Massifs forestiers (Fuveau), en période estivale & O.L.D.

Conditions d’accès 2018, aux massifs forestiers :
Voir la nouvelle vidéo de l’Entente – Valabre.

En période estivale, les espaces forestiers typiques de notre département méditerranéen sont plus sensibles aux risques d’incendies. Aussi, pour protéger les promeneurs, les habitants et les sites naturels, l’accès y compris par la mer, la circulation, la présence des personnes et les travaux dans les massifs forestiers et espaces exposés sont réglementés du 1er juin au 30 septembre.

Massif forestier du CIQ St-François

Un nouvel arrêté préfectoral est entré en vigueur le 19 avril 2018. Les règles d’accès aux massifs forestiers en période estivale présentent des disparités importantes entre les départements qui peuvent nuire à leur bonne compréhension par le public. La Préfecture de Zone de Défense a souhaité proposer une harmonisation interdépartementale des restrictions liées à la prévention des feux de forêt.

Cette démarche vise à un rapprochement progressif des dispositifs réglementaires en vigueur d’autant souhaitable en cas de continuité d’un massif forestier sur deux départements. Dans cet objectif, une première étape est engagée dès cet été par l’harmonisation d’un code couleur. Cette signalétique a été retenue et sera appliquée par les Bouches-du-Rhône, le Var et les Alpes-Maritimes.
Prendre connaissance de l’arrêté préfectoral du 19 Avril 2018

Couleur Présence dans les massifs (piétons etc) Travaux occasionnant un risque de départ de feu
Vert Autorisée Autorisés
Jaune Autorisée Autorisés avec prescriptions (de 5h à 13h)
Orange Autorisée Interdits
Rouge Interdite Interdits

A tous moments, pour connaitre « les conditions d’accès du jour », consulter la page du « Niveau de Danger Feux de Forêt » sur le site internet de la Préfecture.

Obligation Légales de débroussaillement :

Risque incendie : Ne le prenons pas !

Débroussailler c’est :
–          Protéger son habitation en réduisant la quantité de végétaux combustibles,
–          Réduire l’intensité d’un feu en provenance d’un massif forestier,
–          Eviter qu’un feu ne soit transmis aux espaces boisés voisins,
–          Protéger sa famille et les personnels de lutte contre les incendies.
Voir L’exemple donné par la commune et par le lotissement de l’Ouvière

A propos du feu :

La température de la flamme est de 1 400°C ; elle passe à 900°C à 10m de hauteur puis à 400°C à 25m.
Les sautes de flammes sont en moyenne de 500m mais certaines de 800-900m ont été observées
La hauteur moyenne des flammes est 2 fois, voire 3 fois celle de la hauteur des végétaux en feu.
Un incendie progresse en moyenne à 3km/h.
Plus l’intervention est rapide sur un départ de feu, plus il y a de chance de pouvoir le maîtriser : il faut un verre d’eau pour éteindre un feu à la première seconde, un seau d’eau à la première minute et une tonne d’eau au bout de 10 minutes.

Quand débroussailler ?

Octobre – Janvier : les gros travaux
La période idéale pour la réalisation de gros travaux : abattage et élagage des arbres, broyage et mise en déchetterie des arbustes et végétaux.
Février – Mars : période sensible
Une période de sécheresse peut s’installer, c’est pourquoi les travaux sont à éviter et les feux sont interdits.
Avril – Mai : les finitions
Avril et mai sont propices à la réalisation des finitions : broyage, fauchage…
Juin – Septembre : période de sécheresse
Les travaux sont à proscrire et les feux sont formellement interdits (sauf dérogation).
Voir l’article complet sur  les déchets, le risque incendie, le débroussaillement

Comment débroussailler ?

distance debroussaillement

En cas de non-respect de l’OLD
Le non-respect de ces obligations est passible d’une amende de classe 4 (750€) ou de classe 5 (1500€). L’autorité administrative peut décider, si nécessaire, d’effectuer des travaux d’office aux frais du propriétaire défaillant. En cas d’incendie, la responsabilité d’une propriétaire peut être engagée s’il n’a pas respecté ses obligations de débroussaillement.