Archives par mot-clé : Voiries privées

Voie transversale, N°69 chemin de St-François

Mise en fonction des feux tricolores au carrefour, à l’essai ?

Depuis le 29 juillet 2020, les feux tricolores du carrefour, situé au 69 du chemin de Saint-François/angle départ voie transversale, clignotent à l’orange, le jour et aussi la nuit. Cette mise en route, fin juillet en l’absence de circulation camions, cars et faible circulation automobile, surprend un peu. Il faut supposer qu’il s’agit d’une mise à l’essai, en attendant la rentrée. A suivre …

Mai 2020, la pose du caniveau est effective !

Caniveau en travers de la chaussée
pour collecter le pluvial

Il faut remercier la municipalité d’avoir accepté de faire réaliser ces aménagements supplémentaires afin d’éviter de nouvelles inondations pour les riverains mitoyens du champs, en cas de violentes précipitations.

Avril 2020 : Avec le confinement la pose du caniveau avance par à-coups !

Tractopelle au repos

16 mars : Travaux interrompus en raison du confinement

Mars 2020 : Pose d’un caniveau en travers de la voie d’accès

Suite à l’intervention des riverains et du CIQ auprès de la Mairie, des travaux sont entrepris en limite du champ Campillo, pour la pose d’un caniveau, en travers de la voie d’accès, afin de collecter le pluvial, avant qu’il ne dévale dans le terrain Campillo et ne provoque des inondations, comme précédemment, dans les villas mitoyennes.

Modifications des avaloirs de la voie d’accès, pour les rendre opérationnels

En complement, comme cela avait été demandé, pour permettre aux avaloirs de la voie d’accès au champ Campillo, de collecter l’eau de pluie, la rigole en béton, en-dessus du niveau du revêtement goudron qui bloquait l’eau, a été détruite devant chaque avaloir. Ainsi l’écoulement à l’intérieur de l’avaloir peut s’effectuer. En attendant la fin du chantier … Les riverains concernés et le CIQ remercient la Mairie pour avoir accepté de leur donner satisfaction.

Janvier 2020 : Résidus de chantier de part et d’autre de la voirie transversale

Décembre 2019 : Six logements sociaux à venir en terrain devenu inondable !

Terrain devenu inondable du fait de la voirie surélevée

Sur ce terrain il est prévu de construire trois fois deux logements sociaux : 6 au total. Maintenant que la voirie (maîtrise d’ouvrage municipale) est a peu prés terminée, nous avons pu constater lors des épisodes pluvieux récents que, telle qu’elle a été construire, nettement surélevée par rapport au niveau naturel du terrain, les constructions à venir (entrées, garages), forcément en contrebas de la voirie avec un dénivelé important, vont se trouver inondées à la première occasion.  

Début d’inondation dans une maison mitoyenne du champ Campillo

Suite aux fortes pluies du mercredi 23 octobre 2019, le bas du “champ Campillo” a été de nouveau inondé ainsi que le jardin, les accès, les abords et le vide sanitaire d’une habitation, en limite dans le Domaine Saint-François.
Les angoisses des inondations de 1994-95 ont resurgit chez les habitants.

14 février 2020 : Un rendez-vous en Mairie avait été demandé par les plaignants. A la suite de la réunion, il a été reconnu que c’est cette eau pluviale provenant du chemin d’accès au champ Campillo, non fini pour l’instant, était à l’origine de l’inondation.
Un ensemble de deux solutions a été proposé par le bureau d’étude Cerreti présent et devrait être mis en oeuvre rapidement par la commune afin de collecter plus correctement le pluvial en amont pendant toute la période des travaux d’aménagement qui démarrent maintenant dans le champ Campillo.

Vide sanitaire et garage inondés le long de la voie transversale au N°69

Suite aux différents épisodes pluvieux et à la création de cette voie transversale sous maîtrise d’ouvrage municipale, il semblerait que tout n’a pas été réfléchi à l’avance pour le mieux.
Les maisons qui longent la voie transversale, voient l’eau du pluvial collectée sur l’ancien chemin d’accès, détournée par les nouveaux accès goudronnés vers les maisons et les garages, provoquant à plusieurs reprises des d’inondations (entrée, vide sanitaire et garage). La maison suivante est également impactée.

Photos des inondations recommencement constatées

Les sinistrés ont écrit à Mme le Maire, pour demander une intervention permettant de trouver solution au problème nouvellement crée par les travaux liés au PUP du Pré de l’Ouvière.
Une solution est à l’étude par le Bureau d’étude Cerreti, pour éviter que ça ne se reproduise.

Pluies du 23 novembre 2019

L’eau non collecté s’engage dans la voie transversale en pente

Suite aux pluies, d’importantes quantités d’eau descendues des terrains situés en amont, sortent de dessous le portail au N° 78 et s’engagent sur le chemin de Saint-François vers le nouveau carrefour. Anciennement tout le pluvial serait descendu par la chemin de Saint-François.

Aujourd’hui une partie descend le chemin de Saint-François le long du champ, mais une grande quantité s’engage vers la nouvelle voie transversale. Or actuellement les avaloirs se trouvent sur-élevés par rapport à la chassée pour un temps indéterminé car Il manque la dernière couche de bitume de finition.

L’eau non collecté va continuer sa course dans le champ en contre bas

Pour cette raison les avaloirs (sauf partiellement le dernier) ne collectent pas l’eau qui du fait de la pente de cette voie transversale ruisselle en bonne partie directement vers le champ Campillo en contrebas.

25 octobre 2019 du nouveau sur la voie transversale

Un poteau électrique planté au beau milieu de deux entrées et un poteau téléphonique sur la chaussée goudronnée viennent d’être enlevés, 6 mois après la fin apparente des travaux dans ce secteur. L’accès au fond vers le champ à lotir en contrebas a été condamné avec des rebords de trottoir. Le trottoir a été soigneusement planté de piquets pour interdire le stationnement des voitures à cheval sur le trottoir.

Les raccords n’ont pas l’air bien neufs. C’est du provisoire ?
Au 69 du chemin de Saint-François, la voie transversale fraîchement goudronnée :
N’y a-t-il rien qui vous intrigue ?

Avancement des travaux le 24 mars 2019, débouché de la transversale coté Chemin de Saint-François :
La délimitation de la chaussée, laisse prévoir l’enlèvement des pylônes téléphoniques. Les villas en bordure de la voirie savent déjà qu’ils vont perdre une bonne partie de leur tranquillité.

Mi-Mars 2019 : Vu le dénivelé de 1,5m et plus créé par les travaux entre le terrain et la voirie, qui apparaît sur la photo ci-dessous,  Il ne sera pas facile de construire des maisons de plein pieds avec la rue, à moins d’un remblayage onéreux pour la construction de logements sociaux. Des escaliers seront peut-être nécessaires, une pente pour rentrer dans le garage, et le risque de voir inondés les rez-de chaussé et les garages régulièrement ?

Parcelle en contrebas à bâtir en logements sociaux
Vision bucolique du chantier !!!
10 décembre 2018 : Avancement des travaux, coté voie transversale au N°69 chemin de Saint-François et accès champ Campillo

16 novembre 2018 : Coté N°69 chemin de Saint-François

Les riverains demandent la sécurisation du chantier

La future nouvelle voie d’accès transversale qui longe le chemin privé

5 juillet : Suite à la demande de ces riverains du N°69 chemin de Saint-François qui longe la nouvelle voie d’accès, une barrière de sécurité a été installée entre les deux, au bout de plusieurs jours et une réunion d’information leur est proposée sur le terrain le Mercredi 11/07/2018 à 8h15. Les aménageurs tentent de rattraper le coup.
Un représentant du bureau du CIQ Saint-François tenu à l’écart, bien que non convié, est présent sur place.

Le minimum de sécurité n’est pas respecté

Tractopelle à quelques mètres des habitations, ou vivent des familles avec des enfants, sans aucune protection

4 juillet : Ces premiers travaux ont été effectués sans aucun avertissement, ni pancarte, ni aucune prévention,  ce qui aurait été la moindre des choses, puisque les ouvriers ont du emprunter une voie privée pour effectuer leur tache et que de surcroît des enfants jouent dans les jardins autour des maisons dont certains ouverts donnent sur l’impasse.
D’autres riverains ont constaté des coupures du réseau téléphonique entraînées par ces travaux .

Les riverains sont mécontents !

Au N° 69 du chemin de Saint-François
des riverains se rebellent !

3 juillet : Les premières images, les premiers dysfonctionnements !Des riverains au N°69 chemin de Saint-François (impasse qui descend vers le champ Campillo) partis travailler le matin à 8h30 sans rien constater, découvrent en rentrant le soir à 18h avec surprise que des travaux (débroussaillage) ont été effectués tout le long devant leur habitation dans la journée, en bordure de leur chemin d’accès actuel. Les aménageurs se sont crus « Seuls au monde ».

Démarrage du chantier sans prévenir

Démarrage du chantier sans aucune protection, vis à vis du chemin d’accès aux quatre villas mitoyennes
Ancien chemin d’accès au terrain Campillo

le chantier a débuté le Lundi 2 juillet 2018, sans information des riverains, sans protection du chantier. Plusieurs  riverains s’en émeuvent à juste titre.

5 septembre 2016 :
Le Terrain  Campillo  dépend alors du même projet urbain partenarial que le “Pré de l’Ouvière”, avec un impact sur les équipements collectifs (voirie, parking, école, réseaux… ). Il est situé en bas du chemin privatif (voir photo). La deuxième tranche (le Champ Campillo/12 logements de plus) devrait se contenter d’un permis d’aménager à venir, actuellement en cours d’instruction. 

Le Clos de La Ferme

Entrée et sortie du Clos de la ferme sur la RD 96

Juillet 2019, Le Clos de la Ferme mieux signalé :

Situé le long de la RD 96 après la “Ferme de la Bégude”, entre les deux virages qui ont été le théâtre de plusieurs accidents “Le Clos de la Ferme” petit lotissement de trois villas bénéficie depuis peu, d’un panneau de signalisation qui en indique l’entrée.
Un progrès pour le facteur, les livreurs, et les visiteurs.

Lotissement l’Ouvière

Le lotissement “L’Ouvière » est un lotissement privé, la vitesse y est réglementée
à 30 à l’heure, pensez à respecter le signalisation !

Nouvelle coupure de courant le vendredi 12 juin 2020, non annoncée

A partir de 12h (heure du repas) et jusque vers 17h30 dans l’aprés midi, une nouvelle coupure de courant a touché les usagers du secteur du Lotissement de L’Ouvière, vendredi 12 juin 2020. Il s’agirait de travaux, mais personne n’a été prévenu, ni par la Mairie ni par Enédis. Un véhicule Enedis a été aperçu, garé le vendredi matin, sur la place du lotissement de la Bégude.

17 février 2020, dix jours plus tard, la signalisation mise en place sur le site par les Services Techniques lors de l’événement (3 panneaux) est restée au bord de la chaussée, à l’abandon .

Samedi 8 février 2020, l’ASL des copropriétaires de L’Ouvière a tenu son Assemblée Générale annuelle à la Maison des Associations. L’ordre du jour a été traité et Jean-Pierre Dubois reconduit dans ses prérogatives de Président.

Coupure d’électricité dans tout le quartier le 4 février 2020, après-midi

Cyprès couché sur la ligne à haute tension, à l’entrée du lotissement L’Ouvière
Le Cyprès en mauvaise posture
L’équipe d’intervention arrivée en fin d’après-midi

4 février 2020 :  Chute d’un cyprès, en raison d’un violent mistral, sur la ligne à haute tension, au-dessus de l’entrée du Lotissement L’Ouvière. L’électricité s’est trouvée coupée dés 13h45 et cela pendant tout l’après-midi.
Les services d’Enédis prévenus sont arrivés rapidement sur les lieux. ils ont sécurisé le ligne. Un des cables, sous le poids du cyprès, avait touché un candélabre métallique de l’autre coté de la rue qui fit masse provoquant un court circuit.
Heureusement pas de circulation automobile, ni piétonne, au moment de l’événement.
La Police municipale et les Services techniques prévenus, virent sur place prendre connaissance du problème. Après discussion un camion des services techniques fut appelé en renfort pour amener deux panneaux de signalisation. La zone balisée tout le monde repartit.
Vers 17h30 une nouvelle équipe d’intervention d’Enédis plus nombreuse revint avec deux forestiers munis de tronçonneuses, un camion, un broyeur.
La circulation fut coupée et en peu de temps la route et la ligne furent délestées du cyprès.
Après une heure d’attente encore, le temps de verifier les cables et ou de procéder à un raccordement provisoire, l’électricité fut rétablie à 19h20, la nuit tombée.
La coupure d’électricité d’origine accidentelle aura touché plus d’une centaine de foyers dans le quartier à la Bégude, à l’Ouvière, sur le chemin de la farigoule et dans les environs.

Nous remercions ENEDIS pour son intervention et le rétablissement du courant.

Pose des panneaux de rue

Mars 2019 : Désormais les rues ont un nom, les panneaux (fournis par les services techniques) ont été posés par les bénévoles de l’ASL. Un progrès pour le facteur, les livreurs, les familles, les amis qui viennent de loin et le tourisme de voisinage.(Cliquer dessus pour voir les photos en grand)

Coté débroussaillage de la pinède derrière la copropriété, il est prévu qu’il soit pris en charge par la métropole. Elle l’a confirmé, mais pour après l’été 2019 seulement. Le service concerné de la métropole, d’après ses explications, a d’autres priorités plus prioritaires. Lire l’autre article. 

Réfection de la chaussée à l’entrée du lotissement

Goudronnage à neuf de l’entrée du Lotissement

Août 2018 : Le goudronnage de l’entrée du lotissement, voté en assemblée générale en juin, a été réalisé première semaine de juillet.
La pose des panneaux de rue devrait intervenir courant octobre.

Travaux de sur-élévation de la ligne à haute tension

Groupe électrogène sans protection, relié au transformateur de l’Ouvière

8 juin 2018 : Le groupe électrogène, lié aux travaux de sur-élévation de la ligne à haute tension est enlevé et le lotissement de nouveau raccordé au réseau.  Entre temps, Enedis, profitant de l’absence d’alimentation en électricité de la ligne à haute tension pendant les travaux, avait mandaté des sous-traitants pour élaguer des arbres (cyprès, pins, chênes) en plusieurs endroits du lotissement qui risquaient prochainement de toucher les câbles électriques.

Projets votés en assemblée générale

4 juin 2018 :
Les projets votés en assemblée générale annuelle de l’ASL “L’Ouvière”, le 7 avril 2018, prennent forme :

– Réfection prochaine du goudron de la voirie à l’entrée de la copropriété, (montant : 16628,03 € HT) avec l’aide d’une subvention municipale (subvention : 4988,41€ ).
– Pose de panneaux indicatifs avec le nom des rues dans la copropriété (allée des Cigales, allée des Fauvettes, allée des Papillons), dans le but d’améliorer l’adressage pour le courrier postal, les livraisons, ainsi que pour faciliter l’accès des intervenants médicaux, autres et autres intervenants en urgence. Enfin pour faciliter les visites occasionnelles de membres des familles lointaines.
Cela sera réalisé avec l’aide des services techniques de Fuveau qui doivent fournir les panneaux. (Voir décisions votées à l’unanimité en conseil municipal le 28 mai 2018).

Débroussaillement en conformité avec les OLD et plus

29 mai 2018 : Les copropriétaires de l’Ouvière finissent de financer le débroussaillement à 50 mètres des habitations, sous l’impulsion de Jean-Pierre Dubois, Président de l’ASL L’Ouvière. Voir aussi Massifs forestiers et OLD
(Cliquer dessus pour voir les photos en grand)

Printemps 2017, débroussaillement contre le risque incendie, les copropriétaires de L’Ouvière montrent l’Exemple :

Débroussaillement à 50 mètres des maisons en bordure de pinède.

Deuxième parcelle (privée) :
Conformément à la réglementation en vigueur, après enquête, face à une pinède à l’abandon depuis des années, face à  un propriétaire foncier défaillant, les copropriétaires du « Lotissement  L’Ouvière » ont du prendre leurs responsabilités au début de l’été 2017.
L’association a mandaté, aux frais des copropriétaires, une entreprise de débroussaillage avec pour mission de nettoyer la pinède et le maquis de broussailles jusqu’ à 50 mètres des habitations, sur toute la longueur du lotissement. (Références Cadastrales: Parcelle BI 115)

Débroussaillement en contre-bas de l’Ouvière jusqu’aux abords de la D96.

Mai 2017, débroussaillement jusqu’aux abords de la RD 96 :


Le débroussaillement s’est étendu jusqu’en bordure de la RD 96 sur une longueur d’environs 200 mètres, une zone particulièrement à risque, qui n’appartient pas, d’après cadastre à cette copropriété.
Le lotissement L’Ouvière comprend une douzaine de villas mitoyennes de cette grande parcelle de pinède et de maquis actuellement classée en zone NP (naturelle protégée).

Pinède nettoyée par les copropriétaires de l’Ouvière

Juin 2017, se protéger protège aussi les autres !
Indirectement cette démarche aura protégé aussi d’un risque potentiel des habitations des Résidences de la Bégude, ainsi que des bâtiments des services techniques et des villas en contre-bas sur l’autre versant.

(Cliquer dessus pour voir les photos en grand)

Haut du lotissement avec vue sur Saint Victoire

Les Résidences de La Bégude (Fuveau) : La vie d’une copropriété …

Le lotissement des “Résidences de la Bégude” est un lotissement privé, la vitesse y est réglementée à 30 à l’heure, mais la réglementation n’est pas toujours respectée.

24 juin 2020, La fibre avance dans le quartier, à la Bégude, etc..

Ils sont de retour dans le quartier, pour les raccordements, maison par maison. Les ouvriers de la société sous-traitante d’Eiffage missionnée pour cette partie du marché, ont été équipés de tenues à l’effigie de la Ste Orange. Une signalisation a été mise en place sur la voirie du lotissement, autour de la zone d’intervention avec affichage de l’Arrêté municipal daté du 28 /04/ 2020.

Le nouvel olivier en juin 2020

Nouvelle coupure de courant le vendredi 12 juin non annoncée

A partir de 12h (heure du repas) et jusque vers 17h30 dans l’après-midi, une nouvelle coupure de courant a touché le secteur des résidences de La Bégude , vendredi 12 juin 2020. Il s’agirait de travaux, mais personne n’a été prévenu, ni par la Mairie ni par Enédis. Un véhicule Enedis a été aperçu garé le vendredi matin, sur la place du lotissement de la Bégude.

6 mai 2020, la fibre arrive à la Bégude

Le réseau téléphonique du lotissement de la Bégude a commencé à être aiguillé avec des tire-fils pour la fibre optique, dans la journée du 6 mai, par une équipe de deux ouvriers munis d’un fourgon. Ils sont revenus pendant plusieurs jours avec un troisième ouvrier muni d’un table travail et d’un parasol pour finir de procéder aux raccordements. La pose des armoires de raccordement interviendra un peu plus tard.

Mars 2020, le jardinier de la copropriété plante un troisième Olivier

Dans les espaces verts des parties communes, en remplacement des pins enlevés quelques années plutôt, suite aux agissements d’un copropriétaire indélicat (voir plus bas), le jardinier a planté un nouvel Olivier et procédé à la remise en service du goutte à goutte (le programmateur précédent avait été dérobé ) ainsi qu’à la remise en état du regard d’accès au réseau d’eau d’arrosage de la copropriété, précédemment endommagé.

Pluies du 23 novembre 2019, le petit vallat en crue

Passage à gué entre le Domaine Saint-François et les Résidences de la Bégude

Coupures d’électricité programmées

Août 2019 : La Mairie de Fuveau nous informe qu’ENEDIS vas procéder à une série de coupures d’électricité dans notre quartier .
Vendredi 23 Août 2019 de 8h30 à 12h00

  • Lotissement « Les Résidences de la  Bégude »
    • des numéros 1 au 9,
    • numéro 67,
    • des numéros 91 au 93,
    • des numéros 2 au 10,
    • numéro 68,
    • des numéros 92 au 94
      Lire le courrier D’ENEDIS : Coupures d’électricité

Assemblée Générale des Résidences de la Bégude

Juin 2019 : L’ASL des copropriétaires du lotissement des Résidences de la Bégude tiendra son Assemblée Générale le vendredi 28 juin 2019 à 18h à la Maison pour Tous. Prendre connaissance de la convocation 

Avril 2019 : Mais que fait ENEDIS ? Allée des Lauriers, coffret électrique, intermédiaire alimentant plusieurs villas, avec encore visibles des traces d’incendie. La porte du boitier n’a jamais été remise . En fait Il a pris feu, il y a bientôt deux ans ( 25/08/2017), suite à un court circuit, du à la vétusté (ces coffrets électriques d’origine remontent au début des années 80). Après une réparation de fortune, aucune réparation et remise en état sérieuse n’a été effectuée depuis par ENEDIS. Les dérivations sont juste recouvertes d’un mauvais sac plastique tenu par des rubans adhésifs rouges ou il est écrit ” Installation sous tension, Danger de Mort “. Le boitier est accessible à tout le monde et en particulier aux enfants.
Combien de temps les habitants vont-ils devoir attendre pour qu’ENEDIS fasse sont travail. ?

Attention : Boitier électrique dangereux, allée des Lauriers

Février 2019 : Orage de grêle sur la Bégude

Orage de Grêle le 02 02 2019 dans les jardins, sur la Bégude

Entretien, Améliorations, Travaux, A.G…

8 juin 2018 : Les groupes électrogènes sont enlevés un a un. La quartier est de nouveau connecté au réseau électrique. Les heures creuses sont de retour. Malgré des conditions difficiles (orages, pluies à répétition) les travaux se terminent le vendredi soir 8 juin. Le lotissement peut retrouver son calme et un peu de sérénité pour quelques temps. Entre temps, Enedis, profitant de l’absence d’alimentation en électricité de la ligne à haute tension pendant les travaux, avait mandaté des sous traitants pour élaguer des arbres (cyprès, pins, chênes) en plusieurs endroits du lotissement qui risquaient prochainement de toucher les câbles électriques.

31 mai 2018 au-dessus de la RD 96 et de la Bégude : Cliquer sur les photos pour les voir en grand format

30 mai 2018, l’aprés-midi : Suite et fin des opérations. Cliquer sur les photos pour les voir en grand format

30 mai 2018 : Les grands travaux dans les airs commencent, voir la matinée en images : Cliquer sur les photos pour les voir en grand format

29 mai 2018 au soir : Le président de l’ASL des « Résidences de la Bégude »  met dans les boites à lettres de la copropriété le courrier suivant (Lire le courrier). En fait il concerne tous les habitants du quartier impactés par ce chantier sauf qu’il n’est pas prévu en principe que des particuliers soient obligés de se substituer aux institutions et aux entreprises pour faire l’information des abonnées aux réseau électrique.

28 mai 2018 :
Le CIQ Communique : “Pendant le déroulement du chantier, lors de la mise en marche des générateurs, les heures creuses ne seront plus déclenchées par ENEDIS.  Les habitants de la Bégude, sont invités à être vigilant et à penser à mettre leur compteur électrique en position « marche forcée » pour continuer à avoir de l’eau chaude, entre autre, jusqu’au 10 juin au moins “.

Travaux de sur-élévation de la ligne à haute tension :

24 mai 2018 : Le démarrage du chantier annoncé pour le 22 est en retard, par contre un énorme semi-remorque est venu manœuvrer dans la copropriété ce matin et a fini par se garer devant le transformateur, au point de croisement des véhicules des habitants des copropriétés de l’Ouvière et de la Bégude. Personne n’avait été prévenu sur ce volet du chantier. Le semi-remorque contient un générateur dans un conteneur métallique qui a été relié au transformateur par un ensemble de gros câbles électriques.  Il est prévu de stationner au même endroit jusqu’au 10 juin 2018. Sa fonction est de prendre le relais, pendant les travaux, afin d’assurer la continuité de l’alimentation en électricité des résidents. Il a été entouré de Rubalise et de cônes de chantier pour le signaler, en particulier la nuit.
Le président de l’ASL a du demander avec insistance, la pose de barrières pour compléter la protection autour de cette installation, surtout vis à vis des enfants, pour que cela devienne effectif. La chaussée en est rétrécie de moitié, aussi la plus grande prudence est de mise en phase de croisement.

Semi-remorque garé devant le transformateur, au centre névralgique de la copropriété

Un deuxième groupe électrogène a été installé en haut de la montée des Lauriers. Mardi à 14h il ne fonctionnait plus. Le transformateur entrouvert est  vaguement protégé par un bout de plastique et deux pierres. C’est totalement irresponsable de la part des entreprises intervenantes.

Groupe électrogène en haut de la montée des Lauriers (La bégude)


Début mai 2018 :
En complément des travaux en cours le long de la RD 96RTE nous informe de travaux prévus sur la ligne à haute tension 63000 Volt (Auriol – La Palun – Z. Rousset ) sur la partie qui traverse “Les résidences de la Bégude” semaine 21, 22, 23. (Voir les informations communiquées sur les travaux)

La Ligne à haute tension “63000 Volt”, qui traverse notre quartier

RTE (Réseau de Transport d’Electricité) à pris la peine de prévenir le président de la copropriété, ainsi que plusieurs riverains directement concernés.
A partir du mardi 22 mai du matériel sera entreposé sur le parking situé en haut à droite de la montée des pins. A partir du lundi 28 mai une grue installera successivement deux portiques en bois, l’un en haut de la montée des pins, l’autre sur le parking situé à droite, jusqu’au lundi 4 juin 2018. En fonction de la météo les travaux pourraient se prolonger semaine 23 jusqu’au vendredi 8 juin inclus.

Base du Pylône en construction qui va remplacer l’ancien au fond,
en ré-haussant la ligne

Le but final de cette intervention est de surélever la ligne par rapport au sol et aux habitations qui se trouvent en dessous afin d’en atténuer les nuisances et la nécessité d’entretien de la ligne (élagages) .
Pendant la durée des travaux, en raison du passage obligé d’engins de grosses dimensions, il est recommandé aux habitants de la montée des pins, d’éviter de laisser stationner leurs véhicules dans la montée. L’ensemble des riverains de la copropriété doivent s’attendre à un va et vient de véhicules de chantier pendant cette période. Prendre connaissance du document d’information sur ces travaux

Assemblée Générale 2018 :

L’ Assemblée Générale 2018 de l’Association Syndicale Libre des copropriétaires du lotissement s’est tenu le vendredi 27 avril 2018 à la Maison pour Tous, de 18h30 à 20h, en présence d’une trentaine de copropriétaires. Lire l’ordre du jour
Toutes les résolutions ont été votées à l’unanimité, sauf le volet travaux à envisager, voté à la majorité moins une voix. Le Bureau Syndical a été reconduit dans ses fonctions. Les questions diverses ont permis de faire le point sur les différents sujets d’actualité du quartier qui concernent aussi les copropriétaires de la Bégude. La majorité des présents s’est montrée assez circonspecte sur le déroulement du chantier de rénovation du PAV à l’entrée du lotissement et sur son résultat final. (Lire l’article complet sur ces travaux)
L’Assemblé Générale a été clôturée par un apéritif très convivial, qui a permis de prendre des nouvelles des uns et des autres, d’évoquer des souvenirs et de tirer des plans sur la comète pour l’avenir.
– Prendre connaissance des nouveau Statuts de l’ASL
– Lire le P.V. de l’A.G. du 27 04 2018

Photo Insolite : A voir, la cascade de la “Bégude”, site touriste intermittent, actuellement encore non répertorié, les visites se font par temps de pluie.

Cascade de la “Bégude” !

Photo Insolite : Le lotissement sous la neige au printemps

Le lendemain du printemps (21 mars 2018) à la Bégude – Fuveau

Débroussaillement de la parcelle qui longe l’allée de la forêt en février 2018

La parcelle, en forme de triangle, qui part du lotissement “L’Ouvière”, longe “Les Résidences de la Bégude” par l’allée de la forêt, pour rejoindre en contre-bas le Domaine Saint-François, sur toute la longueur du petit Vallat, appartient à la Commune. Elle n’avait fait l’objet d’aucun débroussaillement depuis de nombreuses années.

Pinède hautement inflammable le long de la Bégude

Le CIQ présente une demande de débroussaillement en décembre 2017 en mairie, qui par chance allait dans le même sens que les instructions données aux communes par le préfet. En janvier 2018, nous sommes informés par la mairie que cette parcelle sera prise en compte dans le programme de débroussaillement communal annuel.

En février 2018 le débroussaillement de la parcelle BI 94 est effectué par un groupe des personnes en réinsertion à l’emploi, sous la houlette des services techniques. Les habitants des lotissements riverains sont rassurés pour un temps. Le centre aéré du groupe scolaire de l’Ouvière qui y mène régulièrement nos enfants, retrouvera un beau terrain de jeux au printemps, pour ses activités, une fois le « Pré de l’Ouvière » irrémédiablement perdu.
La Commune aura tenu parole et nous l’en remercions.

Semaine du 19 au 25 février 2018.
1) Nouveau ralentisseur :

Voté en assemblée générale au printemps précédent, par mesure de sécurité, aux frais des copropriétaires, un nouveau ralentisseur est mis en place, sur l’Allée de la Forêt, avant la place centrale de la résidence, en venant de la forêt.

Nouveau ralentisseur, allée de la for

2) Mesures de sauvegarde :
Suite à des débordements de l’avaloir, et à des inondations subies par des copropriétaires, en raison d’un pluvial occasionnellement excessif en provenance de la D96, des mesures de sauvegarde, votées en assemblée générale au printemps précédent, sont mises en oeuvre aux frais des copropriétaires. Elles consistent à détourner l’eau en trop, vers la Montée des Pins et vers les différents avaloirs situés en contre-bas, par l’édification d’un rempart protecteur à base d’enrochement et de terre tassée.
Les assurances n’ont pas voulu sponsoriser les travaux, mais les habitants mitoyens, pourrons dormir plus tranquilles, les nuits d’orage.

Enrochement en haut de la montée des pins

3) Entretien d’un ralentisseur ancien :
Situé entre les Résidences de la Bégude et le lotissement l’Ouvière, ce ralentisseur qui remonte à une bonne vingtaine d’années (les riverains y sont tellement habitués, qu’ils ne s’en souviennent plus), avait besoin  d’être repris. le bitume ayant bougé avec le temps et les racines, le dénivelé entre le ralentisseur et la chaussée s’était accentué, provoquant quelques désagréments pour des automobilistes non habitués à son  franchissement.
Le problème est réglé et le ralentisseur va pouvoir à nouveau jouer son rôle.

Ralentisseur à l’entrée de l’Ouvière, en réfection partielle

Octobre 2017 – Mars 2018, éclairage voiries copropriété : Pendant 5 mois, des dysfonctionnements divers dans l’éclairage des voiries de la copropriété se sont produits, suite au passage à l’heure d’hiver, aux orages (dérèglement de la minuterie, installation disjonctée, etc…) mettant à contribution plusieurs copropriétaires pour venir manuellement éteindre (le matin) ou éclairer (le soir), par périodes l’éclairage fonctionnant malgré tout à 4h de l’après-midi pour rester éteint la nuit. Tandis que les habitudes de certains s’en trouvaient modifiés, la société Ampéries /EPM, en charge de la maintenance de l’installation (contrat commune), appelé à la rescousse plusieurs fois, est parvenue progressivement après plusieurs interventions, à trouver les pannes successives, et les solutions pour réparer l’installation.
Début mars l’éclairage fonctionne à nouveau normalement, les ampoules grillées ont été remplacées et les copropriétaires reconnaissants, en espérant que la facture électricité ne sera pas trop salée.

21 Septembre 2017, nettoyage du réseau égouts :
Un camion hydrocureur de la Société des eaux de Marseille entreprend de nettoyer dans un cadre préventif et d’entretien tous le réseaux des eaux usées de la copropriété en partant du haut du lotissement jusqu’aux points bas le long du petit Vallat, en injectant de l’eau sous très haute pression, de façon systématique dans chaque regard, “conformément à ce qui est prévu dans notre contrat”, Dixit l’employé de la SEM, sans plus d’explications.
Si dans les faits c’est une bonne chose, cette intervention systématique se produisant pour la première fois, personne n’ayant été prévenu, la copropriété n’ayant aucun contrat d’entretien avec la SEM, on peut se demander si cette intervention ne fait pas suite à une demande de la commune ? Peut-être en prévision du projet du Pré de l’Ouvière ?

Avril 2016 , Embellissement de L’entrée :
Un nouveau muret crépis dans le style dominant des constructions environnantes avec indication en lettres ” fer forgé ” du nom des deux copropriétés « Les Résidences de la Bégude et l’Ouvière », encadre de part et d’autre l’entrée commune de ces deux lotissements de façon à les signaler correctement aux visiteurs . Cet embellissement a été entièrement financé par les copropriétaires des deux lotissements.

Nouveau muret d’entrée des lotissements de la Bégude et de L’Ouvière

Octobre 2015 :
a) Eclairage voiries ampoules “basse tension”.
A la suite d’un marché passé par la mairie avec la société Ampéries /EPM pour l’éclairage public de la commune, les deux lotissements (La Bégude et l’Ouvière) ont bénéficié gratuitement du changement des ballasts et des ampoules par des “basse tension” sur tous les candélabres.
Ce nouvel équipement destiné à l’éclairage interne des deux copropriétés, à l’avantage d’être gratuit, de permettre aux copropriétaires de faire des économie sur la facture d’électricité, mais les rend tributaires d’une société qui n’a pas été choisie par eux.

Eclairage des voiries privées de la Bégude

b) Bornes à incendie, comme neuves :
A l’occasion d’un recensement des bornes à incendie dans la commune et d’une opération de maintenance, la copropriété a bénéficié d’un coup de peinture, d’une remise en état et d’une numérotation des bornes à incendie situées dans la copropriété et aux alentours. Lire les obligations communales en la matière.

Borne à incendie N°45, située au centre de la Bégude à côté du transformateur.

Septembre 2015, La copropriété s’offre deux ralentisseurs de plus :
Deux nouveaux ralentisseurs, un “Montée des Pins” avec reprise de la chaussée, et un “Montée des Lauriers” ont été réalisés en septembre 2015 dans le lotissement des “Résidences de la Bégude”. Un troisième très ancien, situé juste avant l’entrée du lotissement ” l’Ouvière ” a été mis aux normes et quelques nids de poules re-goudronnés dans “l’Allée des Cyprés”. Les voiries du lotissement étant privées, l’ensemble de ces travaux, réalisés par la société A2BTP de Gardanne, ont été financés par les copropriétaires.

Juillet 2015, fuites d’eau sous surveillance : La société des eaux de Marseille Métropole, équipe dans indifférence générale et sans rien demander à personne, nos candélabres d’objets cabalistiques, non identifiés. Il s’agit en fait de répéteurs sorte de relais intermédiaires permettant un télé relevé de nos compteurs d’eau. Parallèlement nous sommes équipés de compteurs d’eau émetteurs tout neufs. Ces répéteurs bizarres répètent (Ondes radio) vers des concentrateurs les informations collectées. Les concentrateurs eux-mêmes envoient ces informations par gros paquets (GPRS) vers un “Système d’information” à la disposition des exploitants (La SEMM) et aussi, miracle de la science, des exploités. Fin 2017 ça fonctionne. Voir la vidéo explicative

Répéteur de la SEMM , poussant comme des champignons un peu partout
sur les candélabres dans le quartier

Avril 2015 : incivilité anonyme !
Un copropriétaire indélicat abandonne un tas de gravas sur les espaces verts, Montée des Pins, à proximité des containers O.M. et Tri.

Copropriétaire indélicat

Pins lâchement assassinés, septembre 2014- 2017 :
Le pot aux roses est découvert en septembre 2014. Un copropriétaire mal intentionné, a percé progressivement  des trous dans les trois pins situés sur l’espace vert, à l’angle de la montée des pins et de l’allée des cyprès. Il a ensuite injecté des produits nocifs “type destructeur de souche” à la base des arbres dans le but de provoquer à terme la mort de ces pins.

Trou percé à la base du tronc du pin pour y injecter
un produit de type “destructeur de souche”

Plainte à la gendarmerie: Faute d’avoir réussi à le prendre sur le fait la copropriété doit se contenter de porter plainte contre X à la gendarmerie de Rousset.
Abattage: Par mesure de sécurité, la copropriété doit se résoudre à les faire abattre par le jardinier qui entretien les espaces vert, l’un après l’autre sur plusieurs années, aux frais des copropriétaires à raison de 600€ par arbres, avant qu’ils ne tombent sur la route ou sur un mur de clôture et provoquent d’autres dégâts. Le dernier sera abattu en 2017. Il n’est pas certain que le bois coupé (bois de chauffage hors de prix et de piètre qualité), laissé volontairement sur place au bénéfice de quelques copropriétaires voisins, soit tombé entièrement en de bonnes mains.

Pin mourant, un an plus tard.

Automne 2014 : Un employé de la SEM indélicat !
L’histoire commence avec l’intervention d’un employé de la SEM, venu changer le compteur d’eau du réseau qui alimente le circuit d’arrosage des espaces verts de la copropriété,  pour une question de mise aux normes. Après avoir tout démonté, remplacé l’ancien compteur par un tout neuf, tout beau, au moment de raccorder à nouveau le compteur au réseau du circuit d’arrosage, il se trouve incapable de le faire. Pas inquiet pour autant, Il laisse tout tel quel à son départ, avec un compteur mal fermé et une fuite derrière lui. Quelques temps plus tard, une fois la surprise à retardement, découverte, un peu par hasard, Il appartiendra aux copropriétaires bénévoles de trouver la solution….

Compteur d’eau non raccordé suite a intervention SEM, avec une fuite en prime

Printemps 2014, un comportement irresponsable :
Un copropriétaire inconscient vient jeter ses cendres encore chaudes dans le container des ordures ménagère, Allée de la Forêt. Voir en photo le résultat.

Reste de plastique fondu sur le goudron, suite à comportement irresponsable

Janvier 2009

Place centrale de la Bégude sous la neige, le 9 janvier 2009

Depuis toujours à l’entrée en descendant sur le petit parking à droite,  se trouve un plan de masse, destiné à guider les livreurs (les numéros ne se suivent pas), les familles qui viennent rendre visite à leur famille pour la première fois et les amis, des amis, qui viennent voir des amis, de loin. Ce panneau très utile est malheureusement rarement utilisé, à l’heure des GPS.

Plan de masse des lotissements : cliquer dessus pour le voir en grand