Archives par mot-clé : Fuveau

Frelons et guêpes, comment s’en prémunir ?

1) Le frelon asiatique

Les biologistes l’appellent «vespa velutina nigrithorax». Plus connu sous le nom de « frelon asiatique », cet insecte est apparu en France il y a une quinzaine d’années. Présent désormais dans la quasi-totalité des départements, il s’attaque avant tout aux vergers et aux abeilles, qui constituent sa nourriture préférée.

Que sait-on sur cette espèce envahissante ? Quels sont les moyens préconisés pour lutter contre ? Quoi faire pour protéger ses récoltes de prunes, poires, figues, raisins de table, etc… Voici quelques réponses.

2) Comment reconnaître un frelon asiatique, du frelon européen et de la guêpe ?

Cliquer dessus pour voir le tableau en grand

Le frelon asiatique est très facile à reconnaître car c’est la seule guêpe en Europe à posséder une couleur aussi foncée. Vespa velutina est à dominante noire, avec une large bande orange sur l’abdomen et un liseré jaune sur le premier segment. Sa tête vue de face est orange et ses pattes sont jaunes aux extrémités. Il mesure entre 17 et 32 mm (voir le tableau ci-joint).

D’où vient-il ?

Comme son nom l’indique, il est originaire d’Asie. On retrouve cette espèce dans le Nord de l’Inde, en Chine ou dans les montagnes d’Indonésie. Il semble qu’il soit arrivé en France caché dans un chargement de poteries chinoises livrées en 2004 à Tonneins (Lot-et-Garonne). En quelques années, il a proliféré partout en France.

Pourquoi sont-ils si nombreux ?

L’espèce a une capacité de reproduction très rapide. « Un nid qu’on ne détruit pas donne quatre nids l’année suivante. De plus, le frelon asiatique compte peu de prédateurs en Europe. Quelques oiseaux, comme la Pie-grièche écorcheur, le Guêpier d’Europe, ou les mésanges sont d’actifs chasseurs de larves et d’insectes. Mais seule la Bondrée apivore est capable d’attaquer des nids entiers de frelons. Problème : ce rapace migrateur est trop rare pour avoir un effet notable sur le développement du frelon asiatique.

Est-il dangereux pour l’Homme ?

Guêpes sur une poire Williams

Le frelon asiatique n’est pas plus dangereux que les autres hyménoptères (guêpes, frelons communs, bourdons). Son agressivité est très faible, excepté s’il se sent menacé. Le venin du frelon asiatique n’a rien de particulièrement toxique et seuls des cas très rares nécessitent de consulter un médecin. Mais au-delà de deux piqûres, le venin peut avoir des conséquences. Les personnes immunodéficientes, allergiques, les personnes âgées et les jeunes enfants sont toutefois les plus vulnérables. Des piqûres multiples peuvent entraîner l’obstruction des voies aériennes supérieures et de fortes réactions allergiques.

Le frelon asiatique cause des dégâts importants dans les vergers en dévorant les fruits et il a la particularité de s’attaquer aux abeilles. Les abeilles butineuses constituent 80 % du régime alimentaire d’un frelon asiatique en ville et 45 % dans les campagnes. Même si toutes les abeilles ne meurent pas, la prédation des frelons asiatiques les stresse énormément, ce qui limite les récoltes de nectar et de pollen et affaiblit leurs réserves pour l’hiver.

3) Comment s’en prémunir sans produit chimique, ainsi que des frelons européens et des guêpes ?

En fabricant des pièges « maison » à disposer dans les arbres fruitiers !

Matériel nécessaire

Matériel pour les pièges (économique) :
1 grande bouteille d’eau vide (1,5 l) en plastique transparent,
de la ficelle, du gros scotch marron,
1 paire de ciseaux
1 carafe de mélange spécial pour appâter les insectes

Étapes de fabrication (facile) :
– Découper la bouteille sur la partie supérieure afin de créer un entonnoir.
– Placer la partie supérieure de la bouteille à l’envers dans la seconde partie et la scotcher solidement.
– Effectuer 2 ou 4 trous répartis symétriquement sur le haut du piège.
– Faire passer la fils dans les trous, faire un nœud, prévoir suffisamment de longueur pour l’attacher à la branche.
– Verser 1/4 de mélange spécial dans la bouteille, puis disposer votre piège suspendu dans l’arbre.
– Ne pas hésiter à faire plusieurs pièges.

4) La pose des pièges, en hauteur, dans les arbres fruitiers

Recette basique du mélange spécial N°1 : Pour un litre de préparation (période mi février à fin juin)
0,20 l de jus de pomme, 0,80 l d’eau, 0,03 l et 4 morceaux de sucre.
A renouveler un fois par semaine, en moyenne ou plus, s’il se rempli vite de frelons et de guêpes, ou si après la pluie le mélange est trop dilué.
Recette gastronomique du mélange spécial N°2 : Pour un litre de préparation période juillet-août-septembre
0,97 l de bière blonde, quelques lardons, 0,03 l de sirop grenadine

5) Le résultat au bout des quelques jours !

En début d’année à partir de la mi février, il est possible d’attraper des reines dans les pièges, ce sont les premières à sortir pour nourrir les larves. Si vous avez la chance d’y parvenir vous aurez moins de frelons par la suite. Sinon à partir du mois d’avril ce sont les ouvrières qui se prennent au piège. A partir du mois de juillet, les frelons changent de régime (les jeunes males et jeunes femelles) et préfèrent la bière et les lardons.

Une autre technique efficace pour les guêpes en particulier…
Guêpes en train de boulotter des grains de raisin

Même type de piège que précédemment, à la différence pres que cette fois ci l’appât consiste à badigeonner l’intérieur d’une bouteille en plastique avec de la confiture. Elles restent collées aux parois et ne parviennent plus à s’envoler.

Sinon, est-il possible de d’éradiquer le frelon asiatique ?

Il n’y a actuellement aucune stratégie collective contre ce frelon, au niveau du territoire, qui soit reconnue efficace. Seules des actions ponctuelles pour limiter sa prolifération sont possibles, comme la destruction des nids qui menacent directement les ruches ou les populations, ou individuelles avec la fabrication de pièges.

Comment repérer un nid ?

Le nid du frelon asiatique a une forme de boule, contrairement à celui de son homologue européen, davantage en forme de poire. Le nid de vespa velutina mesure jusqu’à 1,20 mètre de haut. Il est construit la plupart du temps en hauteur, à plus de 10 mètres d’altitude. Il se situe souvent en pleine lumière. Sa zone de prédilection : la cime des arbres, cabanes de jardins ou à proximité d’un point d’eau. L’entrée du nid est latérale et il est constitué majoritairement d’écorces et de bois tendre.

Qui peut intervenir pour détruire un nid ?

Il est fortement conseillé de faire appel à des professionnels certifiés de la désinsectisation, équipés de protections et de matériel adapté pour travailler en hauteur. Seuls les nids en activité situés à proximité des lieux de vie ou de loisirs nécessitent d’être détruits.
A savoir donc : sauf menace sur un bâtiment public (une école par exemple), les sapeurs-pompiers ne se déplacent pas pour les nids de frelons asiatiques.
Le prix ? De 70 à 150 euros pour une intervention classique.

Quand détruire un nid ?

La destruction des colonies doit se faire le plus tôt possible au printemps et jusque mi-novembre. Le frelon asiatique étant diurne, les nids devront être détruits à la tombée de la nuit ou au lever du jour. Il est inutile de faire détruire un nid en hiver. A cette saison, ils sont vides et ne présentent aucun danger pour l’homme.

7) Et le nid des frelons européens ?

Un nid de frelons européens comprend jusqu’à 5 000 alvéoles. Le nid, fin août, peut dépasser une capacité de 25 litres et la longueur ultime de son grand axe peut atteindre jusqu’à prés d’un mètre. Les plus grands nids se rencontrent dans les charpentes et les arbres creux car ces emplacements offrent le plus de surface de fixation. Plus la bonne saison est longue (cas de la région méditerranéenne), plus les colonies seront développées et plus les nids seront volumineux en fin de saison. Les jeunes mâles et femelles qui apparaîtront en juin ou juillet ne participent pas à la construction du nid. Lors des premiers froids automnaux, les mâles et femelles et la reine de la saison meurent, ainsi que les ouvrières.
Ce sont les jeunes femelles récemment fécondées qui passeront l’hiver pour constituer de nouvelles colonies.

En cas de piqûre de frelon, quelle dangerosité ?

La piqûre de cet insecte, comme celles des autres vespidés est très douloureuse à cause du diamètre du dard et de la composition du venin, mais sa toxicité est en moyenne 10 fois inférieure à celle du venin d’abeille.
Ainsi, contrairement à une légende tenace qui prétend que trois piqûres seraient mortelles pour l’homme et douze suffisent à tuer un cheval, le nombre de piqûres nécessaires pour tuer un être humain adulte se situe entre cent et cent cinquante.

Conclusion : Ne pas prendre malgré tout les guêpes et les frelons à la légère, car leurs attaques peuvent être très violentes.

En cas de besoin, Il existe une entreprise spécialisée sur Trets :
Hygiène Biotech – 184 ancien chemin de Peynier 13530 Trets
Tel : 06 65 23 26 41
Site internet : https://hygiene-biotech.fr/

Les mesures de déconfinement concernant le quartier

23 mai 2020, Re-ouverture des lieux de culte et de l’église de Fuveau

La messe dominicale pourra de nouveau avoir lieu à l’église Saint Michel à Fuveau dès dimanche 24 mai 2020 à 10h30 en respectant certaines précautions : Désinfection des mains et masque obligatoire, filtrage à l’entrée. Les cérémonies religieuses vont en effet pouvoir reprendre dès ce samedi selon des modalités fixées par un décret publié au journal officiel le 22 mai 2020. 

Ré-ouverture partielle du bureau de Poste de Fuveau dans le cadre du déconfinement

  • A partir du lundi 25 mai 2020 : Le bureau de Poste du centre village à Fuveau sera ouvert au public les Lundi, Mercredi et Vendredi de 9h à 12h et de 14h à 16h30.
  • La levée du courrier est toujours fixée à 15 h.
  • A partir du lundi 18 mai 2020 : Le bureau de Poste du centre village à Fuveau sera ouvert au public les Mercredi et Vendredi de 9h à 12h et de 14h à 16h30.
  • A partir du Jeudi 14 Mai : Le Bureau de Poste de La Barque sera ouvert les Lundi, Mardi, Jeudi, Vendredi de 8h30 à 12h.
  • A partir du lundi 11 mai 2020 : Le bureau de Poste du centre village à Fuveau sera ouvert au public le Mercredi de 9h à 12h et de 14h à 16h30. => + d’Infos, lire l’article.

Réouverture partielle de l’Ecole Ouvière maternelle et Élémentaire, le 12 mai 2020

25 mai 2020 : Sauf contre ordre les autres niveaux devraient faire leur rentrée le lundi 25 mai.
11 mai 20120 : L’école Maternelle pour les GS et Élémentaire pour les CP et CM2 re-ouvrira le 12 mai, avec la mise en place d’un protocole sanitaire très strict et sur la base du volontariat. => + d’Infos, lire l’article.

Collecte des déchets et déchetteries, reprise des services réguliers « Métropole »

  • A partir du 20 mai 2020 : Reprise du service  » Métropole » de collecte des encombrants auprès des particuliers, sur rendez-vous. => + d’Infos, lire l’article.
  • A partir du 11 mai 2020 : La collecte des bacs jaunes réservés aux papiers et aux emballages, reprendra et toutes les déchetteries du Pays d’Aix seront à nouveau accessibles, sans prise de rendez-vous préalable. => + d’Infos, lire l’article.

Réouverture du Tennis Club de Fuveau, à partir du 11 mai !

Le tennis reprend en pratique « loisir » à compter du 11 mai, uniquement en simple et sur des terrains extérieurs, pour un jeu à l’air libre et sous condition de respect d’un protocole de déconfinement établi avec la Fédération Française de Tennis. => + d’Infos , lire l’article.

Urbanisation du terrain Campillo, le chantier à repris ce matin !

Le chantier a redémarré, le 7 mai 2020 avec la destruction des différents bâtiments (maison et dépendances). Lire l’article pour en savoir plus. 

Annonce d’une distribution de masques par le Municipalité pour les habitants du quartier et les Fuvelains

  • 18 mai 2020 : Pour ceux qui n’ont pas pu se déplacer lors des précédentes distribution des masques, ou qui n’ont pas eu l’information en temps voulu, il sera possible vous pouvez venir les chercher lors d’une nouvelle distribution, soit le mardi 19 mai de 9 h à 12 h soit le mercredi 20 mai de 9 h à 12 h à la Salle du Conseil Municipal.
  • 6 mai 2020 : La Municipalité a annoncé sur sa page Facebook et sur le site internet Mairie la distribution d’un masque masque en tissu, pour chaque Fuvelain de plus de 3 ans, dans les prochains jours. Une information papier doit être diffusé dans les boites aux lettres. Début de la distribution à partir du 8 mai (La Barque) et dans le quartier, pour ceux qui dépendent du bureau de vote de l’Ouvière, le 17 mai. => + d’infos sur les modalités de distribution, lire l’article.

Le chantier du « Pré de l’Ouvière – Programme Cœur St-François » à repris   !

Dès le 23 avril 2020, le chantier a redémarré, les ouvriers déconfinés ont fait leur réapparition un jour de pluie. => + d’Infos lire l’article

Réouverture partielle des « Jardins Partagés » sur autorisation municipale

Dès le 18 avril 2020, après un mois de fermeture, la Commune a autorisé la réouverture partielle des « Jardins Partagés » conditionné au respect d’un protocole sanitaire très strict. Un seul jardinier par parcelle, les enfants sont interdit, pas de discussion, pas de pique nique, pas de rassemblement, aucun travail sur les espaces collectifs. Obligation de mise à disposition de savon pour se laver les mains, ainsi que de lingettes pour nettoyer les manches des outils et des arrosoirs.

Autres mesures de déconfinement sur la Commune

Protocole de déconfinement
Bibliothèque et Ecole de Musique (source Mairie)

Point sur l’accessibilité des équipements sportifs
au 11 mai 2020 (source Mairie)

jeudi 7 mai, dernière version du projet national de déconfinement

À 4 jours de l’échéance du 11 mai, le gouvernement a dévoilé ce jeudi les derniers détails de la remise en marche progressive du pays.

04 mai 2020, Dernières informations sur les mesures gouvernementales de déconfinement

  • Commerces :

 Réouverture des commerces à partir du 11 mai sauf cafés et restaurants. Les marchés seront autorisés sauf décision contraire des maires et préfets.
 Réouverture des cafés et restaurants décidée à la fin de la première phase de déconfinement qui débutera le 2 juin.
 Respect d’un cahier des charges stricts pour tous les commerces : limitation du nombre de personnes dans le magasin et port du masque grand public recommandé, un commerçant pourra subordonner l’entrée dans le magasin au port du masque.
→ Pour les autres activités économiques, le télétravail doit rester la règle quand il est possible de le mettre en place. 
 

  • Transports :

→ Les transports en commun sur courtes distances (bus, métro, tram) verront leur capacité augmenter, mais des mesures spécifiques permettront de faire respecter la distanciation sociale : banalisation d’un siège sur deux, protection des chauffeurs, heures de pointe « étendues »… 
→ Les trajets inter-régionaux de plus de 100km resteront restreints, et il faudra se munir d’une attestation justifiée disponible prochainement. 
→ Le port du masque est rendu obligatoire dans tous les transports en commun et les taxis/VTC. 
 

  • Activités culturelles :

 Les médiathèques, les bibliothèques ainsi que les petits musées pourront réouvrir dès le 11 mai. Les grands musées qui attirent du monde resteront quant à eux fermés.
 Les salles polyvalentes resteront fermées au moins jusqu’au 2 juin.
→ Les manifestations de plus de 5000 participants ne pourront pas se tenir avant septembre. 
 

  • Éducation :

La scolarité pourra être suivie soit au sein de l’école, soit au domicile avec un enseignement à distance gratuit, soit en étude, soit dans le cadre d’activités 2S2C (Sport, Santé, Culture, Civisme).

→Une réouverture très progressive est proposée à compter du 11 mai pour les maternelles et les écoles élémentaires, partout sur le territoire et sur la base du volontariat.
 À partir du 18 mai, mais seulement dans les départements où la circulation du virus est faible, la réouverture des collèges sera envisagée en commençant par les classes de 6ème et 5ème.
 Une décision sera prise fin mai quant à la réouverture des lycées, en commençant par les lycées professionnels début juin.

Mesures sanitaires :
 Pas plus de 15 élèves par classe.
 Une vie scolaire organisée autour du respect des gestes barrières, de mesures d’hygiène strictes et de la distribution de gels hydroalcooliques.
→Tous les enseignants et encadrants des établissements scolaires recevront des masques.

La surveillance de l’Air que nous respirons

15 avril 2020, Édition spéciale Coronavirus :
Les premiers enseignements de cette expérience unique sur la qualité de l’air

Afin de limiter la propagation du virus COVID19, le gouvernement a mis en place des mesures de confinement sur l’ensemble du territoire français depuis mardi 17 mars 2020. Les restrictions de sorties ont généré une baisse importante de la circulation. Les associations s’interrogent sur les effets déjà perceptibles.

Interviews des acteurs du territoire PACA

Qu’observe-t-on sur la pollution de l’air ?
« La baisse du trafic routier engendre une diminution des concentrations d’oxydes d’azote et des traceurs du trafic routier. Cette baisse de la pollution automobile observée dans la région est significative près des grands axes (-50%) mais moins fortes sur les zones urbaines (-30%).

Si les concentrations des particules émises par les véhicules ont baissé, celles issues de la combustion du bois ont quant à elles augmenté. Les particules PM2.5 (particules d’un diamètre inférieur à 2,5μm) ont doublé mais restent tout de même inférieures aux valeurs réglementaires. Nous ne rencontrons actuellement pas d’épisode de pollution. 
Atmosud constate sur les stations de fond urbain que d’autres sources participent également aux niveaux de particules dans l’air comme l’activité agricole et la photochimie notamment, qui participent à la formation de particules secondaires.

Pour mieux apprécier la contribution de certaines sources de particules, la mesure de leur concentration en masse est complétée par la mesure du nombre de particules. En effet la concentration «numérique» des particules rend mieux compte de la pollution par les particules ultrafines PUF. Ces dernières, ayant un diamètre très petit, inférieur à 100nm, ne contribuent qu’à la marge à la concentration en masse. Entre les deux périodes (avant et pendant le confinement), une baisse de 40% du nombre de particules (diamètre compris entre 7 et 5000nm) est observée sur le site de Port-de-Bouc, en lien avec la baisse du trafic routier et le ralentissement de l’activité industrielle. 

AtmoSud maintient son action de surveillance, de façon responsable, pendant cette période de confinement, en priorisant l’entretien des capteurs répondant aux obligations réglementaires, qui couvrent l’ensemble du territoire, et ceux proches des sites industriels comme par exemple Fos-sur-Mer, Port-de-Bouc, Martigues, Marignane et Berre l’étang. Une partie du réseau de mesure n’est par conséquent pas maintenu et ce, afin de limiter au maximum les déplacements, tout en produisant une information sur l’ensemble du territoire régional. Dans le contexte actuel de crise sanitaire, les équipes d’AtmoSud sont pour la plupart en télétravail et restent donc opérationnelles.
S. Mathiot, AtmoSud.

Qu’en est-il des activités industrielles ?

« Toutes les activités industrielles, sans exception, sont impactées doublement par la crise. La crise sanitaire, bien sûr, qui entraîne une modification radicale de l’organisation du travail, pour protéger les personnes et maintenir lorsque cela est possible le fonctionnement des installations.

Les entreprises ont à faire face à un absentéisme sur site de l’ordre de 40% à 60% suite aux mesures de garde d’enfants, maladies, mises en quarantaine par mesure de précaution et le télétravail a été mis en place à chaque fois que cela est possible ; puis à la crise économique qui en résulte, du fait d’une part, que toutes les capacités de production ne peuvent pas être assurées et d’autre part l’effet domino entre fournisseurs et clients entraînant soit des ruptures d’alimentation en matières premières, soit l’arrêt des commandes de produits.

L’ensemble des activités est donc à régime réduit, pouvant aller de 50% à l’arrêt total selon les cas, avec une situation évolutive. Néanmoins les entreprises se préparent à une reprise progressive qui se fera sous réserve des conditions sanitaires optimales et en fonction du rétablissement progressif des chaines logistiques amont-aval. »
M. Bayard, GMIF

L’État continue-t-il de surveiller ?

« Dans ce contexte particulier, la DREAL a activé son plan de continuité d’activité et l’ensemble de ses agents ont été placés en télétravail depuis le 16 mars 2020. L’inspection des installations classées n’en demeure pas moins active, en particulier dans sa mission d’instruction de demandes d’autorisation, mais également vigilante sur les conditions d’exploitation et le fonctionnement des installations.

Ainsi, elle assure un suivi régulier de l’activité industrielle, des conditions de mise à l’arrêt de certaines installations, du maintien d’activités stratégiques et est amenée à contribuer à la mise en œuvre de nouvelles activités destinées à la gestion de la crise et à la lutte épidémique. Elle poursuit en outre la surveillance des installations industrielles soit par des contrôles à distance principalement documentaires du fait la situation sanitaire, soit par quelques inspections de terrain relatives à des situations particulières ou en lien avec des incidents. »
A. Lion, DREAL PACA

Mardi 15 avril 2020 : La Mairie fait état d’une note d’AtmoSud sur la qualité de l’air en période de confinement.
En résumé :

Une grande amélioration en raison de la diminution du traffic routier et de l’activité industrielle, une petite diminution de la qualité de l’air liée
au brûlages de déchets végétaux par les particuliers,
en situation de confinement

Le document intégral :

Des masques pour les habitants du quartier !

2ème distribution municipale de masques prévue ce Week-end pour les habitants du quartier selon les modalités indiquées ci-dessous

Pas d’autre information disponible que ce tableau

Le déconfinement n’autorise pas les incivilités pour autant !

#COVID__19 : Veillez à jeter dans des sacs poubelle dédiés, résistants et disposant d’une fermeture fonctionnelle vos #lingettes#gants et #masques usagés.
Ces #déchets potentiellement contaminés peuvent contribuer à la propagation du #virus et affecter notre #environnement.
Voir aussi la photo du mois

18 mai 2020 : Nouvelle distribution municipale de masques pour les retardataires

Pour ceux qui n’ont pas eu l’information en temps voulu, ou qui n’ont pas pu se déplacer lors des précédentes distribution des masques , il sera possible vous pouvez venir le chercher lors d’une nouvelle distribution, soit le mardi 19 mai de 9 h à 12 h soit le mercredi 20 mai de 9 h à 12 h à la Salle du Conseil Municipal.

06 mai 2020, annonce municipale d’une distribution de masques pour les habitants du quartier et les Fuvelains

Dans le prolongement de l’annonce du 24 avril concernant une commande de masques, la Mairie a annoncé le 6 mai à 18h15 sur sa page Facebook et sur le site internet Mairie la distribution de 1 masque masque en tissu, pour chaque Fuvelain de plus de 3 ans, dans les prochains jours. Voir le détail et les modalités de distribution ci-dessous.
Une information papier similaire doit être distribuée par la municipalité dans les boites aux lettres.

Démenti concernant la provenance des masques distribués(10/05/2020) :
« Le CIQ Saint- François a repris et publié, de bonne foi, hier soir (09 05 2020), une information non vérifiée et donc sujette à caution . La Mairie a demandé au CIQ Saint-François de rectifier au plus vite cette information.  »

A noter :
– Les masques sont distribués gratuitement, ils sont financés par nos impôts. Les habitants du quartier qui reprennent le travail le lundi 11 mai vont devoir trouver une solution de replacement, en attendant la distribution prévue le 17 mai, sur le parking de l’Ouvière.
Attention : Les masques sont distribués par tranches horaires dans l’ordre alphabétique des patronymes (Nom de jeune fille pour les épouses) avec pour conséquence par exemple distribution de 9h à 11h pour le mari et distribution 15h à 16h pour l’épouse, sauf si l’un des deux se munit des justificatifs pour récupérer les 2 masques en même temps.

⚠️ CECI EST AUSSI VALABLE POUR LES DÉCHETS DU QUOTIDIEN ⚠️

4 mai 2020, toujours pas de distribution de masques grand public par la municipalité dans le quartier

Tandis que les dotations de masques se multiplient :
Dotation hebdomadaire d’Etat : (Voir extrait discours du 1er ministre ci-dessous),

Extrait du discours du 1er ministre le 28 avril 2020. Page 9

– Région PACA : Masques commandés par la Région et son Président Renaud Muselier, Lire L’article (2750 masques jetables effectivement récupérés par la mairie de Fuveau et non distribués à la population à ce jour).


– Département/Métropole : La Métropole et le département annoncent à grand renfort de publicité le lancement, à Marseille, de la fabrication d’1,35 million de masques en tissu réutilisables pour doter chaque habitant du territoire d’un masque. Dans les prochaines semaines, plus de 2 millions de masques seront ainsi remis gratuitement aux Provençaux en partenariat avec le Département des Bouches-du-Rhône. => Cliquer dessus pour + d’Infos.


– Dotation de l’Association des Maires de France pour les Communes, commande de 6,5 million de masques. (La Provence, le 03 04 2020). « Ces masques seront distribués aux communes grâce aux associations départementales de maires qui recensent les besoins ». « De nombreux élus et agents territoriaux, mobilisés en première ligne auprès des habitants, doivent pouvoir bénéficier d’une protection minimale.


Tandis que les Communes voisines communiquent sur la réception de leurs commandes et les distributions de masques déjà effectuées, et qu’à l’énumération des dotations nous devrions crouler sous les masques, aucune distribution de masques « Grand Public » n’a été effectué pour l’instant dans le quartier par la municipalité, aussi l’inquiétude est grande chez les habitants, qui ont de plus en plus de mal à comprendre.
Cliquer pour voir comment ça se passe à Trets
– Cliquer pour voir comment ça se passe à Gardanne
– Cliquer pour voir comment ça se passe à Peynier
– Cliquer pour voir comment ça se passe à Chateauneuf-le-Rouge
– Cliquer pour voir comment ça se passe à la Bouilladisse

28 avril 2020, Fabrication et distribution grâce à la plateforme d’entraide avec l’aide du CIQ, en prévision du déconfinement

Depuis fin mars 2020, le CIQ Saint-François avec d’autres CIQ et des citoyens bénévoles a entrepris de mettre en place une filière de fabrication de masques en complément de l’action municipale, pour ceux qui en ont le plus besoin dans le quartier et dans le voisinage.
La Fabrication :
Nous fonctionnons de la façon suivante .

  • Les habitants nous contactent et nous font des dons de vêtements et de tissus dont ils ne se servent plus.
    Nous avons encore besoin de tissus qui se lavent à 60° (drap, house de drap, rideau, pantalon, robe, coton, polaire, etc…) et aussi d’élastiques plats, c’est une denrée rare ! et de tout ce qui permet d’en faire (bas, collants, chaussettes en licra, etc…).
  • Nous organisons la collecte des dons et la répartition des matières premières (tissus) et accessoires (élastiques ou de quoi en faire) auprès des couturières, réparties dans le quartier et sur le reste de la Commune .
  • Nous organisons la collecte des masques en tissus au fur et à mesure de la fabrication et une distribution gratuite pour parer aux besoins les plus pressés identifiés dans le voisinage des uns et des autres.

Nous avons besoin de nouvelles couturières bénévoles, pour constituer un stock de masques en prévision du futur déconfinement progressif annoncé à partir du 11 mai.

Même si vous vous êtes n’êtes pas adhérent du CIQ, si vous pensez pouvoir participer à la fabrication des masques, contactez Denis au 06 84 23 92 62, c’est lui qui centralise pour les CIQ et La Plateforme d’Entraide.

La distribution est fonction des masques que nous parvenons à fabriquer.
Même si vous n’êtes pas adhérent du CIQ vous pouvez en bénéficier .

  • ….
  • Samedi 18 avril : Distribution de masques en tissu à des personnes âges de plus de 70 ans, à des personnes devant faire des examens médicaux, à des personnes sortant de chimio-thérapie. Distribution de masques sur le secteur de Fuveau Ouest par l’intermédiaire de la Plateforme d’Entraide.
  • Mardi 21 avril : Distribution de masques pour une famille à risque habitant sur la RD96, et distribution sur la RD 46 E à des personnes âgées. Distribution de masques pour les Escassades par l’intermédiaire de la Plateforme d’Entraide.
  • Samedi 24 avril : Des masques ont été distribués à la copropriété Riva Di Fuveau Avenue Maréchal Leclerc . Distribution de masques secteur Soleil Levant par l’intermédiaire de la Platerforme d’Entraide.
  • Lundi matin 27 avril : Des masques ont été distribués sur le marché de Fuveau et aux bénévoles du Secours Populaire .
  • Mardi 28 avril : Distribution des masques à l’Ouvière.

Protégez-vous ! les CIQ montrent l’exemple…

28 avril 2020, échanges sur la page Facebook de la mairie

Lundi 27 avril, Question d’un Fuvelain. Qu’en est-il des masques achetés par la région PACA… Qui sont destinés aux habitants de la région et qui devraient être distribués aux communes de moins de 20 000 habitants… D’après Renaud Muselier…

Mardi 28 avril : Réponse Mairie. Bonjour monsieur,
Effectivement Renaud Muselier a communiqué sur la dotation de masques chirurgicaux de la région aux communes. Nous sommes allés les récupérer vendredi (24 avril) et en avons reçu 2750 pour 10000 habitants. Nous vous informerons rapidement sur les modalités de distribution.
Depuis plus de nouvelles …

Commande municipale de masques

24 avril, 13h13, le service communication maire diffuse un communiqué annonçant enfin une commande de masques

Le CIQ remercie la Mairie pour cet effort d’information de la population et pour les propos rassurants qu’elle contient.
Nous sommes rassurés de savoir que la police municipale, les équipes des services techniques ont été protégés en priorité. Il semblerait que certaines associations d’entraide par contre n’ont pas bénéficié de fourniture de matériel de protection, comme le Secours populaire par exemple.
Du coup on peut se demander quelles Associations ont été servies ?
Espérons que le personnel municipal dans son ensemble et les Elus (Minorité inclus) ont également été équipés de matériel de protection.

Les questions qui se posent :
Concernant la commande de masques « Grand Public », les habitants du quartier se demandent quand la commande a été passée?
Combien de masques ont été commandés par habitant ?
Quand arrivera-t-elle ?
Quelle est l’entreprise locale à qui la commande a été passée et qui mériterait d’être mise à l’honneur ?
Quand les masques commandés, seront-ils distribués ? Etc…Tandis que l’un après l’autre les habitants branchés « réseaux sociaux » découvrent sur Facebook que dans des communes avoisinantes la distribution a déjà commencé.

Les autres questions qui vont se poser :
Qu’en est-il de la réouverture du groupe scolaire Ouvière, du Tennis, du complexe Sportif ?

20 avril 2020, toujours pas d’information sur la mise a disposition de masques

Malheureusement depuis les 16 mars nous n’avons reçu de la Mairie aucune information sur un éventuel approvisionnement en masques des Fuvelains. Pourtant depuis que le masque est devenu recommandé par le professeur Pr Jérôme Salomon (intervention du 4 avril 2020), puis, de plus en plus recommandé par le Président de la République (intervention du 13 avril 2020) avec l’annonce d’un début de déconfinement à partir du 11 mai 2020, accompagnée d’une obligation probable d’en porter dans certains cas, cette préoccupation est devenue de plus en plus omniprésente.

L’aide aux habitants du quartier fait partie de l’ADN d’un CIQ, aussi nous vous invitons à prendre contact avec la plateforme d’entraide Fuveau Entraide Covid 19 et à prendre connaissance de notre article sur : Comment fabriquer des masques chez vous 

17 avril 2020, Echanges sur la page Facebook de la Mairie

17 avril 2020 : Une habitante interroge la Mairie sur la page Facebook municipale
« Bonjour. Plusieurs municipalités ou collectivités ont commandé des masques réutilisables pour leurs habitants. Est-ce que la mairie de Fuveau l’a prévu ? Tout le monde ne sait pas coudre ou n’a pas de quoi en faire, ou même ne les ferait pas correctement. Ce serait une bonne initiative surtout si cela devient obligatoire pour utiliser les transports en commun ».
Réponse de la Mairie sur sa page Facebook
« Bonjour, la mairie de Fuveau se renseigne comme toutes les communes du département sur les possibilités de commandes de masques.
Nous attendons des consignes précises du gouvernement sur ce sujet : qui commande, qui paye, qui distribue ? »

Le CIQ reprend l’échange sur sa page Facebook

A la suite de quoi le 21 avril 2020, le CIQ reprend cet échange public (seule information disponible à cette date, sur la commune sur le sujet depuis le début du confinement), mot pour mot sur sa page Facebook et partage ces informations.
S’en suit un tollé général avec 40 commentaires et beaucoup de témoignages sur la façon différente dont les choses se passent ailleurs, et dans les communes avoisinantes.

Y aura-t-il des masques pour Fuveau ?

Vendredi 3 avril par la bouche de François Baroin, l’Association des Maires de France annonce officiellement une commande de 65 millions de masques pour les Communes.
Lire L’article paru dans La Provence, le 03 04 2020.
A cette dateen l’absence d’information municipale sur le sujet, la question se pose :
Y aura-t-il des masques pour Fuveau ?

Associations Sportives du Quartier, quelles aides… en attendant ?

Tennis Club fermé, Complexe Sportif Ouvière fermé, etc…

Suite à la fermeture brutale des associations liée à la mise en place de l’état d’urgence sanitaire, à partir du 16 mars 2020, celles-ci comme le Tennis Club, Les associations utilisant le Complexe Sportif Ouvière, dans notre quartier ou d’autres sur la commune, comme la A.I.L. ou le F.C. Fuveau, vont devoir faire face à des difficultés.

Tennis club de Fuveau

Pour faire face à la crise Covid-19, en attendant la reprise d’activité, existe-t-il des aides pour ces associations, en particulier celles qui emploient des salariés, comme il en existe pour les petites entreprises ?
Pour se renseigner aller sur le site » Le Mouvement Associatif « 

Questions pour les associations :

Une association est-elle éligible aux aides mises en place par l’état ?

Complexe sportif de l’Ouvière

Réponse : Oui, si elle a une activité économique.

Les associations sont éligibles car :

1 – Les mesures s’appuient sur la définition de l’entreprise donnée par le droit communautaire : « Une entreprise correspond à ‘toute entité, indépendamment de sa forme juridique, exerçant une activité économique. Cette formulation reflète la terminologie utilisée par la Cour de justice de l’Union européenne dans ses décisions. Le facteur déterminant est l’activité économique et non la forme juridique.
Dans la pratique, cela signifie que les travailleurs indépendants, les sociétés familiales, les partenariats et les associations régulièrement impliquées dans une activité économique peuvent donc être considérés comme des entreprises.
Une activité économique est ordinairement comprise comme la vente de produits ou de services à un prix donné, sur un marché donné/direct ».

2 – Concernant l’accès au dispositif de garantie Bpifrance pour les prêts de trésorerie, un arrêté du 23 mars 2020 (lien Legifrance) vient préciser en son article 3 que sont éligibles « les associations et fondations ayant une activité économique au sens de l’article 1er de la loi n° 2014-856 du 31 juillet 2014 relative à l’économie sociale et solidaire » .
Elles ont donc accès à ces garanties comme toute entreprise, selon les plafonds de montant suivants :
– pour celles créées à compter du 1er janvier 2019, la masse salariale France estimée sur les deux premières années d’activité ;
– pour celles créées avant le 1er janvier 2019, 25 % du chiffre d’affaires 2019 constaté ou, le cas échéant, de la dernière année disponible.

En tant qu’association employeuse, puis-je recourir au dispositif de chômage partiel ?

Réponse : Oui, à certaines conditions.

Le dispositif de chômage partiel simplifié mis en place par le Gouvernement dans le cadre de la crise sanitaire est accessible aux associations employeuses. Cependant, celles-ci comme l’ensemble des entreprises, peuvent se trouver confrontées à des difficultés de mise en oeuvre du dispositif : difficultés opérationnelles, la plate-forme de demandes étant surchargée, et les délais de réponse plus longs qu’annoncé (cf. question suivante); difficultés également liées à l’appréciation faite du dossier par les services instructeurs (DIRECCTE) qui conditionnent souvent la mis en oeuvre de la mesure à une obligation de fermeture de l’entreprise, ce alors que de nombreuses organisations, même lorsqu’elles n’ont pas d’obligation de fermeture voient une diminution de leurs activités liée à la crise. Des précisions et des éclaircissements sur le périmètre d’application de la mesure ont été demandées au Gouvernement

Dans le cadre de l’instruction des dossiers sur l’activité partielle, la DGEFP a précisé aux DIRECCTE des éléments, d’une part, sur l’éligibilité des associations et, d’autre part, sur la durée d’autorisation maximale de 12 mois. Ainsi, les associations figurent dans le champ des structures éligibles à l’activité partielle. Comme les entreprises, elles doivent respecter les motifs de recours prévus par la réglementation. Les ressources spécifiques dont peuvent bénéficier les associations (subventions) conduisent à rappeler le principe selon lequel le recours à l’activité partielle ne saurait conduire à ce que leurs charges de personnel soient financées deux fois, une première fois par des subventions et une seconde fois par l’activité partielle. Les demandes déposées par les associations bénéficiant de subventions doivent donc respecter cette obligation. Des contrôles seront réalisés a posteriori et en cas de constat d’un financement en doublon, les subventions seront ajustées à la baisse.

Pour plus de renseignements cliquer sur la F.A.Q. Covid-19 du Mouvement Associatif

et F.A.Q. Pret garanti par l’état tout savoir (la question n°7 concerne les associations).

A Noter : Les association culturelles présentes sur la Commune peuvent aussi bénéficier des mêmes dispositifs.