Quartier du Jas de Bassas /Riva di Fuveau : Tour d’horizon

Demande d’un accès approprié au centre commercial de L’Europe depuis l’impasse du Jas de Bassas.

9 octobre 2019 : Pour l’accès piéton au Centre Commercial avec poussette et/ou caddie les chalands du quartier attendent toujours. Tandis que l’escalier de fortune est mal positionné, du mauvais coté de la chaîne (RD96). Il serait plus utile côté impasse.

Accès piéton actuel, au centre commercial, par l’impasse du Jas de Bassas.


29 mai 2019 :
La Directrice Générale des Services Mairie de Fuveau, nous répond : « Suite à la suggestion d’un Fuvelain, les services techniques se sont déplacés et ont chiffré une rampe qui ne sera pas « PMR » mais qui améliorera considérablement l’accès au parking. 
Ce chiffrage (je l’ai reçu hier) sera soumis aux arbitrages budgétaires du prochain budget qui doit être voté fin juin 2019″. Depuis « Silence Radio »

27 mai  2019 : A la demande de plusieurs habitants, une intervention est faite auprès de la mairie, par le Président du Conseil Syndical de Riva Di Fuveau, pour demander un accès plus approprié, en parallèle aux escaliers existants, vers le Centre Commercial de L’Europe, en bout de l’impasse du Jas de Bassas,  pour les personnes avec poussette et/ou à « Mobilité réduite ». A Suivre … Rappel : Lors de la réunion du 8 octobre 2018, sur le projet de cheminement piéton avenue Marécal Leclerc vers le Rond-point de l’Europe, Daniel Gouirand avait conseillé malgré tout aux habitants du quartier (Riva di Fuveau, Avenue Alexandre Philip, Chemin des Vertus, etc..) qui se rendent au centre commercial à pieds, de continuer à passer par l’impasse du Jas de Bassas.

Février 2018, le pont continue à se dégrader :

Côté pont, les fissures se propagent progressivement sur toute la hauteur et sont visibles de part en part. Malgré plusieurs signalement successifs aux services (mairie), malgré les promesses, il ne s’est strictement rien passé.

Novembre 2017, Les attentes sont toujours les mêmes…

Les  demandes des riverains, du président du conseil syndical de la copropriété « Riva Di Fuveau », également appuyées par le CIQ, sont toujours les mêmes :

Fissures du pont, octobre 2017, l’inquiétude demeure.
Certes  le pont du Jas de Bassas est toujours à la même place, les fissures aussi, mais  aucune intervention, ni étude, ni mesure conservatoire, ni réponse explicative de la mairie n’a été constatée depuis que ses services ont été mis au courant (Août 2017).

L’installation d’un éclairage public intelligent, dans l’impasse du jas de Bassas,  avec des candélabres alimentés par panneaux solaires et munis de détecteurs de présence, car la fréquentation piétonne est en nette augmentation dans cette impasse en raison du développement du centre commercial du carrefour de l’Europe et de l’implantation du lotissement du Jas de Bassas de l’autre coté de la RD 96.

Av. Maréchal Leclerc, vers le Rond-point de L’Europe: Absence de trottoir

Le prolongement du trottoir sur l’avenue du général Leclerc, entre la copropriété « Riva Di Fuveau » et le Carrefour de l’Europe,  en raison d’un bord de route de plus en plus fréquenté par des piétons à leurs risques et périls, cela en liaison  avec développement du centre commercial de l’Europe.

Fréquentation en augmentation aussi bien d’un côté ou de l’autre de la voirie par les habitants de la route d’Aubagne ou du lotissement « Les Clos de Fuveau » qui doivent se rendre au collège.
Comme le montre la photo, ce n’est pourtant pas la place qui manque, sur les bas côtés…

Cameras de surveillance en place à l’embranchement Chemin des Vertus / Av Maréchal Leclerc :

Copropriété « Riva Di Fuveau »

La pose de trois caméras, reliées à la police municipale, à l’embranchement Chemin des Vertus / Av Maréchal Leclerc est effective depuis peu. Bien qu’implantée un carrefour plus loin que demandé, une des trois caméras devrait couvrir le parking de la copropriété « Riva Di Fuveau » et en améliorer la sécurité. En effet suite aux intrusions, dégradations et vols survenus dans cette copropriété, dans un passé récent, les habitants sont très inquiets.

Administrateurs du CIQ devant la copropriété  » Riva Di Fuveau »

Video surveillance dans le quartier : synonyme de sécurité ?

Caméra vidéo surveillance, Av. Maréchal Leclerc /Chemin des Vertus

Un ensemble de trois cameras est positionné au carrefour Av. Maréchal Leclerc/Chemin des Vertus couvre l’av. Maréchal Leclerc, devant la copropriété Riva Di Fuveau, l’autre partie de l’Av. Maréchal Leclerc en direction de Rond-point de l’Europe, et la Montée du Chemin des Vertus vers le Collège du Font D’Aurumy.
Pour les habitants, est-ce suffisant pour être rassurés ? (voir article précédent)

Cette vidéo surveillance pose toutefois quelques questions :
– S’agit-il uniquement de sécuriser la population ?
– N’y aura-t-il pas tentation de verbaliser à partir des informations fournies par ces caméras ?
– Y-a-t-il quelqu’un devant les écrans, la nuit au moment ou se produisent la grande majorités des faits d’incivilités, de délinquances et de manquements au code de la route ?

Voisins vigilants, au moins les malfrats sont prévenus !!!

Les habitants de la Résidence « Riva Di Fuveau » ont pour leur part pris des précautions supplémentaires précautions en s’associant au réseau « Voisins Vigilants ». (Voir la photo)

Terrain inondable en bordure du Vallat, à côté
et derriere la copropriété « Riva Di Fuveau »

Nouvelle chaîne au bout de l’impasse depuis le 9 octobre 2017 :

Chaîne de sécurité, remise par les services techniques.

Printemps 2017: La promesse avait été  faite aux riverains au printemps 2017, d’une barrière fiable installée au bout de l’impasse, au débouché sur la RD 96, dés les travaux de rénovation du pont du jas de Bassas terminés.

L’ancienne chaîne, plus souvent à terre qu’en place, ouvrait la porte à tous les dangers sur la RD 96 (route à grande vitesse).

La chaîne avait fini par disparaître et depuis les riverains attendaient.
Enfin ! les services techniques de la commune ont remis en place, ces jours-ci (octobre 2017), une chaîne estampillée  « Fuveau », au bout de l’impasse du Jas de Bassas, au débouché sur la RD 96 . Elle est équipée d’une fermeture de type « accès sécurité ».  Ce n’est pas la barrière demandée, mais c’est déjà un progrès « sécurité » pour les riverains !

Août 2017, apparition inquiétante de fissures après la restauration complète du pont :

Alors que le pont du Jas de Bassas est encore tout fraîchement rénové, voila que depuis quelques semaines, courant Août 2017,  sont apparues d’inquiétantes fissures en divers endroits du pont, tant du coté droit que du coté gauche.
Mais que se passe-t-il ?

La mairie est prévenue. Nous attendons son expertise et ses propositions de solution. Toujours rien au 09 10 2017.

Les fissures en photos : cliquer dessus pour les voir en grand format.

Réfection du pont patrimonial du « Jas de Bassas » commencé en 2016 grâce au Département :

Pont du Jas de Bassas avant rénovation
Pont du Jas de Bassas,  fraichement  rénové
Pont du Jas de Bassas en cours de réfection

Les travaux de consolidation du pont de l’ impasse du Jas de Bassas, élément d’importance du patrimoine architectural de la commune, ont été effectués. Un volet amélioration de l’étanchéité de l’ouvrage est inclus dans le cahier des charges. Le coût des  travaux estimé à 100 000,00€ H.T. est  financés à 80% par le Département. Reste encore le goudronnage de la partie voie de circulation. Prévu initialement en janvier 2017, il ne devrait plus tarder.

Le pont une fois re-goudronné à neuf

La première phase terminée, restait le goudronnage de la  voie de circulation, sur le pont une fois rénové de fond en comble.

Le pont une fois rénové de fond en comble

Débouché provisoire sur la RD 96 (Départementale à grande circulation) :

Débouché de l’impasse sur la D96, extrêmement dangereux

Cette impasse  et ce pont desservent les habitations entre la RD 46 et la RD 96. Pendant les quelques jours ou le pont sera indisponible à la circulation, l’impasse sera ouverte sur la RD 96.
Aussi une bande jaune a été peinte et un panneau « stop » posé, le long de la RD 96 au débouché de l’impasse, pour matérialiser un stop provisoire et la possibilité de sortie et d’accès pendant la phase de goudronnage et de séchage.
Aussi une bande jaune a été peinte et un panneau « stop » posé, le long de la RD 96 au débouché de l’impasse, pour matérialiser un stop provisoire et la possibilité de sortie et d’accès pendant la phase de goudronnage et de séchage.

Fin de l’impasse communale du Jas de Bassas débouchant sur la RD 96 (Départementale à grande vitesse)
Administrateurs du CIQ en discussion, impasse Jas de Bassas avec un riverain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *