Urbanisation du « Champ Campillo » à Fuveau

Ce Projet est situé sur un terrain connu dans tout le quartier
comme étant un terrain régulièrement inondé

Le terrain Campillo mis à nu, bientôt prêt à être viabilisé !

Fin mai 2020, après démolition, le bois, la ferraille et une partie des gravas ont été évacués. Le terrain a été débroussaillé et aplani par endroits, tandis qu’un talus de terre a été formé en bordure du terrain le long du petit Vallat.
Pas d’information sur la commercialisation des futurs lots viabilisés.

Cliquer sur les photos pour les voir en grand format

14 mai 2020, il ne reste que des gravas !

Les tractopelles s’affairent, l’un pousse la terre et fait un talus, l’autre fait un tas au milieu du champ en prévision de l’évacuation des métaux puis des décombres, un troisième dessouche des troncs d’arbre avant enlèvement de tous le bois.

Mai 2020, Le chantier à repris ce matin !

07 mai 2020 : A l’aide d’un gros tractopelle, le chantier à repris bruyamment, dés 8h30, ce matin, avec d’abord l’aplanissement du terrain puis la destruction progressive du bâti à grands coup de godets.

Le terrain Campillo, comme vous ne l’aviez jamais vu
Démolition de la maison Campillo à coups de godets avec le tractopelle

Avril 2020 : Avec le confinement la pose du caniveau avance par à-coups !

Il faut remercier la municipalité d’avoir accepté de faire réaliser ces aménagements supplémentaires afin d’éviter de nouvelles inondations pour les riverains mitoyens du champs, en cas de violentes précipitations.

Mini tractopelle de location utilisé pour le chantier, un jour de relâche

Mars 2020 : Pose d’un caniveau en travers de la voie d’accès

L’extrémité de la voie d’accès ré-ouverte dans la largeur

Suite à l’intervention des riverains et du CIQ auprès de la Mairie, des travaux sont entrepris en limite du champ Campillo, pour la pose d’un caniveau, en travers de la voie d’accès, afin de collecter le pluvial, avant qu’il ne dévale dans le terrain Campillo et ne provoque des inondations, comme précédemment, dans les villas mitoyennes. Du coup il a fallu ré-ouvrir le goudron pour creuser une tranchée.

Modifications des avaloirs de la voie d’accès, pour les rendre opérationnels

Rigole en béton enlevée pour permettre l’écoulement

En complement, comme cela avait été demandé, pour permettre aux avaloirs de la voie d’accès au champ Campillo, de collecter l’eau de pluie, la rigole en béton, en-dessus du niveau du revêtement goudron qui bloquait l’eau, a été détruite devant chaque avaloir. Ainsi l’écoulement à l’intérieur de l’avaloir peut s’effectuer. En attendant la fin du chantier … Les riverains concernés et le CIQ remercient la Mairie pour avoir accepté de leur donner satisfaction.

Février 2020, Déforestation programmée du champ campillo

Troncs d’arbres abattus

17 février 2020 : La déforestation et l’abattage des arbres continue sur la parcelle Campillo. C’était prévu dans le permis d’aménager accordé par les services de l’urbanisme de Fuveau : Sept arbres remarquables au total, tronçonnés méthodiquement. Ceci explique les nuisances sonores subies dans tout le quartier, lors de cette opération. Le spectacle de cet abattage à de quoi faire mal au cœur aux riverains soucieux de la préservation de la nature (voir photos ci-contre), même si le PLU prévoit que les arbres seront remplacés.

Parcelle Campillo, zone de construction
des 4 logements sociaux.

13 février 2020 : Nous apprenons suite à une rencontre avec les responsables du chantier sur site, que la construction des 4 logements sociaux devrait commencer en avril-mai et sera menée simultanément avec la construction des 12 autres logements sociaux et de la résidence sénior dans le « Pré de l’Ouvière ». Cette phase est prévue pour durer environ 18 mois.

10 février 2020, depuis quelques jours à grands renforts de tronçonneuse, les ouvriers ont commencé à débroussailler et à abattre les arbres de la parcelle, y compris des arbres remarquables. Le broyeur n’est pas en reste, ni non plus le moins bruyant.
D’autre part l’amiante, présente en assez grande quantité, dans différentes parties du bâti d’origine, a été évacué. Le travail de préparation du chantier va se poursuivre encore quelque temps.

Permis d’aménager modificatif pour 9 lots, accordé le 19 décembre 2019 : Détails

Cliquer sur chaque ligne successivement pour accéder aux documents

Lotissement Campillo, hypothèse d’implantation

Commentaires du CIQ :
– L’avis pluvial donné est favorable avec en commentaire « pas de remarques particulières ». Le commentaire nous semble contestable, car la réalité vécue par les riverains est à l’opposé de cette affirmation.
– La notice hydraulique relève qu’il n’y a pas eu d’étude des sols.
Une étude des sols a-telle été faite depuis ?
Le classement des parcelles en zonage d’affaissement à caractère souple de faible intensité (Risques miniers résiduels) crée pourtant des obligations (article 6 des prescriptions du permis d’aménager originel de 2018). Rien de cela n’est pris en compte dans le permis modificatif.
– Le bureau d’étude évoque la possibilité d’une nappe d’eau souterraine dans le Champ. c’est aussi notre sentiment. Les entreprises qui vont intervenir et les futurs acquéreurs sont prévenus.
– Dans la notice hydraulique l’annexe intitulée : Plan et coupe de principe du dispositif de gestion des eaux pluviales, a disparu du dossier, ce qui pose un problème ?
– D’aprés le PLU les parcelles ne sont pas répertoriées comme inondables.
De notre point de vue, cela semble une lacune qui aurait pu être rectifiée lors de la dernière modification du PLU.

Permis de construire pour 4 logements sociaux et 3 garages accordé le 6 janvier 2020

Façade des 4 logements sociaux

Février 2020 : Depuis quelques jours on peut constater l’ouverture d’un accès au champ Campillo, qui préfigure un commencement prochain des travaux de terrassement. Le délais de 2 mois pour d’éventuels recours, ne portant que sur les points modifiés, le chantier peut démarrer en fait à tous moments maintenant.
On constatera un dénivelé d’environ trois mètres entre la nouvelle voie goudronnée et le niveau naturel du champ à lotir. C’est une pente importante qui ne va pas faciliter les allés et venus des engins de chantier et des camions.

La grue de chantier dans le Pré de l’Ouvière vue du champ Campillo
Les demandes de modifications

Janvier 2020 : Deux panneaux nouveaux apparaissent annonçant les demandes déposées à l’urbanisme en mars 2019, accordées aux promoteurs.

Il s’agit du permis de construire 4 logements sociaux dans le champ Campillo avec 3 garages et d’une modification du permis d’aménager de deux des autres lots à viabiliser avec construction d’un local à ordures ménagères en plus.
En effet à la demande des riverains immédiats qui ne souhaitaient pas avoir, juste devant eux, le local à ordure ménagères des 24 nouvelles constructions et menaçaient de déposer un recours, les promoteurs ont accepté de procéder à une modification du permis d’aménager, avec un positionnement prévu, un peu plus bas du fameux local, à l’entrée du futur lotissement du champ Campillo.

Mars 2019 : Une demande de modification du permis d’aménager a été déposée par la société SFHE le 8 février 2019, concernant les lots 6 et 7 et le local ordures ménagères aux services de l’urbanisme. Le même jour une demande de permis de construire sur le lot N°7 par la même société pour 4 logements sociaux a également été déposée.
24 mars, le 3ème piquet a été enlevé, ce devait être une fausse manœuvre…

Le troisième piquet sans pancarte nous interpelle

Piquet sans pancarte depuis janvier 2019 ?
Pendant ce temps un troisième piquet planté en janvier et dont la pancarte à disparu au bout de quelques jours (à gauche sur la photo), nous pose question. Nous sommes allés demander aux services de l’urbanisme, la possibilité de consulter le document correspondant à ce qui avait été affiché . Et là, mystère ! il nous est répondu qu’il n’y a rien d’autre à voir que les deux dossiers déjà affichés.
Bizarre tout de même ?

Permis de démolir 
Bâti actuel à démolir


Notre commentaire :
Derrière le bâti, un mur avait été construit, au débouché du pluvial de la RD 96 dans le petit Vallat, qui protège partiellement le terrain en l’état actuel. Si ce mur, comme c’est probable, est également démoli, nous sommes curieux de voir ce qu’il se passera lors d’un futur épisode de forte pluie, au cas ou il ne serait pas remplacé par une protection équivalente.

Permis de construire

Maître d’Ouvrage  du projet :
Groupe ARCADE-VYV-SFHE 1175, petite route des Milles 13090 Aix En Provence
Telephone : 04 13 57 04 30
Site internet : https://sfhe.fr/

Maître d’Oeuvre, architecte du projet :
A-I Project 9-11, Avenue de la Capelette- 13010 Marseille. Téléphone : 04 91 78 84 96
Site internet : http://www.aiproject.fr/
Stéphanie Constant – Architecte DPLG : stephanie.constant@aiproject.fr

Plan d’ensemble, accès et voirie, distribution des lots
Plan d’ensemble, avec accès et légende

– Demande de Permis Partie 1
– Demande de Permis Partie 2
– Accord de Permis d’Aménager avec prescriptions Partie 1
– Accord de Permis d’Aménager avec prescriptions Partie  2

– Notice description terrain et projet Partie 1
– Notice description terrain et projet Partie 2
– Notice description terrain et projet Partie 4
– Notice description terrain et projet Partie 5  

Gestion du pluvial, bassin de rétention, etc…
Gestion des eaux pluviales à l’intérieur du projet

Alertés sur ce point sensible, probablement par notre action (Voir l’exutoire pluvial du petit Vallat), les demandeurs ont pris soins de déposer une notice hydrauliques très détaillée :

– Notice hydraulique Plan
– Notice hydraulique Partie 1
– Notice hydraulique Partie 2
– Notice hydraulique Partie 3
– Notice hydraulique Partie 4
– Notice hydraulique Partie 5
– Notice hydraulique Partie 6
– Notice hydraulique Partie 7

– Projet de Règlement en complément du PLU Partie 1
– Projet de Règlement en complément du PLU Partie 2

– Projet de création de l’A.S.L. des copropriétaires Partie 1
– Projet de création de l’A.S.L. des copropriétaires Partie 2

– Convention de Projet Urbain Partenarial Champ Campillo

Quelques Remarques :
– Le retrait de 10 mètres par rapport au ruisseau est respecté.
– La dimension du bassin de rétention semble correcte.
– Une partie des eaux du pluvial du projet (maisons + voirie) se jettera dans le ruisseau du petit Vallat
– Plusieurs lots à bâtir sont situés en contrebas par rapport au niveau de la voirie.
– La vue perspective aérienne induit en erreur sur le positionnement du chemin d’accès.
– Les 4 logement sociaux sont prévus collés les uns aux autres formant une barre, coté Domaine St-François.
– Ce qui n’apparaît pas clairement c’est que les lots sont situés en contrebas des voiries et que vu la configuration du terrain (le point bas du quartier) et l’experience (inondations de 1995), ces parcelles ont toutes les chances d’être inondées dans le futur à l’occasion d’un épisode pluvieux violent même si le terrain n’est pas répertorié officiellement comme « inondable » dans le PLU de la commune.

Point positif :
– L’ASL des copropriétaires en création devait s’appeler « La Bégude 2 » mais le constructeur (Nicolas Cayol directeur régional SFHE), nous informe par courriel qu’il accède à notre demande et accepte de changer le nom de l’ASL pour éviter toute confusion.

Projet de lotissement dans le « Champ Campillo » 

Maquette du projet de lotissement : Vue Aérienne
Le champ Campillo avant
Le bâti qui limitait le débordement du ruisseau
La barrière végétale qui protégeait du vis à vis