Chemin de St-François à Fuveau : La route de tous les dangers !

Demande de déplacement en retrait du point d’apport des ordures ménagères, au carrefour du chemin St François /RD 96, pour cause de dangerosité (Suivi du dossier) :

Fin Mars 2019 : En février 2018, nous avions demandé le déplacement en retrait du point d’apport des ordures ménagères situé en bordure de route (voir détail en bas, fin de l’article). Le 11 Mars 2019 le CIQ a  relancé les services communaux sur cette question. Le 28 mars 2019, Mme le Maire, nous fait la réponse suivante :  » La demande de déplacement des containers d’ordures ménagères au carrefour du chemin St François /RD 96, a été transmise au service foncier pour étude. La Métropole, compétente sur le sujet, nous a indiqué ne pas s’opposer à ce déplacement, mais à insisté sur le fait, qu’en aucun cas, elle ne prendrait en charge ni les frais notariés, ni les frais de terrassement et autres nécessaires à l’implantation de ce nouveau point. Gaëlle Barthélémy-Lassagne, en charge de cette délégation en mairie, nous ayant indiqué qu’elle était favorable sous réserve de faisabilité, ces travaux ont donc été budgétisés sur l’exercice 2019. Dès que nous serons en mesure de les programmer, nous vous en informerons.  »
Commentaire CIQ : A notre connaissance, il ne devrait pas y avoir de frais notariés. A suivre …

Fin mars 2019 : 

localisation du feu tricolore devant être modifié

Les services de la mairie acceptent de déplacer de quelques mètres, un des poteaux des futurs feux tricolores prévus au croisement du 69, chemin de Saint Francois, afin que ce feu là ne se retrouve pas, les pieds dans les racines, la tête dans le feuillage, d’un vieux chêne riverain. Nous les remercions pour cette modification.

Les premiers feux tricolores du chemin de Saint-Francois devraient entrer en fonction dés que les travaux de la voie transversale seront terminés et qu’elle sera ouverte à la circulation.

Début mars 2019 :  

Chaussée fissurée en train de s’affaisser en raison du trafic de camions inapproprié

Le chemin de Saint François se dégrade déjà.
Comme on pouvait déjà s’en douter, la portion étroite du chemin de Saint-François n’est pas adaptée pour supporter le trafic des camions de lourd tonnage qui lui est imposé par le chantier du Pré de l’Ouvière. Ce n’est pas par hasard que pendant environ 15 ans un panneau d’interdiction aux véhicules de plus  d’1,5 T est resté affiché avant d’être  supprimé en 2013.
Au bout de seulement 9 mois de travaux, le goudron se fissure et s’affaisse par endroits (Voir les photos), alors qu’il reste encore autour de trois ans de travaux.
– Qu’en sera-t-il à la fin des chantiers ?-  Des assurances ont elles été prises vis à vis des entreprises, comme nous l’avions demandé par courrier à Mme le Maire ?
– Faudra-t-il faire appel aux impôts locaux des Fuvelains pour financer la réfection de la voirie ?

(Cliquer sur les photos pour les voir en grand format)

10 février 2019 : Les feux tricolores provisoires de chantier ont été enlevés.

Janvier 2019 : Le chemin de Saint-François en circulation alternée

Le Jeudi 29 janvier 2019, les riverains et les usagers du quartier découvrent que le chantier du Pré de l’Ouvière déborde sur le chemin de Saint François et que celui ci a été mis en circulation alternée sans que personne ne soit prévenu, tandis que le trottoir est devenu impraticable sur une dizaine de mètres.
Plusieurs tranchées sont creusées en travers de la route, électricité pour les futurs feux tricolores ? téléphone ? aucune communication n’est effectuée auprès des usagers du quartier. Aussi nous ignorons si c’est c’est pour un jour, pour une semaine ou pour des mois ?


Déjà maintenant, mais à la rentrée plus encore, circulation chemin de Saint-François, portion étroite : Prudence !, Prudence !, Prudence !
Camion Benne chargé au débouché du chemin de Saint François, en plein milieu du « mitan dou camin » de la route. 28/08/2018

A la rentrée, en septembre alors que tout un chacun est à nouveau pressé, parce qu’il faut amener les enfants à l’école, parce qu’il faut aller travailler, parce qu’on va encore se trouver coincé dans les bouchons, parce qu’on est parti en retard, il faudra être très prudent sur la portion étroite du chemin de Saint-François entre la RD 96 et l’entrée des lotissements  « Bégude & Ouvière ».
En effet si c’est comme en juillet, ou dernière semaine d’août,  les automobilistes vont se trouver régulièrement, nez à nez, avec les camions bennes du chantier du Pré de l’Ouvière, qui font les va-et-vient,  un coup vide , un coup plein, en passant par là, en plus des autobus scolaires.

Les stigmates laissés en bord de chemin, suite à l’accrochage survenu survenu samedi

Dernière minute : Samedi 25 août, accident chemin de Saint François entre deux véhicules se croisant dans la portion étroite. Froissement de tôles……
Si ça continu, on risque d’intéresser M6 pour venir faire un reportage !

 

 

 

 


Un chemin de Saint François, pas du tout adapté à la circulation
qu’il nous est imposé d’y rencontrer !

Pendant ce temps les habitations des Résidences de la Bégude situées en contrebas ou le long de cette portion du chemin de Saint-François, subissent la noria des camions,  les vibrations à chaque passage, le vacarme provoqué à chaque franchissement d’un ralentisseur par un camion, surtout à vide.

A noter :  jusqu’à présent les camions du chantier du restaurant scolaire descendent par l’avenue Guérin Marchi , font le tour du rond point du Général de Gaulle, puis partent par l’avenue du 8 mai 1945 vers la RD 56 E. C’est un chance !

Aout 2018 : Les bas côtés ont été débroussaillés par les services techniques et la végétation débordant sur le trottoir enlevée.

Eclairage Public défaillant

Août 2018 : Depuis juin 2015, (Lire article réverbères vandalisées), suite à des décisions malheureuses prises par la commune  (lire article éclairage public dans notre quartier), l’éclairage public du chemin de Saint-François tombe en panne de façon récurrente , parfois suite à un orage, parfois sans raison apparente. Nous restons régulièrement sans éclairage public pendant 15 jours, parfois 3 semaines et quelques fois plus. Les services techniques ne s’en aperçoivent pas, aussi tantôt le CIQ, tantôt des riverains les préviennent par mail. Ils envoient dés que possible l’entreprise qui détient le marché de l’éclairage public sur la commune :  la société Ampéries /EPM. Celle ci répare, parfois ça disjoncte dés le lendemain, parfois ça fonctionne pendant quelques mois. Mais depuis 3 ans, cette société n’a toujours pas trouvé de solution pérenne. 

Avaloirs pluviaux transformés en jardinières
Herbes poussant à travers les grilles des avaloirs du chemin de St-François.

13 juin 2018 : Au fil des ans, avec la pluie et les coulées de boue, malgré un nettoyage régulier de la chaussée par les services techniques, les avaloirs pluviaux du chemin de Saint-François, partie étroite, comprise entre le RD 96 et l’entrée des lotissements de la Bégude et de l’Ouvière, se sont remplis progressivement de terre au point que plusieurs d’entre eux laissent apparaître depuis quelques temps de l’herbe verte poussant à travers les grilles.
Nous avons prévenu les services techniques, pour leur demander de procéder à un nettoyage plus poussé à l’intérieur des avaloirs afin d’en évacuer la terre qui s’y accumule et la végétation qui s’y développe avant qu’ils ne soient complètement obstrués. Stéphane Crest, le responsable des services techniques nous a répondu qu’il planifiait une intervention dés que possible.
Fin août, nous attendons toujours !

Rappel : Vitesse Limitée à 30 kms à l’heure sur toute la longueur du Chemin de St-François et de l’avenue Guérin Marchi.
Vitesse limitée à 30 kms à l’heure,
Merci de respecter la signalisation !
Début chemin de Saint François, côté RD 96

 

Merci de respecter la limitation de vitesse, entre les ralentisseurs. Notre prudence, c’est aussi la sécurité de nos voisins et réciproquement.

Rénovation des points d’apport volontaire, chemin de Saint-François, par la Métropole

Apport de bonne terre aux abords du PAV pour finition du chantier

16 mai 2018, fin du chantier :  Le parement de pierres en façade sur le muret  de soutènement a été réalisé. De la bonne terre a été répandue  sur l’arrière des containers et de part et d’autre, pour niveler le sol et cacher les restes de chantier. Des barrières complémentaires ont été posées sur l’arrière et le coté qui sécurisent et terminent l’ensemble. A ce stade il faut dire merci !, même si ça ne correspond pas tout à fait, à ce que les habitants du quartier espéraient.  D’autre part, à aucun moment il n’a été envisagé de déplacer la conduite d’eau potable sous pression, qui se trouve maintenant sous les containers de tri (une situation à risque du point de vue sanitaire), c’est tout de même ennuyeux !

Parement de pierres, sur le muret pour finition du PAV rénové

28 avril 2018 : Ça y est, le goudron est sec. Les ouvriers d’Eurovia ont enlevé les barrières de chantier. Les trois containers sont à nouveau accessibles. Ça tombe bien ! Ces derniers jours les autres points d’apport pour le verre étaient pleins à ras bord, dans le quartier. Un effort a été fait pour les personnes à mobilité réduite, mais pour accéder aux deux containers de tri des journaux et des emballages, nous seront tous amenés à utiliser cette rampe d’accès  PMR. Des barrières ont été prévues, nous pourrons nous y tenir, mais manifestement elles sont de récupération, car déjà cabossées, fendues, tordues, piquées de rouille avec la peinture écaillée en de nombreux points (Il n’est pas certain que les barrières seront très pratiques à franchir pour les camions qui viennent régulièrement vider les containers).

Avant : Tout était quasiment de plain-pied, pourtant les personnes âgés se plaignaient déjà que les ouvertures étaient trop hautes !

Puis il nous faudra redescendre, faire tout le tour, pour accéder au nouveau container pour le verre, plus enterré, lui. Un effort a été fait pour les personnes âgés, qui ont du mal à soulever les bouteilles en hauteur, par contre sur ces modèles, il n’y a plus de surface plate pratique, sur le dôme, ou il était possible de poser sa cagette, à coté du l’ouverture du container.

Maintenant : « Pourquoi faire simple, quand on peut faire encore plus compliqué ? »

L’opération aura duré en tout deux mois, mais le  chantier n’est pas totalement terminé. le muret en parpaings bruts n’est pas fini. Ce PAV devrait recevoir un habillage de pierres prochainement . Un nettoyage à l’arrière du chantier (gravas, surplus de goudron,béton apparent, gants de chantiers, bouts de plastique, etc..) et un peu de terre par dessus, seraient le bienvenu, sur la partie qui ne se voit pas sur la photo.

 

 

Sac poubelle au pied du point d’apport « Verre »

En l’absence de container à ordures ménagères à proximité, certains laissent déjà leur sac poubelle au pied du point d’apport. Il faut dire qu’il n’y a pas de container à ordures ménagère sur le chemin de Saint-François entre l’école maternelle et le carrefour du chemin de Saint-Francois avec la RD 96, pour une douzaine d’habitations.

 

 

 

 

 

 

Avancement des travaux au 14 Avril 2018

16 avril 2018 : Alors que des murets sont en cours de construction, ainsi qu’une rampe d’accès pour les personnes à mobilité réduite, une façon de compenser la non possibilité d’enterrer les containers plus profondément, les ouvriers constatent avec incrédulité lundi matin que le chantier a été cambriolé pendant le Week-end du 14-15 avril. (disparition des serres joints, des cônes de chantier, etc..) Le CIQ ne peut que s’insurger face à ce nouveau fait divers, et à des comportements aussi incompréhensibles qu’inacceptables !

5 avril 2018 : les travaux reprennent. Le week-end de Pâques est passé. L’entreprise attendait la validation des services techniques de la mairie de Fuveau pour poursuivre le chantier. A bien les regarder, on s’aperçoit que les containers vont être encore plus hauts que les anciens. La cause en est le passage d’une conduite d’eau sous pression enterrée qui empêche de creuser plus profond. Certains des protagonistes connaissaient l’existence et la localisation de cette cette conduite d’eau potable, manifestement la communication entre les différents intervenants (mairie,  métropole, entreprise Eurovia) n’a pas bien fonctionné.

Chantier des PAV , à l’arrêt, sans raison apparente

 

29 mars 2018 : Il n’a pas plu ces derniers jours. Les grilles de chantier, sont en place, le travail est fait à moitié, les déchets de chantier ont été abandonnés sur place pour l’instant (au fond sur la photo).  Personne n’est revenu depuis 10 jours. Les travaux sont à l’arrêt ?

 

 

 

Cerclages bois des anciens PAV, abandonnés, pour l’instant à coté du chantier, devant l’entrée des voisins ?

 

 

D’autres restes de chantier ont été abandonnés, un peu plus bas, au bord de la route, en retrait du trottoir. Espérons que cela ne se transformera pas en stationnement prolongé, gênants pour les voisins….

 

 

 

Travaux de remise à neuf des containers d’apport volontaire pour le tri des déchets

Semaine du 12 au 16 mars 2018 :  Les travaux annoncés sont en cours de réalisation avec une semaine de retard. Nous avons été prévenu du chantier, mais pas consulté sur le détail des travaux prévus par le bureau d’étude de la Métropole. Dommage ! des améliorations étaient possibles :

– Demande par les personnes âgées, qui ont du mal à soulever en hauteur les déchets à introduire dans l’ouverture des containers, d’un positionnement plus enterré.
– Demande d’avoir des abords de plain-pied autour des containers (sans haute marche à monter, rédhibitoire pour les personnes à mobilité réduite)

 

Préparation du terrain avant remplacement des containers de tri, chemin de St-François

– Demande d’un containers de plus, pour les ordures ménagères, la place disponible le permettrait, cela permettrait d’éviter que certains abandonnent leurs sacs poubelles au pied des containers.
Nous verrons bien si les containers sont de plain-pied ou pas cette fois-ci, s’ils sont plus enterrés ou pas, si les concepteurs ont deviné par eux-mêmes, les espoirs des usagers. Au final, ce sera la surprise !

 

 

Février 2018 Le CIQ est prévenu :
L’entreprise Eurovia (ex CPA-Déchets devenue Métropole), détentrice du marché « Métropole » de la collecte des déchets des points d’apport volontaire, en liaison avec la commune de Fuveau, nous informe du remplacement des trois conteneurs semi-enterrés à l’entrée des « Résidences de la Bégude » Chemin de Saint-François, par des modèles plus récents et nous l’espérons moins sonore, pour celui destiné au verre.
L’opération est prévue entre le 26 février et le 9 mars 2018 et a nécessité une autorisation de voirie pour se faire. Il est probable que des camions volumineux seront amenés à circuler sur le chemin de Saint-François (portion étroite), à stationner et à manœuvrer pendant la substitution des vieux containers par des neufs.  La circulation sera probablement perturbée, voire interrompue par moments.

A ce stade, il faut indiquer qu’Il ne s’agit pas d’une demande du CIQ, mais d’une initiative des Services de la Métropole. Le contact de l’entreprise intervenant est M. Lionel Croizier . Mail : lionel.croizier@eurovia.com – Port : 06 22 77 76 65

L’information nous avait déjà été communiqué par Mr. Hadjedj, lors d’une réunion du CIQ avec les responsables de la collecte des déchets, le 2 Février 2018, sur le terrain . D’après Mr. Hadjedj, le revêtement de la cuve « verre » a été amélioré pour limiter les nuisances sonores (Il semblerait que ce soit faux). A suivre…

Bus scolaires sur le Chemin de Saint-François :

Bus scolaire quotidien en infraction sur la ligne blanche continue. novembre 2017

Il y a le bus quotidien de 16h, qui franchit la ligne blanche continue et prend toute la largeur du chemin de Saint-François pour négocier les virages.
Impossible de se croiser, même avec un véhicule de tourisme, à cet endroit là !
Il y a son frère jumeau tous les jours vers 17h, aussi.
La prudence la plus extrême est recommandée.

 

Bus Scolaire à cheval sur ligne blanche continue, virage suivant. Décembre 2017

Une solution existe pourtant, qui n’est pas utilisée : Les minis-bus !

Fin décembre 2017: A nouveau, cette portion du chemin n’est plus entretenue. Pierres et terre, ravinées par la pluie, descendent du talus en amont et  jonchent la voie. Des feuilles s’accumulent dans les caniveaux de part et d’autre de la chaussée obstruant les avaloirs du pluvial.
Aprés avoir laissé passer un mois, le CIQ décide d’intervenir auprès des services municipaux concernées. A suivre…
Mi-Janvier 2018:
Suivre à notre intervention, l’entretien de cette portion étroite du chemin de Saint François a repris, à l’aide de la balayeuse motorisée. Nous en remercions les personnes concernées.

Les autres attentes des riverains, des usagers et du CIQ :
  • L’éclairage public de cette portion du voie, au besoin à l’aide de candélabres solaires, pour la sécurisation du cheminent piétonnier sur le trottoir en direction des points de ramassage scolaire.
  • l’entretien du trottoir souvent envahi de végétation (type ronces)
  • La reprise du pluvial : plusieurs avaloirs sont du mauvais coté de la chaussée par rapport à la pente et ne jouent pas leur rôle. Encore trop d’eau descend par l’entrée, vers les « Résidences de la Bégude ».
    Chemin de St-François, Coulée de terre, sur la chaussée et dans l’avaloir du pluvial mal placé.
  • La ligne blanche continue quasiment effacée a besoin d’être repeinte .
  • Le grattage du talus sur toute la longueur de cette portion pour limiter les écoulements de terre et les éboulis de pierres sur la chaussé.
  • La suppression du ridicule rond-point giratoire devant l’entrée des « Résidences  la Bégude » (qui complique la circulation des voitures avec remorque, bus scolaires, campings cars, etc…) et son remplacement par un marquage au sol en peinture.
  • la verbalisation des véhicules qui franchissent la ligne blanche, notamment les camions et les bus.
    Chemin de St-François, éboulis de pierres sur la chaussée, après la pluie
  • la verbalisation du non respect de la vitesse limitée à 30 km/h sur cette portion.

 

 

 

 

  • Le déplacement en retrait du point d’apport des ordures ménagères situé en bordure de route.
    Chemin de St-François / D96

    L’implantation actuelle des containers poubelles est dangereuse et malcommode pour les piétons de l’impasse de la farigoule qui risquent de se faire accrocher par une voiture à tout moment. Elle est tout aussi malcommode pour les véhicules, sans possibilité de se garer pour jeter ses poubelles sauf à stationner au milieu de la route et à bloquer la circulation, au risque de provoquer un accident. L’implantation est également dangereuse pour le camion poubelle qui effectue la collecte et doit s’arrêter au beau milieu.
    Un progrès ne sera possible qu’avec la bonne volonté de tous. 

Février 2018, début de prise en compte de ce problème :
Une réunion sur site est organisée par la mairie le 2 février 2018, en présence de M. Hadjedj (responsable de la collecte des déchets secteur Rousset) de Mme Gaëlle Barthélémy Elue (tourisme, relation conseil de territoire tri et gestion des déchets), de Jean-Marc Ivaldi (services techniques), et du CIQ. Différentes possibilités sont évoquées et écartées.  Le compte rendu mairie, quelques jours plus tard reconnait la dangerosité de cette implantation. (Lire le compte rendu complet).
Pour étudier plus avant, l’éventualité d’un déplacement des containers, il est demandé au CIQ d’obtenir un accord écrit du propriétaire voisin.

13 mars 2018 : L’accord écrit du propriétaire concerné est obtenu par le CIQ. Rien ne s’oppose plus, du point de vue du CIQ et du propriétaire du terrain, à cette modification. Tous les éléments sont transmis aux personnes en charge du dossier. Le 16 Mars M. Hadjedj (responsable de la collecte des déchets secteur Rousset), nous informe que notre demande a été prise en compte et qu’ils vont se rapprocher de la mairie de Fuveau afin de faire une étude sur ce projet. A suivre…

Visite de terrain avec Mme Le maire, les élus, Responsable services techniques, au même endroit en mai 2014

Conclusion provisoire : La plupart de ces demandes sont renouvelés régulièrement depuis longtemps, certaines depuis déjà une quinzaine d’années, par les habitants du quartier, à l’occasion d’Assemblées Générales d’associations de copropriétaires, de l’ Assemblée Générale du CIQ, de réunions avec les élus.
Voir visite en 2014

Juin 2015 : Voir « faits divers » au chemin de Saint-François !