Archives par mot-clé : Rond-point

Projet Sécurisation, « Aux abords du Rond-Point de l’Europe », des progrès ?

28 septembre 2019, le chantier semble à l’arrêt ?

Depuis une quinzaine de jour, il ne se passe plus rien, les ouvrier ont déserté le chantier et les engins de travaux publics ont disparu.
La maîtrise d’ouvrage municipale rencontre-telle un problème inattendu ?
Le bureau d’étude planche-t-il sur une étude complémentaire ?
Aucune explication, ni information n’est diffusée pour l’instant par le service communication mairie .

Que penser des premiers aménagements autour du rond point de l’Europe ?

Nouveau passage piéton au rond point de l’Europe côté Brogilum

5 septembre 2019 : De bon matin des tractopelles déboulent sans prévenir, autour de rond-point de l’Europe, au milieu de la circulation, sans véritable signalisation de chantier et défoncent les rebords existants côté départ vers Gréasque. Dans la foulée une couche d’enrobé noir est posée faisant office de trottoir neuf et un 2ème passage piéton non protégé est créé côté départ vers La Bouilladisse. Pour L’instant cela ne correspond pas vraiment aux aménagements sécurisés annoncés autour du rond point. Voir le plan des aménagements prévus

Les travaux démarrent Av. Maréchal Leclerc (cheminement piéton et vélo) :

Le coté futur cheminement piéton bordé de plots et d’un signalisation adaptée au chantier

6 Septembre 2019 :  Les travaux comment aussi de l’autre coté de l’Avenue, côté futur cheminement piéton et vélo.

1er septembre 2019 :  Après avoir dégagé les bas côtés, Les travaux se poursuivent par l’élargissement de la voirie entre la copropriété Riva di Fuveau et le  rond-point de l’Europe, le creusement d’un large fossé (petit bassin de rétention) dans le virage et d’une tranchée dans le terrain vague à la lisière des arbres, en direction du Vallat, pour faire office d’exutoire pluvial.

Élargissement de l’avenue, entre Riva du Fuveau et le rond point de l’Europe

Juillet 2019 : Le travaux démarrent Av. du maréchal Leclerc (RD 46), sur le tronçon situé entre le carrefour de l’îlot Chemin des Vertus et le Rond-point de l’Europe, par le démontage de la signalisation en place, la mise en place d’une signalisation de chantier et l’installation d’un base de chantier pour les engins de travaux publics, dans le prolongement de la copropriété « Riva Di Fuveau ». Le tronçon est mis en mode « circulation alternée », situation qui devrait se poursuivre jusqu’à la mi-novembre 2019, si le chantier ne prend pas de retard.

15 mai 2019 : Il semblerait que la position de la municipalité a évolué sur l’absence de passage protégé pour traverser l’avenue Maréchal Leclerc en venant du chemin des vertus, pour aller au centre commercial, donnant d’une certaine façon crédit à nos remarques précédentes. 

Extrait compte rendu du conseil municipal du 29 avril 2019.
– Question de » Mme PELLENZ : Lors de la réunion de présentation du projet, il y avait eu des questions notamment sur les moyens de traverser la route et pour arriver jusqu’à Fuveau. On avait évoqué un passage protégé. Le Département n’avait pas voulu limiter la vitesse sur cette portion de route. Est-ce que le projet a évolué dans ce sens et qu’est-ce qu’il en est ?
– Réponse de M. GOUIRAND : Il va y avoir un passage protégé au niveau du rond-point de l’Europe, cela nous a été validé par le Département, qui rejoindra la partie de voie verte que nous allons réaliser très prochainement le long du CD46 entre le chemin des Vertus et le rond-point de l’Europe. Il va également y avoir un passage piéton, à la limite de l’agglomération*, pour permettre aux personnes, et notamment aux collégiens venant du chemin des Vertus, d’accéder à la voie verte pour rejoindre le petit centre commercial du Jas de Bassas (Netto, Marcel & Fils, etc….).
* (à la limite de l’agglomération)
comprendre au niveau du panneau « Fuveau »

Aménagement av. Maréchal Leclerc : Le projet présenté

Plan de l’ensemble des travaux et aménagements projetés

Janvier 2019 : Sur ce plan apparaissent des passages protégés autour du rond point de l’Europe qui devraient une fois réalisés donner satisfaction aux habitants situés de l’autre coté de la RD 96.
Par contre le problème des piétons qui viennent du chemin des vertus pour se rendre au centre commercial sans faire tout le tour du Rond-point de l’Europe n’est pas traité.  

Réunion publique d’information octobre 2018

Réunion publique d’information organisée par la mairie pour présenter les projets secteur Rond-point de l’Europe : « voies douces et sécurisation piétonnière » (Îlots des Vertus, Rond-point de l’Europe, Cité Brogilum), le mardi 9 octobre, salle du conseil municipal à 18 h.
Phase 1 :
 Prolongement des pistes cyclables et piétonnières de l’îlot du chemin des vertus  au rond-point de l’Europe (Maîtrise d’ouvrage communale)
Phase 2 : Création de cheminements piéton et vélo du rond point de l’Europe au hameau  Brogilum (Maîtrise d’ouvrage départementale)

Compte rendu de la réunion dans l’ordre des présentations des 2 projets :

1- Voie « Verte » RD 96. (Compétence Département, ex CG13)

RD 96 après le Rond-Point de L’Europe Vers Brogilum. La voie verte sera à droite en montant.

Présentation : Les représentants de la direction des routes.
Il est prévu de créer une voie verte, en bordure de la RD 96 entre la cité Brogilum et le Rond-Point de l’Europe du côté des lotissements récemment construits (Les Mésanges, Les Mélissanes, etc..) et rien de l’autre côté (pas de trottoir). Il est prévu de reprendre le tracé de la RD 96 (décaler) sur cette portion et de procéder un re-goudronnage rendant la circulation moins bruyante. Pour réaliser ces travaux, des bandes de terrains le long de la route seront être achetées à l’amiable aux riverains, par le département, lorsque c’est nécessaire.

– La « Voie Verte »
sera de 3 mètres de large séparée de la voie de circulation par un aménagement paysagé de largeur variable (4 mètres au maximum), et permettra aux – piétons (enfants en particuliers) et vélo de longer la RD 96 en sécurité.

– Comment traverser : Il est prévu par le Département que les piétons iront pour traverser jusqu’au Rond-Point de l’Europe, profiteront du ralentissement de la circulation à ce niveau, et d’un terre-plein entre les 2 sens de circulation pour traverser en deux temps, vers le centre commercial, vers le village, ou vers le collège, sans création de passage protégé.
– Demande des habitants de passage clouté : Refusé,
– Demande des habitants de feux tricolores : Refusé,
– Demande d’éclairage public au niveau du Rond-point de l’Europe (compétence mairie) : Refusé
– Impossible aussi d’installer un éclairage uniquement sur la voie dite » Verte » entre Brogilum et le Rond-Point de l’Europe, car hors agglomération.
Pourtant cette voie sera empruntée par les enfants pour se rendre au collège et l’hiver il fait nuit le matin et le soir tôt….Il n’est pas tenu compte des habitudes des habitants : Actuellement les enfants traversent plus haut, à leurs risques et périls, au niveau de l’impasse des vertus, qui constitue un raccourci pour aller au collège Font D’Aurumy.

Aménagements prévus autour du Rond-Point de L’Europe

Quand il est expliqué au Département (Représentants direction des routes) que le problème rencontré pour traverser la RD 96, n’est pas vraiment traité et pas réellement résolu par ce projet, les représentants du Département proposent en « Off » à la mairie de fermer les yeux, et de ne pas effacer les bandes blanches, si la mairie souhaite en faire peindre autour du Rond-Point de l’Europe sur les quatre voies d’accès. Mais, rien de plus.

Par contre M. Daniel Gouirand (Adjoint aux grand travaux) a confirmé après le départ des quatre représentants de l’ex Conseil Général que la ville lors des travaux la concernant, fera installer au Rond-Point de l’Europe des fourreaux pour le passage de câbles dans le futur et procédera à la matérialisation au sol de passages pour piétons sur les quatre chaussées du Rond-Point de l’Europe.

Commentaire CIQ :
 Un effort est fait pour des aménagements sécurisants autour du rond point de l’Europe, mais il manque encore le plus important peut-être, un passage protégé, coté Avenue du Maréchal Leclerc pour se rendre au centre commercial . S’imagine -t-on que les piétons arrivant du coté de l’avenue Maréchal Leclerc, par le cheminement piéton nouvellement crée, vont faire tout le tour du rond-point pour aller au centre commercial ? (voir le plan)


– 
La vitesse sur la RD 96 :  Elle restera autorisée à 80 km/h en approche au niveau du Rond-Point alors qu’elle est à 70Km/h au niveau de la Cité Brogilum. Le département ne veut pas baisser la vitesse, même à 70Km/h… C’est le même cas de figure de l’autre coté du Rond-Point

– Planning :
Achats des terrains, affinage du projet et préparation du chantier entre fin 2018-fin 2019. Travaux et fin des travaux fin 2020.

2- Cheminement Piéton et Vélo, avenue Maréchal Leclerc (RD 46)

RD 46 vers le chemin des Vertus. Le cheminement piétonnier sera coté droit de la route.

Entre le Rond- point de l’Europe et le carrefour/départ du Chemin des Vertus vers le collège. (Compétence mairie) Présentation M. Daniel Gouirand :
D’entrée, il nous est expliqué que cette 2ème partie est prévue dans un milieu contraint (moins de place disponible de part et d’autre de l’avenue). Il s’agit d’un projet plus réduit, sur l’emprise foncière déjà existante de la RD 46 (appartenant au Département) et moins ambitieux financièrement.

– Le projet consiste en une voie piétonne et vélo, double sens, de 3 mètres de large, séparée de la route par un muret, bordée de l’autre côté, par une rambarde au niveau du franchissement du Grand Vallat, d’un fossé par la suite, puis des murs crépis de clôture des constructions récentes et donc situé coté des habitations et du Chemin des Vertus, le tout avec un éclairage public double (coté voirie et coté chemin piéton). Cette voie se trouvera au niveau du Rond-point de l’Europe dans le prolongement du projet « Voie Verte Département » et en assurera la continuité vers le village et le collège.
Une possibilité de traverser la voie piétonne est anticipée pour l’accès d’un riverain, une seconde sera peut-être à envisager pour un autre riverain (La demande/autorisation passe par le département).
A la demande de riverains la voie sera peut-être prolongée de quelques mètres vers le Chemin des Vertus pour traverser « hors boue », l’ilôt paysager au carrefour.
A noter : Un éclaire public  est prévu en partie haute côté route et partie basse côté cheminement piéton. Une bonne chose pour faire baisser le sentiment d’insécurité des enfants et des personnes âgées.

– Côté opposé de la RD 46, on se limitera à raboter, le virage en face le départ du Chemin des Vertus et de l’avenue Santa Theresa Di Riva, à créer un tout petit bassin de rétention (obligatoire) et de procéder à la requalification du fossé jusqu’aux abords du centre commercial, donc toujours pas de trottoir de ce côté-là.

Emprise de l’Avenue Maréchal Leclerc élargie dans le virage face au carrefour

– Réalisation des travaux : Prévue début 2019.

Situation vue du ciel, en rouge tracé des deux projets de voies piétonnes et vélos

– Comment traverser la RD 46 pour aller vers le centre commercial ?
Daniel Gouirand, reconnait qu’il n’a pas trouvé de solution pour permettre de traverser la RD 46 au niveau du Grand Vallat, à partir du chemin piéton vers le centre commercial et vice-versa. Les arguments : Il faudrait partir dans un trop gros chantier, un trop gros dossier, en raison du Grand Vallat avec un gros Budget, que la commune n’a pas.
Conseils donnés : Il est donc conseillé aux habitants du quartier (Riva di Fuveau, Avenue Alexandre Philip, etc..) qui se rendent au centre commercial à pieds de continuer à passer par l’impasse du Jas de Bassas, impasse pour laquelle le CIQ continue à demander l’installation d’un éclairage public.

Conclusion :
Ces projets proposent des améliorations, toujours bonnes à prendre, mais nous sommes encore est loin d’une véritable sécurisation des déplacements piétons dans le secteur.

Commentaire CIQ : La demande prioritaire des habitants riverains : Particulièrement aux enfants de pouvoir traverser en toute sécurité la RN 96 et l’avenue Maréchal Leclerc pour aller au collège du Font d’Aurumy ou pour les adultes au centre commercial, n’est pas totalement traitée dans ces projets.

Tracés en blanc, les passages protégés que les riverains aimeraient bien voir réalisés.

Informations annexes :
– En complément, il nous est reconfirmé que la mairie a déposé une demande d’entrée de ville à la métropole pour le rond-point de l’Europe, qui permettrait peut-être de sécuriser les abords immédiats du rond-point et laisse un espoir pour plus tard.
– Les travaux d’enfouissement de la ligne à haute tension et son raccordement, devraient être finis en totalité vers mars-avril 2019.

Avenue G. Marchi /Rond-Point G. de Gaulle

26 Juillet 2019 : 

Évoqué lors d’un conseil municipal en 2016, le projet de modification du parking de l’Avenue Guérin Marchi avec une possibilité d’accroître le nombre de places de stationnement disponibles, revient sur les devants de l’actualité. 

La mairie a donc organisé une réunion publique de présentation/information sur ce projet le jeudi 13 décembre à 18h30 en salle du conseil municipal. Le CIQ Saint-Francois – Fuveau avait invité les habitants et usagers du quartier à venir nombreux, se faire leur propre opinion sur le projet et à exprimer leurs remarques !

La réunion s’est déroulé sans aucune concertation préalable avec les CIQ de Fuveau, ni avec le CIQ Saint-François. Par ailleurs la mairie n’avait pas jugé utile d’informer les Fuvelains de la tenue de cette réunion. Seul le CIQ Saint-François avait été prévenu, la mairie laissant à la charge du CIQ le soin de prévenir les habitants du quartier et les autres.

Une vingtaine de personnes, qui se sentaient concernées par ce projet avaient fait le déplacement, plusieurs Elus étaient également présents. Nous regrettons que la mairie n’ait pas pris la peine d’informer plus largement l’ensemble des Fuvelains sur ce projet, car le parking Guérin Marchi, même s’il concerne en premier lieu les riverains, n’accueille pas que les véhicules des gens du quartier.
C’est un parking utilisé par les clients de Pizza Caffé, par les parents d’élèves de l’école Sainte-Marie, par les mamans avec jeunes enfants qui vont en consultation au centre médical POPA, par les adhérents des randonneurs pédestres comme point de rendez-vous, par les clients de la pharmacie et par tous les Fuvelains lors des grand événements du village (Salon des écrivains, Floréart, vide grenier, fête de la musique, etc..) Voir le compte rendu de la réunion

Fin janvier 2018, terre plein remblayé au débouché de l’avenue Guérin Marchi : chantier fini !

Terre plein remblayé au débouché sur le rond du Général de Gaulle

Faisant  suite à la demande du CIQ, les services techniques de la commune sont venus remblayer avec un peu de terre, la bordure du terre plein qui sépare les deux voies de l’avenue Guérin Marchi au débouché sur le rond-point du Général de Gaulle.  Cela donne un air un peu plus fini à ce chantier qui remontait à mars 2017, une fois le béton ainsi caché alors que l’entreprise sélectionnée pour modifier le tourne à droite d’accès à l’avenue Guérin Marchi, l’avait laissé tel quel.  Nous remercions les services techniques pour leur intervention. Il ne nous reste plus qu’à attendre un semis ou que l’herbe repousse.

Problème de visibilité au débouché sur le rond-point :
Nous avons été partiellement entendus par les services techniques, deux bandeaux signalétiques ont été enlevés. Il en reste cinq, puis quatre en septembre 2018 sur les sept installés à l’origine, ce qui permet effectivement de voir arriver les voitures en regardant par dessous les panneaux directionnels. Pour cela nous  remercions les services techniques. Cependant le problème du palmier qui va continuer à croître, n’est pas résolu.  Il aurait peut-être fallu le déplacer un peu (le décaler) avant qu’il ne soit trop grand.

Décembre 2017, Quoi de neuf ?
Plusieurs autres petits chantiers non finis par les services techniques de la mairie, nous incitent à leur faire un courrier. A suivre…

L’absence de visibilité au débouché de l’avenue Guérin Marchi, sur les véhicules venant de l’avenue du 8 mai 1945, crée une situation accidentogène, qui ne fera que s’aggraver avec la croissance future du palmier. Nous allons en informer la mairie. A suivre…

La végétation déborde sur le domaine public gênant la visibilité dans ce virage.

Problème de haie débordante sur la chaussée :
En montant l’avenue Guérin Marchi, les services techniques ont bien débroussaillé le bas-côté de la route et le caniveau, mais la haie du riverain non taillée, rend ce virage dangereux… A quelques dizaines de mètres de l’école maternelle Ouvière.

Décembre 2017 :
Nous lui avons envoyé un courrier amiable…
Début Janvier 2018 :
Il vient de nous être répondu par la personne concernée, que le nécessaire sera fait au cours du 1er trimestre 2018.

Une fois la haie taillée, la visibilité s’est améliorée

Fin Janvier 2018:
La propriétaire a effectivement taillé sa haie, nous la remercions d’avoir tenu parole. C’est tellement plus sécurisant pour les nombreux usagers du coin. Un comportement à montrer en exemple dans le quartier !

Projet de modification parking Guérin Marchi :

Février 2017 : La municipalité a annoncé un réaménagement prochain du parking au début de l’avenue Guérin Marchi afin d’optimiser le nombre de places de stationnement. A la vue du parking actuel, cela semble une évidence.

parking à demi utilisé depuis l’origine

C.M. du 19 décembre 2016 :
« Le 
réaménagement complet du parking de Guérin Marchi afin de sécuriser les cheminements et créer plus de places de stationnement et de conforter l’éclairage public ».

Pour la petite histoire on se souviendra que la même conseil municipal avait voté l’extinction de l’éclairage public, la nuit pour faire des économies d’électricité. Ceci créant un effet d’aubaine pour les voleurs avait aboutit au vol des câbles électriques et à la dégradation des candélabres, avenue Guerin Marchi et chemin de Saint François.
Aucune concertation sur ce projet n’est prévue à ce jour.

Cependant dernièrement, il se dit que les places du futur parking serait réparties de part et d’autre de l’avenue Guérin Marchi, légèrement décalée sur la droite, permettant ainsi d’en doubler sa capacité et facilitant l’accès au centre médical des pédiatres.  Les conteneurs de tri sélectifs, récemment enfouis avec un financement de l’ex CPA (ce sont aussi nos impôts locaux) seraient de leur côté, regroupés en haut du parking avec les conteneurs des ordures ménagères. Il n’est pas certain que ce soit du goût des habitants mitoyens, ni que ce la corresponde aux critères d’implantation des services compétents de la métropole. Les candélabres seront également déplacés.

Aucune information, à notre connaissance n’est disponible, ni sur le financement, ni sur le coût des futurs travaux pour refaire ce parking, ni sur la date.  A suivre …

Deux balises qui ne tiennent pas « debout »

Mai 2017 :
A noter un peu plus haut, Avenue Guérin Marchi au N° 46, en face du parking canal de Provence, de l’école maternelle, deux balises de signalisation, installées depuis quelques temps, quasiment sur la chaussée, pour un regard mal placé : bien sûr, elles sont régulièrement mises à terre par les bus et les camions, puis relevées et remises en place par les services techniques. Par contre les gravas de chantier ne bougent pas.
Février 2018 :
Il ne reste plus qu’une balise, mais les gravas sont toujours là !

Modification rond-point  Général de Gaulle :

Trottoir goudronné
Trottoir goudronné

Mars 2017 :
En venant de l’avenue du 8 mai 1945, le tourne à droite pour s’engager dans l’avenue Guérin Marchi a été modifié, sans concertation, du jour au lendemain en un virage beaucoup plus serré pour raisons de sécurité (obligeant les véhicules tournant à droite à ralentir ou s’arrêter !). Une très large portion de trottoir a été créée. On peut regretter que cet espace vide n’ait pas fait place à un minimum de verdure, plutôt qu’à cette énorme surface de goudron. L’objectif officiel initial, provoquer un ralentissement sur l’avenue du 8 mai 1945 à l’approche du rond point, qui a justifié ces travaux, est-il véritablement atteint ?

Manque de visibilité à gauche
Manque de visibilité à gauche

Par ailleurs, pour les véhicules venant de l’avenue Guérin Marchi, et  arrivant  sur le rond-point du Général de Gaulle, au niveau du « céder le passage » la visibilité à gauche sur les véhicules arrivant par l’avenue du 8 mai 1945 est devenue plus réduite en raison de la modification du tourne à droite et de la pose récente d’un panneau d’information, combiné avec un poteau et un arbuste. Était-ce cela le but recherché ?. Il est prudent de faire doublement attention !!!.

Fin janvier 2018 :

Terre plein remblayé à notre demande, par les services techniques

A la demande du CIQ,  les services techniques sont finalement intervenus, pour mettre un peu de terre  par dessus le béton et donner un aspect plus fini à ce chantier, en attendant que l’herbe repousse. Nous les remercions.

Mars 2017 :
Pour l’entreprise prestataire, les travaux sont finis, les finitions ne sont pas prévues ou remises à  plus tard… et le suivi de chantier ?

Travaux de modification de la courbe du virage, vers l’avenue Guérin Marchi

Voir Avenue du 8 mai 1945.

Rond-point du Cimetière de Fuveau : Des défauts, des oublis …

Au jour d’aujourd’hui le rond point qui a coûté 1 000 000,00€ d’argent public, n’a jamais été inauguré.

Baisse d’intensité demandée la nuit sur les candélabres éclairants le cimetière

Un des candélabres concernés

Mars 2019 : A la demande de plusieurs riverains, par courriel le 11 mars 2019, le CIQ a demandé aux services mairie une baisse la nuit, de l’intensité des candélabres situés sur le nouveau parking, le long du mur du cimetière. Le 28 mai 2019, Mme Le Maire nous répond par courrier que la demande a été prise en compte par ses services, sous réserve de faisabilité. Nous l’en remercions. A suivre …

D’après des riverains proches du-rond point, on est passé de la nuit totale, dangereuse pour les non habitués au nouveau rond-point, à un excès de lumière. Il semblerait qu’un juste milieu soit à trouver, surtout à côté du cimetière

Curiosité aux abords du chantier

Mars 2018 : Des bouts de gaines plastiques poussent dans le gravier.
Le chantier n’est pas toujours pas fini ?

Eclairage installé avec 3 mois de décalage

Candélabres neufs avec ampoules LED basse consommation

Février 2018 : Avec trois mois d’attente supplémentaire, l’éclairage public est installé, avec des ampoules  LED à économie d’énergie par l’entreprise « EPM/Ampéris-Energie » en charge sur la commune du marché pour l’éclairage public. Nous sommes un peu surpris d’un tel décalage entre l’arrivée des ampoules et la fin du reste du chantier qui était déjà très en retard par rapport au prévisionnel d’origine. Difficile de comprendre que la maîtrise d’oeuvre n’ait réussi à mieux synchroniser la planification de  la commande des ampoules avec l’avancement du reste du chantier à une époque ou Amazon livre en 24h.

Anomalie montée du cimetière

A quoi sert ce grand panneau indicatif, caché par la haie de cyprès

Montée du cimetière, début 2018 : La signalisation mise en place fin 2017, aux abords du rond-point s’est accompagné de la pose de grands panneaux indicatifs, de part et d’autre de ce rond-point.
Malheureusement aucun effort n’ a été fait pour les rendre visibles par les usagers, en particulier celui situé à droite dans la montée du cimetière.  Fin 2018, la situation n’a pas évolué, personne n’a demandé au propriétaire riverain de tailler sa haie.

Du rêve à la réalité

Décembre 2017 : Le  rond-point du cimetière (entrée de ville Nord) est presque terminé. Il manque encore l’éclairage public.  Les usagers peuvent se faire leur opinion sur place.

Voir la réalité en images

Bientôt la fin des travaux, pas des défauts …

En fin de chantier : La réalité

L’inauguration (voir le carton d’invitation)prévue le Samedi 25 novembre  en présence de Mme le Maire, de l’adjoint à l’urbanisme et du conseil municipal, a été annulé.
Achevé avec un retard certain, le CIQ n’a pas changé d’avis sur la conception générale de ce rond-point, malgré quelques modifications de courbes, réalisées en catastrophe, et la pose d’une barrière « de sécurité » en rondins de bois en bordure de ravin, au départ du chemin d’Aix .

Objectif municipal atteint ?

La mairie claironne que l’objectif « sécurité » est atteint. Pour la sécurisation du portail d’un riverain au prix de 1 000 000,00€, peut être, mais pas de progrès dans la sécurisation de la circulation routière et des cheminements piétons.
Ni pour le débouché du chemin d’Aix. Cet aménagement semble plus tôt accidentogène au regard des accidents qui s’y sont déjà produits et des comportements de certains usagers (Voir témoignages plus bas), sur fond de gaspillage d’argent public.

Les défauts du rond-point, anomalies, observés sur site, au 01 10 2017 :

Arrivée du Chemin d’Aix en contre-bas,
trop étroit et sans pluvial

Chemin d’Aix : La voie de circulation à double sens, à l’arrivée du chemin d’Aix a été prévue trop étroite depuis les conteneurs poubelles, jusqu’au carrefour, en amorce rond-point.

  • Le remblayage et la sur élévation de la voie sont insuffisants. Le chemin d’Aix arrive encore trop en contre-bas dans la courbe en amorce rond-point, avant le marquage au sol du « céder le passage » induisant un manque visibilité et une difficulté à anticiper la circulation.  Un olivier planté dans la courbe cachait la visibilité, déraciné lors de l’accident, il a du être supprimé.départ du chemin d’Aix dans une courbe trop serrée.
    Talus de terre instable en contrebas au départ du Chemin d’Aix

    Le ravin de plusieurs mètres de haut et de long, le long du chemin d’Aix est extrêmement dangereux à l’endroit le plus étroit. Les véhicules doivent s’arrêter pour se croiser. Une bordure en rondins de bois pour empêcher les véhicules de tomber dans le champ en contre-bas vient d’être posée, sera-telle suffisante ?Derrière cette bordure, la haie de troène plantée n’est d’aucune protection tout au plus un cache misère insuffisant pour retenir la terre en pente du talus, qui sera ravinée dès les premiers orages.

    Montée du cimetière un mur de pierres impressionnant, au bénéfice de qui ?
  • Par contre coté droit, montée du cimetière, d’imposants murs de blocs de pierres ont été édifiés. Deux poids, deux mesures, quelle est la logique suivi le par le maître d’oeuvre ?
    • La courbe en bout, à l’arrivée sur le carrefour, dans le sens chemin d’Aix / rond-point est mal dessinée, trop serrée côté droit, obligeant certains véhicules à montrer sur le trottoir, les traces de pneus sur le rebord de la route l’atteste, l’accident nocturne survenu le 22 septembre 2017 le confirme.
    • Nous avons constaté qu’un scooter venant du chemin d’Aix et allant vers le village a coupé le rond-point et l’ilot en face de l’arrêt de bus en prenant le sens interdit.
    Accident du 22 septembre 2017
    En cause, une voie trop étroite, des courbes mal dessinées.
    • Dans le sens sortie village, tourne à droite vers chemin d’Aix, les véhicules même à très faible vitesse, se retrouvent déporté au milieu de la voie en raison d’une courbure dessinée trop serrée, et d’une voie trop étroite, en situation de percuter le véhicule arrivant en sens opposé.
    Toute cette terre mal retenue pourrait bien vite se retrouver sur la chaussée.

    Le bout de voie qui donne accès au chemin de la Carraire, en contrebas du carrefour est bordé sur le premier mètre par une bordure de trottoir, puis par des blocs de pierres sur un, puis deux et trois hauteurs, non scellés et non tenus entre eux.

    Cheminement piéton en « zig-zag »
    en bordure du Chemin d’Aix vers le rond-point

    Le cheminement piétonnier en « zig-zag » entre le chemin d’Aix et la D46E, est d’un tracé pour le moins surprenant. Il allonge encore un parcours déjà long pour les piétons et les personnes à mobilité réduite du fait du concept « rond-point » retenu pour ce carrefour. Il faut s’attendre à ce que certains piétons coupent directement.

  • Début Chemin d’Aix : Ravin en bord de voie sans protection, terre non retenue.

    La pose décidée en catastrophe (suite aux accidents), d’un panneau d’agglomération au niveau des conteneurs poubelles et la réduction de la vitesse à 50km/h qui en découle est une bonne chose, mais n’est pas la solution miracle. La seule solution sérieuse est une reprise des travaux, en s’efforçant éliminer les défauts listés ci-dessus.

  • Absence d’avaloir pour la collecte du pluvial au départ du chemin d’Aix.
  • Dans le meilleur des cas, le dispositif de raccordement au chemin d’Aix est incitatif à une utilisation comme entrée de ville et/ou sortie, ce pourquoi il est inadapté. Il devient une suggestion de raccourci possible au détriment des riverains.
  • Rond-point du cimetière :

    Traces pneus et de gomme, sur le rebord du trottoir
    mal dessiné

    Les courbes tout autour du rond-point sont mal dessinées, et pour preuves, les rebords de trottoir, quelques jours à peine après avoir été posées, sont déjà tous pleins de marques de pneus.

  • Dans le sens D46E vers le village, les cars et les camions ont beaucoup de mal à contourner le rond-point puis à redresser pour s’engager le long du cimetière. C’était déjà visible sur plan. Lors des réunions de « concertation » nous avions proposé d’ovaliser le rond-point pour rendre un peu plus aisées ces manœuvres. Il n’en a pas été tenu compte.
    L’élargissement de la courbe au niveau du cimetière, évoqué dans la mise à jour mairie du 29 09 2017, semble bien insuffisant, s’il a déjà été réalisé.
    Courbes mal tracées , 2ème véhicule dans l’axe du trottoir

    A l’observation des véhicules dans diverses situations autour du rond-point, nous constatons que les véhicules dans leurs différentes manœuvres, ne se trouvent jamais positionnés sur les voies, là où les concepteurs avaient prévu qu’ils soient. Ils se retrouvent toujours, même à faible vitesse, un peu plus à droite ou un peu plus à gauche. Cette observation à elle seule met en évidence les défauts de traçage des courbes tout autour du rond-point du fait, entre autre, de son déport excessif côté cimetière.
    Des véhicules ont été vu la nuit prenant, le rond point par la gauche dans le sens unique contraire.

  • Dans le sens « sortie du village » en haut de la montée, nous avons observé que les véhicules sont en pleine accélération quand ils abordent le rond-point dans l’intention de continuer sur la D46E, or à la sortie du rond-point, ils se trouvent face à une espèce de chicane avant d’engager la ligne droite. Certains véhicules touchent le trottoir au risque d’éclater un pneu.
    Arrêt de bus pleine voie, le long du mur du cimetière.

    Les arrêts de bus intentionnellement situés sur la voie de circulation de part et d’autre du rond-point pour bloquer la circulation dans l’idée de sécuriser « le ramassage » ou « la dépose » des scolaires, sont en contradiction avec la grande majorité des arrêts de bus que l’on peut observer sur le reste de la commune, qui eux sont positionnés décalés, en retrait de la chaussée, pour permettre la même chose, avec une sécurité équivalente, sans bloquer la circulation.

  • Faire le tour du rond point : Oui !
    Aller vers le parking à pieds, c’est pas prévu !

    Absence de trottoir sur quelques mètres entre le parking et le rond point, empêchant toute continuité piétonne de l’un vers l’autre. Un seul accès piéton au parking  a été prévu, le long du mur du cimetière. A-t-on voulu là, faire des économies ?

    Parking en plein cagnard (soleil).
    Les candélabres ne font pas d’ombre.

    Absence d’avaloir et de tout système de collecte du pluvial sur le parking du cimetière d’environ 800 m² de surface goudronnée. S’agit-il d’un parking drainant ?
    Absence de toute plantation d’arbres susceptibles de procurer de l’ombre sur les 36 places de stationnement, à croire que nous ne sommes pas en Provence. Par contre certaines sépultures bénéficieront de l’éclairage public.

    Candélabre éclairant le parking vide du cimetière « la nuit » et accessoirement quelques tombes …
    • Le point principal qui avait recueilli l’approbation d’une majorité de riverains lors de la réunion publique d’information organisée par la mairie, résidait dans l’espoir d’un progrès au niveau du raccordement du chemin d’Aix. Une fois les travaux réalisés, il s’avère que, dans un premier temps, c’est un ratage complet. Nous rappelons : trois accidents en l’espace d’un mois (Septembre 2017), dont un grave. Les mesures prises à la suite des ces accidents nous semblent bien insuffisantes.
      Des efforts ont été faits, de rabotage des courbes, par ci-par là, mais les  erreurs de conception sont-elles rattrapables ?
    Sortie de ville nord

    Compte Rendu Conseil Municipal de Fuveau 25 09 2017

    Les résolutions qui concernaient notre quartier :
    – Rallonge financière pour les travaux de l’école primaires de l’Ouvière
    – Approbation de la modification N°5 du PLU
    – Accident nocturne aux abords du rond-point du cimetière

    Résolution : 3.5 – Rectification – Avenant 1- Marché Maitrise D’Oeuvre Ecole Elémentaire de l’Ouvière:

    Aménagements extérieurs, cour école primaire de l’Ouvière (2015)

    Concernant la rallonge accordée (+  1 499.22 € HT) pour la maîtrise d’œuvre entre 2013 et 2015 des travaux de l’école Ouvière à Brigitte GALLONI ARCHITECTE DPLG et au bureau d’études BETEREM INGENIERIE, Marc LEVY (élu minorité) s’est offusqué avec véhémence de la façon dont les choses se passent, les accusant de ne pas respecter les procédures légales (avenants, etc..) et de ne pas faire appliquer au contraire des pénalités pour dépassement de budget.
    Les élus de la Majorité se sont défendu en expliquant qu’ils s’étaient trompés…. et dans la foulée la résolution a été voté . (Voir article sur travaux école Ouvière)

    Résolution : 4.1 – Approbation de la Modification N°5 du Plan Local d’Urbanisme:

    Parcelle BM 23 juste à coté du cimetière, que la commune renonce à lotir.

    Concernant la modification N° 5 du PLU présentée par l’élu à l’urbanisme : il a été acté suite à la remarque défavorable de la société du Canal de Provence, que la parcelle communale BM 23 était inconstructible et l’abandon pur et simple du lotissement des 6 logements sociaux au profit des seuls jardins partagés qui occuperont une plus grande surface avec interdiction d’utiliser de pesticides, d’un parking supplémentaire, en terre battue drainante et une bande au nord du terrain cédée au département pour les déplacements en « mode doux ».
    Conformément à la recommandation du commissaire enquêteur, l’adjoint à l’urbanisme a aussi évoqué la poursuite d’une concertation déjà importante avec les riverains sur le projet du lotissement de 8 logements sociaux chemin Cros du Pont, par une information des riverains sur le projet final avant dépôt du permis de construire.
    Jean-François Dubus (élu minorité) a demandé s’il était prévu un autre terrain pour accueillir le lotissement annulé. Il a été répondu que pour l’instant : rien n’est prévu.
    Jean-François Dubus a insisté sur l’importance de la concertation avec les riverains et les CIQ pour la réussite de ces projets d’urbanisation. L’adjoint à l’urbanisme a répondu qu’il avait toujours des problèmes avec les projets de logements sociaux.
    Une autre élue de la minorité lui a rappelé le temps ou fleurissaient à l’entrée du village des affiches « Non aux logements sociaux, non aux quartiers nord » auxquels il n’était pas lui-même étranger, à l’époque.  (voir projets immobiliers secteur cimetière)

    Accident nocturne, rond-point du cimetière:

    Traces de l’accident encore visibles, une semaine après. le 30 09 17

    Jean-François Dubus (élu de la Minorité) est intervenu également à propos d’un accident grave qui s’est produit, il y a 2-3 jours, en pleine nuit à proximité du rond-point du cimetière. A la suite de quoi il s’est interrogé devant l’assemblée sur la question de savoir si c’est le chantier qui était en cause, si c’est le tracé de la route aux abords du rond-point, ou autre etc…
    L’élu à l’urbanisme a répondu qu’il avait donné des instructions et que la courbe d’un virage allait être modifiée sous 48h, que c’était prévu de toute façon, mais qu’il était dommage que l’accident se soit produit avant qu’ils n’aient eu le temps de raboter cette courbe. Mme le maire, elle, savait que les pompiers ont été appelés à 3h54 précisément.

    traces de pneus sur le rebord des trottoirs conséquences de courbes mal dessinées.

    Tout cela  conforte le CIQ dans sa position officielle : il existe d’importants défauts dans la conception de ce rond-point, malgré son coût faramineux.
    (Voir  entrée de ville nord: Ou en est-on ?)

    Puis la modification du PLU a été approuvée et votée par les élus de la majorité et tout ce qui en découle est devenu officiel.
    Une fois passé le contrôle de la légalité, les permis de construire (Lotissement Cros du pont, Projet Pré de L’Ouvière) vont pouvoir être déposés rapidement.
    (Voir modification N°5 du PLU)

     

    Entrée de Ville de Fuveau, côté cimetière : Où en est-on ?

    Dernière Minute : Accident nocturne, aux abords du rond-point du cimetière:

    Lieux de l’accident nocturne, toujours en l’état, une semaine plus tard. le 30 09 17.

    Un accident grave s’est produit, le 22 – 23 septembre 2017, en pleine nuit vers 3-4 heures du matin, au débouché du chemin d’Aix à proximité du rond-point du cimetière. A un endroit ou la voie de circulation toute neuve a été prévue (par les concepteurs du projet) trop étroite pour se croiser, un véhicule est monté sur le trottoir, a percuté et détruit un muret tout neuf, a accroché un olivier qui venait d’être planté et a descellé deux longueurs de rebord de trottoir avant de retomber sur la chaussée. Le véhiculé sévèrement accidenté a laissé sur place de nombreux morceaux de carrosserie plastique.
    Cet accident a été relaté entre autres, en conseil municipal le lundi 25 septembre par un élu de la minorité, à la suite de quoi il s’est interrogé devant l’assemblée sur la question de savoir si c’est le chantier qui était en cause, si c’est le tracé de la route aux abords du rond-point, ou autre etc…

    Débris de l’accident toujours laissés sur place, une semaine après. le 30 09 17

    Mal à l’aise face ces faits, l’élu à l’urbanisme a répondu qu’il avait déjà donné des instructions et que la courbe d’un virage allait être modifiée sous 48 heures, que c’était prévu de toute façon, mais qu’il était dommage que l’accident se soit produit avant qu’ils n’aient eu le temps de raboter cette courbe. (voir compte rendu conseil municipal du 25 09 2017)
    Le samedi 30 septembre il ne s’était passé rien de plus. (Voir photos).
    Par ailleurs des riverains nous ont relaté deux autres accrochages de moindre importance qui se sont produits depuis début septembre en raison de ce rond-point mal conçu.
    A noter également l’absence totale d’éclairage la nuit sur ce chantier qui devait être livré mi-juillet (voir déclarations mairie plus bas au 23 03 2017).
    Tout cela  conforte le CIQ dans sa position officielle : il existe d’ importants défauts de conception sur ce rond-point, malgré son coût faramineux.

    Informations officielles, mise à jour Mairie le 29/09/2017:
    « A ce jour, la majorité des travaux d’enfouissement et des réseaux sont réalisés. Quelques points isolés sont à finaliser.
    Le chemin d’Aix est désormais ouvert à la circulation. Sur ce secteur, en amorce du rond-point, des travaux d’élargissement de voie sont prévus à la demande de la Commune par l’entreprise concernée. Ils permettront une manœuvre plus aisée des véhicules dans le sens chemin d’Aix – Rond-point apportant une meilleure visibilité dans le croisement des véhicules sur ce tronçon.
    Les limites d’agglomération ont été implantées à hauteur du conteneur poubelle sur la partie du chemin d’Aix : la vitesse est limitée à 50km/h sur l’ensemble de ce chemin.
    A ce jour, sont en cours de finalisation la signalisation verticale et au sol ainsi que le parking devant le cimetière. Les arrêts bus sont également en phase d’aménagement et seront finalisés d’ici la mi-octobre.
    La courbe à hauteur du nouveau cimetière a été élargie permettant ainsi une sécurisation lors des manœuvres des bus. Une piste cyclable est également positionnée sur la partie montante côté droit. L’ensemble de ce secteur sera éclairé. Et enfin, des travaux de plantation sont en cours de finalisation.
    Nous vous remercions pour votre patience et votre compréhension durant cette phase de travaux. La Commune bénéficie aujourd’hui d’un ouvrage sécurisé sur ce secteur. « 

    RD56E sens sortie agglo, rond-point sur la gauche. 23.08.17


    Vrai rond-point ? Quel progrès ? 

    Au sortir du village, une fois passé le cimetière en montant,  grande ligne droite pour les voitures en pleine accélération  traversant le rond-point décentré sur la gauche vers le cimetière.  L’ancien Chemin d’Aix, après une portion top étroite pour se croiser,  lui débouche au stop en angle droit. Tout danger est-il écarté ?
    Quant aux voitures arrivant en agglomération, elles s’égarent parfois dans le parking du cimetière.

     

    Partie du rond-point du cimetière.  23.08.17

    Pour quand la fin des travaux ?
    Les travaux commencés au printemps  devaient se terminer cet été avait promis la mairie. Cependant à fin août, nous en sommes encore loin.
    Sur la RD56E, juste après débouchent plusieurs lotissements. Ou est prévu le panneau d’entrée d’agglomération ? Voir nos infos sur les travaux et projets.

     

    Ravin dangereux en bordure du chemin. 23.08.17

    Abords sécurisés ?

    Début Chemin d’Aix, deux à trois mètres de ravin sont sans protection jusqu’au champ en contrebas, sur plusieurs dizaines de mètres de long.
    Depuis des grillages précaires ont été installés.

    Rappel de la position du CIQ :

    Un rond point extrêmement décentré, pénalisant pour les bus, les camions, les piétons  ne nous parait pas la meilleure solution, d’autant que le coup est exorbitant : un million d’Euros (1 017090,00€). Même si le financement est assuré par l’ex Communauté du Pays d’Aix et le Conseil départemental , il restera pour partie à charge du contribuable fuvelain.
    Le CIQ regrette qu’une étude alternative comparative n’ait pas été demandée et qu’on lui ait proposé de réagir sur un projet en quasi phase de réalisation  (voir ci-après notre demande).

    Informations Mairie au 24/03/2017:
     » Actuellement, le terrassement et l’enfouissement des réseaux sont en partie effectués, et dureront jusqu’à mi-mai. Le chemin d’Aix reste fermé à la circulation des véhicules jusqu’au 21 avril. A compter du 24 avril, la circulation se fera en demi-chaussée.
    La circulation de la RD 56 sera alternée. Les travaux devraient se terminer vers mi-juillet. »
    En cas de problème ou d’anomalie : 
    Police Municipale : 04 42 65 65 41
    Techniques : 04 42 65 65 23

    Plan du rond-point en construction et aménagements annexes

    Les épisodes précédents :
    Le projet a été présenté  aux CIQ concernés le vendredi 28 octobre 2016 en mairie par un bureau d’études et les élus. Aucune concertation n’avait eu lieu en amont. Seul le CIQ Saint-François était présent et représenté par son vice-président Vahé Muradian et le trésorier Michel Rondet

    plan du projet de rond point du cimetière
    plan du projet de rond point du cimetière

    Le projet:
    Il s’agit, d’après la mairie, de réaliser un rond-point à hauteur du parking du cimetière afin de ralentir la circulation et gérer le raccordement du Chemin  d’Aix et du parking. Le projet étend son emprise, outre la voirie de la départementale 56E, sur le parking actuel et sur des parcelles contiguës, au nord et au sud de la voie pour notamment le nouveau tracé du Chemin d’Aix. L’ancienne incidence dangereuse de cette route est abandonnée.
    Le projet s’accompagne d’un prolongement des trottoirs et de la piste cyclable depuis le S situé en contre bas jusqu’au-delà du rond-point en reculant le panneau entrée d’agglomération. Les arrêts de bus sont également réadaptés à la nouvelle configuration de voirie.

    détail des remarques exprimées officiellement à Madame le Maire
    détail des remarques exprimées officiellement à Madame le Maire

    Nos  remarques :
    Un rond point ne nous parait pas la meilleure solution dans le cas présent, d’autant que le coup est exorbitant : un million d’Euros (1 017090,00€). Même si le financement est assuré par l’ex communauté du Pays d’Aix et le conseil départemental , il restera pour partie à charge du contribuable fuvelain.
    Le ralentissement induit par l’aménagement serait brutal. Le CIQ regrette qu’une étude alternative comparative n’ait pas été demandée et qu’on lui propose de réagir sur un projet en quasi phase de réalisation  (voir ci-aprés notre demande).

     

    2ème Réunion publique d’information / présentation du projet le 24 novembre 2016 (Salle du conseil municipal) :

    Après présentation, en mettant en avant de futurs jardins potagers partagés et de nouvelles places de parking (35 au total), les riverains et usagers, une quarantaine de personnes présentes, ont considéré à priori ce projet comme un progrès par rapport à l’existant, en ce qu’il apporte sur plan, une solution au débouché du Chemin d’Aix sur la D56E, et ne sont plus disposés à ce stade final, à prêter attention à des propositions alternatives.
    Cependant d’autres questions sont soulevées par les riverains présents au cours de la réunion:

    • un accès facile aux containers de tri situés sur le Chemin d’Aix à proximité ?
    • la persistance future de la vitesse excessive de certains véhicules arrivant de la D56E, qui sera traversée de surcroit par une voie verte cyclable ?
    • La présence régulière gros camions venus s’égarer devant le cimetière ?
    • L’implantation exacte du futur panneau d’entrée de ville sur la D56E ?
      qui ne trouveront pas de véritables réponses ce soir là.