Archives par mot-clé : Débroussaillement

Débroussaillement et entretien des abords, voiries Quartier et Commune

Le débroussaillement des voiries sur la Commune a commencé fin juin 2020.

Chemin de Saint-François, juillet 2020

Le nettoyage des abords des voiries communales a commencé la semaine du 29 juin 2020 sur la Commune et s’est étalé sur plusieurs semaines.
Plus précisément pour notre quartier cela concernerait les voies communales répertoriées suivantes :
– Chemin du Canal,
– Impasse des Garrigues,
– Chemin de Saint-François,
– Impasse de Saint-François,
– Avenue Guérin Marchi
+ Avenue Maréchal Leclerc et Avenue du 8 mai 1945

Et le chemin rural suivant :
– Chemin du Cros du Pont

Juin 2020, quand seront débroussaillés les abords des voies communales cette année ?

Avenue Guérin Marchi, juillet 2020

Chaque année le sujet revient sur le tapis, une première fois au printemps, puis a nouveau au début de l’été. Cette question nous est posée régulièrement ces derniers temps.

Avenue Maréchal Leclerc, juillet 2020



Rappel réglementation compétence débroussaillement :

Les voies communales doivent être entretenues par la Commune. (dépenses obligatoires), donc les caniveaux doivent être nettoyés, les bas-côtés doivent être débroussaillés, les arbres doivent être élagués .
Les chemins ruraux sont soumis aux mêmes règles que les chemins privés avec la particularité qu’ils appartiennent à la Commune, et donc l’obligation de débroussaillement des bas-côtés lui incombe.
Les chemins privés doivent être entretenus, les bas-côtés débroussaillés, les arbres élagués par les propriétaires des parcelles adjacentes.

Quelques panneaux de signalisation et d’information auraient toutefois besoin d’être dégagés de la végétation qui les cache pour être utiles à la collectivité.
Voir quelques exemples ci-dessous.

informations complémentaires

Avenue du 8 mai 1945, juillet 2020

Remerciements : Ces renseignement complémentaires nous sont fournis par le CIQ Fuveau-Ouest que nous remercions pour sa contribution.

Liste 2020 des voies communales sur les secteurs des autres CIQ de Fuveau

Récapitulatif des voies communales, sur la base de la carte des voiries,
éditée par la Commune en 2016.

CIQ Fuveau-Ouest :

  • Chemin des Chênes (les 60 premiers mètres),
  • Chemin des Laouvas  (les 90 premiers mètres),
  • Chemin de Saint-François,

CIQ La Barque :

  • Chemin de la Bergerie,
  • Chemin de l’Ecole,
  • Chemin de la Grande Bastide,

CIQ Sainte-Victoire :

  • Chemin d’Aix à Fuveau,
  • Chemin de la Grande Bastide,
  • Chemin de la Roque Martine,
  • Impasse de la Roque Martine,

CIQ Soleil Levant :

  • Chemin de la Bastide Neuve,
  • Chemin de la Foux,
  • Chemin du Goï
  • Chemin de la Montjoie,
  • Chemin des Pradels,
  • Chemin de la Rocaoudo,

CIQ Les Planes :

  • Chemin de la Foux,
  • Chemin de la galère,
  • Chemin des Vertus,
  • Impasse des Vertus,

CIQ Saint Michel – Font d’Aurumy – Masse :

  • Chemin des Aires,
  • Chemin d’Aurumy,
  • Chemin du Chouan,
  • Chemin du Goï,
  • Chemin de Guignolet,
  • Chemin de Masse,
  • Avenue Jean Monet,
  • Avenue Alexandre Philip
  • Chemin des Vertus,
Liste 2020 des chemins ruraux sur chaque secteur des CIQ de Fuveau

Récapitulatif des chemins ruraux, sur la base de la carte des voiries,
éditée par la Commune en 2016.

CIQ Fuveau-Ouest :

  • Carraire des Arlésiens,
  • Chemin de Bramefan,
  • Chemin des Espinades,
  • Ancien chemin de Gardanne à Aix,
  • Chemin de Gréasque à Fuveau,
  • Chemin du Jas de Bassas,
  • Chemin de Meyreuil à Fuveau,
  • Chemin du Ribas,
  • Chemin du Haut Ribas,

CIQ La Barque :

  • Chemin des Alphonses,
  • Chemin des Amandiers,
  • Chemin des Bourtins,
  • Chemin du Hameau des Lagiers,
  • Chemin du Haras,
  • Chemin de Materon,
  • Chemin du Miantou,
  • Chemin du Puget,
  • Chemin du Ventilateur,

CIQ Sainte-Victoire :

  • Chemin du Haut Vallon,
  • Chemin du Moulin des Forges,
  • Impasse de Noé,
  • Chemin des Piboules,
  • Chemin du Pin de Luquet,

CIQ Soleil Levant :

  • Chemin des Beaumouilles,
  • Chemin de Castellas,
  • Chemin de la Crête,
  • Chemin du Gascon,
  • Chemin des Longs Cols,
  • Chemin de Marloi,
  • Chemin des Rajols,
  • Chemin de Saint Charles,
  • Impasse de Saint Charles,
  • Chemin Saint Cle,
  • Chemin de la Transhumance,

CIQ Les Planes :

  • Chemin des Euves,
  • Chemin de la Falade,
  • Chemin de Fuveau à Peynier,
  • Chemin de la Jacasse,
  • Chemin des Mines,
  • Chemin de Ploui,

Pinède: Pin de St-Francet/Impasse des Rubiettes/ Chemin de St-François

” Une pinède du quartier qui cause bien des soucis à certains riverains ! ”

Cliquer sur le lien pour voir le plan cadastral du secteur impacté ou aller le consulter en fin d’article.

Compte rendu de l’expertise sanitaire de la Pinède à l’initiative du CIQ

Localisation du problème sanitaire

Suite à l’accumulation anormale de bois mort, à défaut d’une initiative communale, le CIQ à organisé une visite de la pinède située en face de l’école maternelle avec des représentants du CIQ et une technicienne, observateur en santé des forêts de la DRAAF PACA (La Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt). Cette visite s’est déroulée le 3 mars 2020, avec pour but d’avoir une expertise professionnelle sur l’état sanitaire de cette partie de forêt.
En raison du confinement le rapport ne nous a été communiqué que le 29 juillet 2020

Résumé des conclusions du rapport : Cette forêt de pins d’Alep adultes, située dans une zone périurbaine, présente des mortalités regroupées d’arbres datant d’il y a quelques années.
Les conditions climatiques défavorables de ces dernières décennies et les conditions stationnelles difficiles ont provoqué un affaiblissement des arbres et probablement une colonisation par un scolyte : l’hylésine destructeur.
Il y a également un certain nombre d’arbres portant des fructifications de tramète des pins, champignon bien présent sur les arbres âgés. => Prendre connaissance du rapport complet
Dès la rentrée, nous allons reprendre contact avec les services de la Mairie, ce complément d’informations à l’appui, qui propose des conseils de gestion à titre préventif et pour endiguer l’évolution des maladies, en espérant que la mairie accueillera ce rapport avec intérêt et qu’elle prendra quelques mesures d’assainissement de cette pinède.

Juin 2020, des mois de démarches sans résultat, face à un danger qui s’accroît avec la chaleur !

Malgré l’action entreprise depuis l’automne 2019, le CIQ n’a pas réussi à obtenir une réelle prise en compte par la municipalité, du problème posé par l’accumulation anormale de bois mort, ni aucune intervention de nettoyage sur cette pinède.

La Direction générale des services s’est appuyé sur le fait que ce sont des parcelles privées, mais ce n’est pas tout à fait le cas, car une partie appartient au domaine communal. Nous manifestons l’espoir que ce problème inquiétant, qui n’a pas pu être pris en considération lors de l’ancien mandat sera traité rapidement  par la nouvelle équipe.

Dans l’immédiat, le problème reste donc entier, l’état sanitaire de la pinède continue de s’aggraver sans qu’on en connaisse vraiment la raison, si ce n’est que cette pinède est à l’abandon, alors qu’avec les fortes chaleurs à venir, le risque d’incendie augmente grandement.

Dernière relance en mars 2020

Le CIQ a effectué une ultime relance le 21 mars, auprès de la direction générale des services en s’appuyant sur l’ Article L.2213-25 du code général des collectivités territoriales, mais sans résultat.

Les arbres et le bois mort continuent de s’accumuler au sol.

Avec l’été et les journées de canicules qui s’annoncent, le risque d’incendie s’accroît fortement, alors qu’aucune mesure n’est prise pour protéger cette pinède qui n’est soumise à aucune réglementation et reste de fait en accès libre.

3 mars 2020, réponse de la Direction Générale des Services

La réponse qui nous est faite nous oblige à constater que la Commune n’entend pas donner pas suite à notre proposition d’une visite commune de cette pinède, ni à notre souhait d’expertise sanitaire par un expert forestier.

La Direction Générale des Services se limite à confirmer qu’elle a écrit aux propriétaires des parcelles privées 4 et 5 afin de les sensibiliser et les inciter à nettoyer leur propriété, puis se retranche derriere l’argument que la Commune ne disposerait d’aucun moyen légal pour exiger l’entretien de ces terrains pour ne rien faire de plus, oubliant qu’une partie des parcelles impactées appartiennent à la Commune, ou donc elle a tout pouvoir d’intervention.

Pas d’espoir d’intervention côté Métropole

Pour compléter la réponse il nous est indiqué que les services de la Métropole ont été saisis par la commune pour avis, conseils et éventuel chantier de débroussaillement, mais c’est pour nous préciser aussitôt, que c’est sans espoir d’intervention du coté Métropole (manque de temps, de budget, etc..).
Cela nous sera confirmé par la responsable du service forêt, territoire pays d’Aix, de la Métropole avec l’argument que la surface concernée est trop petite pour une “intervention Métropole”.

Ceci nous amène à comprendre que l’actuelle municipalité ne serait pas contre le principe d’un chantier de débroussaillement dans ce massif, mais à condition que ce ne soit quelqu’un d’autre qui fasse le travail.

28 février 2020, le CIQ relance la Direction Générale des Services et fait des propositions

Nous faisons part, à la Direction Générale des Services, des constatations faites le 24 Février 2020 sur le site et notamment de nos observations sur la propagation du phénomène.

Nous faisons valoir que d’après nos observations ce n’est plus simplement un problème d’entretien et de débroussaillement, mais aussi un problème sanitaire qui prend de
l’ampleur.

Nous proposons l’organisation d’une rencontre et d’une visite du site avec les services
concernés et l’élu municipal en charge de ces questions (environnement -cadre de vie) pour une constatation visuelle, une prise en compte du problème, ainsi qu’avec un professionnel (expert forestier), pour un avis sur l’état sanitaire du massif.

Nous demandons à nouveau que la Commune fasse usage des pouvoirs de police dont elle dispose pour obtenir une évacuation du bois mort accumulé et l’entretien de cette partie de la pinède, en argumentant que cette pinède est bordée d’habitations, coté chemin de Saint-François au sud, coté accès chemin du pin de Saint-Francet à l’est, et coté impasse des Rubiettes au nord, avec un risque incendie important.

Octobre 2019-février 2020, le temps passe, rien ne se passe !

Le lundi 24 février 2020, le CIQ prend l’initiative d’aller se rendre compte, sur place, de l’état réel de la végétation dans cette pinède, constater de visu la quantité de bois mort qui s’y trouve, essayer de comprendre le pourquoi de cette surmortalité, et pour voir si le phénomène s’est propagé depuis l’automne 2019.

Nous constatons ce jour là, que la forêt est bien malade avec de nombreux grands pins d’Alep morts, déracinés ou avec le tronc brisé qui jonchent le sol avec beaucoup de bois mort et de branchages à terre, inflammables. De nombreux jeunes chênes pubescents morts sont également visibles.
Difficile de dire la part liée aux maladies et parasites (Des champignons sont visibles par endroits sur les troncs, ainsi que des coulées de sève) et la part liée au réchauffement climatique.
Une chose est sure, cette pinède n’est plus entretenue depuis longtemps bien que des sentiers la parcourent en tous sens et aussi donc des promeneurs régulièrement.

Nous pouvons vérifier que les témoignages qui nous ont alerté à l’origine, sont effectivement exacts et constatons que la parcelle BM 117 a été aussi impactée.
Une partie de la zone tampon, entre les parcelles bâties et celles non bâties, a été débroussaillée, le bois coupé en bûches et rangé en petits tas.

Exemple des efforts faits par les riverains en contre-bas

Nous observons que les parcelles en mauvais état sanitaire avec beaucoup de bois mort, en dessus du chemin de Saint-François, sont surtout la parcelle BM 5 (propriété privée en indivision non bâtie), une partie de la parcelle BM 4 (propriété privée non bâtie) et que le phénomène se propage vers la parcelle BM 3 (propriété privée non bâtie) dans une moindre mesure à ce stade.
Plus au nord, nous constatons que les parcelles BM 158 (emplacement réservé), BM 87 et BM 88 (parcelles communales) commencent à être également impactées.

Septembre 2019, Alerté sur la situation sanitaire de cette parcelle, le CIQ se saisit du problème

17 septembre 2019 : Dans les jours qui suivent, le CIQ, à son tour, alerte les autorités compétentes en la matière (La Direction Générale des Services), en demandant que le propriétaire de la parcelle BM 5 soit prévenu, et qu’il lui soit demandé de procéder à un entretien de son terrain en préconisant un traitement éventuel contre les parasites, sils sont confirmés.
Le CIQ interroge également la commune, sur la possibilité qu’elle pourrait avoir à se substituer au propriétaire, en cas de défaillance de celui-ci.

Réponse des services communaux

19 septembre 2019 : Rapidement il nous est répondu que les propriétaires de cette parcelle vont être sensibilisés sur l’état de la végétation et des résineux et être invités à la « nettoyer ».
Il nous est indiqué que ces propriétaires n’ont aucune obligation de le faire (parcelle non bâtie).
Par contre, il nous est rappelé les obligations pour les propriétaires des maisons mitoyennes, qui doivent eux débroussailler dans un périmètre de 50 m autour de leur habitation et donc éventuellement « déborder » sur cette parcelle (O.L.D.).

Les premières photos jointes pour illustrer la description du phénomène inquiétant

Historique du problème

Septembre 2019, le CIQ est alerté par des riverains sur une forte dégradation de l’état des arbres situés sur la parcelle BM 5

A l’issue de l’été 2019, il est constaté par des riverains du chemin de Saint François, une assez forte dégradation de l’état des résineux (pins) situés sur la parcelle BM 5 en-dessus des terrains bâtis en un court laps de temps.

De nombreux arbres sont tombés, troncs cassés, et jonchent la pinède, tandis que d’autres paraissent assez mal en point. Ils est suspecté que les arbres ont été attaqués par des parasites. Vue la rapidité de propagation, la crainte est formulée que les pins présents en contrebas sur les parcelles bâties, voire l’ensemble de la pinède, soient à leur tour contaminés.

L’accumulation de bois mort en quantité sur cette parcelle, non entretenue et non débroussaillée depuis des année présente, avec le temps, un risque incendie important pour les habitations situés sur trois cotés, en lisière de cette pinède.

Dés le printemps 2019, les riverains en contrebas de la pinède avaient pris l’initiative, comme le préconisent les OLD (Obligations légales de débroussaillement), de débroussailler sur le haut de leur parcelle en empiétant sur la parcelle BM 5, et procédé à abattage des arbres déjà morts, penchés et menaçants en bordure de terrain pour prévenir de nouvelles chutes d’arbres, susceptibles d’occasionner des dégâts en contrebas.

Début 2019 déjà, des promeneur nous avaient indiqué avoir remarqué beaucoup de bois mort au sol, dans la pinède. Nous en avions pensé, dans un premier temps, à un possible début de débroussaillage, entrepris sur une parcelle privée.

Plan cadastral du secteur concerné

Obligations Légales de Débroussaillement 2019-20

Plaquette 2019 de la DDTM 13
(Cliquer dessus pour la voir en grand format)

20 mai 2019 : Conditions d’accès aux massifs forestiers des Bouches du Rhone, été 2019

Mars 2019, inquiétude aux abords du massif de Sainte Victoire.

Cliquez –Voir l’article de France Bleu Provence 

Janvier-février-mars, Débroussaillez,
c’est le bon moment !

Et pourquoi pas ici aussi ? c’est une idée vieille comme le monde !

Cliquez- Voir la video du “World Economic Forum”  
Inspirant pour notre quartier, et pour la commune, non ….?

Mieux vaut prévenir que ….. Après des incendies importants dans les Bouches-du-Rhône en 2016 et 2017, les services de la Préfecture ont demandé aux Communes d’être particulièrement attentives aux « Obligations Légales de Débroussaillement » qui incombent aux propriétaires privés. Ainsi, depuis novembre 2018, des agents assermentés de l’Office National des Forêt (O.N.F.) effectuent des contrôles aléatoires. Les propriétaires n’ayant pas effectué les travaux nécessaires peuvent être verbalisés.

Depuis plusieurs années le CIQ St-François tente de sensibiliser les propriétaires concernés du quartier. (Voir nos articles précédents).
Dans certaines communes des fiches d’information sont envoyées aux propriétaires habitant les zones les plus exposées au risque feu de forêt. Elles contiennent toutes les informations nécessaires sur les surfaces à débroussailler.
A Fuveau ce n’est pas le cas jusqu’à présent, il semblerait plutôt qu’on propose aux CIQ de de s’en charger.

Cliquez- Voir la nouvelle vidéo de l’Entente – Valabre.

Obligation Légales de débroussaillement :

Risque incendie : Ne le prenons pas !

Débroussailler c’est :
–          Protéger son habitation en réduisant la quantité de végétaux combustibles,
–          Réduire l’intensité d’un feu en provenance d’un massif forestier,
–          Eviter qu’un feu ne soit transmis aux espaces boisés voisins,
–          Protéger sa famille et les personnels de lutte contre les incendies.
Voir l’exemple donné par la commune et par le lotissement de l’Ouvière

Quand débroussailler ?

Octobre – Janvier : les gros travaux
La période idéale pour la réalisation de gros travaux : abattage et élagage des arbres, broyage et mise en déchetterie des arbustes et végétaux.
Février – Mars : période sensible
Une période de sécheresse peut s’installer, c’est pourquoi les travaux sont à éviter et les feux sont interdits.
Avril – Mai : les finitions
Avril et mai sont propices à la réalisation des finitions : broyage, fauchage…
Juin – Septembre : période de sécheresse
Les travaux sont à proscrire et les feux sont formellement interdits (sauf dérogation).
Voir l’article complet sur  les déchets, le risque incendie, le débroussaillement

En résumé, comment débroussailler :

distance debroussaillement

En cas de non-respect des O.L.D.

Le non-respect de ces obligations est passible d’une amende de classe 4 (750€) ou de classe 5 (1500€). L’autorité administrative peut décider, si nécessaire, d’effectuer des travaux d’office aux frais du propriétaire défaillant. En cas d’incendie, la responsabilité d’une propriétaire peut être engagée s’il n’a pas respecté ses obligations de débroussaillement.

Lotissement l’Ouvière

Le lotissement “L’Ouvière » est un lotissement privé, la vitesse y est réglementée
à 30 à l’heure, pensez à respecter le signalisation !

Nouvelle coupure de courant le vendredi 12 juin 2020, non annoncée

A partir de 12h (heure du repas) et jusque vers 17h30 dans l’aprés midi, une nouvelle coupure de courant a touché les usagers du secteur du Lotissement de L’Ouvière, vendredi 12 juin 2020. Il s’agirait de travaux, mais personne n’a été prévenu, ni par la Mairie ni par Enédis. Un véhicule Enedis a été aperçu, garé le vendredi matin, sur la place du lotissement de la Bégude.

17 février 2020, dix jours plus tard, la signalisation mise en place sur le site par les Services Techniques lors de l’événement (3 panneaux) est restée au bord de la chaussée, à l’abandon .

Samedi 8 février 2020, l’ASL des copropriétaires de L’Ouvière a tenu son Assemblée Générale annuelle à la Maison des Associations. L’ordre du jour a été traité et Jean-Pierre Dubois reconduit dans ses prérogatives de Président.

Coupure d’électricité dans tout le quartier le 4 février 2020, après-midi

Cyprès couché sur la ligne à haute tension, à l’entrée du lotissement L’Ouvière
Le Cyprès en mauvaise posture
L’équipe d’intervention arrivée en fin d’après-midi

4 février 2020 :  Chute d’un cyprès, en raison d’un violent mistral, sur la ligne à haute tension, au-dessus de l’entrée du Lotissement L’Ouvière. L’électricité s’est trouvée coupée dés 13h45 et cela pendant tout l’après-midi.
Les services d’Enédis prévenus sont arrivés rapidement sur les lieux. ils ont sécurisé le ligne. Un des cables, sous le poids du cyprès, avait touché un candélabre métallique de l’autre coté de la rue qui fit masse provoquant un court circuit.
Heureusement pas de circulation automobile, ni piétonne, au moment de l’événement.
La Police municipale et les Services techniques prévenus, virent sur place prendre connaissance du problème. Après discussion un camion des services techniques fut appelé en renfort pour amener deux panneaux de signalisation. La zone balisée tout le monde repartit.
Vers 17h30 une nouvelle équipe d’intervention d’Enédis plus nombreuse revint avec deux forestiers munis de tronçonneuses, un camion, un broyeur.
La circulation fut coupée et en peu de temps la route et la ligne furent délestées du cyprès.
Après une heure d’attente encore, le temps de verifier les cables et ou de procéder à un raccordement provisoire, l’électricité fut rétablie à 19h20, la nuit tombée.
La coupure d’électricité d’origine accidentelle aura touché plus d’une centaine de foyers dans le quartier à la Bégude, à l’Ouvière, sur le chemin de la farigoule et dans les environs.

Nous remercions ENEDIS pour son intervention et le rétablissement du courant.

Pose des panneaux de rue

Mars 2019 : Désormais les rues ont un nom, les panneaux (fournis par les services techniques) ont été posés par les bénévoles de l’ASL. Un progrès pour le facteur, les livreurs, les familles, les amis qui viennent de loin et le tourisme de voisinage.(Cliquer dessus pour voir les photos en grand)

Coté débroussaillage de la pinède derrière la copropriété, il est prévu qu’il soit pris en charge par la métropole. Elle l’a confirmé, mais pour après l’été 2019 seulement. Le service concerné de la métropole, d’après ses explications, a d’autres priorités plus prioritaires. Lire l’autre article. 

Réfection de la chaussée à l’entrée du lotissement

Goudronnage à neuf de l’entrée du Lotissement

Août 2018 : Le goudronnage de l’entrée du lotissement, voté en assemblée générale en juin, a été réalisé première semaine de juillet.
La pose des panneaux de rue devrait intervenir courant octobre.

Travaux de sur-élévation de la ligne à haute tension

Groupe électrogène sans protection, relié au transformateur de l’Ouvière

8 juin 2018 : Le groupe électrogène, lié aux travaux de sur-élévation de la ligne à haute tension est enlevé et le lotissement de nouveau raccordé au réseau.  Entre temps, Enedis, profitant de l’absence d’alimentation en électricité de la ligne à haute tension pendant les travaux, avait mandaté des sous-traitants pour élaguer des arbres (cyprès, pins, chênes) en plusieurs endroits du lotissement qui risquaient prochainement de toucher les câbles électriques.

Projets votés en assemblée générale

4 juin 2018 :
Les projets votés en assemblée générale annuelle de l’ASL “L’Ouvière”, le 7 avril 2018, prennent forme :

– Réfection prochaine du goudron de la voirie à l’entrée de la copropriété, (montant : 16628,03 € HT) avec l’aide d’une subvention municipale (subvention : 4988,41€ ).
– Pose de panneaux indicatifs avec le nom des rues dans la copropriété (allée des Cigales, allée des Fauvettes, allée des Papillons), dans le but d’améliorer l’adressage pour le courrier postal, les livraisons, ainsi que pour faciliter l’accès des intervenants médicaux, autres et autres intervenants en urgence. Enfin pour faciliter les visites occasionnelles de membres des familles lointaines.
Cela sera réalisé avec l’aide des services techniques de Fuveau qui doivent fournir les panneaux. (Voir décisions votées à l’unanimité en conseil municipal le 28 mai 2018).

Débroussaillement en conformité avec les OLD et plus

29 mai 2018 : Les copropriétaires de l’Ouvière finissent de financer le débroussaillement à 50 mètres des habitations, sous l’impulsion de Jean-Pierre Dubois, Président de l’ASL L’Ouvière. Voir aussi Massifs forestiers et OLD
(Cliquer dessus pour voir les photos en grand)

Printemps 2017, débroussaillement contre le risque incendie, les copropriétaires de L’Ouvière montrent l’Exemple :

Débroussaillement à 50 mètres des maisons en bordure de pinède.

Deuxième parcelle (privée) :
Conformément à la réglementation en vigueur, après enquête, face à une pinède à l’abandon depuis des années, face à  un propriétaire foncier défaillant, les copropriétaires du « Lotissement  L’Ouvière » ont du prendre leurs responsabilités au début de l’été 2017.
L’association a mandaté, aux frais des copropriétaires, une entreprise de débroussaillage avec pour mission de nettoyer la pinède et le maquis de broussailles jusqu’ à 50 mètres des habitations, sur toute la longueur du lotissement. (Références Cadastrales: Parcelle BI 115)

Débroussaillement en contre-bas de l’Ouvière jusqu’aux abords de la D96.

Mai 2017, débroussaillement jusqu’aux abords de la RD 96 :


Le débroussaillement s’est étendu jusqu’en bordure de la RD 96 sur une longueur d’environs 200 mètres, une zone particulièrement à risque, qui n’appartient pas, d’après cadastre à cette copropriété.
Le lotissement L’Ouvière comprend une douzaine de villas mitoyennes de cette grande parcelle de pinède et de maquis actuellement classée en zone NP (naturelle protégée).

Pinède nettoyée par les copropriétaires de l’Ouvière

Juin 2017, se protéger protège aussi les autres !
Indirectement cette démarche aura protégé aussi d’un risque potentiel des habitations des Résidences de la Bégude, ainsi que des bâtiments des services techniques et des villas en contre-bas sur l’autre versant.

(Cliquer dessus pour voir les photos en grand)

Haut du lotissement avec vue sur Saint Victoire

Massifs forestiers (Fuveau), en période estivale & O.L.D.

Information risque incendie, été 2020

L’incendie est un véritable danger pour les massifs forestiers environnants et ses usagers.
Aussi, en espaces naturels, sont interdits : le camping sauvage, de faire du feu, de fumer.
De plus du 1er juin au 30 septembre, pour limiter les risques, l’accès aux espaces naturels est réglementé par arrêté préfectoral.
Nos lotissements et nos maisons sont souvent à proximité ou entourés de pinèdes. Soyez vigilants face au risque incendie.
Pour vous informer au jour le jour, des conditions d’accès dans les massifs forestiers, appelez le 08 11 20 13 13 

Conditions d’accès 2018, aux massifs forestiers :
Voir la nouvelle vidéo de l’Entente – Valabre.

En période estivale, les espaces forestiers typiques de notre département méditerranéen sont plus sensibles aux risques d’incendies. Aussi, pour protéger les promeneurs, les habitants et les sites naturels, l’accès y compris par la mer, la circulation, la présence des personnes et les travaux dans les massifs forestiers et espaces naturels exposés sont réglementés du 1er juin au 30 septembre.

Massif forestier du CIQ St-François

Un nouvel arrêté préfectoral est entré en vigueur le 19 avril 2018. Les règles d’accès aux massifs forestiers en période estivale présentent des disparités importantes entre les départements qui peuvent nuire à leur bonne compréhension par le public. La Préfecture de Zone de Défense a souhaité proposer une harmonisation interdépartementale des restrictions liées à la prévention des feux de forêt.

Harmonisation des dispositifs réglementaires

Cette démarche vise à un rapprochement progressif des dispositifs réglementaires en vigueur d’autant souhaitable en cas de continuité d’un massif forestier sur deux départements. Dans cet objectif, une première étape est engagée dès cet été par l’harmonisation d’un code couleur.
Cette signalétique a été retenue et sera appliquée par les Bouches-du-Rhône, le Var et les Alpes-Maritimes. Prendre connaissance de l’arrêté préfectoral du 19 Avril 2018

CouleurPrésence dans les massifs (piétons etc)Travaux occasionnant un risque de départ de feu
VertAutoriséeAutorisés
JauneAutoriséeAutorisés avec prescriptions (de 5h à 13h)
OrangeAutoriséeInterdits
RougeInterditeInterdits

A tous moments, pour connaitre “les conditions d’accès du jour”, consulter la page du “Niveau de Danger Feux de Forêt” sur le site internet de la Préfecture.

Obligation Légales de débroussaillement :

Risque incendie : Ne le prenons pas !

Débroussailler c’est :
–          Protéger son habitation en réduisant la quantité de végétaux combustibles,
–          Réduire l’intensité d’un feu en provenance d’un massif forestier,
–          Eviter qu’un feu ne soit transmis aux espaces boisés voisins,
–          Protéger sa famille et les personnels de lutte contre les incendies.
Voir L’exemple donné par la commune et par le lotissement de l’Ouvière

A propos du feu :

La température de la flamme est de 1 400°C ; elle passe à 900°C à 10m de hauteur puis à 400°C à 25m.
Les sautes de flammes sont en moyenne de 500m mais certaines de 800-900m ont été observées
La hauteur moyenne des flammes est 2 fois, voire 3 fois celle de la hauteur des végétaux en feu.
Un incendie progresse en moyenne à 3km/h.
Plus l’intervention est rapide sur un départ de feu, plus il y a de chance de pouvoir le maîtriser : il faut un verre d’eau pour éteindre un feu à la première seconde, un seau d’eau à la première minute et une tonne d’eau au bout de 10 minutes.

Quand débroussailler ?

Octobre – Janvier : les gros travaux
La période idéale pour la réalisation de gros travaux : abattage et élagage des arbres, broyage et mise en déchetterie des arbustes et végétaux.
Février – Mars : période sensible
Une période de sécheresse peut s’installer, c’est pourquoi les travaux sont à éviter et les feux sont interdits.
Avril – Mai : les finitions
Avril et mai sont propices à la réalisation des finitions : broyage, fauchage…
Juin – Septembre : période de sécheresse
Les travaux sont à proscrire et les feux sont formellement interdits (sauf dérogation).
Voir l’article complet sur  les déchets, le risque incendie, le débroussaillement

Comment débroussailler autour des habitations ?

distance debroussaillement

Pénalités encourues en cas de non-respect de l’O.L.D.

Le non-respect de ces obligations est passible d’une amende de classe 4 (750€) ou de classe 5 (1500€). L’autorité administrative peut décider, si nécessaire, d’effectuer des travaux d’office aux frais du propriétaire défaillant. En cas d’incendie, la responsabilité d’une propriétaire peut être engagée s’il n’a pas respecté ses obligations de débroussaillement.