RD 96 : Questions autour d’une urbanisation !

Communiqué des CIQ des Espinades (Fuveau Ouest) et de St-François

Du hameau de Brogilum à la Bégude, en passant par le rond-point de l’Europe, les abords immédiats de la Départementale 96 traversant la commune de Fuveau connaissent une urbanisation intense : près d’une centaine de logements nouvellement construits ou en projet entre 2016 et 2020.
(Voir les détails de la Carte en cliquant sur :  logements CIQ SF-RD 96)

Ceci pose, au bord d’une route à grande circulation, des questions de sécurité des riverains et de leurs enfants, ainsi que des interrogations sur les capacités scolaires offertes (à l’école Ouvière) aux familles nouvellement implantées ?
Les deux comités d’intérêt de quartier concernés, les CIQ des Espinades et de Saint-François, ont attiré l’attention de la municipalité, lors de la réunion de coordination mairie-CIQ de Fuveau, le 15 mars 2017.

Celle-ci a répondu, en partie à leurs questions : Pose possible de panneaux d’entrée de ville de part et d’autre du rond point de l’Europe, demande de piste cyclable auprès du Conseil départemental, constructions de deux nouvelles classes à l’école Ouvière.

Cependant, les représentants de ces quartiers s’interrogent :

1- Pourquoi avoir laissé ou fait construire des logements (dont des immeubles à caractère social) en bordure d’une ex-nationale, à grande circulation ? Pourquoi ne pas avoir programmé, dans le même temps, une sécurisation piétonnière pour permettre de se rendre à l’école ou au collège ?

2- Un grand nombre de ces nouvelles constructions sont sur des terrains qui viennent d’être classés en zone cassant, par l’Etat, c’est à dire inconstructibles du fait des risques d’affaissement de terrain, dus aux anciennes galeries de mines.
Depuis quand la mairie est-elle courant de ce risque ?
Voir détails et carte des risques résiduels miniers

3- Pourquoi les enfants de ces nouvelles constructions éloignées d’au moins trois kilomètres, doivent-ils tous aller à l’école de l’Ouvière ?
Un secteur où il est prévu de surcroît la construction de 102 logements supplémentaires (dont 42 pour des familles et 60 en résidence sénior) dans l’environnement immédiat de l’école et du complexe sportif. Secteur où les infrastructures (routières et de stationnement) ne sont pas adaptées. Soit, pour 150 logements familiaux nouveaux dépendant de la carte scolaire Ouvière, entre 70 et une centaine d’enfants supplémentaires en maternelle et élémentaire, dans les années à venir.

4- Ne faudrait-il pas revoir la carte scolaire ? Voire envisager, à moyen terme, une nouvelle école à proximité de ce secteur nouvellement urbanisé ?

26 mai 2017 : Les CIQ ( St- François et les Espinades) alertent la presse :
Lire l’article paru dans: La Provence-Fuveau-CIQ, avec un meilleure définition