Tous les articles par Admin_webcom

Contentieux Mairie / SCA Chateau l’Arc

12 décembre 2019, Surenchère :
La presse du Pays d’Aix en parle

Cliquer dessus pour voir l’article en grand format

Source : La Provence 19 12 2019

Ce qu’en dit un ancien élu

Source : La Provence 19 12 2019

Ce qu’en dit la Préfecture des Bouches du Rhone

Source : La Provence 19 12 2019

Décembre 2019 : Informations & arguments complémentaires

Ils nous sont communiqués par M. BRERRO, le Président de l’Association “Les Amoureux de Chateau l’Arc” (Association de défense des riverains, opposée au projet).

Des sommes extravagantes comme dédommagement ont déjà été demandées par le passé : 256 000 € d’abord, puis 156 000 € ensuite…
Elles ont toujours été refusées par le Tribunal Administratif. Donc …..
Il ne faut pas négliger d’extrapoler et d’envisager les infrastructures qui seront nécessitées par un si grand nombre de logements (150 pour la première tranche, le permis de la seconde seconde étant pour le moment refusé par la Mairie) :
– Crèche, école maternelle…et peut-être primaire, les écoles alentour étant déjà saturées ! Tout ceci coûtera énormément à la Commune…sans apporter quoi que ce soit en retour, ni en matière de taxes d’habitation (en cours de suppression), ni en matière d’emplois.
– Il faut prendre aussi en compte la déforestation générée, la destruction de la faune, des chiroptères et des plantes de la zone concernée par le projet.

8 novembre 2019: Jugement Conseil d’État, 10ème chambre

Lire le jugement du 8 novembre 2019 (document intégral)

12 septembre 2019 : Jugement Cour administrative d’appel de Marseille

Lire le jugement du 12 septembre 2019 (document intégral)

27 Mai 2019 : Jugements du tribunal administratif de Marseille

Lire le Jugement du 27 mai 2019 (gocument intégral)
Qui, dans son article 2, enjoint à la Mairie de réexaminer la demande de permis d’aménager modificatif présenté par la SCA Chateau L’Arc

Parking réservé du réfectoire scolaire “Ouvière”

Coût du parking réservé du réfectoire du groupe scolaire Ouvière :

Ce parking réservé a coûté 166 179 €, soit divisé par 29 places de stationnement : 5730 € pour chaque place de parking. Il a été financé par nos impôts locaux à raison de 55% Département, 15% Métropole, 30% la Commune.

Début décembre 2019 des résidus de chantier toujours présents aux abords du réfectoire

Sans commentaire !
9 octobre 2019, le “Parking Réservé” de 29 places est terminé :
Entrée en terre battue du parking, sur la gauche le talus de protection du pluvial

Réalisé pendant l’été en surplomb sur le canal, coté sud du réfectoire, il est destiné à accueillir les véhicules du personnel éducatif (enseignants) et des intervenants municipaux dans le réfectoire du groupe scolaire.

L’idée est de libérer des places de stationnement devant la maternelle, coté avenue Guérin Marchi, pour les parents des élèves de plus en plus nombreux à accompagner leurs enfants en voiture, en raison de l’éloignement provoqué par la carte scolaire actuelle.

L’accès à ce parking, est resté en terre battue (opposition de la Ste du Canal de Provence à son goudronnage), et la barrière « sécurité » du canal a du être été reculée jusqu’à l’entrée du parking. 

Absence de protection pour les enfants
coté lotissement du “Grand Vallat”

Bien que longeant l’école maternelle, aucune protection n’a été installée en bordure de la voie d’accès, côté lotissement du Grand Vallat situé en contrebas qui avec une haie de broussailles et d’épineux pour seule séparation, peut présenter un danger de chute pour un enfant échappant à la vigilance de ses parents.

A noter que le fléchage du chantier à partir de le RD 96 en direction de la RD 56E est toujours en place début octobre alors que ce chantier est maintenant terminé. Un Oubli ? 

Parking réservé de 29 places

En l’absence de concertation préalable avec le CIQ et/ou les riverains, le chantier s’est déroulé dans une ambiance conflictuelle permanente (horaires de travaux non respectés, bruit, poussière, déchets de chantier aux quatre vents, écoulement pluvial mal maîtrisé) avec les habitants mitoyens du Lotissement du “Grand Vallat”. Les riverains  ont finalement obtenu, en fin de chemin d’accès, la création d’un talus de terre, en limite de propriété, comme solution pour bloquer et dévier les eaux de pluie futures. Rien d’autre n’est prévu le long du chemin d’accès, ni muret ni clôture grillagée de protection côté aval. 

Des travaux ” Maîtrise d’ouvrage municipale ” effectués
avant l’obtention du permis !

Un affichage bien discret au fond du parking

Une fois les déboires des riverains mis de coté, ce qui apparaît comme le plus choquant, dans le processus de création de ce parking, c’est que le document officiel des services d’urbanisme de Fuveau, qui l’autorise et le valide, est postérieur à la réalisation des travaux, puisqu’il a été affiché en Mairie le 14 octobre 2019 et transmis en Préfecture le 16 octobre 2019 et affiché sur place le 13 novembre 2019 (Voir photo ci-jointe). Voir le document de non opposition, valant permis de travaux. 

En fait les travaux du parking ont démarré fin juin. ils ont été effectués au cours de l’été, pendant que le dossier était instruit, en contradiction avec le document officiel qui stipule que “les travaux peuvent commencer dés que l’autorisation est exécutoire” , dans ce cas le 14 octobre 2019, sans respecter non plus les possibilités de recours qui sont indiquées à la fin du document de non opposition.

Le Parking réservé derrière le réfectoire, en cours de finition.

20 août 2019 : On a un peu de mal en regardant l’aménagement de surface à imaginer comment ce parking va pouvoir à la fois contenir 29 places de parking, être une aire de retournement pour le camion poubelle et un accès sécurité pour les pompiers. 

Le mur de soutènement du parking

Sans réelles fondations, monté avec une simple rangée parpaings sur 2 m/2,50m de hauteur, sur une longueur d’environ 50 m sans renforts en béton armée, sans ouverture, ni pissette pour  l’écoulement de l’eau de pluie, la construction de ce mur de soutènement du parking, en surplomb du canal et des villas, ne semble pas exempt de possibles déconvenues futures.  

Chasse ouverte à Fuveau

Battue administrative aux sangliers à partir du 9 novembre 2019 dans le quartier “Les Longs Cols”

A la demande de la Commune, il est autorisé par la Préfecture, une battue administrative aux sangliers. Elle se déroulera sur le quartier “Les Longs Cols” du 9 novembre au 12 décembre 2019.
Voir l’Arrêté préfectoral intégral . Lire plus particulièrement l’article 4 pour savoir ce qu’il adviendra des sangliers abattus.
Soyez prudents, si vous êtes amenés à traverser ce quartier, pendant cette période !

D’autres pensent qu’on ne nous dit pas tout et qu’il aurait été possible de faire autrement !
Pour en savoir plus cliquer sur : La chasse au sanglier, histoire d’une escroquerie nationale

8 septembre 2019, la chasse est ouverte : Soyez prudents !

La mairie n’a pas communiqué sur le sujet cet année, mais les chasseurs sont au courant.
La chasse est ouverte sur la commune
de Fuveau et donc dans notre quartier du dimanche 8 septembre 2019, dès 7h du matin au dimanche 29 février 2020 au soir pour la chasse générale. Elle sera ouverte du 15 septembre jusqu’au 31 mars 2019 pour la chasse à courre , à cor et à cri.
Soyez prudents !

Voir l’Arrêté préfectoral complet pour les différentes catégorie de gibier
Voir l’article publié par FR3 PACA 

Réforme et baisse du coût du permis saison 2019-2020 :

La réforme et la baisse coût du permis de chasse annoncée l’an dernier a bien eu lieu. L’article 233 de la loi de finances 2019 (publiée au JO du 30 décembre 2018) a fixé les nouveaux tarifs de la redevance du permis de chasse pour 2019. Les prix sont en très nette baisse, puisqu’ils sont divisés par 5.
Lire l’article complet
Voir le site de l’office national de la chasse et de la faune sauvage

2018, La mairie communique :

La chasse est ouverte sur la commune de Fuveau du dimanche 9 septembre 2018 au dimanche 13 janvier 2019 (pour la chasse générale) et jusqu’au 28 février 2019 (pour la chasse au poste).

Nos recommandations : Promeneurs, Randonneurs, Vététistes de Fuveau et du quartier qui aimez parcourir collines et pinèdes, soyez prudents, restez plutôt sur des sentiers, prés des habitations, mettez des vêtements avec des couleurs voyantes (Fluo)et déplacez vous bruyamment pour que les chasseurs puissent vous identifier, sans équivoque.

Accidents de chasse :  La grande majorité des personnes blessées ou tuées sont des chasseurs. Selon l’ONCFS, 90% des victimes sont des chasseurs et 10% des non-chasseurs. Cela représente tout de même 10 blessés et 2 tués par an, parmi les non-chasseurs.

Voir la nouvelle réglementation relative aux armes au 1er août 2018.

Baisse du prix du permis de chasse : D’après des informations parues dans la presse le 27 août 2018, le Président de la République aurait validé la division par 2 du prix du permis de chasse. Pour l’instant cette mesure n’a pas été officialisée.

Salon des Ecrivains à Fuveau

Salon des Écrivains 2020

Il devrait se tenir le samedi 5 et dimanche 6 septembre 2020.

30ème Salon des Écrivains à Fuveau les 7 et 8 septembre 2019

Comme tous les ans à la même époque, Fuveau devient le centre névralgique de la culture livresque en pays d’Aix, le temps d’un week-end. Le village organise en son centre les samedi 7 et Dimanche 8 Septembre 2019, son traditionnel et annuel grand Salon Littéraire, malgré les travaux et nombreux chantiers en cours. De nombreux habitants de notre quartier contribuent bénévolement à des titres divers, à l’organisation de cette manifestation.

Organisé par l’association “Les Écrivains en Provence” Le salon célébrera cette année sa 30ème édition en accueillant des écrivains réputés mais hélas sans la présence de célébrités du monde de la chanson, du cinéma, de la télévision ou du journalisme, comme cela à pu être le cas par le passé.

Un public nombreux se presse sous les tentes pour venir faire dédicacer un ou plusieurs livres

Quoi qu’il en soit, ce sont, en tout, plus d‘une centaine d’auteurs, talents nationaux et régionaux en littérature générale, jeunesse, bandes dessinées et beaux livres, qui vont dialoguer avec leurs lecteurs et dédicacer leurs ouvrages dans un salon qui aura cette année pour pays invité : La Belgique.
Un week end où se déroulera également en parallèle la traditionnelle Foire de la Saint Michel.
Le Parrain du Salon est Jean Contrucci.
Le lieu de rencontre avec les écrivains est situé sur le cours Leydet avec les causeries littéraires du côté de la fontaine et nouveauté, la littérature jeunesse dans cour de la mairie en raison des travaux parking jeu de boules.
Voir le site officiel du salon pour plus d’infos sur le programme :
http://www.fuveau.com/
Voir La Page Facebook et les photos

Végétalisation du centre-village

Juin 2020, carrés de goudron neuf en lieu et place des platanes, rue Rondet.
.

Les usagers du bureau de poste que nous sommes, ne pourrons plus profiter de l’ombrage des deux platanes qui faisaient face à la poste, rue Rondet. En effet après avoir été abattus à l’automne 2019, puis dessouchés en février de cette année, ils n’ont pas été remplacés. Probablement que le système racinaire des arbres était susceptible d’endommager à nouveau le mur d’enceinte privé qui longe le trottoir.

Platane supprimé, remplacé par un carré de goudron

L’essence choisie finalement en remplacement est donc une couche de goudron noir qui est venue remplir les trous laissés sur le trottoir par le dessouchage des platanes et conclure cette action.
Restent les “mauvaises herbes” le long des murs qui semblent assurer une végétalisation naturelle en remplacement des platanes supprimés.

5 mars 2020, les platanes : une souche sur deux, dessouchée rue Rondet.

Mais par quelle essence seront-ils remplacés, par un jeune platane ou par autre chose ?

20 février 2020 : Le dessouchage des platanes a effectivement commencé.

15 février 2020 : Contrairement à l’information précédente, il semble que pour l’instant le chantier n’a pas débuté.

Janvier 2020, information mairie :
A compter du jeudi 6 février 2020, l’entreprise Dolza va procéder au dessouchage des platanes abattus, et à leur remplacement (Boulevard Loubet et avenue Célestin Barthélemy). Il n’est pas précisé si ce sera par des Platanes ou par autre chose.

Novembre 2019 :

Dans aujourd’hui Fuveau N°16 de novembre 2019 page 16, il est fait un mini bilan de ce dispositif. Depuis mars 2019, seuls 4 habitants et 2 commerces ont adhéré au dispositif. C’est peu. L’article semble avoir pour but de relancer le projet.
C’est dommage car l’idée est bonne et fonctionne ailleurs (fréquent dans les villages de l’arrière pays varois, par exemple).
Probablement que le caractère indigent des moyens mis à la disposition des volontaires éventuels constitue un élément de blocage.

Souche de platane sectionnée à la base,
triste spectacle visible en face la poste, par exemple !

En même temps une série de platanes patrimoniaux ont été abattus dans le centre du village, sans semble-t-il s’entourer de toutes les précautions, pour s’assurer que tous les abattages décidés étaient vraiment indispensables. Pour en savoir plus lire l’article.

Avril 2019 :
Une idée de ce que ça pourrait-être

La mairie communique : Le projet de végétalisation du centre-ville a été lancé. Le but est de favoriser le retour de la nature en ville, d’encourager les initiatives citoyennes sur l’espace public, de préserver la biodiversité et d’embellir la Commune. Tout le monde peut participer, il suffit de contacter la chargée de mission Agenda 21 Lydia Repossi au 06.09.23.58.99

Croquis service communication

D’aprés les premières informations qui remontent du village, suite aux premiers échanges dans les vieux quartiers pour proposer et expliquer aux habitants le fonctionnement de l’opération :  les jardinières seraient à acheter par les habitants, les plantes aussi, l’entretien à la charge des habitants, et l’eau non fournie par la commune malgré des points d’eau existants. Le budget prévu pour ce projet serait ridiculement faible et destiné pour de la communication en priorité.

Commentaire CIQ : Le CIQ est, bien sur, favorable à ce genre d’initiatives, il est plus agréable de se rendre dans le centre de Fuveau avec des ruelles fleuries, de plus c’est dans l’air du temps.  Le CIQ soutient ce projet à condition, cependant,  que  des moyens financiers suffisants soient débloqués pour réaliser cette “végétalisation” dans de bonnes conditions et que les services techniques puissent aussi être impliqués dans l’opération. Il serait peut-etre bien que la Charte soit rendue publique.  

Janvier 2019 :

Etudiants en master 1, étudiant la végétalisation du centre-Fuveau

La mairie annonce un projet de végétalisation du centre du village (programme Agenda 21). Après la création d’un comité regroupant 11 personnes civiles et 37 étudiants en Master Urbanisme, ledit comité a défini un périmètre de travail ainsi que les espaces publics concernés. Actuellement, il élabore la charte de fonctionnement du projet ainsi qu’un contrat d’engagement entre chaque participant et la mairie. (Source communication mairie de Fuveau)
Commentaire CIQ : Dommage que dans le même temps la maitrise d’ouvrage municipale en dépit des assurances de Mme Le maire, ait fait arracher des Chênes anciens en bordure du « Pré de l’Ouvière » pour les besoins du parking. Voir “Le sort fait aux arbres”