Tous les articles par jlarvieu

La surveillance de l’Air que nous respirons

Juillet 2020 : Résultats des mesures de pesticides dans l’air en Région Sud

Parmi les dernières actualités d’AtmoSud sur l’air, celle sur les pesticides propose un regard un peu attentif sur la situation des pesticides dans l’air en région Sud, à l’issue d’une campagne nationale.  Cela permet de se questionner et de se préparer à la future surveillance des résidus de pesticides dans la région.

→ Une campagne nationale de mesures des pesticides sans précédent en France
Ces résultats s’inscrivent dans le cadre de la Campagne Nationale Exploratoire de mesure des résidus de Pesticides dans l’air ambiant (CNEP), réalisée entre juin 2018 et juin 2019 et pilotée par l’Anses, l’Ineris et la fédération Atmo France. Ces travaux sont désormais finalisés et ont été publiés au début du mois de juillet. Les résultats de la CNEP confortent les données produites chaque année par AtmoSud et les autres Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l’Air(AASQA)

→ Quels résultats en région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur ?
3 sites de mesures ont été choisis en région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, plus spécifiquement dans le Vaucluse. Deux sites en arboriculture, Avignon et Cavaillon, et un site en maraichage, Carpentras.

Au total, 45 substances ont été retrouvées sur l’ensemble de la région Sud, dont 26 qui étaient déjà suivies depuis 2012 et 19 nouveaux composés qui ont été évalués pour la première fois (3 n’ont pu être quantifiés). La répartition est homogène entre les 3 catégories avec 15 insecticides, 15 fongicides et 12 herbicides.

→ Ce qu’il faut retenir

• Parmi les herbicides, le glyphosate figure parmi les plus connus du public. En Région Sud, c’est sur le site arboricole de Cavaillon qu’il a été détecté avec la concentration la plus élevée au niveau national (0,156 ng/m3).

• Deux insecticides obtiennent les concentrations les plus élevées (à 0,120ng/m3) parmi les 50 sites nationaux de la campagne: le pyrimicarbe à Carpentras et le phosmet à Cavaillon.

• Pour les fongicides, le folpel est un fongicide essentiellement retrouvé proche des sites viticoles. Carpentras est le 7eme site national en termes de concentrations et le 1er site de maraichage (1,413 ng/m3)

Note technique, actualité pesticides, et communiqué de presse consultables sur le site internet  d’AtmoSud via les liens suivants :
·        Actu : https://www.atmosud.org/actualite/pesticides-dans-lair-une-campagne-inedite-realisee-en-region-sud
·        Note technique : https://www.atmosud.org/publications/resultats-de-la-campagne-nationale-exploratoire-des-residus-de-pesticides-dans-lair
.    CP :https://www.atmosud.org/sites/paca/files/atoms/files/cp_communication_pesticides_200722_0.pdf  (du 22/07/2020)

15 avril 2020, Édition spéciale Coronavirus :
Les premiers enseignements de cette expérience unique sur la qualité de l’air

Afin de limiter la propagation du virus COVID19, le gouvernement a mis en place des mesures de confinement sur l’ensemble du territoire français depuis mardi 17 mars 2020. Les restrictions de sorties ont généré une baisse importante de la circulation. Les associations s’interrogent sur les effets déjà perceptibles.

Interviews des acteurs du territoire PACA

Qu’observe-t-on sur la pollution de l’air ?
“La baisse du trafic routier engendre une diminution des concentrations d’oxydes d’azote et des traceurs du trafic routier. Cette baisse de la pollution automobile observée dans la région est significative près des grands axes (-50%) mais moins fortes sur les zones urbaines (-30%).

Si les concentrations des particules émises par les véhicules ont baissé, celles issues de la combustion du bois ont quant à elles augmenté. Les particules PM2.5 (particules d’un diamètre inférieur à 2,5μm) ont doublé mais restent tout de même inférieures aux valeurs réglementaires. Nous ne rencontrons actuellement pas d’épisode de pollution. 
Atmosud constate sur les stations de fond urbain que d’autres sources participent également aux niveaux de particules dans l’air comme l’activité agricole et la photochimie notamment, qui participent à la formation de particules secondaires.

Pour mieux apprécier la contribution de certaines sources de particules, la mesure de leur concentration en masse est complétée par la mesure du nombre de particules. En effet la concentration «numérique» des particules rend mieux compte de la pollution par les particules ultrafines PUF. Ces dernières, ayant un diamètre très petit, inférieur à 100nm, ne contribuent qu’à la marge à la concentration en masse. Entre les deux périodes (avant et pendant le confinement), une baisse de 40% du nombre de particules (diamètre compris entre 7 et 5000nm) est observée sur le site de Port-de-Bouc, en lien avec la baisse du trafic routier et le ralentissement de l’activité industrielle. 

AtmoSud maintient son action de surveillance, de façon responsable, pendant cette période de confinement, en priorisant l’entretien des capteurs répondant aux obligations réglementaires, qui couvrent l’ensemble du territoire, et ceux proches des sites industriels comme par exemple Fos-sur-Mer, Port-de-Bouc, Martigues, Marignane et Berre l’étang. Une partie du réseau de mesure n’est par conséquent pas maintenu et ce, afin de limiter au maximum les déplacements, tout en produisant une information sur l’ensemble du territoire régional. Dans le contexte actuel de crise sanitaire, les équipes d’AtmoSud sont pour la plupart en télétravail et restent donc opérationnelles.
S. Mathiot, AtmoSud.

Qu’en est-il des activités industrielles ?

“Toutes les activités industrielles, sans exception, sont impactées doublement par la crise. La crise sanitaire, bien sûr, qui entraîne une modification radicale de l’organisation du travail, pour protéger les personnes et maintenir lorsque cela est possible le fonctionnement des installations.

Les entreprises ont à faire face à un absentéisme sur site de l’ordre de 40% à 60% suite aux mesures de garde d’enfants, maladies, mises en quarantaine par mesure de précaution et le télétravail a été mis en place à chaque fois que cela est possible ; puis à la crise économique qui en résulte, du fait d’une part, que toutes les capacités de production ne peuvent pas être assurées et d’autre part l’effet domino entre fournisseurs et clients entraînant soit des ruptures d’alimentation en matières premières, soit l’arrêt des commandes de produits.

L’ensemble des activités est donc à régime réduit, pouvant aller de 50% à l’arrêt total selon les cas, avec une situation évolutive. Néanmoins les entreprises se préparent à une reprise progressive qui se fera sous réserve des conditions sanitaires optimales et en fonction du rétablissement progressif des chaines logistiques amont-aval.”
M. Bayard, GMIF

L’État continue-t-il de surveiller ?

“Dans ce contexte particulier, la DREAL a activé son plan de continuité d’activité et l’ensemble de ses agents ont été placés en télétravail depuis le 16 mars 2020. L’inspection des installations classées n’en demeure pas moins active, en particulier dans sa mission d’instruction de demandes d’autorisation, mais également vigilante sur les conditions d’exploitation et le fonctionnement des installations.

Ainsi, elle assure un suivi régulier de l’activité industrielle, des conditions de mise à l’arrêt de certaines installations, du maintien d’activités stratégiques et est amenée à contribuer à la mise en œuvre de nouvelles activités destinées à la gestion de la crise et à la lutte épidémique. Elle poursuit en outre la surveillance des installations industrielles soit par des contrôles à distance principalement documentaires du fait la situation sanitaire, soit par quelques inspections de terrain relatives à des situations particulières ou en lien avec des incidents.”
A. Lion, DREAL PACA

Mardi 15 avril 2020 : La Mairie fait état d’une note d’AtmoSud sur la qualité de l’air en période de confinement.
En résumé :

Une grande amélioration en raison de la diminution du traffic routier et de l’activité industrielle, une petite diminution de la qualité de l’air liée
au brûlages de déchets végétaux par les particuliers,
en situation de confinement

Le document intégral :

Informations Coronavirus – secteur CIQ & Fuveau

24 septembre dépistage de la Covid-19 à Fuveau, test PCR

La journée s’est déroulé tranquillement sur le contrôle des pompiers et de la municipalité

Une possibilité de dépistage gratuit organisé par le Département en partenariat avec le SDIS 13 (Service départemental d’incendie et de secours ) est proposée aux habitants du quartier (si vous pensez avoir des symptômes sérieux) au gymnase Font d’Aurumy, à Fuveau le Jeudi 24 septembre de 8h30 à 12h et 13h30 à 15h30.

Les prélèvements s’effectueront uniquement sur inscription préalable. Un rendez-vous sera fixé pour chaque personne.
La prise de rendez-vous se fait par sur le net via la plateforme weezevent.com
ou par téléphone au 04 42 65 65 01 uniquement mardi 22 septembre de 15h à 17h.
Important : Respecter votre horaire, porter un masque et respecter la distanciation physique durant l’attente.
Penser à se munir de la carte vitale et carte d’identité.
Voir aussi : https://coronavirus.test.fr/departement/bouches-du-rhone

16 septembre 2020, Fuveau n’est plus concerné !

La colère de certains Maires a été entendue puisque 10 Communes ont finalement été supprimées de cette liste ce mercredi 16 septembre par le Préfet, dont Fuveau et Mimet.
Il faut supposer que Fuveau est moins contaminé que ce qu’on aurait pu croire au départ.
Au final on reste dans des suppositions ! 
C’est le manque de communication entre l’ARS et les élus locaux qui serait à l’origine de cette situation : Ils (les Maires) disaient ne pas avoir réussi à joindre l’Agence régionale de santé (ARS) et dénonçaient un manque de concertation difficile à expliquer à leurs “populations angoissées”. Plus d’infos cliquer ici
Ce mercredi matin à Franceinfo, Béatrice Bonfillon-Chiavassa, la maire de Fuveau expliquait : “L’ARS ne nous répond pas, au motif du secret médical. Honnêtement je ne comprends pas. On va affoler la population alors qu’on se base sur aucun chiffre… je n’ai aucun signalement de cas de covid dans mes écoles et mes crèches. Chez nous, nous avons deux laboratoires qui testent. Mais quels chiffres sont pris en compte ?”
La maire de Fuveau dit n’avoir toujours pas reçu de document officiel de la préfecture.

15 septembre 2020, nouvelle série de mesures anti-Covid annoncées par le préfet

Fuveau et donc notre quartier aussi, fait partie de la liste des 27 Communes concernées par une série de mesures prises par le Préfet de Région à commencer par le port du masque obligatoire de 6 h à 2 h sur l’ensemble du territoire communal, etc… Plus d’infos cliquer ici.

Absence d’information sur la situation sanitaire, au niveau local, c’est bien ce que nous regrettons, nous aussi, depuis le début de l’épidémie.
D’après les indicateurs utilisés pour cette prise de décision, cela supposerait qu’il y ait au moins un taux d’incidence de 10 cas pour 10 000 habitants sur Fuveau.
Définition du taux d’incidence : nombre de cas estimé sur la base du nombre de tests RT-PCR (tests effectués dans le nez) positifs pour 100 000 habitants, par semaine (calculé sur la période J-3 à J-9). (source Ministère de la Santé).

Suite à cela, certains Maires, dont celui de Fuveau, ne sont pas contents : Voir les déclarations de Mme le Maire et des Maires d’autres Communes concernées.

Mises à jour le 20 09 2020 14h

Depuis le 20 juillet 2020, toute personne de 11 ans et plus doit porter un masque grand public dans les lieux publics clos, en complément de l’application des gestes barrières.

Point de la situation au 16- septembre 2020- Statistiques –
Bouches du Rhône, Source : Agence régionale de santé

Au – 16/09/2020 – Agence Régionale de Santé
– Hospitalisations : 405 personnes contaminées testées positives
– Personnes en réanimation : 108personnes (cas graves)
– Décès à l’hôpital cumulées : 608 personnes depuis le 1er mars 2020
Retour à domicile : 4341 personnes
– Nombre total de décès en france depuis le 1er mars 2020 : 31 249 personnes
Le virus circule toujours activement dans notre Département, dans notre Commune et probablement dans notre quartier aussi.

Point de la situation en EHPAD (Maison de Retraite) et EMS (Etablissement Médical spécialisé) dans les Bouches du Rhône :
1 290 Résidents contaminées testés positifs au Covid-19
412 Résidents hospitalisés
254 Résidents décédés dont 131 en EHPAD et 123 à l’hôpital
– Nombre de décès en EHPAD et EMS, France entière : 10 560  personnes
Voir le point général de la situation rétrocédé au => Ministère de la Santé
=> cliquer pour voir la carte des décès

Fuveau : Pas d’informations officielles communiquées sur l’état sanitaire de la Commune depuis le début de l’épidémie, pour raison de secret médical et non communication de l’ARS aux Communes, avec pour conséquence de laisser la porte ouverte à des rumeurs plus ou moins anxiogènes.

Les deux laboratoires de Fuveau contactés par téléphone par le CIQ, ont déclaré avoir réalisé depuis le début de l’épidémie beaucoup de test PCR de dépistage de la COVID-19 en pourcentage de la population de la Commune .
=> cliquer voir test Covid -19 à Fuveau

Statistiques hospitalières :
Progression de la COVID-19 – région PACA –
depuis le 1er mars 2020 => au 3 juin 2020

Voir infographie France info PACA
Depuis le début de l’épidémie : 17 627 personnes (+ 175 par rapport au dernier bilan) ont été testées positives au coronavirus Covid-19
en région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Pour les habitants du quartier, aide exceptionnelle possible
aux locataires ou nouveaux propriétaires en difficultés
en raison de la Covid-19

Consulter le site Action Logement de nombreuses autres aides sont possibles : Voir les fiches concernant ces aides.

Plan de déconfinement en vigueur depuis le 11 mai 2020, en France et dans le quartier : Voir l’article correspondant

Télécharger la nouvelle Attestation déplacement à + de 100 Kms de son domicile

En attendant, dans le quartier !
1 Règle générale : “Rester prudent !”

Pour limiter la propagation de l’épidémie, et pour se protéger, la mesure la plus efficace est la plus simple, elle repose sur la responsabilité individuelle, c’est-à-dire : respecter les règles de distanciation sociale et les gestes barrières.

2 : “Respecter les gestes barrières !”

  • Se laver les mains très régulièrement
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir
  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
  • Respectez les distances (au moins un mètre entre chaque personne)
  • Restez chez vous et ne sortez que pour le strict nécessaire
  • Porter un masque

3 : “Adopter les bonnes pratiques !”

4 avril 2020, Fabrication de masques à Fuveau

Depuis hier soir (3 avril 2020) le port d’un masque alternatif est désormais officiellement recommandé par les hautes autorités sanitaires. Nous encourageons le grand public, s’il le souhaite, à porter (…) ces masques alternatifs ….“, a affirmé hier soir le numéro 2 du ministère de la Santé, le Pr Jérôme Salomon. 
La fabrication de masques artisanaux s’en trouve ainsi encouragée tandis que des tutoriels circulent largement sur internet depuis quelques temps déjà.
Plusieurs initiatives individuelles ont vu le jour sur Fuveau depuis plusieurs jours, soutenues et fédérées par plusieurs CIQ qui organisent un circuit de collecte de matière première (Tissus).
Pour vous porter volontaire pour fabriquer des masques ou pour proposer du tissus, contacter Fuveau Entraide Covid-19

Mise en place du test COVID-19 à Fuveau
dans deux laboratoires dits “de ville”

Le laboratoire de Biologie médicale SYNLAB (ex Laboratoire Estève) pratique le test de dépistage du COVID-19 à Fuveau. Pour qu’on vous fasse le prélèvement, il faut impérativement être muni(e) d’une ordonnance et donc avoir consulté un médecin au préalable.  
Adresse :  Avenue du Maréchal Leclerc, 2 lotissement du grand vallat, 13710 Fuveau
Tel :  04 42 58 79 51 – Ouverture à 7h30 – Fermeture à 18h

Laboratoire d’Analyses Médicales LABAZUR
Il pratique également les tests Covid-19 sous les conditions suivantes : Le gouvernement publie la liste des personnes éligibles de façon prioritaire au test de dépistage COVID-19. Les laboratoires de biologie médicale appliquent strictement la réglementation et ne peuvent réaliser les tests que pour les patients relevant de cette liste. Adresse : 3 Route de Gréasque, 13710 Fuveau – Tel : 04 42 99 38 32 – Fermeture 18h30.

Pour un dépistage dans un laboratoire de ville, le patient doit obligatoirement :
– Figurer dans la liste des patients prioritaires pour le test COVID-19 par PCR.
– Être muni d’une ordonnance du médecin (avec NOM, Prénom, NOM de naissance, date de Naissance écrits de manière très lisible).
– Être muni d’une fiche de renseignements cliniques complétée. Télécharger la fiche

Ces trois conditions sont indispensables à l’acceptation de la demande de prélèvement.

Initiative à Aix en Provence – Luynes

L’hôpital Privé de Provence ouvre un “drive” de dépistage : Le laboratoire d’analyses médicales d’HPP a mis en place un dispositif extérieur,  sous forme de « drive » (sous une tente), pour effectuer  les prélèvements nécessaires au dépistage du Covid-19 sur présentation obligatoire d’une ordonnance, délivrée par un médecin généraliste. 
En plus du drive, l’hôpital a augmenté ses capacités d’accueil :
Une unité de 25 lits (contre 20 auparavant) de médecine Covid pour les patients ayant besoin d’une surveillance médicale.
Une unité de 15 lits (contre 6 auparavant) en réanimation pour les patients sous respirateur.
Une unité de 6 lits aux urgences pour les patients suspects en attente de résultats. => Pour en savoir plus

Initiative à Rousset

Mise en place d’un centre dédié pour les patients possiblement atteints du Coronavirus à Rousset . Le centre est ouvert depuis le mercredi 27 mars et n’y sont admis que les patients suspectés d’être atteints du coronavirus, qui ont préalablement eu un entretien téléphonique avec leur médecin traitant. => Cliquer pour en savoir plus

Inititive à Aubagne

Actuellement, un dispensaire est mis sur pied par des médecins libéraux, en cours d’installation, sous une tente, devant le centre hospitalier Edmond-Garcin à Aubagne, avec le concours des médecins de ville. Cette structure devrait être opérationnelle aujourd’hui ou demain. (source La Provence 26 03 2020 16h18) => Cliquer pour en savoir plus

Initiative à Simiane/Bouc-Bel-air/Cabriès

Un centre médical d’urgence intercommunal a été créé cette semaine afin de recevoir les patients présentant les symptômes d’une contamination au COVID-19. => Cliquer pour en savoir plus

Situation à Marseille

Jean-Olivier Arnaud, directeur général de l’AP-HM et le Pr Dominique Rossi, président de la commission d’établissement, prévoient l’arrivée de la grosse “vague” de malades pour le milieu de la semaine prochaine.  “Nos lits de réanimation risquent d’arriver à saturation” (source La Provence 27 03 2020 7h51)

Situation à Fuveau

25 mars 2020, 11h30, Fuveau touché : Une personne, mère de famille seule et pas en très bonne santé, testée positive au Covid-19, nous est signalé à la Barque. Plusieurs sources concordantes nous laissent à penser qu’il existe des cas sur Fuveau identifiés dans les cabinets médicaux et traités.
Fréquentation des cabinets médicaux : Le nombre des consultation est en baisse. Certains généralistes sont passés en téléconsultation.
Le même phénomène de baisse des consultation est constaté partout (sources plateforme Doctolib)

Dépistage, quand ?

De façon générale :
⚠️ Tests de dépistage #Covid_19fr : Quand dois-je me faire tester ?
🙂 Je n’ai pas de symptôme : je reste à mon domicile
😷J’ai des symptômes légers : je contacte mon médecin👨‍⚕️
🤒 J’ai des symptômes plus importants : j’appelle le 15 📞
https://www.paca.ars.sante.fr/coronavirus-en-provence-alpes…

Situation de confinement

En cas de besoin de sortir malgré les mesures de confinement :
– aller travailler en cas de télétravail impossible
– des raisons de santé (pharmacie, médecins)
– faire des achats de première nécessité
– faire du sport individuellement et à proximité du domicile en évitant les rassemblements
– des motifs familiaux impérieux (garde d’enfants ou personnes vulnérables).

Nouvelle attestation de déplacement dérogatoire obligatoire 2303 2020, Cliquer pour télécharger le document et l’imprimer.
Attention, pour chaque sortie il doit en être rempli un exemplaire daté et signé.

– Pour les personnes obligées d’aller travailler, document à télécharger qui doit être rempli par votre employeur, pour vos déplacements.

Les infractions à ces règles seront sanctionnées.
Publication Journal Officiel du 29 mars 2020 :
l’amende pour non-respect du confinement reste à 135€ mais passe à 200€ en cas de récidive dans les 15 jours, avec une amende forfaitaire majorée à 450 euros.” 

3 avril 2020, informations pratiques

  • Initiative de la Croix Rouge : Livraison à domicile de médicaments sur ordonnance.
    Dans le cadre de la situation exceptionnelle liée à la pandémie de COVID-19 et afin d’assurer sa mission d’aide aux personnes fragiles, la Croix-Rouge française a mis sur pied un dispositif de conciergerie solidaire, baptisé « Croix-Rouge chez vous ».
    Grâce à un numéro unique, il permet à toute personne vulnérable, isolée et dans l’impossibilité de se déplacer de commander des produits de première nécessité (denrées alimentaires, produits d’hygiène et d’entretien, médicaments) que des volontaires de la Croix-Rouge leur livreront à domicile, en toute sécurité, dès le lendemain. Dispositif « Croix-Rouge chez vous », contactez le 09.70.28.30.00
  • Masques barrières – AFNOR Spec : Depuis le 27 mars une documentation sur la fabrication du modèle de masque barrière AFNOR est disponible permettant à des particuliers adeptes du « Do it yourself », ou encore à des collectivités de lancer des fabrications en série.

31 mars 2020, une initiative solidaire crée sur Fuveau

Face à une situation de confinement qui se prolonge, à des besoins nouveaux qui risquent d’apparaître, au souhait de certains de se rendre utile, une plateforme d’entraide (dans le cadre de la réserve civique) au service des habitants avec pour objectif de contribuer aux missions vitalesen respectant les règles de sécurité des volontaires, se met en place sur la Commune, grace à des bénévoles soutenus par plusieurs plusieurs CIQ (en conformité avec l’objet de leurs statuts) et probablement d’autres associations par la suite. Pour exprimer vos besoins ou proposer vos services :
=> Cliquer sur Fuveau Entraide Covid-19

31 mars 2020, informations pratiques

  • Voir la listes des Commerces ouverts sur la Commune pendant le confinement :
    => Cliquer pour y accéder (Liste de source associative)
  • Voir la listes des Commerces ouverts sur la Commune pendant le confinement :
    => Cliquer pour y accéder (Liste établie par la Mairie)
  • Pour les enfants confinés : Une psychologue du quartier a mis en ligne sur youtube un ensemble d’histoires et d’ateliers pour aider les parents à gérer au mieux leurs enfants confinés. => Cliquer pour en savoir plus.

30 mars 2020, Informations pratiques

Marché cours Leydet lundi 30 mars 2020

Par dérogation préfectorale, le marché des fruits et légumes et produits alimentaires se tiendra normalement tous les lundi et du jeudi de 8 h à 13 h (12h15 d’aprés des constations sur place).
Un marché, assez réduit, mais marché quand même s’est tenu lundi 30 mars, des mesures de sécurité sanitaires avaient été mises en oeuvre.
– Des barrières avaient été installées tout autour.
– Un seul passage d’entrée, régulé par un ASVP (Agent de Sécurité de la Voie Publique), un client qui rentre, un client qui sort.
– Sur le trottoir, une file d’attente de 6 ou 7 personnes, espacées chacune de 3 mètres.
– Les marchands portaient des masques.
Cela peut rassurer certains…. sur la possibilité, en sécurité d’aller s’approvisionner sur le marché dès jeudi 2 avril et les semaines suivantes.

Attention : Fermeture constatée à 12h15 le jeudi 2 avril. Il est prudent de prendre vos dispositions en conséquence pour la semaine prochaine.

26 mars 2020, Portage de courses ou portage de repas proposé aux personnes en difficultés de plus de 70 ans

Communiqué : La Mairie informe la population du quartier et de Fuveau qu’elle organise pour toute personne seule ou en difficulté de plus de 70 ans un service de portage de courses à domicile ou la mise en place d’un portage de repas. Elle invite les personnes qui souhaitent en bénéficier à appeler au 04 42 65 65 03.

24 mars 2020, si malgré tout, habitant du quartier, je veux aider ! je peux …….

25 mars 2020, Informations pratiques pour les habitants du quartier

La collecte des déchets va être réduite à Fuveau et dans le quartier, dans les prochains jours.
La crise sanitaire actuelle impose une adaptation du service de la collecte afin de préserver les agents du territoire.
Les services du territoire du pays d’Aix indiquent donc que les bacs jaunes ne seront plus ramassés à compter de jeudi 26 mars. Les dernières collectes des papiers et emballages dans les bacs jaunes se feront donc mercredi 25 mars.
Les services de ramassage des ordures ménagères de la Métropole connaissent des réductions d’effectifs, les tournées sont allégées à Fuveau et dans le quartier.
Pensez à anticiper pour pouvoir respecter ces nouvelles mesures.
La collecte du verre continue dans les P.A.V.

Tableau de synthèse des consignes à respecter

23 mars 2020, Informations pratiques pour les habitants du quartier

  • Distribution du courrier dans le quartier et à Fuveau
    La distribution du courrier, colis, les portages de repas et autres opérations de veille sociale assurées par les facteurs doivent continuer.
    Le Bureau de poste de Fuveau est fermé au public, le Bureau de Rousset village est ouvert du lundi au vendredi de 9h00 à 12h0 et de 14h00 à 16h30 pour les opérations urgentes, ceux de Aix-en-Provence (Jas de Bouffan) et (La Rotonde) sont ouverts.
    A partir du 30 mars les tournées seront assurées uniquement le mercredi, le jeudi, et le vendredi.
  • Le Marché à Fuveau
    Le Préfet des Bouches du Rhône a fait six dérogations à l’interdiction gouvernementale de la loi d’urgence sanitaire pour permettre à de petits marchés de se tenir malgré tout, dont Fuveau. Les Marchés du lundi et du jeudi se tiendront donc de 8 h à 13 h la semaine prochaine sur le cours Leydet.
  • Les AMAP du “Jardin de Fuveau” aux AIL
    En carence de distribution (pas de distribution), déjà programmée depuis le 21 février 2020, jusqu’à mi- avril 2020.
  • Aide aux entreprise du quartier et de Fuveau en difficultés, N° vert 08 05 80 51 45
    Voir l’information de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat PACA pouvant intéresser les entreprises du quartier et fuvelaines. Cliquer ICI pour plus de détails
    Aide de 1500 €, voir également le site suivant : Droit Travail France Fr
  • Report des examens et des concours pour les étudiants
    En cette période de confinement due à l’épidémie de coronavirus, les concours et examens de l’enseignement supérieur vont être reportés ou modifiés. Pour l’instant, les dates du bac sont maintenues. Cliquer ICI pour plus de détails
  • Des mesures pour les élèves fuvelains en confinement
    Une continuité pédagogique est mise en place par l’Éducation nationale pour maintenir un contact régulier entre les élèves et leurs professeurs. Des cours à distance et des classes virtuelles sont proposés pour permettre aux enfants de continuer leur apprentissage à la maison. Plusieurs chaines de télévision vont également diffuser des émissions en lien avec les programmes scolaires. Cliquer ICI pour plus de détails
  • Les pharmacies de Fuveau et ailleurs en France limitent la vente de paracétamol à une boîte
    Sans ordonnance, les pharmaciens ne sont autorisés à délivrer qu’une boîte de paracétamol en l’absence de symptômes et deux boîtes en cas de fièvre ou de douleur. Les ventes sur internet sont suspendues. Cliquer ICI pour plus de détails
  • Les indépendants (commerçants, artisants,professions liberales de fuveau) contraints de garder leurs enfants peuvent obtenir un arrêt de travail indemnisé
    Le téléservice declare.ameli.fr de l’Assurance Maladie permet aux travailleurs indépendants et aux auto-entrepreneurs de déclarer un maintien à domicile pour eux-mêmes et/ou pour leurs salariés. Ce dispositif concerne les parents d’enfants de moins de 16 ans ou en situation de handicap sans limite d’âge. Cliquer ICI pour plus de détails
  • L’application à télécharger pour être médicalement suivi à distance pour le coronavirus, si on est contaminé
    Les hôpitaux de Paris et Nouveal e-santé ont finalisé une application qui permet aux patients porteurs du Covid-19 ou suspectés de l’être, de bénéficier d’un télésuivi à domicile lorsqu’une hospitalisation n’est pas jugée nécessaire. Cliquer ICI pour plus de détails

19 mars 2020, Les chantiers sont à l’arrêt dans le quartier !

On se demandait pourquoi n’y a-t-il plus personne sur le chantier du Pré de l’Ouvière ? 
Nous avons trouvé, c’est grace au télétravail !
  • Le programme de constructions dans le Pré de l’Ouvière,
  • La démolition du bâti dans le champs Campillo,
  • L’abattage des pins dans la forêt derriere chez nous,

18 mars 2020, services Métropole (encombrants, déchetterie) fermés à fuveau

La tournée des encombrants des mercredis est annulée jusqu’à nouvel ordre sur la Commune de Fuveau, inclus notre quartier.
Les déchetteries sont fermées à compter d’aujourd’hui et jusqu’à nouvel ordre (Rousset, Malespine, Meyreuil, etc…), les habitants du quartier sont invités a garder et à stocker leurs déchets jusqu’à nouvel ordre.

18 mars 2020, ce qui fonctionne encore pour les usagers du quartier

  • La collecte des ordures ménagères est assurée, pour le moment.
  • La poste : il est possible de déposer le courrier dans les boites aux lettres, le courrier est toujours relevé et acheminé pour l’instant. Les postiers travaillent actuellement sans protection et dans des conditions très confinées. Certains facteurs sont restés chez eux pour garder leurs enfants donc le courrier n’ est pas distribué tous les jours sur certains secteurs.
    Le Bureau de Fuveau centre -village est fermé au public.
    Le Bureau de Rousset village est ouvert.
  • Les Célébrations funéraires en tout petit comité.
  • L’approvisionnement en électricité
  • Le téléphone
  • Internet

18 mars 2020, Informations pratiques

  • Les pharmacies de Fuveau et de France délivrent les médicaments, même avec une ordonnance périmée  
    Afin d’éviter toute interruption de traitement préjudiciable à la santé des Français, en cette période d’épidémie de coronavirus, les pharmaciens sont autorisés à renouveler les médicaments pour maintenir les soins jusqu’au 31 mai. Et ce, même si l’ordonnance de prescription est périmée. Cliquer ICI pour plus de détails
  • Eglise de Fuveau
    Les lieux de culte sont fermés depuis le dimanche 15 mars 2020, aucune célébration publique n’est autorisé, jusqu’à nouvel ordre. Cette interdiction concerne aussi bien les messes de semaine que les messes dominicales.

17 mars 2020, 12h fermeture de la mairie

Les services municipaux de Fuveau sont maintenant
fermés au public, jusqu’à nouvel ordre.

Reste des permanences téléphoniques et échanges par courriels.
Rappel des Numéros :
– Cabinet du Maire :
Tel : 04.42.65.65.02 – Courriel : mlemaire@mairie-fuveau.com
– Réglementation et Services Citoyens :
Tel : 04.42.65.65.04 – Courriel : rsc@mairie-fuveau.com
– Service Enfance / Jeunesse :
Tel : 04.42.65.65.50 – Courriel : enfance-jeunesse@mairie-fuveau.com
Urbanisme :
Tel : 04.42.65.65.79 – Courriel : accueil.urbanisme@mairie-fuveau.com
– Ressources et Prévention :
Tel : 04.42.65.65.09 – Courriel : ressourceshumaines@mairie-fuveau.com
– Services Techniques :
Tel : 04 42 65 65 23 – Courriel : screst@mairie-fuveau.com
Tel : 06.23.14.21.96 – Courriel : jivaldi@mairie-fuveau.com
– Service Social :
Tel : 04.42.65.65.03 – Courriel : jlebas@mairie-fuveau.com
– Police Municipale :
Tel : 06.23.14.22.02

Mais les adjoints au Maire organisent, avec les services municipaux, la veille sociale pour les personnes les plus vulnérables (appels téléphoniques réguliers, portage de courses, médicaments, repas…).

17 mars 2020 : Informations Coronavirus de sources municipales

En complément des informations d’hier, sont annoncés fermés jusqu’a nouvel ordre : Les crèches, les écoles maternelles et élémentaires, la garderie périscolaire, l’accueil de loisir, la restauration scolaire, la bibliothèque, les bâtiments communaux culturels et sportifs.
Des mesures spécifiques pour les enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sont possibles :

Message destiné aux personnels indispensables au bon fonctionnement du système de santé ayant des enfants scolarisés dans les écoles publiques de la commune de Fuveau

“Comme annoncé par le gouvernement, les enfants de personnels indispensables au bon fonctionnement du système de santé et qui n’auraient pas d’autre possibilité de garde, pourront être accueillis dans les écoles publiques les lundis/mardis/jeudis/vendredis de 8H30 À 16H30 (uniquement) dès ce mardi 17 mars 2020.
Si nécessaire, entre 11h30 et 13h30, les enfants seront pris en charge soit par du personnel enseignant, soit par du personnel municipal.
Attention : Il n’y aura pas de service de restauration, il est demandé de prévoir un repas froid pour les enfants. Ce service d’accueil, est proposé jusqu’à nouvel ordre.

17 mars 2020 : Par décision gouvernementale

les établissements suivants sont également fermés jusqu’à nouvel ordre : Centre commerciaux, salle de réunions, de spectacles, d’auditions, de conférences, ou à usages multiples, restaurants et débits de boissons, salles de danse et salles de jeux, bibliothèques, centres de documentations, salles d’exposition, établissements sportifs couverts, musées, piscines.

16 mars 2020 : Informations Coronavirus de sources municipales

16 mars 2020 : Suite aux annonces du Président de la République,
La municipalité informe les familles que tous les services d’accueil des enfants seront fermés à partir du lundi 16 mars et ce jusqu’à nouvel ordre.
– Crèches Moussaillons et Parpaioun
– garderies périscolaires
– Accueil de loisirs
– Restauration scolaire
Les services qui sont utilisés habituellement et pour lesquels les familles sont inscrites ne seront pas facturés pour cette période.
A partir du 16 mars, le personnel municipal sera présent dans toutes les écoles, les directeurs périscolaires seront sur place et organiseront le ménage des locaux. (Il n’est pas précisé s’il s’agit d’un simple ménage ou d’une désinfection).
A ce jour l’accueil au public en Mairie et au service enfance jeunesse sont maintenus aux horaires habituels.
– L’Ecole de musique est fermée au public depuis vendredi 13 mars 12h. Les cotisations trimestrielles seront ajustées sur la prochaine facture.
– La Bibliothèque est fermée au public à partir du lundi 16 mars jusqu’à nouvel ordre.
Toutes les manifestations du Pôle culturel sont annulées.
– Le Carnaval de Fuveau prévu le 28 mars est annulé.
– La piscine Virginie Dedieu à la Barque est fermée ainsi que toutes les piscines du Pays d’Aix à partir du lundi 16 mars et jusqu’à nouvel ordre.

16 mars 2020, Informations pratiques

  • Un arrêt de travail pour les parents d’enfants concernés par la fermeture des écoles à Fuveau
    Dans le cadre des mesures visant à limiter la diffusion du coronavirus, les salariés contraints de garder leurs enfants en raison des fermetures des crèches et écoles peuvent bénéficier d’un arrêt de travail indemnisé de 14 jours. Pour cela, ils doivent demander à leur employeur de remplir un formulaire dédié.
    Cliquer ICI pour plus de détails
  • Coronavirus : un arrêt maladie de 20 jours, sans carence
    Avec la multiplication des personnes infectées par le Coronavirus, le COVID-19, les appels au confinement au domicile se multiplient en France pour limiter le risque de contamination. Les personnes soumises à l’isolement bénéficient d’un arrêt maladie indemnisé pour une durée maximale de 20 jours, et sans délai de carence.
    Cliquer ICI pour plus de détails
  • Délais de paiement pour les indépendants à Fuveau et en France impactés par le coronavirus.
    L’épidémie de coronavirus perturbe l’activité des entreprises. Afin de les soutenir, les travailleurs indépendants qui rencontrent des difficultés pour déclarer ou payer leurs cotisations peuvent se rapprocher leur URSSAF afin de trouver une solution d’accompagnement adaptée.
    Cliquer ICI pour plus de détails
  • Les visites dans les maisons de retraite sont interdites, jusqu’à nouvel ordre
    Afin de ralentir la propagation de l’épidémie de coronavirus, le gouvernement a décidé de renforcer les restrictions de visite dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées. Cette mesure exceptionnelle sera levée dès que la situation le permettra.
    Cliquer ICI pour plus de détails
  • Pas de transmission du coronavirus par les animaux domestiques
    Sur la base d’un rapport émis par des experts, l’Anses vient d’indiquer qu’à la lumière des connaissances scientifiques disponibles, il n’existe aucune preuve que les animaux de compagnie et d’élevage jouent un rôle dans la propagation du coronavirus.
    Cliquer ICI pour plus de détails
  • En raison du coronavirus, la trêve hivernale 2020 à Fuveau et en France est allongée de 2 mois
    En raison de l’épidémie de coronavirus qui frappe la France, la trêve hivernale, période pendant laquelle les locataires sont protégés et ne peuvent pas être expulsés, est allongée de 2 mois. Cette année, les expulsions ne reprendront qu’à partir du mois de juin.
    Cliquer ICI pour plus de détails
  • Coronavirus : gare aux risques de contamination avec des aliments préparés par des malades
    L’Anses rappelle qu’il est possible d’être contaminé par le coronavirus lorsque l’on mange des aliments préparés par une personne porteuse du coronavirus. Pour diminuer le risque de transmission, l’Agence recommande de suivre les bonnes pratiques d’hygiène et de cuire les aliments.
    Cliquer ICI pour plus de détails
  • La recette pour fabriquer soi-même du gel hydroalcoolique à Fuveau
    Face à la pénurie de flacons de solution hydroalcoolique vendus dans le commerce, l’OMS vient de publier le guide de fabrication d’un produit de substitution à destination des pharmaciens. La recette est simple et permet à tous de préparer un litre de gel pour se laver les mains.
    Cliquer ICI pour plus de détails  

2 mars 2020 : Informations de sources gouvernementales

Information concernant l’épidémie de Coronavirus COVID-9 qui se propage depuis la Chine :
Face aux risques de contamination et d’infection, il existe des gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
– Se laver les mains très régulièrement
– Tousser ou éternuer dans son coude
– Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
– Utiliser des mouchoirs à usage unique
– Porter un masque quand on est malade


Retrouvez toutes les réponses officielles aux questions que vous vous posez sur ce qu’est le Coronavirus COVID-19 et les recommandations pour votre santé et vos voyages, en cliquant ci-dessous :
Site gouvernemental d’informations sur l’épidémie de Coronavirus

Complément d’information

Analyse réalisée par le docteur REBUFFEL pour le compte de la Confédération des CIQ de Marseille et Communes environnantes

Prendre connaissance du document intégral (19 pages) réactualisé au 29 mars 2020

Fiches pratiques de Santé Publique France

Rappel des sites officiels :

Le Ministère de la santésolidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus. ..
. Le gouvernement : www.gouvernement.fr/info-coronavirus
. Santé publique France : www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/…
. L’ARS Provence-Alpes-Côte d’Azurwww.paca.ars.sante.fr/coronavirus-informations-et-recommandations

Le numéro vert national disponible, pour répondre
à toutes vos questions, 7j/7 et 24h/24h : 0800 130 000

Le Musée Provençal des Transports Urbains et Régionaux

LE M.P.T.U.R de La Barque en grandes difficultés !

Le CIQ soutien le Musée des Transports

Élément culturel, patrimonial et attrait touristique pour la Commune, l’association qui gère le musée et organise les animations à thème connait de graves difficultés, risquant l’expulsion des locaux dont elle avait l’usage depuis 1969.

Présentation et historique du musée   

Répondant au sigle aussi mystérieux que difficilement prononçable de MPTUR, le Musée Provençal des Transports Urbains et Régionaux et des Véhicules de mines et de travaux publics a été créé en 1969, par deux amateurs éclairés de chemin de fer et de transports publics : M. Noël Mailliary et M. Michel Dupont-Cazon.

Comme sa dénomination l’indique, ce musée a pour but de présenter des matériels de transports publics, ainsi que de travaux publics, ayant circulé en Provence, ainsi que divers documents et objets se rapportant à leur technique et à leur exploitation.

Mr. Noël Malliary, CRS de son métier cherchait un lieu pour démarrer une collection privée accessible au public. Faisant jouer son réseau de connaissances, il s’est établi au bord de la ligne de Carnoules à Gardanne, dans l’ancienne halle à marchandise de la gare de La Barque, avec l’autorisation du chef de district SNCF de l’époque.

Le premier bus arrive en 1970, puis viennent les deux tramways.
La locomotive à vapeur arrive à peu près à la même période, puis les véhicules arrivent les uns après les autres au cours des années 1970-1980.

Aujourd’hui, le Musée renferme une collection de Tramways de la ville de Marseille, ainsi que des Trolleybus de la région, dont un unique exemplaire de trolleybus interurbain autrefois affecté à la liaison Aix-Marseille.

Les années 80 voient la construction du petit train en voie de 60 cm, ainsi que le réseau des miniatures à vapeur vive.
Dans les année 90, une convention est passée avec la SNCF pour la halle, mais rien en ce qui concerne la gare (et pour cause puisque non propriétaire).
En 2002, décès du fondateur.

Toujours en 2002, Mr. Bergman, prédécesseur de Mr. Saretto sauve le musée (M. Malliary n’avait pas d’enfants, donc pas d’héritier direct) en payant les droits de succession et en devenant propriétaire du matériel entreposé sur le site. Il crée à cette période le CCPVA (Conservatoire provençal du patrimoine de véhicules anciens), nom actuel de l’association de type loi 1901 qui gère le musée.
En 2007, une convention est passée pour la halle et les terrains avec SNCF réseau.

En 2015, Mr. Bergman revend ses parts à Mr. Luc Saretto qui devient président du même coup, suite à sa démission.
Depuis le bureau est composé des personnes suivantes :
–  Président : Luc Saretto
– Secrétaire/Trésorier : Christian Jouen
– Conseiller : Jean Baretje
– Administrateur : Michel Delaage
– Administrateur ; Gérard Chauvin

Le (M.P.T.U.R) Musée Provençal des Transports Urbains et Régionaux est un musée français dédié aux véhicules de transport urbains et régionaux : wagons, tramways, trolleybus, locomotives, matériel minier etc..

Ses activités/animations sont : Tous les dimanches après-midi, ouverture du musée, promenade des visiteurs dans la garrigue sur le train en voie de 60 cm.
Tout au long de l’année, journées particulières, avec exposition à thème, axées sur le thème des transports urbains et régionaux, vapeur, chevaux vapeurs.

Mai 2019, Le début des problèmes

En mai 2019, la SNCF signifie à l’association qu’elle doit quitter le bâtiment voyageur, au motif que l’association occupe illégalement, sans droit ni titre, l’espace public et que la gare est en mauvais état.

En Août 2019 à desseins, la SNCF, par le truchement de ses avocats fournit une adresse de siège ancienne (de l’association) au tribunal administratif. Faute de recevoir la convocation, personne ne se présente pour défendre l’association, à l’audience en référé pour une expulsion.

Situation actuelle : Lancement d’une tierce opposition, et convocation à une nouvelle audience en référé. L’affaire est jugée en défaveur de l’association, qui se retrouve sous le coup d’une expulsion avec astreinte financière.
Aucune des propositions (rachat éventuel, transfert dans le cadre du projet de ligne touristique de la gestion de la gare avec la ligne) n’a reçu de réponse, et cela malgré les contacts pris avec le réseau et l’immobilier, tout le monde se repassant le problème sans apporter de solution permettant la survie du Musée.

Qui pourra débloquer la situation ?

Présentation, historique, exposé des difficultés : Source Luc Saretto

Coordonnées du musée : Gare SNCF de La Barque, Chemin de la Bergerie – 13710 Fuveau
Mail : contact@cppva.com
Site internet : www.cppva.com
Page Facebook : Musée Provençal des Transports
Tel : 06 10 39 24 22
Le musée est fermé jusqu’au dimanche 29 mars 2020.

Chantier Cœur Saint-François-Pré de L’Ouvière

Dommage que ce ne soit pas un éco-quartier !
Cliquer/Voir ce qu’est un éco-quartier

Construction des 18 premiers logements

(Cliquer sur les photos pour les voir en grand format, plus possibilité de zoom)

Septembre 2020, informations communiquées via les services de la Mairie

Liste des entreprises intervenant sur le chantier

Le planning des travaux extérieurs restant à réaliser pour les 18 logements à l’automne, est le suivant :
– L’entreprise de VRD (Voirie et Réseaux Divers) termine les travaux côté nord et passe sur le côté sud de la parcelle fin septembre,
– Courant octobre les travaux se poursuivent sur le côté sud, il se peut que nous devions utiliser le Brise Roche Hydraulique ce qui risque ponctuellement d’entraîner des nuisances sonores,
– En novembre seront réalisés les enrobés.
Mardi  en réunion de chantier nous avons à nouveau rappelé aux entreprises de ne pas démarrer les travaux plus tôt que ce que prévoit l’arrêté préfectoral.
Nous avons également mis l’accent sur la proximité de l’école et demandé aux entreprises de veiller à ne pas prévoir de livraisons aux horaires d’entrée et sortie scolaires.
(Sources Marion Rossi, Responsable Technique Groupe Marignan)

Nuisances sonores sur le chantier de l’Ouvière, 2ème quinzaine d’août , liées au creusement d’un bassin de rétention

19 août 2020, à la demande de riverains excédés par les nuisances sonores générées par chantier du “Pré de l’Ouvière”, le CIQ via son trésorier, intervient auprès de la Mairie pour demander des explications et un effort de la part des ouvriers, alors qu’il nous avait été annoncé un mois d’août plutôt tranquille, côté travaux, autour des 18 logements en cours de finition.
Début septembre après des excuses (mauvais aiguillage de la requête), une réponse rapide nous est promise par les services de la Mairie.
Entre temps, le chantier est redevenu moins bruyant et nous avons vu par nous même, sur place que les ouvriers avaient creusé un bassin de rétention, prévu sur les plans, entre les 18 logements et la future résidence pour les personnes âgés, qui expliquaient les nuisances sonores générées par le tractopelle au milieu du mois d’août.

Planning du chantier pour le mois d’août (Source direction générale des services)

Le chantier conduit par l’entreprise MARIGNAN (18 logements en accession à la propriété privée) va se poursuivre pendant le mois d’août.
Les carreleurs et les peintres vont poursuivre leur chantier en équipe réduite mais ne peuvent l’interrompre, car ils ont pris énormément de retard suite à la crise du COVID-19 et ils ne peuvent pas se le permettre financièrement.

La Sté MARIGNAN a fait savoir de son coté que les VRD (Voirie et Réseaux Divers) et tous les raccordements doivent aussi être faits pendant cette période, car peu de trafic de véhicules et peu de monde sur le chantier en août.
Détail des intervenants sur le chantier de logements, sis Impasse St François, pendant le mois août :

  • Lot VRD : A partir du 04/08/20 (voirie et réseaux divers internes aux 18 logements et raccordement)
  • Lot Plomberie : Jusqu’au 07/08/20
  • Lot Carrelage : A partir du 03/08/10
  • Lot Peinture : A partir du 03/08/20
  • Lot Etanchéité : Jusqu’au 14/08/20 

Le groupe ARCADE (foyer logements et logements sociaux) devrait démarrer ses travaux (2ème phase) en septembre 2020.
En conclusion le mois d’août devrait être assez tranquille pour les riverains.

Remerciements à Mme Laurence Vic Massol pour ces renseignements.

Nouveau décaissement à proximité du bosquet de chênes, sans doute pour procéder aux raccordements des 18 logements, a moins que ce ne soit pour loger les futurs containers à ordure ménagère.

Nouveau décaissement à proximité du bosquet de chênes.

23 juillet, début du démontage de la grue

15 juillet 2020, la mise hors d’eau est effective

A la demande de riverains, le CIQ a interrogé les services de la Mairie, il y quelques jours, pour demander des informations sur la suite du chantier : 2ème phase (Résidence senior, et logements sociaux). Nous sommes en attente d’une réponse.

Les 18 logements en accession à la propriété

Le chantier vue du sommet de la tête du Grand Puech (mimet)

Vue de la grue et du Pré de l’Ouvière depuis la tête du Puech (778 m)-Mimet

15 juin 2020, toitures et balcons en cours, mise hors d’eau du bâtiments prochainement

D’un coté de la barre de béton, une partie de la toiture est en cours de réalisation et se couvre progressivement de tuiles, laissant entrevoir le niveau final de hauteur pour ce bâtiment. La mise hors d’eau des bâtiments devrait intervenir d’ici la mi-juillet.
De l’autre coté, le gros oeuvre des balcons est en cours de finition, mettant en évidence leur situation : aux premières loges en surplomb sur la voirie “transversale” et vue plongeante sur le parking public goudronné.

Evolution du chantier début juin 2020

Une belle barre de béton ou vous serez seul et tranquille. (voir panneau publicitaire dans l’angle du champ). Les promoteurs font semblant de ne pas être au courant de toutes les autres constructions qui vont venir ensuite. Les 24 logements (dont 16 sociaux) avec le champ Campillo et les 60 logement du foyer pour personnes âgés, pour un total de 102 logements au final , pour ce programme municipal d’urbanisation.

Vue aérienne de la barre de béton qui se déploie en travers du paysage

23 avril 2020, le chantier redémarre

Les ouvriers déconfinés ont fait leur réapparition sous la pluie. C’est reparti pour un tour avec les bip, bip, tac, tac, Zing….., Zang……., Bam!, bam!, bam!, coups de klaxons de la grue, Etc…
Parmi les 18 logements “sociaux” en accession à la propriété, Il reste encore deux appartements libres à la vente sur le site du promoteur au prix de “à partir de 345 000,00€”.
La 2ème tranche de travaux ( la construction du foyer logement pour personnes âgées) doit être effectuée par une autre entreprise. Il faut s’attendre à ce que la grue actuelle soit démontée, pour être remplacée par l’installation d’une nouvelle grue positionnée à quelques mètres de la première.

Les murs s’élèvent dans le champ, jour après jour !

10 avril 2020 : 4ème semaines de confinement

Le chantier est à l’arrêt depuis le 19 mars et le quartier n’a jamais été aussi tranquille. Plus le moindre camion à l’horizon sur le chemin de Saint-François. Seul le Gazouillis des oiseaux et le bourdonnement des insectes sur les fruitiers en fleurs viennent troubler, par moment, le silence.
Mais non, soudain une voix de haut parleur se fait entendre dans le quartier.
Serait-ce le retour d’un cirque de village qui annonce sa prochaine représentation ?
Pas du tout, la voiture se rapprochant, nous comprenons qu’il s’agit d’une annonce de la mairie diffusée par mégaphone, mais difficilement compréhensible.

19 mars 2020, chantiers à l’arrêt pour cause de confinement

Mars 2020

20 février 2020, après le grue, girouette des temps modernes, les camions toupies, qui abreuvent le champ de béton liquide, les fondations finies, les planchers qui apparaissent, les premiers murs sortent des coffrages métalliques, pans de béton sans fenêtres qui se dressent vers le ciel.
Le chantier se poursuit même le samedi, au rythme des ouvriers qui communiquent entre eux bruyamment, dans un langage venu d’ailleurs, ponctué des klaxons des engins divers qui s’affairent dans le champ.

17 février 2020, le chantier se poursuit avec du béton !
Et pendant ce temps, le tractopelle s’occupe avec son tas de terre

Le mélange béton nécessaire à la construction est apporté par une noria de camions-toupies qui se relayent jours après jours, d’après ce que nous pouvons observer. C’est donc cette solution qui a été adopté et non l’installation sur place d’une centrale à béton.

Les promoteurs avaient promis en 2016, sur l’ensemble du chantier, un label H et E (habitat et environnement) qui devrait permettre un chantier propre, s’il est effectivement respecté.

Engagements non respectés

Les camions-toupies passent par le haut et la partie étroite du chemin de Saint-François en contradiction avec ce qui avait été déclaré à l’A.G. du CIQ St François par l’adjoint à l’urbanisme : « les camions ne passeront jamais par le haut » ( PV A.G. du 24 Avril 2014).

Toujours en 2016, lors des réunions publiques, il avait été indiqué que la voie transversale (également voie d’accès au champ Campillo) serait la voie d’accès au chantier pour les camions, ce qui n’est absolument pas le cas depuis le début du chantier, puisqu’ils arrivent tous, par l’impasse Saint-François.

Sur la photo de gauche, on constate que le niveau naturel du terrain de ce coté, se trouve à deux mètres en dessus du plancher des constructions.

La sécurité mise à rude épreuve devant l’école !
La capture d’écran de la page Facebook montre bien que l’information a été publiée à 17h35 et non à 8h35 comme nous l’écrit Mme Le Maire

Le 3 février 2020 après s’être concerté en bureau, nous envoyons un 2ème courriel à Mme le Maire en réponse à sa lettre publiée ci-dessous, ou nous précisons et rétablissons quelques éléments incontestables (voir photo ci-jointe) et reposons la question sur le non respect des engagements de 2016. Lire la réponse du CIQ

11 février 2020 : Pas de nouvelle réponse reçue à ce jour de la part de l’actuelle municipalité.

28 janvier 2020 : Alerté par des habitants du quartier, nous apprenons qu’à 8h20 devant l’école élémentaire Ouvière au moment de la rentrée des classes, plusieurs camions dont un convoi exceptionnel avec des éléments de la grue du chantier obstruent l’accès à l’école, provoquent un embouteillage monstre. Ce qui pose un grave problème de sécurité et de visibilité au moment ou 200 enfants (accompagnés pour la plupart en voiture, en raison de la carte scolaire) en l’espace de 10 minutes sont censés enter dans l’école.
On notera :
– l’absence de la police municipale.
– Le non respect des assurances données aux parents d’élèves par les responsables de la Commune à propos des instructions devant être signifiées aux entreprises retenues pour le chantier, afin qu’elles respectent des horaires ne gênant pas les entrées et sorties d’école.
– L’inaccessibilité du parking de 100 places situé au fond.
– Le non respect des engagements pris publiquement en 2016.

A la suite de ce dysfonctionnement le président du CIQ a envoyé un courriel à Mme Le Maire le 28 au soir : Lire le courriel du CIQ
Nous avons reçu une réponse de Mme le Maire le 30 Janvier 2020 : Lire la réponse de Mme Le Maire (que nous publions à sa demande).
Dans cette réponse, il nous est fait un procès d’intention ou le président du CIQ est accusé de ne pas respecter le paragraphe 3, alinéa 7 de la Charte : ” Ils agissent en vertu du principe d’intérêt général uniquement, en respectant une totale neutralité d’un point de vue politique, religieux et philosophique “
alors que notre démarche était effectuée dans le respect du paragraphe 3, alinéa 2 de la Charte : ” Ils collectent et transmettent les remarques et les suggestions de leurs habitants à la Municipalité ”

29 janvier 2020 : Montage de la grue de chantier “Potain”

le chantier prend une nouvelle tournure.

27 janvier 2020, le chantier prend une nouvelle tournure. Les fondations ont été creusées et en cours d’être coulées. Amenées à grands renforts de camions, types “Convoi exceptionnel “, des structures métalliques, éléments de la grue de chantier sont en cours de montage, à l’aide d’une monumentale grue télescopique qui trône depuis ce matin au milieu du champ. (Voir photos ci-dessous) 

Mise en place de la cabine de la Grue Jaune à venir

23 janvier 2020, inquiétant : Le réseau de tout à l’égout auquel doit se raccorder ce programme de constructions est à nouveau bouché au niveau du Complexe sportif, du Tennis et du nouveau Réfectoire des écoles.

20 Janvier : Les fondations sont en train d’être creusées et le béton coulé au fond des tranchées.
Un bassin de rétention est en principe prévu entre ce programme et le futur foyer logement pour séniors. A-t-il est creusé lui ?

Le voisinage est prévenu

15 janvier : Cette fois ci, on sait qui c’est qui creuse, c’est HD Construction, quartier le plan, route des Vignerons, 13112 La Destrousse. Tel: 04 42 71 81 21
Chantier sous télésurveillance…,
Mais de qui ont-ils peur ?
Les terrassements s’éternisent, le brise roche brise toujours. Le début des fondations devait commercer le 6 janvier, mais le chantier prend du retard.

Des algécos sont installés, quartier général du chantier entouré de grillages
de protection

Les fondations vont démarrer deux bons mètres en dessous du niveau naturel
Le terrain est mis progressivement au niveau du parking
L’étendue des terrassements effectués en prévision des fondations
des 18 logements à venir
Le brise roche à l’ouvrage

6 Janvier 2020 : Les terrassements se sont poursuivis pendant les fêtes de fin d’année à un rythme soutenu ainsi que le ballet des camions . Un  brise roche a rejoint le tractopelle. A force de creuser, ils ont fini par trouver une source ou tout du moins à libérer une nappe d’eau souterraine. Il leur faut maintenant l’évacuer d’ou le dispositif mis en place : une moto-pompe pour pomper l’eau et un tuyau à gros diamètre pour l’envoyer sur la voie transversale ou elle s’évacue par l’avaloir à l’entrée du parking. 

Ont-ils trouvé une source ?

Décembre 2019 : d’importants travaux de terrassement se poursuivent dans le champ, le long de la première partie de la voie transversale. Ils préparent le terrain pour les fondations des 18 premiers appartements. De grandes quantités de terres arables sont évacués par camions.  Par contre les engagements formulés lors des réunions de 2016-2017, de ne pas faire passer les camions par le haut du chemin de Saint-François, ni par l’impasse Saint-François, mais par la nouvelle voie transversale, puis vers le bas, ne sont pas respectés.
Nous espérons que l’étude géologique rendue obligatoire par la loi Elan, dans les secteurs argileux a bien été effectuée et que les prescriptions stipulées à l’article 5 du permis de construire, concernant les zones d’affaissement à caractère souple (risques résiduels miniers) sont scrupuleusement suivies.  

Lundi 4 novembre 2019 démarrage du chantier de construction

Des travaux de terrassement démarrent dans le Pré de l’Ouvière, sans aucune information auprès des riverains, sans aucun affichage de l’entreprise intervenant, sans sécurisation du chantier, sauf condamnation de l’ancien parking.

Affichage de l’Arrêté  rectificatif du 17 octobre

Le 25 octobre 2019 : Un nouveau panneau apparaît au bord du chemin de Saint-François au N° 69.
La société bénéficiaire du permis de construire a changé de nom. Ceci confirmerait la rumeur, comme quoi le chantier était bloqué pour une question de documents, et expliquerait pourquoi les travaux de construction dans le champ n’ont pas démarré plutôt. Voir le document d’urbanisme rectificatif 

Annonce de la fermeture du parking dans le Pré de l’Ouvière

Pendant les vacances de la Toussaint la mairie communique sur le parking. Après avoir diffusé le 22 octobre, un document faux (Voir le document erroné), elle diffuse le document ci-joint pour informer les usagers de la fermeture du parking en terre, resté provisoire pendant 9 ans, dans le « Pré de l’Ouvière », devant l’école élémentaire Ouvière. La fermeture sera effective à partir du 4 novembre 2019. Ceci est présenté comme un aménagement. 

Plans des 18 constructions

La livraison est prévue par le promoteur au 1er trimestre 2021.

Vue d’ensemble du chantier “Cœur Saint François”

Voie transversale, N°69 chemin de St-François

Mise en fonction des feux tricolores au carrefour, à l’essai ?

Depuis le 29 juillet 2020, les feux tricolores du carrefour, situé au 69 du chemin de Saint-François/angle départ voie transversale, clignotent à l’orange, le jour et aussi la nuit. Cette mise en route, fin juillet en l’absence de circulation camions, cars et faible circulation automobile, surprend un peu. Il faut supposer qu’il s’agit d’une mise à l’essai, en attendant la rentrée. A suivre …

Mai 2020, la pose du caniveau est effective !

Caniveau en travers de la chaussée
pour collecter le pluvial

Il faut remercier la municipalité d’avoir accepté de faire réaliser ces aménagements supplémentaires afin d’éviter de nouvelles inondations pour les riverains mitoyens du champs, en cas de violentes précipitations.

Avril 2020 : Avec le confinement la pose du caniveau avance par à-coups !

Tractopelle au repos

16 mars : Travaux interrompus en raison du confinement

Mars 2020 : Pose d’un caniveau en travers de la voie d’accès

Suite à l’intervention des riverains et du CIQ auprès de la Mairie, des travaux sont entrepris en limite du champ Campillo, pour la pose d’un caniveau, en travers de la voie d’accès, afin de collecter le pluvial, avant qu’il ne dévale dans le terrain Campillo et ne provoque des inondations, comme précédemment, dans les villas mitoyennes.

Modifications des avaloirs de la voie d’accès, pour les rendre opérationnels

En complement, comme cela avait été demandé, pour permettre aux avaloirs de la voie d’accès au champ Campillo, de collecter l’eau de pluie, la rigole en béton, en-dessus du niveau du revêtement goudron qui bloquait l’eau, a été détruite devant chaque avaloir. Ainsi l’écoulement à l’intérieur de l’avaloir peut s’effectuer. En attendant la fin du chantier … Les riverains concernés et le CIQ remercient la Mairie pour avoir accepté de leur donner satisfaction.

Janvier 2020 : Résidus de chantier de part et d’autre de la voirie transversale

Décembre 2019 : Six logements sociaux à venir en terrain devenu inondable !

Terrain devenu inondable du fait de la voirie surélevée

Sur ce terrain il est prévu de construire trois fois deux logements sociaux : 6 au total. Maintenant que la voirie (maîtrise d’ouvrage municipale) est a peu prés terminée, nous avons pu constater lors des épisodes pluvieux récents que, telle qu’elle a été construire, nettement surélevée par rapport au niveau naturel du terrain, les constructions à venir (entrées, garages), forcément en contrebas de la voirie avec un dénivelé important, vont se trouver inondées à la première occasion.  

Début d’inondation dans une maison mitoyenne du champ Campillo

Suite aux fortes pluies du mercredi 23 octobre 2019, le bas du “champ Campillo” a été de nouveau inondé ainsi que le jardin, les accès, les abords et le vide sanitaire d’une habitation, en limite dans le Domaine Saint-François.
Les angoisses des inondations de 1994-95 ont resurgit chez les habitants.

14 février 2020 : Un rendez-vous en Mairie avait été demandé par les plaignants. A la suite de la réunion, il a été reconnu que c’est cette eau pluviale provenant du chemin d’accès au champ Campillo, non fini pour l’instant, était à l’origine de l’inondation.
Un ensemble de deux solutions a été proposé par le bureau d’étude Cerreti présent et devrait être mis en oeuvre rapidement par la commune afin de collecter plus correctement le pluvial en amont pendant toute la période des travaux d’aménagement qui démarrent maintenant dans le champ Campillo.

Vide sanitaire et garage inondés le long de la voie transversale au N°69

Suite aux différents épisodes pluvieux et à la création de cette voie transversale sous maîtrise d’ouvrage municipale, il semblerait que tout n’a pas été réfléchi à l’avance pour le mieux.
Les maisons qui longent la voie transversale, voient l’eau du pluvial collectée sur l’ancien chemin d’accès, détournée par les nouveaux accès goudronnés vers les maisons et les garages, provoquant à plusieurs reprises des d’inondations (entrée, vide sanitaire et garage). La maison suivante est également impactée.

Photos des inondations recommencement constatées

Les sinistrés ont écrit à Mme le Maire, pour demander une intervention permettant de trouver solution au problème nouvellement crée par les travaux liés au PUP du Pré de l’Ouvière.
Une solution est à l’étude par le Bureau d’étude Cerreti, pour éviter que ça ne se reproduise.

Pluies du 23 novembre 2019

L’eau non collecté s’engage dans la voie transversale en pente

Suite aux pluies, d’importantes quantités d’eau descendues des terrains situés en amont, sortent de dessous le portail au N° 78 et s’engagent sur le chemin de Saint-François vers le nouveau carrefour. Anciennement tout le pluvial serait descendu par la chemin de Saint-François.

Aujourd’hui une partie descend le chemin de Saint-François le long du champ, mais une grande quantité s’engage vers la nouvelle voie transversale. Or actuellement les avaloirs se trouvent sur-élevés par rapport à la chassée pour un temps indéterminé car Il manque la dernière couche de bitume de finition.

L’eau non collecté va continuer sa course dans le champ en contre bas

Pour cette raison les avaloirs (sauf partiellement le dernier) ne collectent pas l’eau qui du fait de la pente de cette voie transversale ruisselle en bonne partie directement vers le champ Campillo en contrebas.

25 octobre 2019 du nouveau sur la voie transversale

Un poteau électrique planté au beau milieu de deux entrées et un poteau téléphonique sur la chaussée goudronnée viennent d’être enlevés, 6 mois après la fin apparente des travaux dans ce secteur. L’accès au fond vers le champ à lotir en contrebas a été condamné avec des rebords de trottoir. Le trottoir a été soigneusement planté de piquets pour interdire le stationnement des voitures à cheval sur le trottoir.

Les raccords n’ont pas l’air bien neufs. C’est du provisoire ?
Au 69 du chemin de Saint-François, la voie transversale fraîchement goudronnée :
N’y a-t-il rien qui vous intrigue ?

Avancement des travaux le 24 mars 2019, débouché de la transversale coté Chemin de Saint-François :
La délimitation de la chaussée, laisse prévoir l’enlèvement des pylônes téléphoniques. Les villas en bordure de la voirie savent déjà qu’ils vont perdre une bonne partie de leur tranquillité.

Mi-Mars 2019 : Vu le dénivelé de 1,5m et plus créé par les travaux entre le terrain et la voirie, qui apparaît sur la photo ci-dessous,  Il ne sera pas facile de construire des maisons de plein pieds avec la rue, à moins d’un remblayage onéreux pour la construction de logements sociaux. Des escaliers seront peut-être nécessaires, une pente pour rentrer dans le garage, et le risque de voir inondés les rez-de chaussé et les garages régulièrement ?

Parcelle en contrebas à bâtir en logements sociaux
Vision bucolique du chantier !!!
10 décembre 2018 : Avancement des travaux, coté voie transversale au N°69 chemin de Saint-François et accès champ Campillo

16 novembre 2018 : Coté N°69 chemin de Saint-François

Les riverains demandent la sécurisation du chantier

La future nouvelle voie d’accès transversale qui longe le chemin privé

5 juillet : Suite à la demande de ces riverains du N°69 chemin de Saint-François qui longe la nouvelle voie d’accès, une barrière de sécurité a été installée entre les deux, au bout de plusieurs jours et une réunion d’information leur est proposée sur le terrain le Mercredi 11/07/2018 à 8h15. Les aménageurs tentent de rattraper le coup.
Un représentant du bureau du CIQ Saint-François tenu à l’écart, bien que non convié, est présent sur place.

Le minimum de sécurité n’est pas respecté

Tractopelle à quelques mètres des habitations, ou vivent des familles avec des enfants, sans aucune protection

4 juillet : Ces premiers travaux ont été effectués sans aucun avertissement, ni pancarte, ni aucune prévention,  ce qui aurait été la moindre des choses, puisque les ouvriers ont du emprunter une voie privée pour effectuer leur tache et que de surcroît des enfants jouent dans les jardins autour des maisons dont certains ouverts donnent sur l’impasse.
D’autres riverains ont constaté des coupures du réseau téléphonique entraînées par ces travaux .

Les riverains sont mécontents !

Au N° 69 du chemin de Saint-François
des riverains se rebellent !

3 juillet : Les premières images, les premiers dysfonctionnements !Des riverains au N°69 chemin de Saint-François (impasse qui descend vers le champ Campillo) partis travailler le matin à 8h30 sans rien constater, découvrent en rentrant le soir à 18h avec surprise que des travaux (débroussaillage) ont été effectués tout le long devant leur habitation dans la journée, en bordure de leur chemin d’accès actuel. Les aménageurs se sont crus « Seuls au monde ».

Démarrage du chantier sans prévenir

Démarrage du chantier sans aucune protection, vis à vis du chemin d’accès aux quatre villas mitoyennes
Ancien chemin d’accès au terrain Campillo

le chantier a débuté le Lundi 2 juillet 2018, sans information des riverains, sans protection du chantier. Plusieurs  riverains s’en émeuvent à juste titre.

5 septembre 2016 :
Le Terrain  Campillo  dépend alors du même projet urbain partenarial que le “Pré de l’Ouvière”, avec un impact sur les équipements collectifs (voirie, parking, école, réseaux… ). Il est situé en bas du chemin privatif (voir photo). La deuxième tranche (le Champ Campillo/12 logements de plus) devrait se contenter d’un permis d’aménager à venir, actuellement en cours d’instruction.