Tous les articles par Article Collectif

Rencontre CIQ St-François/Mairie Septembre 2020

Retour sur la 1ère rencontre BUREAU DU CIQ SAINT-FRANCOIS – ELUES MAIRIE DE FUVEAU

Béatrice Bonfillon Chiavassa

La rencontre a eu lieu le lundi 21 septembre 2020 à l’Espace Jeunesse- Petite Enfance de la Mairie, dans le respect des gestes barrières .
Etaient présents :

D’une part, Madame Béatrice BONFILLON Maire de Fuveau,
Madame Marielle VEUILLET élue adjointe en charge de la Communication – Démocratie participative – Relations avec les Comités d’Intérêt de Quartier – Petite enfance – Liens intergénérationnels) ; Madame Nathalie AUBRIEUX élue déléguée au Handicap – Parentalité – Protection animale).

Le bureau du CIQ Saint-François


D’autre part, le Bureau du CIQ : Magali DE LORENZO, Joseph CATANIA, Jean-Luc ARVIEU, Jean-Pierre DUBOIS.

Début de la réunion à 9h45.
Après un tour de table, permettant à chacun de se présenter, le président du CIQ Saint-François expose les différents points que nous avions indiqué comme étant ceux que nous souhaitions aborder en priorité, en relation avec les principales préoccupations des habitants du quartier.

Groupe scolaire Ouvière 
– Demande d’une réflexion sur les possibilités de désengorgement du groupe scolaire surdimensionné (par rapport aux autres écoles de la Commune) et sur une refonte de la carte scolaire favorisant les déplacements piétons (et non l’afflux de véhicules autour du groupe scolaire)
– Possibilité de mise aux normes du trottoir entre l’école élémentaire Ouvière et le parking Guérin Marchi ?

Chemin de Saint-François (partie haute entre l’entrée des lotissements « La Bégude & L’Ouvière » et le carrefour avec la RD 96). Renouvellement des demandes suivantes :
– Un éclairage public (au besoin candélabre solaire),
– Une reprise du tracé dangereux du dernier virage,
– Le déplacement en retrait de la voirie des 4 containers poubelles (ordures ménagères et emballages) à l’angle de l’impasse de la Farigoule (rappel des démarches déjà entreprises en 2018),
– L’étude d’une solution pour stopper les éboulements récurrents de terre et de pierres,
– La suppression du rond-point giratoire malcommode devant l’entrée des lotissements « La Bégude & L’Ouvière » et son possible remplacement par un marquage au sol en peinture,
– La reprise en peinture de ligne blanche continue devenue non visible,
– La reprise du pluvial inopérant (plusieurs avaloirs sont situés du mauvais côté de la chaussée par rapport à la pente de la voirie)
– La possibilité d’une révision du tonnage autorisé avec une limitation à 3,5 T au lieu de 5,5T, (nuisances bruit et vibrations pour les habitations en mitoyenneté immédiate en contrebas) 

Chemin de Saint-François (du début du chemin de Saint-François jusqu’au N°69 (Carrefour avec feu tricolore)
Confirmation de la mise en place d’un collecteur pour le tout à l’égout lors de la requalification de cette portion, dans le cadre de l’urbanisation du Pré de l’Ouvière.

RD 96 (entre le rond-point de l’Europe et le carrefour avec le chemin de Saint-François) 
Renouvellement des demandes suivantes :
– Etude de mesures pour la sécurisation de cette portion avec en priorité une réduction de la vitesse du trafic (50 km) et si besoin un déplacement des limites d’agglomération sur cette portion de route de l’autre côté de la RD 96.
– Au carrefour Chemin de Saint-François/RD 96, mise en place d’un éclairage public du carrefour, ainsi qu’autour de l’abribus du ramassage scolaire.

Jas de Bassas, Renouvellement des demandes suivantes :
– Mise en place d’un éclairage public intelligent (candélabres avec détecteur de mouvement) dans l’impasse du Jas de Bassas conduisant au Centre commercial Europe,- Création d’un véritable accès piéton, poussette et PMR au Centre commercial, au bout de l’impasse du Jas de Bassas.

RD 56E (entre le rond-point du cimetière et le pont au carrefour avec le RD 96) :
– Demande d’une intervention auprès du Département pour obtenir la sécurisation du débouché du lotissement « Les Jardins du Repos » (balises de croisement),
– Demande d’une intervention auprès du Département pour obtenir une diminution de la vitesse autorisée, 
– Etudier la possibilité d’un déplacement des limites d’agglomération sur cette portion pour en priorité sécuriser les accès aux nombreuses habitations, des deux côtés de la route.

Puis nous abordons le dossier de la Pinède « Pin de St-Francet/Impasse des Rubiettes/Chemin de St-François », en face de la maternelle et présentons l’étude sanitaire que le CIQ a fait réaliser au printemps qui complète l’argumentation en faveur d’un entretien de cet espace forestier.

Nous annonçons la date de notre prochaine Assemblée Générale, prévue pour le 31 octobre 2020 avec la proposition de les inviter, proposition accueillie favorablement

L’accord pour faire participer les riverains du Pré de l’Ouvière à la dénomination future de la voie transversale et du parking, qui sera ensuite voté en conseil municipal, nous est donné par Mme le Maire.

Nos interlocutrices ont pris des notes tout au long de la réunion. Des pistes ont été évoquées sur certains points. Il nous a été et promis un retour écrit sur les sujets abordés pendant cette réunion. Mme Beatrice Bonfillon-Chiavassa a insisté sur le fait que le CIQ serait tenu au courant des futurs projets et consulté.

La réunion s’est déroulée dans un climat détendu, d’écoute et d’échanges, avec la volonté affichée d’une meilleure communication et concertation à l’avenir, avec les CIQ.
Lorsque la réunion s’est terminée, il était déjà plus de midi.

Artea signe une VEFA de 6000 M² sur l’Artéparc de La Barque

Le projet de construction de 300 bureaux à la Barque dont il était question depuis quelques temps prend forme et se confirme officiellement.

(Cliquer dessus pour voir les photos en grand format)

Construction de 300 bureaux entre la D6, le pain du jour et Appart’City

Coté municipalité, peu d’informations pour l’instant.

A par ce qui figure dans l’OAP de “La Barque” sur le PLU, Il n’y a pas vraiment d’information sur le projet, coté municipalité, qui permettrait de savoir, s’il répond à des attentes d’entreprises fuvelaines, si elles y sont partenaires et impliquées ou si le projet est entièrement entre les mains de sociétés privés extérieures à la Commune.

Dans le même ordre d’idée, il n’est pas possible à ce stade de savoir, s’il va générer de l’emploi pour des Fuvelains, ou s’il va uniquement provoquer un afflux de population venant de l’extérieur pour travailler sur cette zone d’activité (avec son cortège de circulation supplémentaire, ses bouchons et la pollution qui va avec).
Le projet de construction future de 150 logements dans le hameau de la barque semble privilégier l’hypothèse d’un afflux de population venu de l’extérieur.


Le groupe Artea vient de céder en VEFA (Vente en état futur d’achèvement) un immeuble de 6 000 mètres carrés de l’Arteparc, qu’il prévoit de développer à Fuveau, près de l’autoroute A8.

Montant de la transaction : 15 M€ HT.
Depuis quelques temps déjà un tractopelle procédait à des terrassements sur le terrain vague en bordure de la D6, sur la Zone d’activité de La Barque .

La livraison des immeubles du programme est prévue à partir de la fin de l’année 2021.

Artea vient de céder en état futur d’achèvement l’un des quatre bâtiments de son « Arteparc », le pôle tertiaire à énergie positive qu’il compte développer à Fuveau, dans le pays d’Aix.
Le groupe immobilier parisien a vendu le bâtiment D, le lot le plus spacieux du programme (6 000 m2) pour un montant de 15 millions d’euros HT.
L’Arteparc de Fuveau est un projet global qui regroupe 15 000 m2 de bureaux autour de quatre bâtiments dont les livraisons sont prévues à partir de la fin de l’année 2021. Chaque immeuble sera équipé d’une centrale solaire sur sa toiture.

Cliquer pour voir d’autres information sur l’Artéparc de Fuveau sur le site d’Artea

Plan de l’Arteparc situe entre la D6, le Pain du jour et Appart’City

La commercialisation des trois autres lots est engagée : Artea a signé deux baux en état futur d’achèvement (Befa) pour le bâtiment A, un immeuble d’environ 3 000 m2 (50% des surfaces réservées). L’opérateur a également paraphé deux contrats de réservation représentant plus d’un tiers des surfaces du bâtiment C, le plus petit du projet (2 200 m2).

Enfin, seul le bâtiment B, le dernier lot de 3 000 m2 reste à commercialiser entièrement. Cet Arteparc sera érigé sur une parcelle de 3,2 hectares située dans le secteur de la Barque (Fuveau), à proximité d’une bretelle d’accès à l’autoroute A8 et de ses deux Arteparc du Canet et des Bachassons, à Meyreuil.


Comme la majorité des programmes réalisés par Artea, tous ces immeubles seront conçus par L’agence VBI architecture (Le Vésinet, Yvelines).
(Source : Nouvelles Publications – le 22 septembre 2020 – William ALLAIRE)

Ce Projet est présenté comme un Parc Tertiaire de 3ème génération, composé de 4 immeubles de bureaux pour une surface construction totale de 15 000 M²

L’Arteparc Fuveau est un parc tertiaire environnemental proposant des aménagements et des services qui permettront aux entreprises et à leurs collaborateurs de travailler dans un cadre de vie soigné favorisant leur activité en même temps que leur bien-être.

Un volet architectural étudié :
Une attention particulière a été accordée à l’architecture du projet pour qu’il s’intègre dans le paysage avec des teintes et matériaux qui s’inspirent directement du contexte paysager et de l’environnement local, marqué par un point de vue unique la Sainte victoire et souligné par une végétation de type méditerranéenne.

Un pôle Service :
Un bâtiment dédié aux services aux entreprises accueillera un espace de coworking COWORKOFFICE, véritable lieu de rencontre et de convivialité du parc mais aussi des espaces de restauration, une salle de sport et une micro-crèche pouvant accueillir les enfants des utilisateurs du parc.

Une véritable réflexion environnementale :
Des solutions permettant de réduire l’impact sur l’environnement des utilisateurs du parc seront proposées avec notamment de nombreux emplacements pour véhicules électriques avec borne de recharge.
Les immeubles seront équipés de panneaux photovoltaïques en toiture leur permettant ainsi de s’auto-alimenter en grande partie grâce à l’énergie solaire produite.
(Source : Groupe Artea)

L’Arteparc Fuveau est conçu sur le concept de parc innovant de troisième génération et intègre un projet environnemental global.
Le projet prévoit 4 immeubles environnementaux d’activités tertiaires en R+1 et R+2, développant 15 063 m² SDP sur un terrain de 32 416 m².
Chaque immeuble dispose sur sa toiture d’une centrale solaire qui permet, en complément d’autres dispositifs techniques, d’être à énergie positive.
Le parti-pris architectural repose sur une architecture sobre :

  • structure des bâtiments en béton, système poteau poutre permettant une grande flexibilité d’aménagement des futurs plateaux, isolation par l’extérieure, châssis en aluminium laqué
  • Les teintes et matériaux s’inspirent directement du contexte paysager et de l’environnement local, marqué par un point de vue unique la Sainte victoire souligné par une végétation de type méditerranéenne.
Source l’Agence VBI architecture

Autres intervenants sur le projet

Bureau d’étude : SOL-2E , Etude hydrogéologique

Dans le cadre d’un projet de construction d’un ensemble de bâtiments d’activité sur un à deux niveaux de sous-sols, il a été mis en évidence la présence d’eau à faible profondeur.
Les travaux de terrassement et la création des infrastructures pourraient donc être impactés par des interactions avec les eaux souterraines. SOL-2E a été missionnée pour :

  •  L’estimation du débit d’exhaure en phase chantier ;
  •  Définition de la qualité des eaux souterraines en vue de leur rejet en phase de travaux
  • Cliquer pour plus d’infos
AD2i Ingénierie| Bureau d’études pluridisciplinaire
  • Construction d’un complexe de bureaux tertiaires d’environ 20 000 m²
  • Labélisation HQE et BBC EFFINERGIE 2017
  • Mission de AD2I : MOE Complète – Conception – DET / VISA – OPC, Coût des travaux HT : 30 000 000 € HT
  • Opération : Neuf, Maître d’ouvrage : ARTEA, Architecte : ARTEPROM VBI
  • Cliquer pour plus d’infos

Softway Medical va se doter d’un nouveau siège social à l’Arteparc de La Barque

Installé à Meyreuil, Softway Medical va se doter d’un nouveau siège social à Fuveau-La Barque. Le groupe vient de dévoiler un ambitieux projet d’un siège de 6 000 m², basé sur la commune de Fuveau, avec un déménagement envisagé d’ici à un an.
=> Cliquer pour plus d’infos

Source La Provence Dimanche 20 septembre 2020 – Julien Pompey.
=> Cliquer pour lire l’article complet de la Provence

#SCOOP 🏠 SOFTWAY MEDICAL dévoile son futur siège social, à la hauteur des ambitions du Groupe. Nous construisons demain avec nos rêves, nos envies, nos valeurs, vos besoins. Un lieu de vie pour nos collaborateurs, d’échanges et de passions partagées, au bénéfice des solutions que nous imaginons pour nos clients. Reflet de notre croissance, et pensé selon une architecture moderne et contemporaine, ce lieu, porteur de futures énergies prend forme sur un terrain au pied de la montagne Sainte-Victoire, selon une architecture contemporaine en parfaite harmonie avec son environnement. Nous vous présenterons bientôt plus en détails ce qui est le fruit d’une vision commune, et qui, immanquablement, augmentera nos potentiels.🚀 Un chantier aujourd’hui 👷 le lieu de vie de 480 collaborateurs, demain. Durant un an, vous pourrez suivre l’évolution de la construction sur nos réseaux sociaux, et en découvrir tous les secrets… 📲 #STAYCONNECTED #workoffice #votrepotentielaugmenté #workoffrice #siègesocial #construction #sud #locaux #RH

Origines du projet sur visible le PLU de La Barque

Plan de La Barque : Zonage modifié
Zoom : Zonage implantation des bureaux – projet Artéparc

Les explications se trouvent dans la Notice de Présentation du PLU-Modification N°6 qui a été soumis à enquête publique du 26 aout au 11 septembre 2020.
Le projet est décrit et expliqué de la Page 4 à Page 23. Cliquer pour accéder au document et en prendre connaissance.
Les modifications du PLU pour rendre possible ce projet ont été réalisées.

Réunion Annuelle de la Coordination des CIQ de Fuveau 2020

Procès-verbal de réunion de la coordination
des Comités d’intérêt de Quartier de Fuveau

Les Comités d’Intérêt de Quartier de la Ville de Fuveau

Le 12 septembre 2020, à 10h, les présidents des Comités d’Intérêt de
Quartier de la Ville de Fuveau, accompagnés de membres de leur bureau,
se sont réunis dans la Maison des Associations, 13710 Fuveau, sur la
convocation de Mr Alain Pelegrin, de la Coordination des CIQ de Fuveau.
La réunion est présidée par Mr Alain Pelegrin, le secrétaire de séance étant
Mr Denis Ziéglé.

Le secrétaire de séance

Une feuille d’émargement a été établie. Elle est annexée au présent procès verbal
et signée par les membres présents.
Mr Alain Pelegrin remercie tous les participants et leur souhaite la
bienvenue. Il recense les CIQ présents :
– « Soleil Levant », représenté par Mr Bascoulergue et lui-même,
– « Fuveau-Ouest », représenté par Mrs Lopez, Vernet, Ziéglé,
– « Les Planes » représenté par Mr Kavazian,
– « Saint-François », représenté par Mrs Arvieu, Catania, Dubois,
– « La Foux Les Rajols » représenté par Mme Grillot, et Mr Nevcheherlian,
– « Ste Victoire Jeu de Boules », représenté par Mmes Colé, Franco,
– « La Barque », représenté par Mr Féréoux.

Mr Pelegrin rappelle l’ordre du jour, qui a été précédemment remis par
voie électronique à tous les participants.

1) Approbation du compte-rendu de la dernière réunion des CIQ, le 4
octobre 2019.

Ce compte-rendu, accessible sur le site web du CIQ St François, est adopté.
Seule remarque : le CIQ La Foux Les Rajols fait remarquer qu’il n’en a pas eu
connaissance, ne faisant pas partie à cette date du collectif « CIQ de Fuveau ».

2) La Foire aux Associations du 5 septembre dernier :
Mr Pelegrin remercie tous les participants et CIQ présents sur le stand ce
jour-là. Beaucoup plus de passages et de questions posées que l’année
dernière.
– 8 questions posées sur 10 concernaient la FIBRE,
– 1 question posée sur 10 concernait la modification N° 6 du PLU,
– quelques questions sur les travaux communaux.

Au sujet de la Fibre :
Mr Ziéglé fait un rapide état des lieux sur le déploiement de la FIBRE sur la
commune.

3) Modification N°6 du PLU :
Les modifications du PLU portent sur :
– La Barque : l’implantation de 300 bureaux sur l’ancienne ZAC déclassée,
qui devient une OAP (Opération d’Aménagement Programmé).
– ZAC Saint Charles : la mise en place d’une cuve de biogaz (pas de
production, uniquement du stockage). Son implantation doit être
confirmée.
Ceci explique que quelques modifications doivent être apportées au PLU,
modifications portées à connaissance de tous par une enquête publique.
Concernant les projets d’urbanisme, une meilleure communication reste
souhaitable.

L’exemple vient de la Ville de Marseille qui informe les CIQ des permis de
construire délivrés lors des projets urbains mis en place.
Les CIQ demanderont à la Mairie de nommer un correspondant spécialement
chargé d’informer les CIQ des projets à venir.
Qu’en sera-t-il, par exemple, du PLUi à venir ?

Nous apprenons, sur le site personnel de Mme le Maire, qu’elle a été élue
Présidente de la commission cohérence territoriale, planification, politique
foncière, urbanisme et aménagement auprès de la Métropole, le 9 septembre
Nous lui adresserons nos félicitations.

4) Réélection des représentants des CIQ de Fuveau. Appel à candidature.
Mr Gérard Pellerin a exprimé le vœu de ne plus faire partie des représentants
de la Coordination des CIQ de Fuveau. Il est remercié pour son action passée.

Un appel à candidature est donc lancé.
Mr Jean-Luc Arvieu se propose et est élu à l’unanimité des présents.
Les deux autres représentants sont réélus de même.
Les représentants de la coordination des CIQ de Fuveau sont donc :
• Monsieur ARVIEU Jean-Luc Président du C.I.Q Saint François : 06 20 18 62 04
• Monsieur PELEGRIN Alain Président du C.I.Q Soleil Levant : 06 09 87 60 52
• Monsieur ZIEGLE Denis Président du C.I.Q Fuveau Ouest : 06 84 23 92 62

5) Répartition des zones d’action des CIQ.
Il avait été évoqué que les quartiers à l’ouest de Fuveau (La Roquette, Les
Alphonses, Les Sauvaires) puissent rejoindre le CIQ « Fuveau-Ouest ».
Le Bureau de ce CIQ ne s’est pas encore prononcé et la question sera abordée
plus tard.

6) Situation actuelle des CIQ.
On constate que 3 CIQ sont inactifs à l’heure actuelle :
– CIQ Les Vieux Quartiers,
o Le président actuel, Mr Targowla, élu au Conseil Municipal, ne
peut donc plus assurer ses fonctions. Il réunira prochainement
une Assemblée Générale pour l’élection d’un nouveau Bureau.
– CIQ Saint-Michel, Font d’Aurumy, Masse,
o Le président actuel, Mr Pellerin, ne souhaite pas se représenter.
Nous contacterons quelques personnes, susceptibles de reformer
un CIQ.
– CIQ Chemin du Moulin des Forges, les Escassades, Pin de Luquet,
o Ce CIQ est bien enregistré auprès de la Préfecture, mais a
repoussé son AG au vu de la crise sanitaire.

Dans le cas où ces CIQ ne trouvent pas de solution en interne, une
répartition de leur secteur devra être analysée afin que tous ou une
grande majorité des Fuvelains soient représentés à travers les CIQ de
Fuveau.

Nous accueillons le nouveau CIQ « La Foux Les Rajols”, qui a été relancé courant
2019 et déclaré à nouveau en Préfecture.
Les limites de ce CIQ sont :
– Au sud, la RD 46B, limite avec le CIQ « Les Planes »,
– Au nord, la RD 57A, route des Michels,
– A l’Ouest, le Chemin du Goï,
– A l’est, les limites de la commune.

Mr Pelegrin fait l’historique de la rencontre avec ce CIQ courant 2019, lors de
l’inauguration par la Mairie des travaux achevés dans ce quartier. Il énonce les
avantages d’une adhésion à la Fédération-Est des CIQ de Provence.
Mr Nevcheherlian insiste sur l’indépendance propre à un CIQ.
Des exemples sont donnés par les participants, prouvant que cette
indépendance est respectée.

Afin de nous faire mieux connaître, notamment dans les zones dans lesquelles
les CIQ étaient peu actifs, Mr Pelegrin propose d’élaborer un flyer qui
comporterait :
– La carte des CIQ de Fuveau,
– Les avantages d’une adhésion au CIQ de son quartier,
– Les engagements des CIQ liés au bénévolat .

Le problème de la figuration ou non des CIQ actuellement inactifs se pose.
La coordination ébauchera un document d’ici le 15 octobre prochain. Il sera
soumis à l’approbation de tous les CIQ et de la Mairie, par voie électronique. Il
pourrait être distribué, soit pour Noël, soit pour le premier janvier.
Chaque CIQ sera libre de le distribuer ou pas, dans son secteur d’activité. Par
contre, il faudra distribuer dans les secteurs où les CIQ sont inactifs, et
s’entraider.

Proposition est faite d’une représentation des CIQ à la soirée d’accueil des
Nouveaux Arrivants sur la commune. Une demande en ce sens sera donc faite à
la Mairie.

Il est rappelé à ce sujet l’engagement de Participation Citoyenne, développé par
les candidats de « Fuveau Toujours », formant la majorité municipale actuelle.
Avant une réunion publique, il sera demandé à la Mairie une réunion préalable
avec les élus, alors qu’actuellement la population et les CIQ sont informés en
même temps.

7) Préparation de la réunion annuelle CIQ Fuveau/Mairie.
Une réunion plénière de tous les CIQ et la Mairie doit se dérouler
prochainement. Il sera demandé si possible qu’un élu de la minorité
municipale puisse assister à cette réunion, comme dans d’autres commissions
électorales.
La charte CIQ/Mairie, signée en mars 2016, devra être revue. A ce jour, elle
stipule bien que les CIQ doivent être systématiquement informés pour tout
projet concernant leur quartier.

8) La transition écologique.
Mr Bascoulergue annonce une disposition d’exonération des taxes foncières
(hors revenu fiscal) sur 5 ans dans le cas d’un changement de chauffage de
l’habitation principale (suppression d’une chaudière au fuel notamment).
Pour s’informer sur comment en bénéficier cliquer ici.

9) Tour de table :
L’ordre du jour ayant été respecté, même si tous les sujets n’ont pas été tous
vus, Mr Pelegrin propose un tour de table, pour que chaque participant puisse
exprimer son ressenti, ou un point particulier qui n’aurait pas été abordé :

CIQ Les Planes : réunion constructive, pas de question particulière, sauf
efforts à faire pour contacter un représentant du complexe Brogilum, voire le
syndic d’immeuble.

CIQ Saint-François : 4 points :
a) Les travaux sur la RN7 :
Malgré une opposition très forte des riverains de La Barque, et de
communes concernées, notamment la Mairie de Châteauneuf-le-Rouge et
celle de Fuveau, les travaux commenceront quand même le 15 septembre.
b) Ordre du jour de la réunion CIQ/Mairie.
Le CIQ St François demande que l’ordre du jour soit élaboré en amont de la
réunion conjointement aux deux parties, et non proposé par la Mairie seule.
Un courrier sera fait dans ce sens.
c) La concertation :
Le CIQ St François note, qu’après des années de manque d’informations de la
part de la Mairie, il semblerait qu’il y ait une ouverture très nette vers une
Participation Citoyenne.
d) Etablissement à destination des Seniors, à l’Ouvière :
Une résidence seniors doit voir le jour à l’Ouvière, pour 60 à 95 personnes
âgées.
Le CIQ St François regrette l’absence de médecins spécialisés sur Fuveau,
dans les pathologies correspondant à celles subies par les personnes âgées.
Un système de navette serait également souhaitable entre cette résidence et
le centre ville.
e) Information :
Augmentation de la subvention allouée à un enfant de harki pour des études
supérieures.

CIQ La Foux Les Rajols : Mme Grillot, présidente, nous éclaire sur
l’ « intelligence collective », ce qui intéresse l’assemblée. Il lui est demandé
si elle pouvait organiser un temps de formation pour les responsables des
CIQ de Fuveau. Elle va étudier cette possibilité.

CIQ Ste Victoire Jeu de Boules : qui se félicite d’une grande solidarité entre
les différents CIQ.
Pour finir sur une note de légèreté : une galette des rois a été organisé
entre deux CIQ, « Soleil Levant » et « Ste Victoire Jeu de Boules ».
Cette annonce fait émerger l’idée d’une « Journée des CIQ », journée
conviviale qui pourrait être organisée autour d’un verre, (lieu et date à
définir), en invitant les Fuvelains.

L’ordre du jour étant épuisé, Mr Pelegrin remercie tous les participants pour
leur présence et la richesse des interventions, et lève la séance à 13 heures 15.
Un apéritif offert par « Soleil Levant » et « Fuveau-Ouest », clôt la matinée.

Pour la Coordination des CIQ de Fuveau
Mr Alain Pelegrin, Mr Denis Ziéglé, Mr Jean-Luc Arvieu.
Consulter la version PDF

Apéritif convivial de clôture

Liste des CIQ de Fuveau & contacts,  actualisée en septembre 2020

CIQ FUVEAU OUEST, président  Denis ZIEGLE,
Courriel : d.ziegle@orange.fr 
Site Web
Lien cartographique : Carte du CIQ Fuveau Ouest avec fond cadastral et carte IGN.

CIQ LES ESPINADES,
Ce CIQ n’existe plus suite à sa fusionavec FUVEAU OUEST 

CIQ LES HAUTS DE FUVEAU,
Ce CIQ n’existe plus, il a été repris par le CIQ FUVEAU OUEST

CIQ SOLEIL LEVANT, Président Alain PELEGRIN, 
Courriel : apelegrin53@gmail.com
Lien cartographique : Carte du CIQ Soleil Levant avec fond cadastral et carte IGN.

CIQ ST CHARLES,
Ce CIQ n’existe plus depuis qu’il a fusionné avec le CIQ SOLEIL LEVANT en 2019.

CIQ ST FRANCOIS, Président Jean-Luc ARVIEU, 
Courriel : jl.arvieu@orange.fr – ciqsaintfrancois@gmail.com
Site Web
Lien cartographique : Carte du CIQ Saint-François avec fond cadastral et carte IGN.

CIQ LES PLANES, Présidente Francine NANNI, 
Courriel : francine.nanni@free.fr
Lien cartographique : Carte du CIQ Les Planes avec fond cadastral et carte IGN.

CIQ Vallée de LA BARQUE, présidente Dominique SCHEMBRI,
Courriel : ciqdelabarqueetsavallée@gmail.com

Contact & Courriel : Claude Féreoux : claude.fereoux@orange.fr
Lien cartographique : Carte du CIQ Vallée de La Barque avec fond cadastral et carte IGN.

CIQ JEU DE BOULES-SAINTE VICTOIRE, Présidente Pascale COLE,
Courriel : ciq.jdboules.stevictoire@gmail.com

Lien cartographique : Carte du CIQ Jeu de Boules-Sainte Victoire

CIQ LA FOUX LES RAJOLS, Présidente Christine GRILLOT
Courriel : ciqlafouxlesrajols@gmail.com
Réactivé en 2019
Lien cartographique : A venir

CIQ VIEUX QUARTIERS, Président démissionnaire Bernard TARGOWLA, 
Courriel: bernard-targowla@orange.fr
Lien cartographique : Carte du CIQ Vieux Quartiers avec fond cadastral et carte IGN.
(En sommeil, suite à démission du président devenu élu, projet de fusion avec le CIQ Jeu de Boules -Sainte Victoire à l’étude)

CIQ ST VICTOIRE- PIN DE LUQUET, Président Michel DEMOULIN ,
Courriel : michel.demoulin@outlook.com

Président à venir : Claudy MOREAU
Courriel : claudy.moreau@orange.fr
Lien cartographique : Carte du CIQ Sainte-Victoire-Pin de Luquet avec fond cadastral et carte IGN.
(En cours de réactivation courant 2020)

CIQ ST MICHEL FONT D’AURUMY ET MASSE, Président Gérard PELLERIN,
Courriel : ciqsaintmichel@gmail.com – Site Web

Lien cartographique : Carte du CIQ Saint-Michel avec fond cadastral et carte IGN.
(En sommeil depuis la démission du bureau)

Forum des Associations 2020 en images

Malgré le contraintes liées à l’épidémie de COVID, un trentaine d’associations étaient présentes sur l’édition 2020, avec des démonstrations de danses et d’arts martiaux.

Stand commun des (CIQ) Comités d’intérêt des quartiers de Fuveau (l’après-midi)
Les Organisateurs

Travaux sur la RD 7n, impactant “La Barque” et la D6

22 septembre 2020, démarrage ou opération en suspens ?

Les panneaux d’affichage de « contournement” ou d’indication de “route barrée” et toute
la signalisation concernant le plan de déviation sont en place.
Par contre, le chantier, lui même, n’a pour l’instant, semble-t-il, pas commencé, tandis que les maires de Fuveau, Meyreuil, Rousset, Châteauneuf-Le-Rouge, Trets, auraient demandé un rendez-vous auprès du Préfet et de la Présidente du Conseil Départemental, pour obtenir une suspension de l’opération.

Début des travaux annoncé pour le 15 septembre sur un site d’information basé à Trets.

D’après l’article de Trets Actu, qui cite la Mairie de Trets, le répis de l’été une fois passé, les travaux devraient bel et bien commencer le 15 septembre 2020 (ils devaient débuter au 1er juillet à l’origine), et ce malgré le tollé général déclenché juste au début des grandes vacances (protestation des élus fuvelains et de communes voisines).
Début des travaux au 15 septembre, confirmé depuis par le service communication de la Mairie de Fuveau

Les usagers du quartier, mais pas seulement, les Fuvelains usagers de ce secteurs et les habitants de la barque en particulier, vont devoir subir une augmentation du trafic en plus de celui déjà existant sur la RD 96 entre le Canet de Meyreuil et la traversée de La Barque, puis sur la D6 jusqu’à Trets, puisque c’est le déviation qui sera mise en place pour palier à la fermeture de la Rn7 pendant les travaux, d’une durée de plusieurs mois.
Pour en savoir plus cliquer sur : Trets Actualité.

Ci-contre copie du courrier, en date du 10 septebre, envoyé par le Maire de Châteauneuf-Le-Rouge à la Présidente du Département pour demander une concertation de toute urgence sur ces travaux.

(Cliquer dessus pour voir les plans en grand format)

Extrait article Trets Actu du 4 septembre 2020

Autres conséquences de la déviation mise en place

Information Métropole Mobilité :
En raison de la fermeture de la sortie La Barque en venant de Rousset à partir de mardi 15/09 : La ligne 161 Trets – Pôle d’Activités d’Aix les milles ne pourra plus desservir l’arrêt “École de La Barque”, le matin. Les arrêts de reports sont “Les Bastidons” ou “La croix” à Meyreuil ou “La Plaine” à Rousset.

Travaux de réfection sur la RD 7n, par le Département, avec des déviations impactant le hameau de la Barque, et la D6 pendant la durée du chantier.

Affiche de la réunion

Jeudi 9 juillet 2020, une réunion publique d’information est organisée, à la demande de la Mairie, sur la réfection, pour une première tranche, de la RD 7n (Ex nationale 7) entre le péage du Canet de Meyreuil et le Var (St Maximin). D’après les Services Voiries du Département, cela augmenterait, par une déviation de la circulation pendant les travaux, de 42% le trafic routier actuel à La Barque, ce qui impactera fortement la vie du hameau….Du coup, tous les habitants de la commune et les usagers qui traversent le hameau se trouvent concernés.

Compte rendu de la Réunion Publique du 9 juillet 2020, organisée par la Mairie

Les Participants :

  • Une vingtaine d’habitants de La Barque,
  • Mme Bonfillon-Chiavassa,  Maire de Fuveau,
  • Mr Gouirand, 1er Adjoint,
  • Mr Michelosi, élu de la majorité,
  • Mme Bagousse, élue de la majorité,
  • Mme Féréoux, élue de la majorité,
  • Mme Pellenz, élue de la minorité,
  • Mme Laurence Vic-Massol, Directeur Général des Services,
  • Mme Schembri, CIQ de La Barque
  • Mr Féréoux, CIQ de La Barque,
  • Mr Denis Ziéglé, CIQ Fuveau-Ouest

Un exposé des travaux prévus est fait par Mr Polyno Ung et Mme Claire Portejoie, de la Direction des Routes :
Il s’agit de refaire 15 km de route, entre le péage du Canet de Meyreuil, et le Var (Saint Maximin). Voir plus bas les plans des trois tranches de travaux (Section 1- durée 4 mois, section 2 – durée 5 mois, section 3 -durée 4,5 mois) . Ils nécessitent la mise en place d’une déviation impliquant La Barque et la D 6.
Ces travaux de réfection de la chaussée de la RD 7n sont indispensables, avant dégradation de la chaussée. Si ces travaux sont repoussés, la chaussée va continuer à se dégrader, et un coût supplémentaire serait à envisager.

Un résidant de La Barque montre son mécontentement (colère) face à un projet de plus, alors que le projet de déviation de La Barque n’est pas finalisé. Cette personne quitte la réunion, exprimant son dépit.

L’exposé peut poursuivre :
– Les travaux utiliseront des techniques innovantes et seront confiés à des entreprises installées dans les Bouches-du-Rhône.
– Les 3 entreprises retenues auront chacune un secteur. Il est important de garder 2 voies, et un accotement de 1,5m pour les urgences.
– Cet accotement pourra servir pour un mode de déplacement doux : (piste cyclable, et voie piétonnière à proximité d’abribus).

  • Eurovia : rabotage de la chaussée, retraitement immédiat de l’enrobé raboté, et repose de cet l’enrobé reconditionné, le tout en continu.  Durée des travaux : 4 mois.
  • Eiffage : utilisation de matériaux recyclés, en particulier du papier. Durée des travaux : 5 mois.
  • Colas : déroulement d’un tapis en fibre de verre pour le renfort de la chaussée. Durée des travaux : 3 mois.
Panneaux d’information

– Il sera mis en place un sens unique, du Var vers Aix, pour les véhicules légers.
Les poids lourds seront détournés par La Barque et la D6. (Voir plus bas le plan des déviations prévues)
– 5 panneaux lumineux seront installés, pour indiquer, en temps réel, les difficultés rencontrées. (Voir le plan section N°1 plus bas)
– Les feux tricolores de La Barque seront régulés en fonction de l’importance du trafic.
– L’allée de Trets sera fermée à la circulation (sauf riverains).
– Les poids lourds, venant de Trets par la D6, continueront vers Gardanne, sortie au rond-point des Bastidons, pour reprendre la D6 direction Trets, sortie Fuveau, et prendre le nouveau rond-point (rond-point dit du covoiturage), traversée de La Barque, et direction du pont de l’Arc, pour l’autoroute vers Nice, ou vers Aix (au niveau de Bachasson).
– La proposition de mise en gratuité du péage de La Bouilladisse (sens Aubagne-Aix) qui pourrait alléger le trafic n’est pas envisageable. Escota, gérante de l’infrastructure autoroutière, s’y refuse.

La RD 7n

La question se pose du pourquoi des travaux sur la RD 7n avant la réalisation de la déviation de La Barque.
Réponse : Parce que le budget est prêt, et que toutes les autorisations ont été accordées, ce qui n’est pas le cas pour la déviation. Pourtant, les premières études d’une déviation  autour de La Barque datent de 1974 !

Le rond-point prévu à Bachasson :
Ce carrefour actuel permet, en venant de La Barque, de prendre à droite pour rejoindre l’autoroute vers Nice,  puis plus loin à droite, de prendre le chemin de la Muscatelle, ou de continuer tout droit vers le rond-point du Canet de Meyreuil et vers Aix.
Promis pour la fin 2019, La réalisation de ce rond-point se voit repoussée pour la fin 2021.

OPPOSITION très nette des participants.
Question : Ne peut-on pas faire les travaux la nuit ? Réponse : Non, car ce serait deux fois plus cher.
Question : Y a-t-il urgence des travaux RD 7n ? Réponse : Non, pas d’urgence. Mais les travaux ne peuvent pas se faire l’hiver, car les techniques sont incompatibles avec le froid.
Question : Que penser de l’état de la RD 7n actuellement, en comparaison des axes traversant La Barque ? Ornières, enfoncement de l’enrobé, revêtement bruyant. La priorité ne serait-elle pas plutôt la réfection des axes traversant le hameau ?
Autres arguments présentés : Les Barquais insistent également sur l’incidence que cela pourra avoir sur les commerces, déjà durement touchés par le confinement.
Il y aura une incidence énorme sur le trafic des petites routes secondaires, déjà saturées, et peu adaptées à une circulation plus intense.

La RD 7n

La réunion de ce soir a été demandée à l’initiative de la Mairie. C’est la deuxième du genre, sur ce projet entre la Direction des Routes et une Commune, la première ayant eu lieu à Rousset.
La Commune de Rousset a demandé un report des travaux au printemps, (durée 6 mois), de mars à août 2021.
Une réunion du même genre sera organisée à Châteauneuf-le-Rouge, mais la date n’est pas encore fixée. Les Barquais demandent que cette date leur soit communiquée, pour y participer. La Mairie s’engage à donner toutes les informations dont elle disposera.

En résumé, Mme le Maire prend la parole et s’élève vivement CONTRE ce projet.

Elle déclare qu’elle fera appel au représentant de l’Etat (le Préfet) pour le report de ce projet après la réalisation de la déviation promise, et se rapprochera des communes impactées par ce projet (Châteauneuf-le-Rouge, Rousset) pour avoir leur soutien.

Fin de la réunion à 20 heures.

Post Scriptum : Ceci n’est pas un document officiel, mais la mise en forme de notes prises pendant la réunion par Denis Ziéglé (CIQ Fuveau ouest) que nous remercions pour ce précieux travail.

Plan de la 1ère tranche : Canet de meyreuil-Châteauneuf-le- Rouge

Plan de le 2ème Tranche : Châteauneuf-le-Rouge – Le Logis de la Colle

Plan de la 3ème Tranche : Le Logis de la Colle – La Grande Pugère

Plan des boucles de déviation prévues pendant le chantier

Carte : Portion totale de la RD 7n concernée par le chantier

Compléments d’informations

(source ancien ingénieur TP de la Direction des Routes)

Origine de la situation de la RD 7n constatée en 2020
La RD 7n

Dans le cadre de la décentralisation routière, l’Etat a transmis la gestion de la plupart des routes nationales dès 2004, notamment, sur la commune de Fuveau, la RN96 (devenue RD96) et la RN7 (devenue RD7n puisque la RD7 existe déjà). Ces routes ont été récupérées dans un état d’entretien souvent très moyen ce qui a nécessité la programmation d’importants travaux de rénovation pour mettre le patrimoine routier national transféré au niveau de qualité requis pour assurer sa durabilité. C’est dans ce contexte que s’inscrivent les travaux de renforcement de la RD 7n.

Ces travaux ont été définis à partir d’un diagnostic (mesures de déflexion de la chaussé sous charge verticale et carottages) réalisé  par un laboratoire spécialisé. Ce diagnostic a montré qu’au-delà du vieillissement des couches d’enrobés visibles en surface (remontées de fissures localisées et baisse de d’adhérence), la fondation (structure située sous les couches d’enrobés) n’a plus la rigidité requise pour assurer la durabilité de nouvelles couches d’enrobés et c’est donc toute la structure qu’il est nécessaires de rénover.

Le report de ces travaux après la mise en service de la future déviation (2025 ?) fait courir le risque de voir la chaussée se dégrader davantage brutalement d’ici là.

Conséquences d’un chantier de travaux, la nuit :

Les travaux de nuit permettent de ne dévier que la circulation nocturne et de remettre en service la route au petit matin ce qui limite la gêne des usagers et des riverains.
Ces travaux présentent toutefois des inconvénients pour des chantiers linéaires qu’il faut mettre dans la balance : surcoûts liés à la baisse de rendement qui entraîne aussi un allongement de délai, majoration des salaires, exécution et contrôle des travaux plus difficile en vision nocturne notamment pour les techniques innovantes, et risque accru pour la sécurité des personnels.

Commentaires du CIQ

Il n’est pas étonnant que les habitants de la Barque, et les usagers Fuvelains de ce secteur, découvrant ce nouveau chantier, qui va fortement impacter le trafic et la qualité de vie des riverains et usagers fuvelains, et sur lequel personne n’avait communiqué jusqu’à présent, demandent à l’unisson, que soit réalisé, en premier lieu, le contournement de la Barque, puis les travaux de la RD 7n avec déviation provisoire des poids lourds venant de Trets par les nouvelles voies.

Au lieu de cela, ils voient le démarrage des travaux du contournement de la Barque reculer d’année en année, sans plus bien en comprendre la raison.

Le début des travaux sur la RD 7n était prévu, semble-t-il pour la rentrée 2020, mais devant la levée de boucliers des communes concernées, aucune date de démarrage n’a été confirmée lors de la réunion.
Une question demeure : en demandant un report des travaux de rénovation de la RD 7n, est-on certain de faire accélérer les travaux de la déviation ?

Dossiers à suivre …

L’autre compte rendu de la réunion, source “La Provence”