Eclairage Public dans notre quartier et à Fuveau

Economies d’électricité sur l’éclairage public.
Depuis 2013 la commune a entrepris de remplacer les ampoules de l’éclairage public par des ampoules à faible consommation. C’est une initiative louable qui va dans le bon sens, celui des économies d’énergie. Cela a été mené a bien dans notre quartier, y compris dans les lotissements de la Bégude et de l’Ouvière. Et pour cela nous disons Merci !

Nouvelles extinctions de l’éclairage public en 2018.
Lire l’article dans “Aujourd’hui Fuveau”

Par contre la mairie à décidé d’éteindre à nouveau en 2018 l’éclairage public entre minuit et 5h du matin sur un certain nombre d’artères de la commune avec pour motif de réduire les dépenses énergétiques. Ceci est justifié et habillé dans une démarche  “Agenda 21”, qui elle, est tout à fait souhaitable par ailleurs, mais avec d’autres moyens, comme par exemple : l’abaissement de l’intensité en centre-ville,  l’utilisation de détecteurs de présence jumelés à des caméras dans des secteurs plus périphériques, l’installation de candélabres alimentés par panneaux solaires.

Le CIQ n’est pas du tout favorable à cette décision d’extinction, qui joue avec la sécurité des habitants. Il est regrettable, une fois de plus, qu’on ne demande pas d’abord, leur avis aux habitants.

Eclairage Public vandalisé suite à l’extinction municipale décidée en 2015, Av Guerin Marchi

Expérience malheureuse en 2015.
On se souviendra que la précédente initiative d’extinction entre 1h et 4h30 du matin en 2015, sur l’avenue Guérin Marchi et avenue du 8 mai 1945, s’était soldée par des actes de vandalisme et de pillage des câbles électriques contenant des métaux précieux sur un candélabre de l’avenue Guérin Marchi et surtout dans son prolongement, sur ceux du chemin de Saint-François, jusqu’à l’entrée des Résidences de la Bégude (voir l’article de 2015).
A la suite de quoi, tout le monde s’était retrouvé dans le noir pendant plusieurs mois, contre son gré, avec tous les risques que cela comporte. La remise en état de ces candélabres avait, par la suite, coûté bien plus cher à la commune, que l’économie d’électricité réalisée et fait augmenter la sinistralité de la commune auprès des assurances.
Depuis ce secteur est régulièrement sujet à de pannes d’éclairage, que les services techniques et l’entreprise privée mandatée ont bien des difficultés à résoudre .
Nous pouvions espérer alors, que cela avait servi de leçon et enlevé l’envie de renouveler cette expérience irresponsable. Force est de constater que non !

En 2018 la mairie récidive avec des extinctions sur le secteur de notre CIQ, à nouveau l’Avenue Guérin Marchi, le lotissement du Domaine Saint-François, ainsi que sur la RD 96 direction Fuveau (on a du mal à deviner, quelle partie sera éteinte) Source : “Aujourd’hui Fuveau” Novembre 2017- N°11, Page 13.

Eclairage public éteint de minuit à 5h du matin par décision municipale

Ailleurs sur la commune.
Un certain nombre d’autres artères de Fuveau dans d’autres quartiers sont aussi frappées des mêmes mesures, mais on notera que l’avenue Emile Loubet, le cours Leydet, etc… sont exemptés de ces extinctions autoritaires, ainsi que l’éclairage démesuré de la façade de l’église, dont la mairie explique dans un précédent numéro d'”Aujoud’hui Fuveau”, que ces dépenses d’énergie là, ne coûtent pas très cher à la collectivité. (?)

Ces décisions confuses, contradictoires, conférant de surcroît, à ces extinctions un caractère discriminatoires, ne justifient en rien la conclusion de l’article cité précédemment, ou l’objectif prétendu par la municipalité serait “de rénover l’ensemble de son parc pour réduire les dépenses énergétique”, objectif sans rapport avec les mesures décrétées qui pourraient, au contraire, aboutir à nouveau à l’effet inverse.

Ces décision sont génératrices d’insécurité. On joue pas avec la sécurité des personnes et des biens en coupant totalement l’éclairage public,l’obscurité encourage le vol et la dégradation des véhicules en stationnement ainsi que le vandalisme du mobilier urbain. Ces mesures vont à l’encore des déclarations d’intentions de notre maire qui, dans son éditorial de novembre sur “Aujourd’hui Fuveau”, s’est fixée pour cap : “d’améliorer notre sécurité et notre cadre de vie”.

Nous sommes nombreux à penser que les économies d’énergie ne se feront pas en plongeant les Fuvelains dans l’obscurité, mais en investissant dans des technologies nouvelles.