Ligne à Haute Tension : Enfouissement en bordure de la RD 96 & sur-élévation au-dessus de la Bégude

Reste juste à faire le raccord final avec le Pylône

12 octobre 2018, (Information de source municipale) :
Les travaux d’enfouissement de la ligne à haute tension et de raccordement, devraient être finis en totalité vers mars-avril 2019.

15 Août 2018 : Les travaux d’enfouissement des câbles à haute tension le londg de la RD 96 depuis le rond point de l’Europe semblent terminés, jusqu’au raccordement vers le pylône en surplomb situé en face de la ferme de la Bégude. Reste Juste le raccord final à faire.
Cependant au niveau du lotissement du Jas de Bassas, en face du centre commercial, 30 mètres de câbles environ sont à l’air libre, au bord, le long de la RD 96, sans protection particulière.

Radar pédagogique en action, sur la RD 96 à l’entrée des virages, devant la ferme de la Bégude

Sur la RD 96 :  Tout l’installation qui annonçait une circulation à sens unique alternée, a disparue. Seul subsiste le radar pédagogique bien utile (vitesse limitée à 70kms/h), à l’entrée des deux virages dangereux en venant du hameau de la Barque.

Début Juillet que se passe-t-il sur la RD 96 ?
On progresse ! on progresse !

Dans la montée, au lieu dit “La Bégude”, sur le côté gauche de la route départementale, la ligne électrique à haute tension est enterrée dans une tranchée, fraîchement rebouchée, de bitume.  Pendant ce temps la circulation est toujours à sens unique alternée.

Travaux de sur-élévation de la ligne à haute tension :

8 juin 2018 : Les groupes électrogènes sont enlevés un a un. La quartier est de nouveau connecté au réseau électrique. Les heures creuses sont de retour. Malgré des conditions difficiles (orages, pluies à répétition) les travaux se terminent le vendredi soir 8 juin. Le quartier (L’Ouvière, la Bégude, l’impasse de la Farigoule) peut retrouver son calme et un peu de sérénité pour quelques temps. Tandis que sur la RD 96, ça continue.

31 mai 2018 au-dessus de la RD 96 : Cliquer sur les photos pour les voir en grand format.

 Et pendant ce temps que se passe-t-il sur la RD 96 ?

Enfouissement de la ligne à haute tension en cours le long de la RD 96, coté CIQ des Espinades. La circulation est alternée, ce qui n’est pas sans poser quelques problèmes entre le panneau “Jas de Bassas” et le panneau “la Bégude”. Heureusement la mairie avait annoncé : “travaux sans incidence sur la circulation” sur son site.
On se croirait sur la Nationale 7 en 1970 au départ en vacances des congés payés !
Cliquer sur les photos pour les voir en grand format.

30 mai 2018, l’après-midi : Suite et fin des opérations. Cliquer sur les photos pour les voir en grand format.


30 mai 2018, le matin  :
 Les grands travaux dans les airs commencent, voir la matinée en images : Cliquer sur les photos pour les voir en grand format.

29 mai 2018 au soir : Le président de l’ASL des “Résidence de la Bégude”  met dans les boites à lettres de la copropriété le courrier suivant (Lire le courrier). En fait il concerne tous les habitants du quartier impactés par ce chantier sauf qu’il n’est pas prévu en principe que des particuliers soient obligés de se substituer aux institutions et aux entreprises pour faire l’information des abonnées aux réseau électrique.

28 mai 2018, Le CIQ Communique :  » Pendant le déroulement du chantier, lors de la mise en marche des générateurs, les heures creuses ne seront plus déclenchées par ENEDIS.  Les habitants de la Bégude, de l’Ouvière de l’Impasse des Farigoules et du Cros du Pont sont invités à être vigilant et à penser à mettre leur compteur électrique en position « marche forcée » pour continuer à avoir de l’eau chaude, entre autre, jusqu’au 10 juin au moins  ».

28 mai 2018 :  Le service communication de la mairie nous envoi le document suivant qui concernent  en fait l’avancement des travaux impasse de la jacasse. (Voir le document )
tandis que sur la commune de Greasque un collectif de personnes se mobilise pour défendre la destruction de la forêt, texte joint ci-dessous :
” Si vous habitez Gréasque ou ses environs vous êtes directement concernés. Tous ceux qui vivent plus loin peuvent signer en solidarité pour une cause commune: la protection d’une large partie d’un bel espace forestier sacrifié à l’autel de l’économie marchande. Le choix qui a été fait dans le dos des administrés portera un coup fatal à une forêt déjà bien éprouvée par l’empreinte désastreuse de l’homme. Aidez nous à soutenir un autre choix afin de sauver la vie de ces arbres qui sont nécessaires à notre vie. Partagez largement auprès de vos contacts et de vos réseaux. La forêt vous le rendra !”
Lien pour ceux qui souhaitent participer à la pétition: https://www.change.org/p/nature-forêt-bien-être-forêt-de-gréasque-bouches-du-rhône

Semi-remorque garé devant le transformateur, au centre névralgique de la copropriété

28 mai 2018: Sans aucun préavis, ni aucune information les groupes électrogènes ont été mis en route. 24 mai 2018 : Le démarrage du chantier annoncé pour le 22 est en retard, par contre un énorme semi-remorque est venu manœuvrer dans la copropriété ce matin et a fini par se garer devant le transformateur, au point de croisement des véhicules des habitants des copropriétés de l’Ouvière et de la Bégude. Personne n’avait été prévenu sur ce volet du chantier. Le semi-remorque contient un générateur (Groupe électrogène) dans un conteneur métallique qui a été relié au transformateur par un ensemble de gros câbles électriques.  Il est prévu de stationner au même endroit jusqu’au 10 juin 2018. Sa fonction est de prendre le relais, pendant les travaux, afin d’assurer la continuité de l’alimentation en électricité des résidents. Il a été entouré de Rubalise et de cônes de chantier pour le signaler, en particulier la nuit.
Le président de l’ASL des “Résidences de la Bégude” a du demander avec insistance, la pose de barrières pour compléter la protection autour de cette installation, surtout vis à vis des enfants, pour que cela devienne effectif.
La chaussée en est rétrécie de moitié, aussi la plus grande prudence est de mise en phase de croisement.

Groupe électrogène en haut de la montée des Lauriers (La bégude)

Un deuxième groupe électrogène a été installé en haut de la montée des Lauriers. Mardi à 14h il ne fonctionnait plus. Le transformateur entrouvert est  vaguement protégé par un bout de plastique et deux pierres. C’est totalement irresponsable de la part des entreprises intervenantes.

 

 

Groupe électrogène sans protection, relié au transformateur de l’Ouvière

 

Le Lotissement “L’Ouvière” est également impacté par l’implantation d’un groupe électrogène et d’un raccordement au niveau du transformateur de l’Ouvière. Même problème et même recommandations pour les heures creuses.

 

 

Groupe électrogène installé impasse de la farigoule devant M. Gal, sans protection particulière

L’Impasse de la Farigoule est également impactée par l’implantation d’un groupe électrogène et d’un raccordement au niveau du transformateur situé en haut de la montée, à l’entrée de l’impasse. Même problème et même recommandations pour les heures creuses.

 

 

 

Le quartier Cros du pont, Chemin du pin de St-Francet, chemin du Canal, impasse des Rubiettes seraient également impactés, mais nous n’avons pas trouvé ou le groupe électrogène a été installé.

Début mai  2018 : En complément des travaux en cours le long de la RD 96, RTE nous informe de travaux prévues sur la ligne à haute tension 63000 Volt (Auriol – La Palun – Z. Rousset ) sur la partie qui traverse « Les résidences de la Bégude » semaine 21, 22, 23. (Voir le dossier d’information)

La Ligne à haute tension « 63000 Volt », qui traverse notre quartier

RTE (Réseau de Transport d’Electricité) à pris la peine de prévenir le président de la copropriété, ainsi que plusieurs riverains directement concernés.
A partir du mardi 22 mai du matériel sera entreposé sur le parking situé en haut à droite de la montée des pins. A partir du lundi 28 mai une grue installera successivement deux portiques en bois, l’un en haut de la montée des pins, l’autre sur le parking situé à droite, jusqu’au lundi 4 juin 2018. En fonction de la météo les travaux pourraient se prolonger semaine 23 jusqu’au vendredi 8 juin inclus.

Base du Pylône en construction qui va remplacer l’ancien au fond, en ré-haussant la ligne

Le but final de cette intervention est de surélever la ligne par rapport au sol et aux habitations qui se trouvent en dessous afin d’en atténuer les nuisances et la nécessité d’entretien de la ligne (élagages) .
Pendant la durée des travaux, en raison du passage obligé d’engins de grosses dimensions, il est recommandé aux habitants de la montée des pins, d’éviter de laisser stationner leurs véhicules dans la montée. L’ensemble des riverains de la copropriété doivent s’attendre à un va et vient de véhicules de chantier pendant cette période.

Voir aussi ce qui est annoncé au dessus des “Résidences de la Bégude”
17 avril 2018 : voir avis RTE d’intervention sur la commune de Fuveau pour élagage/entretien des lignes à haute tension. 

Enfouissement de la ligne à haute tension, sous le rond point de l’Europe :

10 avril 2018 : A l’occasion d’une réunion CIQ /mairie, l’élu à l’urbanisme, nous apporte des précisions sur les travaux à venir. Il nous confirme que le forage du tunnel (fourreau des futurs câbles électriques) va se prolonger sous la RD 96 jusqu’aux pilonnes situés en face de la “Ferme de la Bégude” et du lotissement des “Résidences de la Bégude”. Il nous indique que RTE (Réseau de Transport d’Electricité, filiale d’EDF) sera amené  dans quelques mois à instaurer un deuxième point de passage alterné des voitures sur la RD 96, pour procéder au forage de puits d’accès intermédiaires en bordure de la voirie.
Il faut donc s’attendre à des perturbations supplémentaires pour la circulation dans ce secteur pendant les mois à venir et jusqu’en 2019.
Il n’est pas certains que les riverains et surtout les nombreux nouveaux arrivants 
(après l’enquête publique) aient été prévenus de ces désagréments, ni par RTE (Réseau de Transport d’Electricité, filiale d’EDF), ni par la mairie.

Congestion sur la RD96 en raison de la circulation alternée, imposée par l’enfouissement d’une ligne à haute tension
RD 96, après le rond-point de l’Europe, vers la Bouilladisse : Circulation alternée !!!

Depuis le 27 mars 2018, tandis qu’une partie des travaux s’enfonce dans l’impasse de la Jacasse, la circulation sur la RD 96 s’effectue de façon alternée après le rond-point de l’Europe en direction de La Bouilladisse. On ne peut plus dire, contrairement à ce qu’annonçait la mairie de Fuveau que les travaux sont sans incidence sur la circulation. Des complications techniques dues à la nature du sous-sol, semblent retarder la progression du chantier.

 

Un tractopelle creuse une tranchée le long de la D96 côté Lotissement du “Jas de Bassas”

19 Mars 2018 :  De nouveaux travaux en bordure de la RD 96, en face du centre commercial de l’Europe, le long du lotissement du Jas de Bassas ont débuté. Il s’agit d’un puits qui permet, avec un véhicule de vidange, chaque jour l’extraction de l’eau nécessaire à la foreuse, au fur à mesure qu’elle creuse. L’eau ainsi récupérée est filtrée puis réinjectée à nouveau pour contribuer à la progression du creusement d’un tunnel souterrain de 50 cm de diamètre sur 300 mètres de long. Il se prolonge le long de la RD 96, vers la “Ferme de la Bégude”, après avoir traversé sous le carrefour de l’Europe.

Début mars 2018 : Les travaux sont toujours en cours en bordure de la RD 96.

Travaux d’enfouissement de la ligne à haute tension, réalisés en bordure de la D 96

Février 2018 : La mairie nous informe un peu à la dernière minute: L’entreprise RTE va effectuer l’enfouissement de la ligne de 63 K/VOLT au rond-point de l’Europe du 1er au 28 février 2018. et formule un commentaire laconiquement rassurant : « Pas de gêne de la circulation sur le RD 96 ». Travaux à Suivre…

Annonce officielle des Travaux, mai 2017 :

La ligne à Haute Tension Aéro-souterraine entre Rousset et Saint Savournin de 63k/Volt (63000 volts) sera prochainement enterrée le long de la RD 96.
Suite à une enquête d’utilité publique qui s’est déroulée en octobre-novembre 2015, le projet d’enfouissement partiel de la ligne à haute tension aéro-souterraine de 63 k/Volt en cours de création entre Rousset et Saint Savournin est confirmé dans un soucis de sécurisation (il s’agit de doubler une ligne afin d’assurer une alimentation continue).
Lire l’arrêté de la Préfecture des Bouches du Rhône du 17 août 2017

Nature des travaux :
La ligne à haute tension sera enterrée le long de la RD 96, après  le rond-point de l’Europe, vers la Bouilladisse pour aller jusqu’à l’entrée de “l’Impasse de la Jacasse”, avant la cité Brogilum, la ligne se poursuivant ensuite sur ce chemin vers la commune de Gréasque en direction de Saint Savournin. Dans l’autre direction la ligne sera enterrée pour passer sous le rond point de l’Europe, puis se prolongera côté quartier des Espinades, en passant sous le RD 96, devant le lotissement du “Jas de Bassas”, puis continuera sous la sous la RD 96 jusqu’à la Ferme de la Bégude, en face de la limite du lotissement des “Résidences de la 0 mai L’aprés Midi Bégude”. Au total 4 kms de lignes souterraines.

Planning et Coût :
Début des travaux février 2018, le chantier doit se prolonger sur 2018 et 2019.  Coût total de l’opération réalisée par RTE France (Réseau Transport Electricité filiale d’EDF) : 19 millions d’Euros (d’après Daniel Gouirand, l’élu à l’urbanisme en 2017), 31 millions d’euros ont été évoqué par la même personne lors de la réunion CIQ/ Mairie du 10 04 2018.

A Lire également
Extrait des réserves des habitants figurant dans les conclusions de l’enquête publique, suite à un courrier contresigné par une vingtaine de propriétaires:
” Il nous parait cependant nécessaire d’insister sur un point particulier : le questionnement du public concernant le maintien permanent de l’accès à leurs propriétés, pendant la durée des travaux, aussi bien pour les riverains du chemin « Impasse de la Jacasse » sur la commune de Fuveau , côté route RD 96, que etc…”
Lire de rapport du commissaire enquêteur
Autres préoccupations mises en avant : la possible nocivité des Champs électromagnétiques générés par les câbles à haute tension.
Les zones traversées par cet enfouissement ont été classé par l’état début 2017 en zone inconstructible ou constructible avec réserves en raison des risques d’affaissement (Aléas miniers résiduels), dans ces conditions on a du mal à imaginer que cet enfouissement soit totalement sans risque pour les riverains.