Contournement du hameau de « La Barque »

Début des travaux de contournement à l’automne 2019

Par ou, vont passer les habitants du quartier, les Fuvelains et les autres qui se rendent quotidiennement à Aix-en-Provence en descendant par la RD 96 et qui en reviennent tous les soirs, une fois les travaux commencés et en particulier lors de la construction des rond-points situés à la sortie de l’autoroute A8 et de l’autre coté de la voie rapide (RD 6) ?
La question se pose vraiment, avec acuité et urgence. Pourtant cela ne semble pas être la préoccupation de nos Elus. Aucune information n’a été donné sur la question à ce jour, le sujet n’est même pas été abordé.
S’imagine-t-on que tout naturellement, tout le monde va passer par la D 46 et faire le tour par Châteauneuf-le-Rouge pour aller à Aix ou va aller chercher l’autoroute à Pas de Trets pouyr revenir vers Aix ?

6 septembre 2019 : Le démarrage des travaux de contournement a été annoncé une nouvelle fois lors de la réunion publique du 30 août. Cette fois-ci, ce serait pour le mois de septembre ou octobre 2019. Tandis que les habitants du hameaux attendent les travaux de contournement comme le messie, les usagers quotidiens du carrefour, voient leur inquiétude croire à l’approche de la nouvelle échéance pour le lancement de ce chantier, en raison des bouchons déjà constatés matin et soir, en temps normal.
Un synthèse de ce qui serait les attentes de habitants de La Barque a été présentée par l’AUPA. Côté municipalité, il est moins question de mettre en avant un projet, mais plutôt de pistes de réflexions à l’étude …Cependant la volonté de reconstruire l’école au même endroit, en bordure de la RD 96 est à nouveau affirmée… Pourra-t-elle accueillir les enfants de toutes les futures constructions (150) prévues à La Barque ?

Article publié dans La Provence du 2 septembre 2019, présentant un compte rendu de la Réunion du 30 Août 20109 à La Barque

30 juillet 2019 : Le Hameau de La Barque, un quartier pas apaisé pour l’instant et pas avant 2023 au mieux contrairement à ce qui claironné dans la revue d’information municipale Aujourd’hui Fuveau N° de juillet 2019. S’en suit un article sur le Hameau de la Barque avec un catalogue d’objectifs et d’ambitions. A suivre …

Simulation non contractuelle du carrefour des 4 chemins en 2023, si …

L’Avenir du Hameau de La Barque 

20 Juillet 2019 : Une nouvelle réunion est annoncée pour le 30 août 2019, à l’école de la Barque à 18h30. C’est une réunion d’information ou devrait y être présenté le compte rendu des éléments recueillis au cours de « la balade » effectuée deux mois et demi plus tôt et les préconisations suite à ce qui est considéré comme une concertation.

Samedi 15 juin, La balade à la Barque :
Nous attendons un retour sur cette balade, à l’initiative de l’AUPA, en espérant qu’elle aura suscité de l’intérêt de la part des habitants du hameau. A suivre …

Le 5 juin 2019, s’est tenue la réunion publique dans les locaux de l‘école primaire présentée par Mme Le Maire et L’adjoint à L’urbanisme.
Une soixantaine de personnes étaient présentes.
Partant des prévisions envisagées de baisse de trafic, qui devraient voir le trafic routier passer de 17000 véhicules/jour dont 3000 poids lourds/jour actuellement, à 3300 véhicules/jour (circulation interne principalement, poids lourds interdits sauf livraison et transport collectif) une fois le contournement réalisé, l’AUPA (L’Agence d’Urbanisme du Pays d’Aix) a réalisé, à la demande de la commune, une étude sur ce à quoi pourrait ressembler le hameau de la Barque à échéance 2030-2035.
C’est cette étude qui a été présentée par serge Larda, le directeur de l’agence d’urbanisme..

Elle débute par un historique et l’évolution du hameau au fil du temps, jusqu’à la situation récente des trente dernières années qui a motivé la demande par les habitants, le CIQ de la Barque, la commune, d’un contournement et son obtention officiellement depuis 2017. Différentes cartes et plans sont projetés.
Puis le résultat de l’étude :

Carrefour des quatre chemin et centre du hameau de la Barque

Au niveau du carrefour, c’est principalement un réaménagement des trottoirs qui envisagé. Il représente l’essentiel de la proposition d’avenir. La question est posée de savoir si la station-service fermera en raison d’une baisse importante de fréquentation ou sera malgré tout maintenue. Ce point ne dépend pas de la commune. Si la station essence est effectivement supprimée, il pourra être envisagé la construction d’un bâtiment avec un espace pour redessiner le carrefour.

Au niveau de la zone d’activité (centre du griffon, Appart city, etc…), elle va continuer à se développer, sans plus de précisions.

Concernant la zone entre la future voie de contournement (actuellement des champs) et la partie ouest de la zone urbanisée (le long du Vallat), il est annoncé un projet d’espace sportif et ludique sans dire vraiment quoi. Conjointement il n’est pas prévu de constructions supplémentaires d’habitats à cet endroit-là (En réalité, une grande partie est inconstructible en raison de la Loi Barnier). Les seuls équipements sportifs existant dans le secteur sont le terrain de jeu de boules et la piscine communautaire « Virginie Dedieu » géré directement depuis Aix en Provence.

Côté urbanisation, il est annoncé 150 constructions nouvelles sur 15 ans, mais il n’est pas précisé s’il s’agit de maisons individuelles ou d’immeubles. Cela se fera par une densification de la zone déjà urbanisée et des constructions dans les zones prévues au PLU de part et d’autre de la RD 96 (entre les 2 Vallats ouest et est de la Barque). Les Elus insistent sur le fait qu’il y a toujours un déficit de logements sociaux sur la commune et que chaque nouveau programme en comprendra 25%. Ils justifient cette annonce en expliquant qu’ils préfèrent commencer à organiser l’urbanisation future du hameau, sinon c’est la Métropole qui s’en chargera le moment venu, avec la menace qu’elle prendra moins en compte les intérêts des habitants, qu’ils ne le font eux même.

Coté services publics, pas de projets particuliers, le seul point abordé est celui de l’école élémentaire (la construction d’une nouvelle école à la Barque est déjà attendue depuis quelques années). Un seul projet est présenté : la reconstruction d’une école plus grande à l’emplacement de l’école actuelle en bordure de route. Pas de projet alternatif présenté, pas de terrain acheté par la Commune pour cela (contrairement à ce qui était prévu dans le Contrat Départemental de Développement et d’Aménagement 2017-2019), la raison invoquée serait la difficulté à trouver du foncier à acquérir par la Commune.

La question des déplacements piétons est abordée, le plan présenté montre qu’ils restent limités dans le hameau en raison de nombreuses impasses. Pour les améliorer, Il est proposé aux habitants de s’impliquer en participant à des balades futures dans les rues et les chemins avec les élus et les représentants de l’AUPA afin de mieux connaitre les habitudes des habitants. C’est le volet concertation. La première est proposée pour le 15 juin 2019.

La présentation terminée une deuxième partie « Débat » commence :
– Plusieurs personnes témoignent d’avoir le sentiment de ne pas faire partie du hameau et d’être laissé à l’abandon. L’une d’entre elle, déclare : « je ne figure même pas sur les cartes que vous affichez ».
– Un élu de la minorité municipale, prend la parole, complimente les personnes de l’AUPA pour la qualité de l’étude et encourage vivement les habitants à prendre leur destin en main.
– Une autre regrette qu’il n’y ait qu’un seul projet pour la future école de la Barque.
– D’autres s’étonnent que les travaux du contournement n’aient pas encore commencé et insistent pour en connaitre la raison.
– Il sera finalement évoqué à demi-mots qu’un propriétaire foncier de la Barque concerné par les expropriations serait revenu sur son accord, retardant ainsi le démarrage du chantier.

Plan de la Barque

Commentaire du CIQ :
L’étude s’est limité à ce que l’actuelle municipalité a demandé à l’AUPA, et manque peut-être un peu d’ambition, expliquant certains reproches faits par les habitants. A priori, pas de vision globale du hameau de la Barque englobant les Bastidons, la Roqette à l’ouest mais aussi l’est le long de la RD 6.
Par ailleurs on aura noté quelques insuffisances, comme l’absence à priori, d’un véritable projet de centre de vie autour du carrefour des quatre chemins avec des commerces, des activités de services et des services publics qui généreraient des déplacements piétons réguliers à partir des quartiers urbanisés alentours. II reste peut-être à l’élaborer avec les habitants.

21 mai 2019,annonce d’une réunion sur l’avenir de la Barque
Dans le prolongement du projet de contournement du Hameau de la Barque, une réunion publique sur le devenir de la Barque est organisée par l’actuelle municipalité le mercredi 5 juin 2019 à l’école primaire de la Barque à 18h30. Cette réunion est présentée comme une réunion de concertation, sans plus de précisions.

Article publié le 7 mars 2019, dans la Provence.

Projet de contournement du Hameau de la Barque 

Février 2019 : Dernière phase de consultation avant le démarrage des travaux

Future liaison raccordant la RD6 à l’autoroute A8, impliquant trois communes

Nouvelle consultation de la population dénommée officiellement  « Concertation ».
Fuveau : Du 29 janvier au 5 février et du 7 février au 8 février 2019, en salle du conseil municipal de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h.
La Barque : Du 28 janvier au 6 février 2019 de 9h à 12h et 13h30 à 17h30 à la mairie annexe.


S’intéresser à la question pour se faire son opinion :
Un progrès pour les habitants du hameau de la Barque (1200 habitants)sans aucun doute.

Par contre, La commune n’ayant pas obtenu que le raccordement à l’autoroute se fasse au niveau des entrepôts logistiques, vers la Zac Saint Charles et la ZI de Rousset, les habitants de notre quartier et l’ensemble des Fuvelains (8800 habitants) devront, chaque fois qu’ils souhaiteront se rendre en direction d’Aix en Provence, faire un détour de 1,8 km passant successivement par quatre ronds-points et par cette voie de raccordement, car la traversée du hameau de la Barque, ne sera plus possible.

Voici comment négocier un rond point correctement

Il va falloir s’entraîner à négocier les carrefours giratoires correctement. Petit rappel :

Autre question, par ou devront passer les habitués de la Piscine Virginie Dedieu, en venant de Fuveau ?

Consulter les documents actuellement disponibles :

Plan zonage La Barque
Plan de la création de 4 rond-points et du raccordement de la RD 6 à l’Autoroute A8 au niveau du hameau de la Barque

Avril  2018 :
Plan du projet de liaison RD6 – Autoroute A8  ayant pour ambition de désengorger le carrefour du hameau de « La Barque » (commune de Fuveau) présenté lors de la réunion annuelle CIQ/mairie du 10 avril 2018. Les travaux devaient commencer en 2018, la livraison quand à elle était prévue en 2020.
Construction  prévue, de quatre rond-points en tout.
Le premier déjà en service a-t-il eu un effet positif sur la congestion bi-quotidienne du carrefour de la Barque ?

On notera que le périmètre d’inconstructibilité de 75 m de part et d’autre de la voie, conformément à la Loi Barnier est clairement indiqué.

Première concertation sous forme d’une enquête publique réalisée en mai 2014.
En 2013 le département prévoyait que les travaux se dérouleraient  entre 2016 et 2018.
Liaison_RD6-A8 – CG13 – juillet 2013