? (Oui/Non)
– Une reprise du tracé dangereux du dernier virage ? (Oui/Non)
– Un déplacements en retrait de la voirie des 4 containers poubelles (ordures ménagères et emballages) à l’angle de l’impasse de la Farigoule ? (Oui/Non)
– Une solution pour stopper les éboulements récurrents de terre et de pierres ? (Oui/Non)
– La suppression du rond-point giratoire malcommode devant l’entrée des lotissements « La Bégude & L’Ouvière » et son possible remplacement par un marquage au sol en peinture ? (Oui/Non)
– La mise en abattage des pins qui menacent de tomber sur le chemin ? (Oui/Non)
– La reprise du pluvial inopérant (plusieurs avaloirs sont situés du mauvais côté de la chaussée par rapport à la pente de la voirie) ? (Oui/Non)
– La reprise en peinture de ligne blanche continue devenue non visible ? (Oui/Non)
– La limitation du tonnage autorisé à 3,5 T (habitations en mitoyenneté immédiate en contrebas ? (Oui/Non)

Carrefour Chemin de Saint-Francois/RD 96 :
– Un éclairage publicducarrefour ainsi qu’ autour de l’abribus du ramassage scolaire ? (Oui/Non)

RD 56E (entre le rond-point du cimetière et le pont au carrefour avec le RD 96) :
– Un déplacement des limites d’agglomération sur cette portion pour en priorité sécuriser les accès aux nombreuses habitations ? (Oui/Non)
– Obtenir du Département une diminution de la vitesse autorisé ? (Oui/Non)
– Obtenir la sécurisation du débouché du lotissement « Les Jardins du Repos » ? (Oui/Non)

Avec la lettre d’accompagnement suivante :

Bonjour Madame, Monsieur,

Dans le cadre des élections municipales, et conformément à l’objet de notre CIQ : « La défense et la promotion du quartier et de ses habitants, …dans les domaines suivants : la défense du cadre de vie et des intérêts généraux des habitants du quartier, la défense et le maintien des sites et de la qualité de la vie, le respect d’un urbanisme à visage humain, la représentation et la défense des intérêts généraux patrimoniaux ou moraux de ses habitants… »

Le Comité d’Intérêt de Quartier Saint-François – FUVEAU a demandé à ses adhérents les sujets qui les préoccupent prioritairement à l’échelle de notre quartier.
Nous avons regroupé ces sujets dans un questionnaire que nous vous soumettons ci-joint.

Nous vous serions reconnaissant de bien vouloir nous répondre par écrit, ou par courriel de manière sommaire ou plus complète, en fonction des questions posées et de nous faire part de vos réponses au plus tard le 15 février 2020. 

Vos réponses seront communiquées aux habitants et rendues publiques.

Nous vous remercions par avance pour votre attention et votre participation, nous vous prions de croire, Madame, Monsieur, à l’assurance de nos sentiments les meilleurs. 

Façades Lumineuses 2019 dans le voisinage

Galerie de photos des maisons décorées
à l’occasion des fêtes de fin d’Année

Cliquer dessus pour voir les photos en grand format

Chaque année dans le quartier, sans s’être concertés, des voisins, un peu partout, chacun de leur côté, prennent le temps d’enjoliver leurs façades et leurs entrées de guirlandes lumineuses et clignotantes, à l’approche des Fêtes de fin d’Année.
A la tombée de la nuit, un peu partout, des maisons s’illuminent et s’animent. Elles participent ainsi, collectivement à l’amélioration notre cadre de vie et contribuent pour un temps à perpétuer « la magie de Noël ». 
Une occasion de re-découvrir le voisinage de nuit, sous un jour différent.

C’est aussi, ainsi, que collectivement,
on améliore notre cadre de vie, dans le quartier !

Cliquer dessus pour voir les photos en grand format

Illuminations municipales en bordure de notre quartier

Joyeux Noël 2019

56E – Les jardins du repos – Cimetière de Fuveau

Le Lotissement « Les Jardins du Repos »

Sortie lotissement « Les Jardins du Repos », débouché dangereux sur la RD 56E

Septembre 2019 : Tandis que toutes les villas sont construites et habitées, qu’un va et vient quotidien de véhicules emprunte l’accès au lotissement, celui-ci n’est pas mieux signalé, ni mieux sécurisé qu’avant.
Le président de l’ASL du lotissement a pris des contacts avec Mme le maire et la police municipale. Il a présenté une demande avec plusieurs propositions :

  • Dos d’âne avant l’entrée du lotissement. Refusé, motif « hors commune »
  • Limitation de vitesse. Refusé, motif « hors commune »
  • Avancer le panneau d’agglomération. Refusé : impensable
  • Signaler l’entrée du Lotissement par une paire de balise. Accepté sur le principe, mais rien de plus n’a été fait à ce jour

Le CIQ, Interrogé sur la question a du répondre que comme actuellement, la RD 56E n’est pas situé en agglomération, c’est le Conseil Départemental qui est compétent. En conséquence :

  • Il ne mettra pas de ralentisseur.
  • Il peut mettre une limitation de vitesse, mais il y a peu de chances, car ce sera jugé peu efficace surtout à proximité du giratoire.
  • Il peut aussi mettre des poteaux « Balises J3 » qui signalent l’intersection, mais a priori c’est réservé aux voies publiques et non aux entrées de lotissement.
  • La demande est à faire au Conseil Départemental, Hôtel du département 52 avenue de Saint-Just 13256 Marseille Cedex 20. A Suivre …
Villas en construction en bordure de la RD 56E

Novembre 2017 :  Au fur et à mesure que les permis de construire sont accordés les constructions avancent bon train.

Il est situé entre la RD 56E et le chemin du Cros du Pont, juste avant le nouveau rond-point du cimetière en allant vers le village de Fuveau.

Le permis d’aménager avait été déposé et obtenu en 2015. Il prévoit la création de 10 lots viabilisés pour 10 villas individuelles avec des terrains allant 450 m² à 900 m² sur une surface totale de 9714 m².

Les terrains sont maintenant viabilisés et les voiries internes terminées. les constructions vont pouvoir commencer. Deux permis de construire sont déjà affichés.
Attention à la sortie, au débouché dangereux à angle droit sur la RD 56E avec très peu de visibilité et des véhicules qui arrivent à 90 km/h. A noter l’absence de balise de croisement, du moins durant le chantier.

Lotissement privé, sur la RD 56E au printemps 2017 :

Chemin piéton d’accès au lotissement à partir
du rond-point du cimetière

Accès piéton au lotissement le long de la RD 56E, un chemin de caillasses a été bricolé à la va-vite. A deux pas de là, des trottoirs tout neufs ont été réalisés pour aller au cimetière. Mais rien n’a été fait pour les nouveaux habitants (10 constructions, juste avant le cimetière en allant vers Fuveau)

Nouveau lotissement privé de quatre villas au rond point du cimetière

Pancartes des promoteurs immobiliers au rond point du cimetière

1er Septembre 2019 : Un deuxième lotissement fait son apparition sur le terrain situé entre les jardins partagés et le parking du cimetière : 4 lots sont proposés, d’une surface comprise entre 350 m² et 400 m² avec vue sur le cimetière et le parking et le rond point du cimetière. L’accès à ce terrain, tel que le laisse supposer l’emplacement actuel de l’ouverture dans le grillage qui l’entoure, pourrait poser problème aux « Jardins Partagés ».

  • Terrain constructible à lotir à côté des jardins partagés.
  • Pancartes des promoteurs immobiliers au rond point du cimetière
Terrain constructible à lotir entre les jardins partagés et le cimetière.

Accotement en bordure de la RD 56 E

18 juin 2019 : Le projet d’accotement en bordure de la RD 56 E revient sur le devant de l’actualité.
Il en avait été question lors du projet de rond-point entrée de ville/cimetière, et par la suite à la création des jardins partagés. Depuis il était considéré comme abandonné, la commune ayant même accepté de concéder aux jardins partagés le cabanon qui jusque là était bloqué pour le Département. Ce projet resurgit avec la réception toute récente, par les propriétaires habitants en bordure de la RD 56 E, coté village, d’un courrier du Département.

Accotement revétu prévu coté gauche de la voirie

Consultée sur le sujet, il est bien confirmé en Mairie, qu’effectivement le Département des Bouches du Rhône a décidé de créer un accotement revêtu sur la RD 56E en relation les nouveaux déplacements en mode doux (marche, vélo, etc)… , dans la ligne droite entre le carrefour giratoire du cimetière et la RD 96 ou les véhicules circulent à 80 kms/h et plus, sans séparation avec la chaussée. Les travaux devraient débuter en 2020. La Mairie indique qu’elle avait demandé un aménagement plus complet, mais la Direction des Routes et des Ports s’en tiendra à cet accotement.

Commentaire CIQ : Le CIQ regrette de ne pas avoir été informé de ce revirement et l’absence totale de concertation sur ce genre de projet particulièrement accidentogène. Aucune protection vis à vis des véhicules n’est prévue pour les piétons ( La commune refuse des faire des trottoirs) et les cyclistes (pas de séparation prévue avec la voirie auto & camions) qui l’emprunteront .

Pour réaliser ce projet le Département va se trouver obligé de racheter à certains propriétaires des petits bouts de terrain en bordure de la route. Il serait prévu de proposer une indemnité de 140,00 Euros par m2 de terrain. Pour plus d’information contacter la Direction des Routes et des Ports (Ex-DDR). Hôtel du département – 52, avenue de Saint-Just – 13256 Marseille cedex 20 – tel : 04 13 31 54 05

De son coté, parallèlement à ce projet, la municipalité n’envisage pas de profiter de ces travaux pour prolonger le réseau du tout à l’égout le long de la portion de route concernée, contrairement aux souhaits de certains riverains.

Episodes pluvieux & Inondations en 2019

Pluies abondantes du 22 et 23 novembre 2019 :
Quelques illustrations dans le quartier

Cliquer dessus pour les voir en grand

Sortie du nouveau parking public en mode piscine !
Le torrent qui descend le long de la voie transversale vient buter contre le ralentisseur

Arrêté de catastrophe naturelle « inondation »

Inondations et coulées de boues du 22 au 23 octobre 2019.

Suite au pluies torrentielles survenues du 22 au 23 octobre 2019 sur Fuveau, la Commune informe qu’un Arrêté interministériel de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle a été établi en date du 30 octobre 2019, avec parution au Journal Officiel le 31 octobre 2019, concernant un certain nombre de commune des Bouches du Rhone, ainsi que la commune de Fuveau, et donc aussi notre quartier.
Cet état de catastrophe naturelle est reconnu pour le risque « Inondations et coulées de boues » du 22 au 23 octobre 2019. Lire L’Arrêté de Catastrophe-Inondations-intégral

Comme d’habitude les habitants concernés disposent seulement d’un délai de 10 jours à compter de la date de parution de l’arrêté au Journal Officiel pour déposer leur déclaration auprès de leur compagnie d’assurance.

Certains auront peut-être été surpris par la rapidité avec laquelle cet arrêté de « Catastrophe naturelle – Inondation » aura été publié.
Les arrêtés de « Catastrophe naturelle-Sécheresse » le sont eux généralement avec un an de décalage.

Parking réservé du réfectoire scolaire « Ouvière »

Coût du parking réservé du réfectoire du groupe scolaire Ouvière :

Ce parking réservé a coûté 166 179 €, soit divisé par 29 places de stationnement : 5730 € pour chaque place de parking. Il a été financé par nos impôts locaux à raison de 55% Département, 15% Métropole, 30% la Commune.

Début décembre 2019 des résidus de chantier toujours présents aux abords du réfectoire

Sans commentaire !
9 octobre 2019, le « Parking Réservé » de 29 places est terminé :
Entrée en terre battue du parking, sur la gauche le talus de protection du pluvial

Réalisé pendant l’été en surplomb sur le canal, coté sud du réfectoire, il est destiné à accueillir les véhicules du personnel éducatif (enseignants) et des intervenants municipaux dans le réfectoire du groupe scolaire.

L’idée est de libérer des places de stationnement devant la maternelle, coté avenue Guérin Marchi, pour les parents des élèves de plus en plus nombreux à accompagner leurs enfants en voiture, en raison de l’éloignement provoqué par la carte scolaire actuelle.

L’accès à ce parking, est resté en terre battue (opposition de la Ste du Canal de Provence à son goudronnage), et la barrière « sécurité » du canal a du être été reculée jusqu’à l’entrée du parking. 

Absence de protection pour les enfants
coté lotissement du « Grand Vallat »

Bien que longeant l’école maternelle, aucune protection n’a été installée en bordure de la voie d’accès, côté lotissement du Grand Vallat situé en contrebas qui avec une haie de broussailles et d’épineux pour seule séparation, peut présenter un danger de chute pour un enfant échappant à la vigilance de ses parents.

A noter que le fléchage du chantier à partir de le RD 96 en direction de la RD 56E est toujours en place début octobre alors que ce chantier est maintenant terminé. Un Oubli ? 

Parking réservé de 29 places

En l’absence de concertation préalable avec le CIQ et/ou les riverains, le chantier s’est déroulé dans une ambiance conflictuelle permanente (horaires de travaux non respectés, bruit, poussière, déchets de chantier aux quatre vents, écoulement pluvial mal maîtrisé) avec les habitants mitoyens du Lotissement du « Grand Vallat ». Les riverains  ont finalement obtenu, en fin de chemin d’accès, la création d’un talus de terre, en limite de propriété, comme solution pour bloquer et dévier les eaux de pluie futures. Rien d’autre n’est prévu le long du chemin d’accès, ni muret ni clôture grillagée de protection côté aval. 

Des travaux  » Maîtrise d’ouvrage municipale  » effectués
avant l’obtention du permis !

Un affichage bien discret au fond du parking

Une fois les déboires des riverains mis de coté, ce qui apparaît comme le plus choquant, dans le processus de création de ce parking, c’est que le document officiel des services d’urbanisme de Fuveau, qui l’autorise et le valide, est postérieur à la réalisation des travaux, puisqu’il a été affiché en Mairie le 14 octobre 2019 et transmis en Préfecture le 16 octobre 2019 et affiché sur place le 13 novembre 2019 (Voir photo ci-jointe). Voir le document de non opposition, valant permis de travaux. 

En fait les travaux du parking ont démarré fin juin. ils ont été effectués au cours de l’été, pendant que le dossier était instruit, en contradiction avec le document officiel qui stipule que « les travaux peuvent commencer dés que l’autorisation est exécutoire » , dans ce cas le 14 octobre 2019, sans respecter non plus les possibilités de recours qui sont indiquées à la fin du document de non opposition.

Le Parking réservé derrière le réfectoire, en cours de finition.

20 août 2019 : On a un peu de mal en regardant l’aménagement de surface à imaginer comment ce parking va pouvoir à la fois contenir 29 places de parking, être une aire de retournement pour le camion poubelle et un accès sécurité pour les pompiers. 

Le mur de soutènement du parking

Sans réelles fondations, monté avec une simple rangée parpaings sur 2 m/2,50m de hauteur, sur une longueur d’environ 50 m sans renforts en béton armée, sans ouverture, ni pissette pour  l’écoulement de l’eau de pluie, la construction de ce mur de soutènement du parking, en surplomb du canal et des villas, ne semble pas exempt de possibles déconvenues futures.