Voie transversale, N°69 chemin de St-François

Janvier 2020 : Résidus de chantier de part et d’autre de la voirie transversale

Décembre 2019 : Six logements sociaux à venir en terrain devenu inondable !

Terrain devenu inondable du fait de la voirie surélevée

Sur ce terrain il est prévu de construire trois fois deux logements sociaux : 6 au total. Maintenant que la voirie (maîtrise d’ouvrage municipale) est a peu prés terminée, nous avons pu constater lors des épisodes pluvieux récents que, telle qu’elle a été construire, nettement surélevée par rapport au niveau naturel du terrain, les constructions à venir (entrées, garages), forcément en contrebas de la voirie avec un dénivelé important, vont se trouver inondées à la première occasion.  

Vide sanitaire et garage inondés le long de la voie transversale au N°69

Suite aux différents épisodes pluvieux et à la création de cette voie transversale sous maîtrise d’ouvrage municipale, il semblerait que tout n’a pas été réfléchi à l’avance pour le mieux.
Les maisons qui longent la voie transversale, voient l’eau du pluvial collectée sur l’ancien chemin d’accès, détournée par les nouveaux accès goudronnés vers les maisons et les garages, provoquant à plusieurs reprises des d’inondations (entrée, vide sanitaire et garage). La maison suivante est également impactée.

Photos des inondations recommencement constatées

Les sinistrés ont écrit à Mme le Maire, pour demander une intervention permettant de trouver solution au problème nouvellement crée par les travaux liés au PUP du Pré de l’Ouvière.
Nous ignorons pour l’instant s’il ont eu une réponse.

Pluies du 23 novembre 2019

L’eau non collecté s’engage dans la voie transversale en pente

Suite aux pluies, d’importantes quantités d’eau descendues des terrains situés en amont, sortent de dessous le portail au N° 78 et s’engagent sur le chemin de Saint-François vers le nouveau carrefour. Anciennement tout le pluvial serait descendu par la chemin de Saint-François.

Aujourd’hui une partie descend le chemin de Saint-François le long du champ, mais une grande quantité s’engage vers la nouvelle voie transversale. Or actuellement les avaloirs se trouvent sur-élevés par rapport à la chassée pour un temps indéterminé car Il manque la dernière couche de bitume de finition.

L’eau non collecté va continuer sa course dans le champ en contre bas

Pour cette raison les avaloirs (sauf partiellement le dernier) ne collectent pas l’eau qui du fait de la pente de cette voie transversale ruisselle en bonne partie directement vers le champ Campillo en contrebas.

25 octobre 2019 du nouveau sur la voie transversale

Un poteau électrique planté au beau milieu de deux entrées et un poteau téléphonique sur la chaussée goudronnée viennent d’être enlevés, 6 mois après la fin apparente des travaux dans ce secteur. L’accès au fond vers le champ à lotir en contrebas a été condamné avec des rebords de trottoir. Le trottoir a été soigneusement planté de piquets pour interdire le stationnement des voitures à cheval sur le trottoir.

Les raccords n’ont pas l’air bien neufs. C’est du provisoire ?
Au 69 du chemin de Saint-François, la voie transversale fraîchement goudronnée :
N’y a-t-il rien qui vous intrigue ?

Avancement des travaux le 24 mars 2019, débouché de la transversale coté Chemin de Saint-François :
La délimitation de la chaussée, laisse prévoir l’enlèvement des pylônes téléphoniques. Les villas en bordure de la voirie savent déjà qu’ils vont perdre une bonne partie de leur tranquillité.

Mi-Mars 2019 : Vu le dénivelé de 1,5m et plus créé par les travaux entre le terrain et la voirie, qui apparaît sur la photo ci-dessous,  Il ne sera pas facile de construire des maisons de plein pieds avec la rue, à moins d’un remblayage onéreux pour la construction de logements sociaux. Des escaliers seront peut-être nécessaires, une pente pour rentrer dans le garage, et le risque de voir inondés les rez-de chaussé et les garages régulièrement ?

Parcelle en contrebas à bâtir en logements sociaux
Vision bucolique du chantier !!!
10 décembre 2018 : Avancement des travaux, coté voie transversale au N°69 chemin de Saint-François et accès champ Campillo

16 novembre 2018 : Coté N°69 chemin de Saint-François

Les riverains demandent la sécurisation du chantier

La future nouvelle voie d’accès transversale qui longe le chemin privé

5 juillet : Suite à la demande de ces riverains du N°69 chemin de Saint-François qui longe la nouvelle voie d’accès, une barrière de sécurité a été installée entre les deux, au bout de plusieurs jours et une réunion d’information leur est proposée sur le terrain le Mercredi 11/07/2018 à 8h15. Les aménageurs tentent de rattraper le coup.
Un représentant du bureau du CIQ Saint-François tenu à l’écart, bien que non convié, est présent sur place.

Le minimum de sécurité n’est pas respecté

Tractopelle à quelques mètres des habitations, ou vivent des familles avec des enfants, sans aucune protection

4 juillet : Ces premiers travaux ont été effectués sans aucun avertissement, ni pancarte, ni aucune prévention,  ce qui aurait été la moindre des choses, puisque les ouvriers ont du emprunter une voie privée pour effectuer leur tache et que de surcroît des enfants jouent dans les jardins autour des maisons dont certains ouverts donnent sur l’impasse.
D’autres riverains ont constaté des coupures du réseau téléphonique entraînées par ces travaux .

Les riverains sont mécontents !

Au N° 69 du chemin de Saint-François
des riverains se rebellent !

3 juillet : Les premières images, les premiers dysfonctionnements !Des riverains au N°69 chemin de Saint-François (impasse qui descend vers le champ Campillo) partis travailler le matin à 8h30 sans rien constater, découvrent en rentrant le soir à 18h avec surprise que des travaux (débroussaillage) ont été effectués tout le long devant leur habitation dans la journée, en bordure de leur chemin d’accès actuel. Les aménageurs se sont crus « Seuls au monde ».

Démarrage du chantier sans prévenir

Démarrage du chantier sans aucune protection, vis à vis du chemin d’accès aux quatre villas mitoyennes
Chemin d’accès au terrain Campillo

le chantier a débuté le Lundi 2 juillet 2018, sans information des riverains, sans protection du chantier. Plusieurs  riverains s’en émeuvent à juste titre.

5 septembre 2016 :
Le Terrain  Campillo  dépend alors du même projet urbain partenarial que le « Pré de l’Ouvière », avec un impact sur les équipements collectifs (voirie, parking, école, réseaux… ). Il est situé en bas du chemin privatif (voir photo). La deuxième tranche (le Champ Campillo/12 logements de plus) devrait se contenter d’un permis d’aménager à venir, actuellement en cours d’instruction.