Le Cas de la Bâtisse Vitalis – Centre-Village

Compte-Rendu :

Réunion de la Commission sur le devenir de la Bâtisse Vitalis.
Objet :  Propositions au Conseil Municipal pour le devenir de la bâtisse Vitalis.
Date : 3 mai 2019,  salle du Conseil, Hôtel de ville, Fuveau.

La Mairie a constitué une commission composée de :

  • 2 représentants des commerçants,
  • 1 représentant de l’Office du Tourisme,
  • 1 représentant de la coordination des CIQ de Fuveau,
  • 1 représentant du CIQ Jeu de Boules,
  • 1 riverain
  • 6 élus.

Cette commission est un groupe de travail chargé d’opérer une présélection et de proposer des solutions au Conseil Municipal, qui restera le dernier décideur. Cette commission réunie pour la première fois le 3 mai 2019 a compté 10 participants.

Présents :

  • 2 représentant des commerçants : Mr Xavier Vesperini  (Boucherie « Chez Xavier »), Mme Malileh PINTO (« Au petit bonheur de la chance »),
  • 1 représentant de l’office du Tourisme : Mme Monique Chaine,
  • 1 représentant de la coordination des CIQ de Fuveau : Mr Denis Ziéglé , suppléant, en remplacement de Mr Alain Pèlegrin, absent excusé,
  • 1 représentant du CIQ du Jeu de Boules :  Mme Frédérique Franco,
  • 1 riverain : Mme Christine Dollo,
  • 6 élus :
    • De la majorité : Mr Daniel Gouirand, Mr Guillaume Volant, Mme Marie Dominique Bagousse, Mr Dominique Chaine,
    • De la minorité : Mr Benoît Jacquier.

Absent : Un élu .

C’est Mr Daniel Gouirand qui assure la présidence de cette commission, Mr Guillaume Volant en est le rapporteur, et se charge des prises de notes.
Mr Gouirand rappelle l’ordre du jour, à savoir :

  • Définir l’utilisation de la bâtisse Vitalis,
    il souligne le caractère « intérêt collectif » de l’opération. En outre, une priorité sera donnée aux entreprises Fuvelaines.

Il annonce le déroulement des opérations :

  • Présentation du bâtiment et de ses caractéristiques,
  • Inventaire des projets reçus,
  • Définition des pièces nécessaires, et des critères de choix définitifs,
  • Réunions prévues : 2 à 3, voire 4, la réunion finale se faisant avant juillet, pour que le Conseil Municipal puisse statuer dans la foulée.
  • Présentation du bâtiment : Voir le PowerPoint présenté (inclus liste des projets en résumé).
  • Déroulement :
    1. Plan du projet,
    2. Permis de construire,
    3. Validation des Bâtiments de France,
    4. Choix du Bureau d’Etudes,
    5. Décision du Conseil Municipal.

Volet financier :

Salle rez-de chaussée

Le projet est estimé approximativement pour un coût total entre 800 000 € et 1 million d’Euros HT, que la commune ne financerait qu’à hauteur de 30%, (Le reste étant supporté par des subventions Département, Métropole, provenant également de recettes d’impôts), ce qui représenterait un reste à charge pour la commune de 300 000 € HT environ. (Les travaux de démolition étant déjà budgétisés dans le projet de parking)

La Mairie souhaite un retour sur investissement sur 7 ans (environ 50% du reste à charge).
Le loyer de ce local commercial (rez-de-chaussée et caves) serait compris entre 5 € et 15 € le m2., par mois, la surface à louer étant estimée entre 180 m2 et 270 m2 .
Soit un loyer pouvant être compris entre 900 € et 4050 € . Soit un éventail assez large de revenus possibles pour la commune.

Ce bâtiment aura toutes les commodités pour recevoir le public (ascenseur, accès aux personnes à mobilité réduite).
Mr Volant précise que ce bâtiment supportera des charges de fonctionnement (électricité, eau, chauffage sur les parties non-louées commercialement).

Propositions :
Chaque participant expose le point de vue pour lequel il a été mandaté, puis son point de vue personnel. Chacun s’étant exprimé, il se dégage les options suivantes :

 

  • Caves pour stockage (Voir le plan) et Rez-de-chaussée (Voir le plan) :
    Une grande majorité est pour un lieu de vie, à savoir un local commercial proposant un restaurant, genre brasserie avec petits déjeuners, repas plat du jour, glaces, etc. La question des horaires d’ouverture reste posée.  
  • Le 1er étage :  Pourrait avoir plusieurs fonctions (Voir le plan)
    • Un espace du Bel Age, (jeux de société, aide à Internet ou outils numériques, aide à déclarations d’impôts…)
    • Ou L’Office de Tourisme, avec un lieu de vente de produits locaux.
  • Le 2ème étage : Pourrait être (Voir le plan)
    • Une salle de réunion « officielle » (réception de personnalités, jumelage Fuveau-Santa Theresa, Conseil Départemental, Conseil de Territoire, Maires de communes limitrophes…) avec une exposition permanente sur l’histoire de Fuveau, et/ou des expositions temporaires d’œuvres (peintures, sculptures).
    • Ou un lieu pour les jeunes (à définir).

Par ailleurs, la Mairie a lancé un appel à projet auprès des Fuvelains, pour leur demander leur avis, par coupon-réponse, via l’application Facebook. Ainsi, 11 réponses (dont l’anonymat a été préservé) ont été présentées, certaines avec une estimation chiffrée du loyer à envisager. En majorité, les réponses sont en faveur, au rez-de-chaussée, d’un lieu de vie (bar, restaurant avec vente de produits locaux, café avec salon de thé).

D’autres propositions (2 sur 11) portent sur la demande d’un déplacement de l’Ecole de Musique, ou de la création d’une crèche, ou du déplacement de la bibliothèque municipale. Mais ces propositions ne prennent pas en considération le retour sur investissement souhaité. (Dans ces cas là, le Bâtiment serait uniquement consacré à des services municipaux).

Constatant que la majorité des propositions pour le rez-de-chaussée étaient en faveur d’un « lieu de vie » commercial, (bar, brasserie, salon de thé, ou restaurant), nous nous sommes posés la question de savoir qui pouvait présenter des garanties suffisantes pour prétendre à s’engager dans une telle opération commerciale.

Mr Gouirand a demandé à l’assemblée quelles seraient les pièces présentées en garantie, nécessaires à l’élaboration du projet. Un des soucis était d’écarter des personnes velléitaires qui n’auraient pas les reins financiers assez solides pour cela. C’est pourquoi, nous avons émis l’idée que les personnes désireuses de gérer cet établissement commercial, parmi les 12 (11+1) propositions faites à la mairie, devraient dans un deuxième temps communiquer leurs références, leurs garanties professionnelles.

Les propositions faites à la Mairie, nous sont restées anonymes. Les réponses et les renseignements demandés aux postulants, par les services de la Mairie (qui a les coordonnées de ces personnes) seront à remettre au plus tard le 3 juin à midi.

La prochaine réunion, pour la sélection des projets, est fixée au 6 juin, à 19h30, même lieu.
Les propositions documentées seront présentées à la Commission qui retiendra 3 projets.
Les 3 candidats finalistes devront venir se présenter et soutenir leur projet lors de la réunion suivante, devant la Commission qui déterminera le meilleur dossier, à son avis.

La décision finale sera prise par le Conseil Municipal, avant le 14 juillet prochain.
Mr Gouirand remercie tous les participants et lève la séance vers 22 heures.

Projets présentés :


Lire le courrier du rapporteur de la commission de travail aux 12 porteurs de projets sur les demandes de renseignements complémentaires et sur la procédure de sélection du ou des  finalistes. 

(Source : résumé fait le 7 mai, par Denis Ziéglé, pour la Coordination des CIQ de Fuveau.)
En l’absence de compte rendu officiel.

Planning démolition partielle Bâtisse Vitalis :
Échafaudages sur la partie à démolir de la bâtisse

Désamiantage : La présence d’amiante étant avéré dans les parties à démolir, normalement une des trois entreprises mandatée pour réaliser les travaux est spécialisé dans le traitement de ces déchets. Par contre, en l’absence d’affichage des entreprises intervenant sur le chantier (les seuls documents affichés sur le chantier sont ceux du permis de construire pour la parking semi-enterré, annulé il y a un mois et la feuille de l’arrêté du permis de démolir), il peut être prudent d’aller consulter le détail du permis de démolir aux services de l’urbanisme pour avoir connaissance des précautions réellement prises au sujet du désamiantage.

Démolition partielle de la « Bâtisse Vitalis » et aprés ?

Bâtisse Vitalis, (ex bar du cours), la partie à conserver

10 avril 2019, après l’annonce de l’abandon du projet de parking semi-enterré, l’équipe municipale reprend l’initiative avec la démolition des annexes de la Bâtisse Vitalis (ancien « Bar du Cours ») annoncée pour le 9 mai 2019, avec l’annonce aux CIQ par un courrier de Mme le Maire (Lire le courrier ) de la création d’une commission pour réfléchir à la destination future, du bâtiment restant une fois rénové, puis avec l’annonce d’une concertation élargie à la population, pour le même motif, au moyen d’un coupon réponse, diffusée par le seul réseaux de la page Facebook « mairie » à retourner avec sa proposition et ses coordonnées…
Suite à la communication municipale sur le sujet, la Coordination des CIQ, dans son rôle, s’est impliqué, faisant oeuvre de concertation et de propositions. Lire le compte rendu de la réunionDémolition des annexes de la Bâtisse Vitalis :
D’après « Info travaux N°4 » de la mairie, « l’entreprise » viendra faire sa mise en place dés la 15 avril 2019, en prévision des travaux de démolition, mais le jeudi 18 il ne se passera rien pour permettre au marché de se tenir sans gène pour la circulation et le stationnement, et le parking restera accessible avec une signalisation spécifique. Début véritable des travaux de démolition le 9 mai.

« Bâtisse Vitalis » dont une partie doit être détruite.

Janvier 2019 : Le chantier doit démarrer au 2ème trimestre et se prolonger jusqu’à la fin 2019 soit pendant 9 mois, au moins. Les travaux commenceront par la démolition partielle de la « Bâtisse Vitalis » (18 et 19ème siècle, classée aux Bâtiments de France), immeuble ayant abrité le « Bar du Cours ».
Prendre connaissance du diagnostic patrimonial complet de la bâtisse en décembre 2016.