Parking du « Jeu de Boules » : Projet remis en chantier !

2 mai 2019 : Nouveau projet de Parking, dévoilé officiellement !

Compte rendu de la Réunion du 2 mai 2019 :

Parking actuel

Le nouveau projet du « Parking du Jeu de Boules » présenté le 2 mai, en salle du conseil municipal, devant une soixantaine de personnes consiste en un parking de surface simple et de plein pied, qui devrait permettre à terme le stationnement de 65 véhicules dont 2 places réservées PMR (Personne à mobilité réduite) contre 37 places (officielles) actuellement. Le but reste le même : augmenter le nombre de places de stationnements, mais avec des ambitions revues à la baisse.
Un espace public piéton au pied de la bâtisse est maintenu
. Les platanes actuels seront conservés en totalité et deux arbres supplémentaires seront plantés à l’extrémité du parking (coté rue Sainte-Victoire).
Le gain de place est obtenu par la démolition des annexes de la Bâtisse Vitalis, le déménagement du jardin de la crèche, une utilisation plus rationnelle de la surface disponible, etc ….

Différents accès par des escaliers sont prévus pour remonter vers la rue Rondet, la placette du Monument aux Morts et la Poste directement sans passer par le cours Leydet, ainsi que des accès au moulin à huile, à la Moste et à la crèche.
Le projet ressemble au final, comme l’a fait remarquer un élu de la minorité municipale, à ce qui aurait pu voir le jour, après concertation, sur une proposition alternative, objet d’une pétition, option rejetée par la majorité municipale en 2016 avec pour conséquences perte de temps et dépenses d’argent public dans des études sans suites.

Pour l’instant, au jour de la présentation, on en est toujours à une étude de faisabilité…

Photomontage du nouveau projet de parking du Jeu de Boules (version en surface)

Il n’est prévu aucun espace de stationnement pour les 2 roues.
Pas de bornes de recharge électrique pour les véhicules, non plus. C’est exclu pour le présent et l’avenir pour l’adjoint à l’urbanisme, qui est convaincu qu’une autre technologie sera utilisée dans les années à venir. Il n’est donc même pas envisagé de prévoir un câblage au cas où une loi viendrait à rendre ces bornes obligatoires dans quelques années.

Une fois terminé, ça pourrait ressembler à cela.

Ce qui semble décidé : La base de la façade de la bâtisse Vitalis (ex bar du cours), coté parking sera occupée par 3 voûtes, une fois le chantier terminé. L’une sera utilisée pour y loger des toilettes publiques, les 2 autres sont en cours d’affectation (demande d’Orange pour un coffre technique relais fibre optique). Toutes les décisions ne sont pas encore prises. Concernant le devenir de la bâtisse restante un comité de pilotage doit se réunir prochainement.

Un plan « vue de dessus » a été présenté ainsi que plusieurs photos montages (avant /après). Il a été mis en avant la possibilité d’un espace scénique occasionnel au pied des voûtes sous la placette du monument aux morts, pour accueillir des manifestations de plein air.
Pour ce qui est d’informations concrètes, sérieuses et un peu plus techniques sur les plans du projet, les Fuvelains seront restés sur leur faim.

Jardin de la crèche actuel

Le jardin de la crèche « Les Moussaillons »  sera déplacé pour gagner quelques places de stationnement,  sur un nouveau terrain en face de la crèche, de l’autre côté du passage en descente vers la galerie. Une vue sur Sainte-Victoire est promise, avec une exposition nord-sud. Le plateau sera livré sans les équipements montrés sur la photo-montage.

Le planning du futur chantier a été présenté, les délais que le maître d’œuvre s’accorde pour sa réalisation sont très court.

– Validation du projet en mai 2019, alors que semble-t-il, restent encore plein de détails à régler. L’adjoint à l’urbanisme reconnait des modifications entre hier aujourd’hui, alors qu’en sera-t-il demain ? Le projet en est toujours au stade d’étude de faisabilité évolutive.

– Début des travaux prévus en Juillet. Un élu de la minorité municipale, a fait remarquer que cela lui ne semblait guère possible, malgré tout le représentant du bureau d’étude a maintenu le contraire, s’appuyant sur un exemple récent à Meyreuil.

– Livraison du parking fini annoncée pour décembre 2019
Il n’y a plus qu’à espérer que les travaux ne soient pas bâclés.

Photomontage du parking, vue de la placette du Monument aux Morts

Les commentaires du CIQ :
– Aucun plan de coupe n’a été présenté
, or tout est en pente (rue St-victoire) et rien n’est au même niveau tout autour du parking (décalage cours Leydet/parking jeu de boules). Une question d’un élu de la minorité municipale a plus ou moins suggéré le genre de problème que cela peut poser (Risque pour une personne à mobilité réduite, en chaise roulante, de partir à la pente rue Sainte victoire en allant du cours Leydet au parking du Jeu de Boules).

– Absence totale d’information sur la résolution des problèmes posés par les décalages entre les différents niveaux de surface. Or c’est justement là, que résident les possibles litiges avec les riverains et les mauvaises surprises à découvrir éventuellement en cours de réalisation.

– L’absence d’anticipation sur, ou vont se garer les habitants et les clients pendant la durée des travaux ou les 37 places actuelles ne seront plus accessibles ? Attitude assumée semble-t-il par les initiateurs du projet, c’est pourtant essentiel pour la survie des commerçants du centre. Cela après la requalification du centre-ville, pourrait être ressenti à nouveau par certains comme une forme de mépris pour les conditions de vie des habitants du centre de Fuveau.

– Le CIQ du Jeu de Boules semble trouver malgré tout quelques motifs de satisfaction dans cette nouvelle présentation du projet et pour le devenir de la Bâtisse Vitalis. Il faudra cependant attendre le nouveau permis de construire du parking pour savoir exactement à quoi s’en tenir, en particulier en ce qui concerne le sort fait à la rue Sainte-Victoire.

Article La Provence du 9 mai 2019 rédigé par Florence Vatin :


20 avril 2019 : L’équipe municipale en place invite les Fuvelains, y compris ceux du quartier à une réunion d’information sur le nouveau Projet de Parking du « Jeu de Boules » Aérien mais de surface, le jeudi 2 mai 2019 en salle du Conseil municipal, à 19h. Le précédent projet avait été annulé officiellement, tout juste un mois plus tôt, le 2 avril 2019, après trois années d’études coûteuses.

Planning démolition partielle Bâtisse Vitalis :
Échafaudages sur la partie à démolir de la bâtisse

Désamiantage : La présence d’amiante étant avéré dans les parties à démolir, normalement une des trois entreprises mandatée pour réaliser les travaux est spécialisé dans le traitement de ces déchets. Par contre, en l’absence d’affichage des entreprises intervenant sur le chantier (les seuls documents affichés sur le chantier sont ceux du permis de construire pour la parking semi-enterré, annulé il y a un mois), il peut être prudent d’aller consulter le permis de démolir aux services de l’urbanisme pour avoir connaissance des précautions réellement prises au sujet du désamiantage.

Informations municipales :

Démolition partielle de la « Bâtisse Vitalis » et aprés ?

Bâtisse Vitalis, (ex Bar du Cours), la partie à conserver

10 avril 2019, après l’annonce de l’abandon du projet de parking semi-enterré, l’équipe municipale reprend l’initiative avec la démolition des annexes de la Bâtisse Vitalis (ancien « Bar du Cours ») annoncée pour le 9 mai 2019, avec l’annonce aux CIQ par un courrier de Mme le Maire (Lire le courrier ) de la création d’une commission pour réfléchir à la destination future, du bâtiment restant une fois rénové, puis avec l’annonce d’une concertation élargie à la population, pour le même motif, au moyen d’un coupon réponse à retourner avec sa proposition et ses coordonnées…
Suite à la communication municipale sur le sujet, la Coordination des CIQ, dans son rôle s’implique, faisant oeuvre de concertation et de propositions. Lire le compte rendu de la réunion

Ci-dessous, le texte complet de l’initiative municipale à destination des Fuvelains :

Commentaires CIQ :
– Après l’annulation du parking semi-enterré, voici maintenant annoncé un projet de parking aérien ??? (On suppose de surface )

– Nous observons avec satisfaction la présence d’un représentant du CIQ, directement concerné par ce projet (CIQ Jeu de Boules- St Victoire) et d’un représentant de l’ensemble des CIQ de Fuveau, prévue au sein de cette commission.
Nous regrettons que dans le courrier de Mme la Maire, comme dans la composition de la commission (diffusée ci-dessus), il soit question d’une « Fédération des CIQ » ??? (dissoute depuis 2013) et non de la « Coordination des CIQ » l’organe actuel, crée le 27 septembre 2013, qui  rencontre les Elus, plusieurs fois par ans depuis. (Voir le communiqué de création de la coordination des CIQ de Fuveau)
– Nous regrettons l’absence d’associations culturelles, sportives , caritatives dans la dite commission . 

Compte rendu de la réunion du 2 avril 2019 : Abandon du projet de parking semi-enterré.

Le Mardi 2 avril 2019 à 19h, en salle du conseil municipal,
– 1ère information de la bouche même de Mme le maire :  Le futur parking changera de nom.

Annonce de l’abandon du projet de parking semi-enterré

– 2ème information :  A l’issue d’une présentation/Projection PowerPoint solennelle et à suspens faite par l’élu à l’aménagement de l’espace, devant une cinquantaine de personnes, Il est annoncé aux Fuvelains l’abandon pur et simple du projet actuel au bout de trois ans d’études (coûteuses), poussé par la « raison » (des risques d’effondrements connus depuis le début) et la mise en route d’une réflexion sur un nouveau projet « plus raisonnable », (réaménagement de l’existant avec conservation des platanes) qui sera présenté prochainement.
Certains responsables avaient-ils déjà lu notre article jusqu’au bout ?

2 avril 2019 – Le projet de parking semi-enterré est enterré –

Le budget d’origine est passé de 2 800 000,00 € HT à 4 000 000,00 € HT actuellement avec le surcoût des différentes études (Sans augmentation d’impôt pour les fuvelains, est-il précisé avec insistance…). Le budget futur n’est pas connu à ce jour.
– 3ème information : Le permis de démolir d’une partie de la « Bâtisse Vitalis » étant délivré et purgé de tout recours, les travaux de démolition vont commencer très prochainement, sans attendre le nouveau projet de parking.
Une restauration complète du « bâtiment patrimonial » restant est envisagée avec une dépense à prévoir en supplément (estimation 2019 coût 900 000,00 €). La destination finale de ce bâtiment, reste à décider « en concertation » avec la population, plus tard.

Dans l’assistance, il a été fait remarquer que cette décision avait été prise par les seuls élus de la majorité municipale, sans concertation avec les autres élus. Que cette réunion du 2 avril n’avait pas été annoncée lors du conseil municipal du 25 mars 2019, ni non plus aux CIQ d’ailleurs lors de la réunion des CIQ/mairie du 21 mars 2019.
Pour conclure, on aura pu noter la satisfaction de certains riverains et en particulier du CIQ Jeu de boules-Sainte Victoire qui s’était opposé à ce projet depuis le début. 

29 mars 2019 : A la dernière minute le service communication mairie prévient la population, les CIQ, etc…. et les invite à une réunion d’information sur  « AVANCEMENT PARKING JEU DE BOULES  » le Mardi 2 avril 2019 à 19h , salle du conseil municipal, derriere la mairie ou le cour est en chantier. (Voir l’affiche ci-jointe).

« Bâtisse Vitalis » dont une partie doit être détruite.

Janvier 2019 : Le chantier doit démarrer au 2ème trimestre et se prolonger jusqu’à la fin 2019 soit pendant 9 mois, au moins. Les travaux commenceront par la démolition partielle de la « Bâtisse Vitalis » (18 et 19ème siècle, classée aux Bâtiments de France), immeuble ayant abrité le « Bar du Cours ».
Prendre connaissance du diagnostic patrimonial complet de la bâtisse en décembre 2016.

Tandis que la mairie annonce un projet de végétalisation du centre du village (programme Agenda 21), elle s’apprête à déraciner les platanes sur le parking du « Jeu de Boules » en raison de la construction du nouveau parking semi-enterré.

Lire les délibérations du conseil municipal du 28 mai 2018 (+97 000,00€) :
(Cliquer dessus pour accéder aux pages)
– Page 12                                        – Page 13                                               – Page 14
Il n’y a pas eu d’autre réunion d’information depuis.
Les travaux se poursuivront par la construction d’un parking semi-enterré dit du Jeu de Boules en remplacement du parking existant avec un aménagement paysager en surface.

Avril  2017 : La mairie organise une réunion publique le 28 avril  2017 à 18h30 en salle du conseil municipal, pour expliquer le bien fondé du projet final de construction d’un parking semi-enterré sur plusieurs étages au lieu dit du « Jeu de Boules » (centre village), jusqu’à présent sujet de nombreuses controverses et de divisions entre les Fuvelains.

Plan du parking vue de dessus : étage de surface

1) La position du Département qui soutient le Projet : 
Pour contribuer plus encore à l’attractivité du centre-ville, un parking semi-enterré, dit “jeu de boules”, sera réalisé pour répondre à la très forte demande en stationnement au cœur de ville.
100 places seront créées sur ce site idéalement situé, très proche des commerces de proximité et d’équipements publics tels qu’une crèche, une école et une salle polyvalente.
Le sens de circulation et les accès à ce parking seront aménagés de façon à rendre facilement accessible et sécurisé ce nouvel équipement. Le Département contribuera à ces améliorations (requalification du centre ville inclus) à hauteur de 55 %, soit 2,1 millions d’euros.

2) Article paru dans « La Provence » le mercredi 23 décembre 2015, rédigé par florence Vatin :

La construction du parking du « Jeu de Boules » fait grincer des dents.
La construction d’un parking à deux niveaux sur l’actuel parking dit du « Jeu de boules » ne fait pas l’unanimité, notamment parmi les riverains de la rue Sainte Victoire.

Certains d’entre eux sont en passe de se constituer en Comité d’Intérêt de Quartier (CIQ). Ces riverains, qui se disent « particulièrement impactés par la construction de ce parking » ont déposé une pétition en mairie. « Nous avons rencontré le maire et l’adjoint à l’urbanisme mais sans succès, affirme Pascale Colé, porte-parole de ce collectif. Il n’est pas question, pour nous, de nier la nécessité de parking à Fuveau. Nous proposons une solution alternative et approuvons également le projet d’aménagement des deux boulevards mais nous sommes en revanche totalement opposés au projet de construction d’un parking à deux niveaux sur le site du terrain du jeu de boules. »

Pour étayer leur opposition, les pétitionnaires avancent quatre raisons qui affecteraient principalement les riverains :
– Les nuisances sonores avec un flux accru de véhicules dans les rues Sainte Victoire et Mistral ;
– La sortie du parking qui, située à proximité de l’école Rimbaud pourrait, toujours selon eux, représenter un danger pour les enfants ;
– L’inutilité de l’implantation d’un parking de grande envergure in situ : « Le quartier deviendrait le parking de la ville »
– L’absence d’arguments précis avancés par la municipalité pour défendre la pertinence du projet et le choix du lieu d’implantation : « Le conseil municipal invoque la défense de l’activité commerçante, nous n’en sommes pas convaincus faute d’arguments précis« , lancent-ils.
Le collectif pointe également du doigt l’abattage des platanes et chênes du terrain du Jeu de boules, abattage rendu nécessaire par la construction du parking. Et rappelle que la réfection de l’actuel parking du Jeu de boules « avait coûté plusieurs milliers d’euros il y a 3 ans. »
Ils souhaitent un parking à la gare routière.
Par ailleurs, les riverains reprennent un argument que les conseillers municipaux de la minorité avaient eux aussi évoqué lors d’un récent conseil : la démolition du bar du cours, bâtiment situé à l’angle du cours Leydet et de la rue Sainte Victoire, « une démolition qui se ferait sans projet alternatif d’y construire un équipement public ou autre lieu de convivialité. » Ils soulignent l’impact esthétique et touristique qu’aurait ce parking sur « une place provençale typique défigurée par l’entrée d’un parking. »
Le collectif dénonce ce projet dans sa globalité, allant même jusqu’à s’interroger sur « son utilité en centre-ville« .

Que proposer alors aux automobilistes qui cherchent une place à proximité des commerces et services ? Leur solution, qu’ils ont d’ailleurs proposée à la municipalité, serait de soutenir un projet de grand parking sur le site de la gare routière. Interrogée à ce sujet, Hélène Lhen tient à préciser que le projet du parking semi-enterré sur le lieu-dit du Jeu de boules « fait l’objet, à sa demande, d’une consultation publique élargie et que toutes les suggestions ou hypothèses seront étudiées par l’équipe d’architectes en charge de ce projet. »
Elle rappelle que deux réunions d’information ont eu lieu, qu’un registre accompagnant la présentation de cette opération est à la disposition des Fuvelains et que toutes personnes, collectifs de citoyens ou représentants de parents d’élèves, souhaitant avoir des précisions, peuvent prendre rendez-vous avec elle ou Daniel Gouirand, adjoint délégué aux travaux. « L’objectif est de faciliter l’accès au centre-ville. Nous avons entendu les inquiétudes de nos concitoyens et allons tout faire, à travers ce projet, pour justement répondre à leurs attentes et sécuriser des cheminements piétons et des stationnements qui ne l’étaient pas jusqu’à présent. Nous avons entendu l’idée émise de créer un parking de substitution au niveau de la gare routière, mais nous constatons tous les jours que des places vides existent sur ce site et qu’elles ne sont pas utilisées. Je déplore cette situation mais ne peux que constater que personne ne fait 500 m à pied pour se rendre au centre-ville… »

Maquette du Projet de parking semi-enterré, coté entrée

Voir les autres maquettes du bureau d’étude Archidvisor et ses autres inspirations

3) Commentaires du CIQ : Les habitants du CIQ Saint François se sentent concernés par ce projet de parking en tant qu’usagers du centre du village.
La tendance générale observée ailleurs serait plutôt une revitalisation des centres villes par une piétonisation et la création de parkings en périphérie des agglomérations. L’équipe municipale actuelle semble avoir fait exactement le choix inverse, créant ainsi un appelant pour plus de véhicules et de circulation dans le centre du village.
Le principal intérêt ne serait-il pas, finalement de réaliser peut-être une 2ème place dans le prolongement du Cours Leydet, facilement utilisable pour des événements tels que le salon des écrivains.
Plus préoccupant : Il était annoncé 140 places de stationnement dans le projet initial. Dans le projet final, il n’est plus question que de 100 places seulement. Le nombre de places, par ailleurs, supprimées dans le centre du village (parking actuel et quelques places perdues suite à la requalification du centre) peut être  estimé à environ 70 places. En réalité le bilan de places supplémentaires de stationnement obtenues à l’issue de la réalisation de ce projet sera autour d’une trentaine.
Vu le budget de ces travaux (3 825 236,00 € HT en 2017), malgré les subventions Métropole et Département (financées aussi par des impôts) quel est le vrai prix d’une place de stationnement pour les Fuvelains au centre du village ?
Est-ce bien raisonnable ? 

Parking du jeu de boules, situation actuelle