Archives par mot-clé : Voiries départementales

Travaux sur la RD 7n, impactant “La Barque” et la D6

22 septembre 2020, démarrage ou opération en suspens ?

Les panneaux d’affichage de « contournement” ou d’indication de “route barrée” et toute
la signalisation concernant le plan de déviation sont en place.
Par contre, le chantier, lui même, n’a pour l’instant, semble-t-il, pas commencé, tandis que les maires de Fuveau, Meyreuil, Rousset, Châteauneuf-Le-Rouge, Trets, auraient demandé un rendez-vous auprès du Préfet et de la Présidente du Conseil Départemental, pour obtenir une suspension de l’opération.

Début des travaux annoncé pour le 15 septembre sur un site d’information basé à Trets.

D’après l’article de Trets Actu, qui cite la Mairie de Trets, le répis de l’été une fois passé, les travaux devraient bel et bien commencer le 15 septembre 2020 (ils devaient débuter au 1er juillet à l’origine), et ce malgré le tollé général déclenché juste au début des grandes vacances (protestation des élus fuvelains et de communes voisines).
Début des travaux au 15 septembre, confirmé depuis par le service communication de la Mairie de Fuveau

Les usagers du quartier, mais pas seulement, les Fuvelains usagers de ce secteurs et les habitants de la barque en particulier, vont devoir subir une augmentation du trafic en plus de celui déjà existant sur la RD 96 entre le Canet de Meyreuil et la traversée de La Barque, puis sur la D6 jusqu’à Trets, puisque c’est le déviation qui sera mise en place pour palier à la fermeture de la Rn7 pendant les travaux, d’une durée de plusieurs mois.
Pour en savoir plus cliquer sur : Trets Actualité.

Ci-contre copie du courrier, en date du 10 septebre, envoyé par le Maire de Châteauneuf-Le-Rouge à la Présidente du Département pour demander une concertation de toute urgence sur ces travaux.

(Cliquer dessus pour voir les plans en grand format)

Extrait article Trets Actu du 4 septembre 2020

Autres conséquences de la déviation mise en place

Information Métropole Mobilité :
En raison de la fermeture de la sortie La Barque en venant de Rousset à partir de mardi 15/09 : La ligne 161 Trets – Pôle d’Activités d’Aix les milles ne pourra plus desservir l’arrêt “École de La Barque”, le matin. Les arrêts de reports sont “Les Bastidons” ou “La croix” à Meyreuil ou “La Plaine” à Rousset.

Travaux de réfection sur la RD 7n, par le Département, avec des déviations impactant le hameau de la Barque, et la D6 pendant la durée du chantier.

Affiche de la réunion

Jeudi 9 juillet 2020, une réunion publique d’information est organisée, à la demande de la Mairie, sur la réfection, pour une première tranche, de la RD 7n (Ex nationale 7) entre le péage du Canet de Meyreuil et le Var (St Maximin). D’après les Services Voiries du Département, cela augmenterait, par une déviation de la circulation pendant les travaux, de 42% le trafic routier actuel à La Barque, ce qui impactera fortement la vie du hameau….Du coup, tous les habitants de la commune et les usagers qui traversent le hameau se trouvent concernés.

Compte rendu de la Réunion Publique du 9 juillet 2020, organisée par la Mairie

Les Participants :

  • Une vingtaine d’habitants de La Barque,
  • Mme Bonfillon-Chiavassa,  Maire de Fuveau,
  • Mr Gouirand, 1er Adjoint,
  • Mr Michelosi, élu de la majorité,
  • Mme Bagousse, élue de la majorité,
  • Mme Féréoux, élue de la majorité,
  • Mme Pellenz, élue de la minorité,
  • Mme Laurence Vic-Massol, Directeur Général des Services,
  • Mme Schembri, CIQ de La Barque
  • Mr Féréoux, CIQ de La Barque,
  • Mr Denis Ziéglé, CIQ Fuveau-Ouest

Un exposé des travaux prévus est fait par Mr Polyno Ung et Mme Claire Portejoie, de la Direction des Routes :
Il s’agit de refaire 15 km de route, entre le péage du Canet de Meyreuil, et le Var (Saint Maximin). Voir plus bas les plans des trois tranches de travaux (Section 1- durée 4 mois, section 2 – durée 5 mois, section 3 -durée 4,5 mois) . Ils nécessitent la mise en place d’une déviation impliquant La Barque et la D 6.
Ces travaux de réfection de la chaussée de la RD 7n sont indispensables, avant dégradation de la chaussée. Si ces travaux sont repoussés, la chaussée va continuer à se dégrader, et un coût supplémentaire serait à envisager.

Un résidant de La Barque montre son mécontentement (colère) face à un projet de plus, alors que le projet de déviation de La Barque n’est pas finalisé. Cette personne quitte la réunion, exprimant son dépit.

L’exposé peut poursuivre :
– Les travaux utiliseront des techniques innovantes et seront confiés à des entreprises installées dans les Bouches-du-Rhône.
– Les 3 entreprises retenues auront chacune un secteur. Il est important de garder 2 voies, et un accotement de 1,5m pour les urgences.
– Cet accotement pourra servir pour un mode de déplacement doux : (piste cyclable, et voie piétonnière à proximité d’abribus).

  • Eurovia : rabotage de la chaussée, retraitement immédiat de l’enrobé raboté, et repose de cet l’enrobé reconditionné, le tout en continu.  Durée des travaux : 4 mois.
  • Eiffage : utilisation de matériaux recyclés, en particulier du papier. Durée des travaux : 5 mois.
  • Colas : déroulement d’un tapis en fibre de verre pour le renfort de la chaussée. Durée des travaux : 3 mois.
Panneaux d’information

– Il sera mis en place un sens unique, du Var vers Aix, pour les véhicules légers.
Les poids lourds seront détournés par La Barque et la D6. (Voir plus bas le plan des déviations prévues)
– 5 panneaux lumineux seront installés, pour indiquer, en temps réel, les difficultés rencontrées. (Voir le plan section N°1 plus bas)
– Les feux tricolores de La Barque seront régulés en fonction de l’importance du trafic.
– L’allée de Trets sera fermée à la circulation (sauf riverains).
– Les poids lourds, venant de Trets par la D6, continueront vers Gardanne, sortie au rond-point des Bastidons, pour reprendre la D6 direction Trets, sortie Fuveau, et prendre le nouveau rond-point (rond-point dit du covoiturage), traversée de La Barque, et direction du pont de l’Arc, pour l’autoroute vers Nice, ou vers Aix (au niveau de Bachasson).
– La proposition de mise en gratuité du péage de La Bouilladisse (sens Aubagne-Aix) qui pourrait alléger le trafic n’est pas envisageable. Escota, gérante de l’infrastructure autoroutière, s’y refuse.

La RD 7n

La question se pose du pourquoi des travaux sur la RD 7n avant la réalisation de la déviation de La Barque.
Réponse : Parce que le budget est prêt, et que toutes les autorisations ont été accordées, ce qui n’est pas le cas pour la déviation. Pourtant, les premières études d’une déviation  autour de La Barque datent de 1974 !

Le rond-point prévu à Bachasson :
Ce carrefour actuel permet, en venant de La Barque, de prendre à droite pour rejoindre l’autoroute vers Nice,  puis plus loin à droite, de prendre le chemin de la Muscatelle, ou de continuer tout droit vers le rond-point du Canet de Meyreuil et vers Aix.
Promis pour la fin 2019, La réalisation de ce rond-point se voit repoussée pour la fin 2021.

OPPOSITION très nette des participants.
Question : Ne peut-on pas faire les travaux la nuit ? Réponse : Non, car ce serait deux fois plus cher.
Question : Y a-t-il urgence des travaux RD 7n ? Réponse : Non, pas d’urgence. Mais les travaux ne peuvent pas se faire l’hiver, car les techniques sont incompatibles avec le froid.
Question : Que penser de l’état de la RD 7n actuellement, en comparaison des axes traversant La Barque ? Ornières, enfoncement de l’enrobé, revêtement bruyant. La priorité ne serait-elle pas plutôt la réfection des axes traversant le hameau ?
Autres arguments présentés : Les Barquais insistent également sur l’incidence que cela pourra avoir sur les commerces, déjà durement touchés par le confinement.
Il y aura une incidence énorme sur le trafic des petites routes secondaires, déjà saturées, et peu adaptées à une circulation plus intense.

La RD 7n

La réunion de ce soir a été demandée à l’initiative de la Mairie. C’est la deuxième du genre, sur ce projet entre la Direction des Routes et une Commune, la première ayant eu lieu à Rousset.
La Commune de Rousset a demandé un report des travaux au printemps, (durée 6 mois), de mars à août 2021.
Une réunion du même genre sera organisée à Châteauneuf-le-Rouge, mais la date n’est pas encore fixée. Les Barquais demandent que cette date leur soit communiquée, pour y participer. La Mairie s’engage à donner toutes les informations dont elle disposera.

En résumé, Mme le Maire prend la parole et s’élève vivement CONTRE ce projet.

Elle déclare qu’elle fera appel au représentant de l’Etat (le Préfet) pour le report de ce projet après la réalisation de la déviation promise, et se rapprochera des communes impactées par ce projet (Châteauneuf-le-Rouge, Rousset) pour avoir leur soutien.

Fin de la réunion à 20 heures.

Post Scriptum : Ceci n’est pas un document officiel, mais la mise en forme de notes prises pendant la réunion par Denis Ziéglé (CIQ Fuveau ouest) que nous remercions pour ce précieux travail.

Plan de la 1ère tranche : Canet de meyreuil-Châteauneuf-le- Rouge

Plan de le 2ème Tranche : Châteauneuf-le-Rouge – Le Logis de la Colle

Plan de la 3ème Tranche : Le Logis de la Colle – La Grande Pugère

Plan des boucles de déviation prévues pendant le chantier

Carte : Portion totale de la RD 7n concernée par le chantier

Compléments d’informations

(source ancien ingénieur TP de la Direction des Routes)

Origine de la situation de la RD 7n constatée en 2020
La RD 7n

Dans le cadre de la décentralisation routière, l’Etat a transmis la gestion de la plupart des routes nationales dès 2004, notamment, sur la commune de Fuveau, la RN96 (devenue RD96) et la RN7 (devenue RD7n puisque la RD7 existe déjà). Ces routes ont été récupérées dans un état d’entretien souvent très moyen ce qui a nécessité la programmation d’importants travaux de rénovation pour mettre le patrimoine routier national transféré au niveau de qualité requis pour assurer sa durabilité. C’est dans ce contexte que s’inscrivent les travaux de renforcement de la RD 7n.

Ces travaux ont été définis à partir d’un diagnostic (mesures de déflexion de la chaussé sous charge verticale et carottages) réalisé  par un laboratoire spécialisé. Ce diagnostic a montré qu’au-delà du vieillissement des couches d’enrobés visibles en surface (remontées de fissures localisées et baisse de d’adhérence), la fondation (structure située sous les couches d’enrobés) n’a plus la rigidité requise pour assurer la durabilité de nouvelles couches d’enrobés et c’est donc toute la structure qu’il est nécessaires de rénover.

Le report de ces travaux après la mise en service de la future déviation (2025 ?) fait courir le risque de voir la chaussée se dégrader davantage brutalement d’ici là.

Conséquences d’un chantier de travaux, la nuit :

Les travaux de nuit permettent de ne dévier que la circulation nocturne et de remettre en service la route au petit matin ce qui limite la gêne des usagers et des riverains.
Ces travaux présentent toutefois des inconvénients pour des chantiers linéaires qu’il faut mettre dans la balance : surcoûts liés à la baisse de rendement qui entraîne aussi un allongement de délai, majoration des salaires, exécution et contrôle des travaux plus difficile en vision nocturne notamment pour les techniques innovantes, et risque accru pour la sécurité des personnels.

Commentaires du CIQ

Il n’est pas étonnant que les habitants de la Barque, et les usagers Fuvelains de ce secteur, découvrant ce nouveau chantier, qui va fortement impacter le trafic et la qualité de vie des riverains et usagers fuvelains, et sur lequel personne n’avait communiqué jusqu’à présent, demandent à l’unisson, que soit réalisé, en premier lieu, le contournement de la Barque, puis les travaux de la RD 7n avec déviation provisoire des poids lourds venant de Trets par les nouvelles voies.

Au lieu de cela, ils voient le démarrage des travaux du contournement de la Barque reculer d’année en année, sans plus bien en comprendre la raison.

Le début des travaux sur la RD 7n était prévu, semble-t-il pour la rentrée 2020, mais devant la levée de boucliers des communes concernées, aucune date de démarrage n’a été confirmée lors de la réunion.
Une question demeure : en demandant un report des travaux de rénovation de la RD 7n, est-on certain de faire accélérer les travaux de la déviation ?

Dossiers à suivre …

L’autre compte rendu de la réunion, source “La Provence”

RD 56E – Les jardins du repos – Cimetière de Fuveau

Projet de Lotissement au rond point du cimetière,
Le permis d’aménager est accordé à la mi- aout !

Affichage officiel du permis d’aménager

Le 13 août 2020, un permis d’aménager a été accordé par la Mairie de Fuveau ( Stéphane Tardif – nouvel élu délégué à l’Urbanisme) pour un lotissement dénommé “CARY”, de 5 lots à bâtir, au lieu des 4 initialement commercialisés par les promoteurs et permettant au final la construction de 6 habitations dont 2 logements sociaux et 2 places de parking communes.
Le terrain concernée se situe quartier Saint-Français, entre la parcelle des Jardins Partagés et le parking du Cimetière (Parcelles BM 198, BM 202, 205) sur une surface totale de 2018 m².
Le délai de 2 mois pour d’éventuels recours part à compter du 13 août 2020. Par conséquent les travaux pourrait commencer vers la mi-octobre.

Prendre connaissance du dossier complet du Permis d’Aménager accordé

Bénéficiaire du permis d’aménager
Plan général du Lotissement
Hypothèse d’implantation des habitations
Plan de raccordement au réseau d’assainissement
  • Eaux
    – Partie 1, Avis SEM (eau potable). Cliquer voir le document
    – Partie 2, Avis Régie du Pays d’Aix (eaux usées). Cliquer voir le document
    A noter que la décision “raccordable” figurant dans le dossier et donnée pour un lotissement au chemin des vertus, au bénéfice du “Jardin des Vertus”, lotissement s’y trouve par erreur. Le bon document existe aussi : Cliquer pour le voir (aimablement communiqué par Mme Vic Massol , que nous remercions, suite à notre demande)
  • Raccordement : Détail du raccordement des eaux usées au réseau assainissement existant du Chemin du Cros du Pont. Cliquer voir le document

Septembre 2020, Le nouvel abribus des Laouvas est terminé

Il s’agissait bien pour le Département d’implanter une nouvel Abribus à destination des scolaires du quartier. Le premier panneau mis en place lors des précédents travaux, est toujours en place, mais se trouve maintenant caché par l’abribus.
On constatera que sur le panneaux d’information, il n’aura pas fallu attendre longtemps pour des affiches “pirates” y soient scotchées .

Août 2020, l’Arrêt de bus “Les Laouvas” est en travaux

L’arrêt de bus en chantier

Trois mois après le déplacement de l’arrêt de bus en retrait de la route et un goudronnage tout neuf, un nouveau chantier est entrepris. Trois trous dans le goudron ont été creusés et sont, pour l’instant, recouverts d’un filet plastique orange de protection de chantier, maintenu par un tas de gravats de part et d’autre, en attendant la suite. Il s’agit peut-être des fondations d’un futur abribus …

Mai 2020, déplacement de l’arrêt de bus scolaire en retrait de la voirie départementale

Nouvel arrêt de bus “Les Laouvas”

Vers le 15 mai 2020, sans annonce préalable, les Services du Département / Métropole ont entrepris des travaux, au début de la RD 56E, juste après le pont en venant de la RD 96.
Il a s’agit dans un premier temps de démolir l’arrêt de bus du ramassage scolaire “Les Laouvas” crée en bordure de voirie, il n’y a pas si longtemps, pour le reconstruire ensuite deux mètres en retrait de la voirie. Les dimensions du nouvel arrêt de bus ont été prévues pour accueillir le stationnement des bus de 50 places.

Nouvel arrêt de bus en retrait de la voirie sur la RD 56E

Cette modification est probablement effectuée comme un premier pas, en relation avec le projet départemental d’accotement revêtu qui doit être réalisé jusqu’au panneau “Fuveau, à l’entrée du rond point du cimetière (voir plus bas). Dans l’immédiat les enfants devraient pouvoir attendre le bus, plus en sécurité vis à vis de la circulation. Le stationnement du bus, quant à lui, ne devrait plus entraver la circulation automobile, au moment de la ramasse ou de la dépose, contrairement aux arrêts situés au niveau du rond point du cimetière.
Par contre, Il n’a pas été mis à profit la réalisation de ces travaux pour compléter le dispositif par un abribus, parfois bien utile, en hiver.

Le Lotissement « Les Jardins du Repos », un débouché dangereux, non résolu !

Sortie lotissement « Les Jardins du Repos », débouché dangereux sur la RD 56E

Septembre 2019 : Tandis que toutes les villas sont construites et habitées, qu’un va et vient quotidien de véhicules emprunte l’accès au lotissement, celui-ci n’est pas mieux signalé, ni mieux sécurisé qu’avant.
Le président de l’ASL du lotissement a pris des contacts avec Mme le maire et la police municipale. Il a présenté une demande avec plusieurs propositions :

  • Dos d’âne avant l’entrée du lotissement. Refusé, motif « hors commune »
  • Limitation de vitesse. Refusé, motif « hors commune »
  • Avancer le panneau d’agglomération. Refusé : impensable
  • Signaler l’entrée du Lotissement par une paire de balise. Proposition acceptée sur le principe, Par la police municipale, mais aucune démarche supplémentaire ne semble avoir été faite à ce jour.

Le CIQ, également interrogé sur la question par le président de l’ASL n’a pu faire que la réponse suivante :
Comme actuellement, la RD 56E n’est pas située en agglomération, c’est le Conseil Départemental qui est compétent, en conséquence :

  • Il ne mettra pas de ralentisseur.
  • Il pourrait mettre une limitation de vitesse, mais il y a peu de chances, car ce sera jugé peu efficace surtout à proximité du giratoire.
  • Il peut aussi mettre des poteaux « Balises J3 » qui signalent l’intersection, mais a priori c’est réservé aux voies publiques et non aux entrées de lotissement. (La demande est à faire au Conseil Départemental, Hôtel du département 52 avenue de Saint-Just 13256 Marseille Cedex 20). A Suivre …

Principales étapes de la création du lotissement « Les Jardins du Repos » depuis 2015

Les premiers habitants s’installent, tandis que d’autre constructions sont en cours
Les plantations d’arbres et l’éclairage apparaissent sur les espaces communs
Villas en construction en bordure de la RD 56E

Novembre 2017 :  Au fur et à mesure que les permis de construire sont accordés, les constructions avancent bon train.

Il est situé entre la RD 56E et le chemin du Cros du Pont, juste avant le nouveau rond-point du cimetière en allant vers le village de Fuveau.

Lotissement en cours de viabilisation

Le permis d’aménager avait été déposé et obtenu en 2015. Il prévoit la création de 10 lots viabilisés pour 10 villas individuelles avec des terrains allant 450 m² à 900 m² sur une surface totale de 9714 m².

Les terrains sont maintenant viabilisés et les voiries internes terminées. les constructions vont pouvoir commencer. Deux permis de construire sont déjà affichés.
Attention à la sortie, au débouché dangereux à angle droit sur la RD 56E avec très peu de visibilité et des véhicules qui arrivent à 90 km/h. A noter l’absence de balise de croisement, du moins durant le chantier.

Entrée du lotissement donnant sur la RD 56E
Affichage du permis d’aménager
Création de la voirie interne et du réseau d’alimentation électrique
Terrain du futur lotissement en 2015

Accès piéton au lotissement privé, sur la RD 56E au printemps 2017 :

Chemin piéton d’accès au lotissement à partir
du rond-point du cimetière

Accès piéton au lotissement le long de la RD 56E, un chemin de caillasses a été bricolé à la va-vite. A deux pas de là, des trottoirs tout neufs ont été réalisés pour aller au cimetière. Mais rien n’a été fait pour les nouveaux habitants (10 constructions, juste avant le cimetière en allant vers Fuveau)

Nouveau lotissement privé de quatre villas au rond point du cimetière

Pancartes des promoteurs immobiliers au rond point du cimetière

1er Septembre 2019 : Un deuxième lotissement fait son apparition sur le terrain situé entre les “Jardins Partagés” et le parking du cimetière : 4 lots sont proposés, d’une surface comprise entre 350 m² et 400 m² avec vue sur le cimetière, le parking et le rond point du cimetière. L’accès à ce terrain, tel que le laisse supposer l’emplacement actuel de l’ouverture dans le grillage qui l’entoure, pourrait poser problème aux « Jardins Partagés ».

Terrain constructible à lotir entre les jardins partagés et le cimetière.

Projet “d’accotement revétu” en bordure de la RD 56 E

18 juin 2019 : Le projet d’accotement en bordure de la RD 56 E revient sur le devant de l’actualité.
Il en avait été question lors du projet de rond-point entrée de ville/cimetière, et par la suite à la création des jardins partagés.
Depuis il était considéré comme abandonné, la commune ayant même accepté de concéder aux jardins partagés le cabanon, jusque là bloqué pour le Département.
Ce projet resurgit avec la réception toute récente, par les propriétaires habitants en bordure de la RD 56 E, coté village, d’un courrier du Département.

Accotement revétu prévu coté gauche de la voirie

Consultée sur le sujet, il est bien confirmé en Mairie, qu’effectivement le Département des Bouches du Rhône a décidé de créer un accotement revêtu sur la RD 56E en relation les nouveaux déplacements en mode doux (marche, vélo, etc)… , dans la ligne droite entre le carrefour giratoire du cimetière et la RD 96 ou les véhicules circulent à 80 kms/h et plus, sans séparation avec la chaussée. Les travaux devraient débuter en 2020. La Mairie indique, comme pour se dédouaner, qu’elle avait demandé un aménagement plus complet, mais la Direction des Routes et des Ports s’en tiendra à cet accotement.

Commentaire CIQ : Le CIQ regrette de ne pas avoir été informé de ce revirement et l’absence totale de concertation sur ce genre de projet particulièrement accidentogène.
Aucune protection vis à vis des véhicules n’est prévue pour les piétons ( La commune refuse des faire des trottoirs), ni pour les cyclistes (pas de séparation prévue avec la voirie auto & camions) qui l’emprunteront .

Pour réaliser ce projet le Département va se trouver obligé de racheter à certains propriétaires des petits bouts de terrain en bordure de la route. Il serait prévu de proposer une indemnité de 140,00 Euros par m2 de terrain. Pour plus d’information contacter la Direction des Routes et des Ports (Ex-DDR). Hôtel du département – 52, avenue de Saint-Just – 13256 Marseille cedex 20 – tel : 04 13 31 54 05

Pas de projet de tout à l’égout, le long de la RD 56 E

De son coté, parallèlement à ce projet, la municipalité n’envisage pas de profiter de ces travaux pour prolonger le réseau du tout à l’égout le long de la portion de route concernée, contrairement aux souhaits de plusieurs riverains.